Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 17:41

Je donne toujours la parole aux candidats que les Médias- Pensée Unique négligent. Après Gérard Privat (Avenir solidaire), voici François Asselineau. Note d'eva

 

http://www.egaliteetreconciliation.fr/local/cache-vignettes/L150xH200/arton6398-5d7b2.jpg

François Asselineau

 

Congrès de l'UPR : Asselineau prend position contre le choc des civilisations

En présentant, samedi, son programme pour la présidentielle, François Asselineau a dénoncé le communautarisme, le choc des civilisations et l'hystérie autour du terrorisme.

 

François Asselineau, fondateur de l'UPR (1), a annoncé samedi sa candidature à l'élection présidentielle de 2012, au cours d'une conférence (2) de 5h30 (sic) particulièrement riche, qui a "scotché" le public par sa cohérence et son étendue. Des applaudissements nourris encourageaient fréquemment Asselineau. Le théâtre de Nogent-sur-Marne était quasiment plein.

Si le 11-Septembre n'a été évoqué qu'une fois, la guerre contre le terrorisme, en revanche, a fait l'objet d'une vigoureuse démonstration et dénonciation de la part d'Asselineau. Plusieurs diapos étaient consacrées au terrorisme, montrant des chiffres peu connus, à savoir la comparaison des imputations initiales des attentats terroristes en Europe, versus les attributions finales par l'enquête. Ces graphiques montraient de façon éclatante que, si une part relativement importante des attentats sont initialement attribués à l'Islam radical, les enquêtes démentent cette piste la plupart du temps. Les attentats sont et restent essentiellement liés aux mouvements indépendantistes.

Asselineau a dénoncé par ailleurs les guerres en Irak et en Afghanistan, et souhaité que la France quitte l'OTAN. Il demande l'écriture d'un nouveau Livre Blanc de la Défense, l'actuel (de l'ère Sarkozy) se livrant, d'une part, à une désolante confusion entre opérations extérieures et "ennemis intérieurs", et d'autre part, mettant en avant le djihadisme comme menace pesant sur la France. Or, le Livre Blanc n'a pas à mettre en avant tel ou tel ennemi en particulier, et surtout pas l'Islam radical qui, comme l'explique Asselineau, n'est absolument pas prouvé.

Enfin, Asselineau rejette catégoriquement la logique du « choc des civilisations » et promeut, au contraire, l'ouverture culturelle des médias français au reste du monde (films indiens, chinois, etc.), ainsi que la création d'une structure dédiée à la fraternisation des cultures, de type UNESCO mais française.

Voilà quelques éléments concernant la géopolitique et le terrorisme.

La matinée (le congrès occupait toute la journée) était une conférence plus participative, plus centrée sur l'action militante. L'orateur (qui n'était pas Asselineau) s'est félicité qu'après des débuts timides, l'UPR voit désormais ses adhérents se multiplier. Moyenne d'âge : 32 ans.

La prochaine grande tâche sera de réunir les 500 signatures.

Pour ce qui est de l'UPR en général et de son positionnement politique, le mouvement s'inscrit sur les traces historiques du CNR (Conseil National de la Résistance, et profitons-en pour souligner qu'Asselineau est féru d'Histoire) et se revendique avant tout démocratique : un thème qui, de nos jours, trouvera certainement un écho très large ! Asselineau considère en effet que la lutte pour le rétablissement de la démocratie doit réunir toutes les forces, de gauche comme de droite. Le moyen qu'il voit pour rétablir cette démocratie est la sortie de l'Europe (application de l'article 50) et de l'euro. Évidemment, ce point est discutable et certains penseront au contraire qu'il faut se battre pour transformer l'Europe en un espace démocratique, plutôt qu'en sortir au prétexte que ça ne va pas assez vite. Modestement, ici le but n'est pas de trancher, mais de présenter simplement les deux points de vue, Asselineau se plaçant clairement dans le premier.

Haut fonctionnaire, le parcours d'Asselineau se situe à droite, mais son argumentaire est de dire : rétablissons la démocratie et ensuite, nos chemins se sépareront et nous rentrerons dans le fonctionnement normal d'une démocratie (les français choisiront entre gauche et droite). Ainsi procédait le CNR, qui représentait absolument toutes les nuances politiques françaises, d'un bout à l'autre du spectre (gauche, droite, extrêmes, chrétiens, etc.), et à l'exception évidemment des collaborationnistes (pétainistes). Le triple mot d'ordre du CNR était : chasser les allemands ; rétablir la démocratie ; poser les bases d'une société équilibrant capital et services publics de façon à ce que les intérêts privés ne puissent plus générer une crise comme celle de l'Allemagne dans les années 20. L'UPR, qui réunit effectivement des gens de toutes sensibilités (avec, au pifomètre, un équilibre réussi entre gauche et droite), s'inscrit exactement dans cette logique, à ceci près que l'on cherche à chasser l'Europe et non les allemands. Europe, dont Asselineau a souligné qu'elle nous impose une politique, de droite, et il faut souligner : une droite à l'étasunienne, préconisant la libéralisation totale de l'économie, pas une droite "modérée" à la française qui s'accommodait des services publics issus du CNR et tempérait ainsi les appétits privés. (Inutile de dire qu'avec Sarkozy, nous nous éloignons à toute vitesse de cette droite gaulliste modérée…)

Soulignons que cette analyse de l'Europe du Traité de Lisbonne est exactement celle que produisait ATTAC, mouvement de gauche, ATTAC qui, rappelons-le, s'est battu jusqu'au bout pour le "NON" au référendum de 2005. En d'autres termes, l'ultra-droite a pris tout le monde de court en inscrivant son programme directement dans la constitution, faisant l'unité de la gauche et de la droite modérée contre elle… Le Traité de Lisbonne est en effet à la fois ultra-libéral ET un déni de démocratie puisque cette orientation politique est gravée dans le marbre.

C'est pourquoi la logique, pertinente, d'Asselineau consiste à dire que, devant la gravité des enjeux, il est impératif de mettre de côté nos divisions et nos « folklores » (de gauche, de droite, etc.), si l'on veut atteindre l'objectif de rétablir la démocratie. Pour cette raison, l'UPR ne prend pas position sur un certain nombre de sujets « clivants » : le nucléaire, etc. Une fois la démocratie rétablie, ces sujets rentreront dans le cadre normal du débat démocratique.

Ajoutons, pour dissiper d'éventuels malentendus, qu'Asselineau est à couteaux tirés avec le Front National. Si le discours d'Asselineau repose indiscutablement sur un amour de la France, il se démarque du FN en refusant tout communautarisme et en promouvant, au contraire, une ouverture culturelle maximale. Asselineau juge sévèrement le FN, qu'il considère comme un épouvantail (3) "utile" pour que rien ne change.

Autant dire que l'initiative d'Asselineau semble éminemment sympathique. L'homme a manifestement une très grosse puissance d'analyse et une honnêteté rare. Nous aurions toutefois aimé lui poser la question : que penserait-il d'une Europe qui intégrerait le programme du CNR ?

Yves Ducourneau, le 07/12/2011

PS : Étonnant engouement (4) d'un sympathisant de Riposte Laïque pour Asselineau, sachant que la division entre les français selon leur religion est bien la dernière chose dont veut Asselineau. Ce sympathisant a-t-il raté le moment où Asselineau détaille la composition du CNR et montre que le Conseil comporte à la fois des laïcs (des marxistes, par exemple) et des chrétiens ? A-t-il raté le moment où Asselineau s'emporte contre le "choc des civilisations" ? Nous serions heureux de voir RL s'associer avec des musulmans mais cela signifierait alors qu'elle s'éloigne de certaines positions radicales, sur l'Islam notamment, positions qui semblent, hélas, être son fer de lance aujourd'hui.


(1) http://www.u-p-r.fr/

(2) http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/presidentielle-2012-le-programme-32818

(3) http://www.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-fn-l-epouvantail-consentant-au-104704

(4) http://ripostelaique.com/francois-asselineau-et-le-deuxieme-congres-de-lupr-francais-reveillez-vous.html

 

http://www.alterinfo.net/Congres-de-l-UPR-Asselineau-prend-position-contre-le-choc-des-civilisations_a67643.html

 

 

 

 

Une autre vision de la France - L'UPR et François Asselineau 2012

Mercredi 7 décembre 2011, 00:16

Il est percutant dans sa détermination à restaurer la souveraineté de notre pays. A l'image de celui porté par les militants du Conseil National de la Résistance pendant la Seconde guerre mondiale.

Cependant, il est peut-être possible que vous n'ayez pas cinq heures à passer devant votre écran d'ordinateur. C'est pourquoi nous vous avons résumé ces dix vidéos : 

1. Défendre l'indépendance politique et économique de la nation.  

 - Reconquérir l'indépendance de la France en sortant de l'UE et de l'euro via l'article 50 du traité de Lisbonne. Avec une parité de 1 FF pour 1 €.

2. Rétablir la démocratie la plus large en rendant la parole au peuple français 

 - Réforme constitutionnelle de grande ampleur par le biais d'un référendum afin de rétablir les grands principes démocratiques et républicains de souveraineté nationale

 - Interdiction constitutionnelle des transferts de souveraineté. 

- Suppression de la procédure du Congrès. Toute réforme de la Constitution ne pourra plus se faire que par référendum. A la majorité des électeurs inscrits.

- Transformation du Conseil constitutionnel en une Cour constitutionnelle professionnalisée et dépolitisée. Inspirée du modéle allemand, elle sera composée exclusivement de magistrats professionnels. Au nombre de 16, ils seront élus par les assemblées parlementaires pour une période non renouvelable de douze ans. La Cour constitutionnelle de la République française sera chargée de défendre la constitution en toutes circonstances et en aucun cas de la défaire pour s'adapter à des traités.

  - Instauration du référendum d'initiative populaire. Effectué sous le contrôle de la Cour constitutionnelle. Pourra comporter plusieurs questions.

 - Reconnaissance du vote blanc. 

- Equité du financement public pour les activités politiques. Proportionnel aux voix reçues à chaque élection dès la première voix. 

- Rétablissement et extension du crime de haute trahison. La haute trahison est l'entente avec des puissances étatiques étrangères ou des puissances privées pour mener une politique manifestement contraire à l'intérêt national du peuple français.

  - Réforme du statut de l'élu avec interdiction du cumul des mandats, avec la suppression du cumul des rémunérations

pour des élus exercant en ce moment plusieurs mandats, avec le principe général de limitation à un seul renouvellement quelque soit le mandat électif, avec le principe d'une inéligibilité à vie d'un responsable public condamné pour corruption, avec le principe de l'examen périodique des conflits d'intérêts.

- Inscription dans la Constitution des services publics non privatisables par nature.

  3. Etablir la liberté de la presse, son honneur et son indépendance à l'égard de l'Etat, des puissances d'argent et des influences étrangères.  

- Actualiser la séparation des pouvoirs en reconnaissant le quatrième pouvoir : le pouvoir médiatique. Le séparer de l'exécutif. Le mettre au service du peuple souverain.  

- Fixer un cadre constitutionnel aux médias. Avec la création d'un vaste service public de la culture et de l'information, indépendant et doté de moyens lui permettant d'assurer sa tâche. Avec l'adoption de lois anti-trust pour les médias nationaux et régionaux. Avec l'interdiction de possession d'un média d'une firme intervenant dans un autre secteur économique. Avec l'interdiction constitutionnelle d'une prise de contrôle d'un média de masse par un fonds de pension ou une multinationale. Avec la limitation de la publicité. Avec une réforme du financement public des médias qui seraient réservés à ceux qui participent de façon désintéressée au débat public. 

- Renationalisation de TF1.  

- Renationalisation de TDF. 

- Restitution à l'AFP de son rôle originel de service public de l'information. Assurer son financement par l'Etat afin de diffuser une vision française et impartiale des évenements planétaires. 

- Transformation du CSA en Cour Supérieure de l'Audiovisuel. Chargée de veiller à la représentativité politique objective de la population dans toute sa diversité. Composée de magistrats inamovibles élus pour neuf ans par les assemblées. Elle pourra recueillir et mettre en oeuvre les demandes des Français avec un panel en ligne de plusieurs dizaines de milliers de télespectateurs.  

- Assurer une diversité politique représentative des différents courants d'opinion parmi les journalistes présentateurs d'émissions politiques. Assurer la publicité des détails des financements des médias. 

- Lutter contre la précarité dans les métiers du journalisme. Favoriser l'adoption d'un code de déontologie entre politique et journalisme. 

4. Rétablir une société de libertés.  

- Limitation à deux mois des plans Vigipirate. Avec référendum obligatoire au bout de trois renouvellements. 

- Rétablir le principe fondamental du secret des correspondances et des télécommunications. Seul un juge pourra ordonner le fichage de ces données. 

- Rétablir le principe fondamental d'aller et venir sans avoir l'impression d'être surveillé. Avec le réexamen du dispositif des caméras de surveillance et une législation plus contraignante pour en installer de nouvelles. 

- Suppression de la reconnaissance du mandat d'arrêt européen et retour à la procédure normale d'extradition garante des libertés publiques. 

- Retrait immédiat de la France du réseau Indect. 

- Interdiction absolue de tout puçage RFID sur les êtres humains. Saisine des Nations Unies pour une interdiction mondiale. 

5. Etablir le respect de la personne humaine et l'égalité absolue de tous les citoyens devant la loi.  

- Remettre au premier plan le principe de la laïcité et du refus du communautarisme. 

- Refuser la stigmatisation insidieuse des Français d'origine arabe ou de confession musulmane. Arrêter la rhétorique du "terrorisme djihadiste". 

- Lutter contre toutes les formes de terrorisme y compris le terrorisme régional. 

6. Instaurer une véritable démocratie économique et sociale impliquant l'éviction des féodalités financières de la direction de l'économie.  

- Réattribuer à la Banque de France son rôle de financement de l'Etat et des collectivités locales. Abrogation de la loi Pompidou-Giscard.  

- Lutter contre les agences de notation en rétablissant le contrôle des flux de capitaux, de marchandises et de services. C'est soit ça, soit l'abandon de toute souveraineté devant les fonds de pension, les banques et agences de notation.  

- Evincer les fonds d'investissement de toutes les sociétés liées au service public. Evincer les banques Goldman Sachs et JP Morgan du marché du gaz. 

- Evincer Vinci des sociétés d'autoroute.  

7. Assurer la subordination des intérêts particuliers à l'intérêt général. 

- Interdire les activités de lobbying en France.  

- Cadrage législatif des activités de think thank. Rendre public leurs sources de financement. 

8. Intensifier la production nationale.  

- Sortir de l'UE. 

- Récupérer notre siège plein et entier à l'OMC. 

- Prendre des mesures douanières immédiates dans des secteurs clés. 

- Relocaliser en France un maximum de commandes publiques. Sauf quans il n'y a pas moyen de faire autrement. 

- Gérer le taux de change externe du nouveau franc. De façon à doper les exportations. 

9. Faire retour à la nation des grands moyens de production nationalisés, des sources d'énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d'assurances et des grandes banques.  

- Arrêter le discours d'impuissance des peuples.

- Retour à la nation d'EDF, de GDF, de France Télécom, des sociétés d'autoroute, des société des eaux, de TF1, de TDF et tous les établissments financiers secourus par les fonds publics.  

- Annulation définitive du processus de privatisation rampante de la Poste. 

- Interdire la privatisation des services publics stratégiques existant en matière de santé et d'éducation. 

10. Favoriser la participation des travailleurs à la direction de l'économie.  

- Réussir l'alliance entre le capital et le travail. 

- Développer l'actionnariat salarié. Permet d'empêcher les délocalisations et de grossir les fonds propres d'une entreprise. Améliorer la répartition de la valeur crée dans l'entreprise. 

11. Garantie d'un niveau de rémunération et d'un logement assurant à chaque citoyen et à sa famille sécurité et dignité. 

- Relance de l'action sociale par la mise en chantier de 80.000 logements sociaux par an financés en partie par la récupération des fonds versés en pure perte à l'UE (8 milliards d'euros par an). 

- Faire respecter la loi SRU. 

- Valorisation des bas salaires par rapport aux allocations chômage.  

12. Reconstitution d'un syndicalisme indépendant.  

- Interdiction de toutes subventions aux syndicats qui ne seraient pas d'origine française. 

- Leur assurer un financement public suffisant de façon à ce qu'ils participent à la vie publique. 

13. La santé pour tous.  

- Confirmation solennelle du rôle central de la Sécurité Sociale pour assurer la justice sociale devant les citoyens. 

- Arrêt des déremboursements voulus par l'UE. 

- Meilleur remboursement des frais de santé liés aux soins occulaires et dentaires. 

- Une réévaluation des salaires dans les hopitaux publics. 

- Gel immédiat du plan de regroupement des centres hospitaliers. 

- Enquête judiciaire contre les officines orchestrant les grandes peurs collectives. 

- Lancement d'une politique publique des médecines dites douces et alternatives. 

14. Elevation et sécurité du niveau de vie des agriculteurs et souci de qualité des aliments.  

- Remplacement de la PAC par la PAN (Politique Agricole Nationale). Aucun changement quant aux subventions versées à nos agriculteurs. 

- Garantir un revenu digne et stable aux agriculteurs en favorisant un prix juste à la vente des productions. Par la régulation des spéculations sur les produits alimentaires à destination de l'homme et des animaux en réglementant les marges de la filière. 

- Calcul d'un prix minimum de viabilité pour les agriculteurs en dessous duquel la grande distribution ne pourra pas descendre. 

- Créer un fond de garantie suffisant en cas de calamités agricoles afin de dédommager les exploitants victimes. 

- Stabiliser le marché et l'orienter vers les productions locales. Avec le maintien des quotas laitiers. Avec la création d'Agridistrib (outil internet connectant les metteurs en marché et les plate-formes de distribution locales). L'objectif étant de créer un marché local de façon à économiser sur les coûts de transport et avoir une fraîcheur accrue. 

- Garantir l'auto-suffisance alimentaire nationale et participer à la sécurité alimentaire mondiale. Avec la mise en place d'un nouveau POS et la garantie des aides alimentaires aux ONG type Restos du Coeur. 

- Accroître la qualité de l'agriculture avec les nouvelles techniques plus respectueuses de l'environnement. Dont  l'interdiction des OGM y compris dans la nourriture animale. dont la modification des normes des fruits et légumes. 

-Campagne de sensibilisation afin que les consommateurs changent leurs habitudes et acceptent d'acheter des produits de plus petit calibre pour préserver notre santé et notre environnement. 

- Négociations avec l'OMS sur les règles de la FAO liées au Codex Alimentarius afin de refuser une partie de ces normes dans la production nationale et pour certains produits importés.

- Favoriser le développement de la recherche en la dotant de moyens nécessaires. 

- Assurer un budget alimentation des ménages ne dépassant pas les 15% du budget global. 

- Favoriser le recyclage des produits alimentaires non conformes. 

- Assurer la gestion sociale en créant au sein de Pole Emploi une structure dédiée à cette filière notamment en matière d'emplois saisonniers. 

15. Une retraite permettant à tous de profiter dignement et pleinement de la vie.  

- Inscription dans la constitution du principe de la retraite par répartition. 

- Réexamen général de la question des retraites dans un cadre dégagé des instrucions européennes. Avec dans l'immédiat l'arrêt de l'augmentation du nombre d'annuités (plafonné à 41) et l'arrêt du report de l'âge légal.

16. Permettre à tous les enfants d'avoir accès à la culture la plus développée de façon à obtenir une élite non de naissance mais de mérite.  

- Lutte contre l'illétrisme. Avec un plan d'urgence lecteur pour tous. 

- Lutte contre la misère culturelle, affective et psychique. Ce qui passe par le rétablissement de l'ascenseur social au mérite. La maitrise de la langue et l'enseignement de l'Histoire doit être imposé avant le collège. 

- Revalorisation de la fonction enseignante. 

- Formation d'adultes autonomes et réfléchis et non pas de salariés consommateurs. L'univers marchand n'a pas sa place avant la fin du collège. 

- Coup d'arrêt à l'américanisation subliminale des cerveaux. Par la fixation de quotas maximaux de films et chansons par pays d'origine diffusés dans les médias. Par le maintien et l'approfondissement de l'exception culturelle et de l'élargir à d'autres secteurs.   

- Désincarcérer les Français de cette prison mentale. Refuser la mondialisation anglo-saxonne et promouvoir l'universalité des peuples et des cultures. Réorienter le contenu des grandes chaînes publiques de télévision. 

17. Rétablir la France dans sa puissance, dans sa grandeur et dans sa mission universelle.  

- Inscription dans la constitution du principe d'incessibilité du siège permanent de la France au sein du Conseil de Sécurité de l'ONU. 

- Redonner vigueur à l'ONU et à la primauté du droit international. 

- Dénoncer les dérives du prétendu droit d'ingérence humanitaire. 

- Retirer immédiatement la France de l'OTAN.

- Désengager nos armées des guerres menées par la gouvernance mondiale en Afghanistan, en Libye ou ailleurs dans le monde. 

- Rappeler le caractère nécessaire et suffisant de la dissuasion nucléaire. Notamment face aux USA qui veulent la limitation du nucléaire pour les autres. 

- Réaffirmer le lien armée et nation. Cela passe par une politique de défense menée au service des intérêts français qui contrebalancent le pouvoir hégémonique de la puissance du moment.

- Relance urgente de la recherche française. Revalorisation du métier et des chercheurs.

- Arrêt du démantèlement en cours du CNRS. 

- Proposer à l'ensemble des états membres de l'ONU de transférer le siège de l'UNESCO de Paris à Strasbourg. 

- Création d'un centre mondial de "la Concorde entre les civilisations" basé à Strasbourg. Ayant pour vocation d'être la réponse du berger à la bergère à ceux qui militent pour le choc des civilisations. 

18. Redonner toute la priorité à nos liens avec le monde francophone. 

 - Création d'un parlement de la Francophonie. Situé dans les locaux de l'UNESCO laissés libres à Paris. Entretenir un lien politique permanent entre les états de la francophonie. Donner corps à une véritable communauté francophone. Renforcer la diplomatie entre pays francophones. 

- Réorienter une partie des fonds versés à l'UE à la francophonie.

 - Développer un système d'échanges de type Erasmus avec les pays de la francophonie. 

- Sensibiliser le peuple français à son appartenance à cette sphère ayant le français en partage. 

- Adopter une politique de redynamisation de l'Outremer. Développer et subventionner les dessertes aériennes pour ces territoires. Développer un vaste programme d'échanges scolaires. Prendre en modèle la Réunion.  

 19. Référendums sur des sujets clés qui méritent un large débat national. 

- Organisation de trois débats nationaux qui donneront lieu à trois référendums. Le premier sur la politique énergétique de la France. Le deuxième concernera la dette publique. Le troisième portera sur l'immigration. 

20. Sujets non abordés dans le programme. 

- Que ce soit la fiscalité, l'emploi, les transports, la ville, les sports, les sujes de société, le tourisme,... Toutes ces compétences sont d'ordre gouvernementales et les choix résulteront des élections legislatives. 

Conclusion. Une présidence citoyenne 

- Une présidence économe de l'argent des contribuables. Réduction du budget de l'Elysée de 40%. 

- Abandon de la prétention monarchiste. Il n'y aura pas de première dame. Pas de médiatisation de la famille. Päs de népotisme. 

- Comportement décent et respectueux des difficultés des Français. Vacances obligatoires en France. Pas de voyages internationaux qui ne servent à rien. Pas de comportement ostensatoire. Rencontre régulière avec les Français de toutes les conditions, notamment les chômeurs, les exclus et les handicapés.

Voilà très détaillé le programme du nouveau parti de la résistance.

Nous aussi nous en avions assez de tous ces pantins des partis traditionnels qui venaient faire les beaux à l'approche des élections pour mieux nous enfumer une fois qu'elles étaient passées.


Extrait envoi d'une Lectrice, soutien d'Asselineau (note d'eva)


 Pour lire les textes fondamentaux,

visitez le site d’Avenir Solidaire..

  http://nsa26.casimages.com/img/2011/05/19/110519013124823656.jpg

Rappel Avenir Solidaire

(dernière mise au point) :

La Sécu de la solidarité

8 décembre 2011

 

89472_Logo-de-la-Securite-socialePublié le 8 décembre 2011

La sécurité sociale est née de la volonté du Conseil National de la Résistance.
Elle a été créée pour mutualiser la couverture des risques face à la maladie, aux accidents du travail, à la vieillesse, et pour faciliter la vie et l’éducation des enfants.
Le financement de la Sécurité Sociale provient de la cotisation d’une part des salaires.

En effet, jusqu’à présent, dans le système libéral du PIB (Produit Intérieur Brut), seules les personnes dont les activités sont intégrées dans le calcul du PIB, sont censées produire de la richesse.

Or, selon l’économie de Justice Sociale qui est le nouveau système économique que je propose, chaque personne produit aussi de la richesse par ses comportements familiaux et sociaux lorsqu’ils sont socialement utiles.
Cependant cette richesse est difficilement quantifiable pour des attributions de revenus et donc pour des cotisations sociales.

En vue de faciliter la vie sociale et de libérer les citoyens, le financement de la Sécurité Sociale ne doit plus provenir d’une part des salaires mais de l’impôt collecté par l’état ; ce qui est la forme de financement la plus solidaire.
De ce fait, le financement de la Sécurité Sociale sera exclusivement assumé par l’état. Le montant et la gestion de ce financement seront établis et gérés en concertation avec les partenaires sociaux.
Il est bien entendu que les remboursements des frais de santé seront fortement augmentés, y compris pour les appareils dentaires, optiques et auditifs.

—A la suppression des charges sur salaires pour la protection sociale, seront associés la suppression de la TVA, l’attribution du revenu vital, et des prêts sans intérêts pour les projets d’utilité sociale. Tout cela facilitera la création d’entreprises et l’innovation.—
—Les facilités financières indiquées ici sont possibles et facilement réalisables avec le projet économique que je propose.—

La Sécu n’est pas un gouffre financier.
Si des politiciens et des économistes cherchent à le faire croire, c’est pour manipuler le peuple afin de mieux servir le néo-libéralisme en favorisant le secteur privé (assurances et cliniques) au détriment du secteur public (Sécu et hôpitaux).
Ces dirigeants rabaissent la noble idée de solidarité et prétendent sauver ce qui reste de la Sécurité Sociale tout en la détruisant sournoisement.

Le nouveau fonctionnement de la Sécu que je propose, libérera toutes les compétences et énergies utilisées dans les diverses mutuelles liées à la santé.
Ces compétences et énergies pourront être alors consacrées plus efficacement à des besoins plus utiles pour une aide sociale plus passionnante.
Il sera en effet urgent d’augmenter le nombre des travailleurs sociaux dont le rôle sera de faciliter un plus grand bien être pour l’ensemble de la population.

Tout cela facilitera les libertés individuelles et la vie sociale pour bâtir un réel projet de société digne du XXIe siècle.

Faciliter la vie humaine, individuelle et sociale, est une chose simple.
Il suffit de le vouloir.  

.

Gérard Privat

 Président d’Avenir Solidaire 

Candidat pour l’élection présidentielle de 2012

 

Pour lire les textes fondamentaux, visitez le site d’Avenir Solidaire.
Pour partager et échanger, visitez le blog « La Pensée Citoyenne ».

 

 

http://sebastienchauvelleborgne.blogcitoyen.net/files/2011/10/nicolas-dupont-aignan1.jpg

 

http://sebastienchauvelleborgne.blogcitoyen.net/files/2011/10/nicolas-dupont-aignan1.jpg

 

Bonsoir 

Vendredi 09 décembre
au journal de 20 hrs sur FRANCE2

Nicolas DUPONT AIGNAN 
présentera officiellement au peuple de France,
sa candidature a la présidentielle de 2012
 
France
 
 
Privilégions le Made in France

 

 

 

 

 

.

.


Partager cet article

commentaires

mickye 08/12/2011 07:56


Je me permets une précision importante :


Toutes les mesures que l'on nous annonce, ne pourront être mises en place, sans la sortie de l'Europe !


Actuellement, nous sommes gouvernés par LA COMMISSION EUROPEENNE qui a tous les pouvoirs et N A PAS ETE ELUE.


 

Rolland 08/12/2011 03:33


Bonjour à tous,


Voici les liens vidéos pour chaque sujet abordé du programme.


Merci à EVA pour son esprit d'ouverture.


 



Le programme-vidéo par thème :

1. http://tinyurl.com/FA2012-independance-politique  (A la minute 1,54)
2. http://tinyurl.com/FA2012-retablir-democratie-1  (A la minute 24,30) et http://tinyurl.com/FA2012-retablir-democratie-2 
3. http://tinyurl.com/FA2012-medias  (A la minute 9,48)
... 4. http://tinyurl.com/FA2012-societe-de-liberte-1  (A la minute 23) et http://tinyurl.com/FA2012-societe-de-liberte-2  (suite)
5. http://tinyurl.com/FA2012-egalite-des-citoyens  (A la minute 9,30)
6. http://tinyurl.com/FA2012-banques-finances-1  (A la minute 22,25) et http://tinyurl.com/FA2012-banques-finances-2  (suite)
7. http://tinyurl.com/FA2012-interet-general  (A la minute 2,53)
8. http://tinyurl.com/FA2012-production-nationale  (A la minute 6,30)
9. http://tinyurl.com/re-nationalisations  (A la minute 17)
10. http://tinyurl.com/FA2012-capital-et-travailleurs  (A la minute 24,40)
11. http://tinyurl.com/FA2012-remuneration-logement 
12. http://tinyurl.com/FA2012-syndicats  (A la minute 3,0)
13. http://tinyurl.com/FA2012-secu-sante  (A la minute 5,40)
14. http://tinyurl.com/FA2012-agriculture  (A la minute 13,06)
15. http://tinyurl.com/FA2012-retraites  (A la minute 29,39)
16. http://tinyurl.com/FA2012-enseignement-culture  (A la minute 0,16 secondes)
17. http://tinyurl.com/FA2012-france-vision-1  (A la minute 18,49) et http://tinyurl.com/FA2012-france-vision-2  (suite)
18. http://tinyurl.com/FA2012-francophonie  (A la minute 20,06)
19. http://tinyurl.com/FA2012-referendums-debats 
20. http://tinyurl.com/FA2012-hors-programme  (A la minute 9,05)
Conclusion. http://tinyurl.com/FA2012-conclusion  (A la minute 13,24)

Acces direct :
http://tinyurl.com/FA2012-vote-blanc  (reconnaissance du vote blanc)
http://tinyurl.com/FA2012-presidence-citoyenne  fonctionne aussi au lieu de http://tinyurl.com/FA2012-conclusion 

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche