Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 21:29
Réclamez-le à votre libraire! Offrez-le!
64 pages brut de pomme et sans langue de bois, 5 €.

Le programme de Fernand Buron : 22 mesures pour que ça aille mieux après le départ de Sarkozy

Avec son fils Denis, ingénieur agronome au Québec, Fernand a concocté 22 mesures pour que les choses aillent mieux après le départ de Sarkozy.  EXTRAITS DU LIVRE…
1. Nationalisation des sociétés d’autoroute et des compagnies de distribution d’eau. Nationalisation des banques aidées par l’État et des laboratoires pharmaceutiques mis en cause dans des scan-dales. Servier, à la caisse ! Encore un copain de Sarkozy, le tueur au Mediator !
2. Création d’une taxe sur les plus-values boursières. Interdiction d’implantation dans les paradis fiscaux pour les entreprises du CAC 40 qui ramènent leur impôt sur les bénéfices de 30% à 8%. L’Europe interdit aux pays membres d’être des paradis fiscaux. Sinon, dehors !
3. Suppression des machins inutiles avec emploi fictif et salaire astronomique pour les copains, comme le Conseil économique et social. Et il faudrait punir ceux qui dilapident l’argent public, parce que la Cour des comptes, dans ces conditions, autant pisser dans un violon! Vous avez vu ça, le maire de Tours? 800.000 euros à rien foutre! Un socialiste! Et pendant ce temps-là, les gamins sont 40 par classe! Ah, les bon Dieu de crapules !
4. Interdiction du cumul des mandats et des micro-partis pour financer les hommes politiques. Inégibilité à vie pour les hommes politiques condamnés pour corruption. Les Balkany, on a assez vu vos têtes de truands, on dégage !
5. Interdiction pour les industriels de racheter des journaux et des chaînes de télévision.
6. Réquisition des logements vides. Baisse des loyers avec in-dexation sur les revenus des locataires. Et puis je virerais tous les riches des HLM aussi. Paraît qu’à Paris c’est plein de profs de fac…
7. Rétablissement de la formation pour les profs. Quand je pense que l’Éducation nationale a même pas fait grève, tu te demandes où ils ont la tête, les profs ! Et puis faudrait aussi arrêter de supprimer des postes…
8. Retour à la retraite à 60 ans. Par contre, pour la SNCF, y a de l’abus… C’est fini, les trains à vapeur, les gars ! Je vais pas me faire des copains, là…
9. Les PTT, à présent… Embauche de personnel non vacataire, avec des sièges pour les guichetiers. La Poste « société anonyme » ! Quand je pense que Johnny a reçu du fric pour avoir sa tête de drogué sur un timbre! [scoop bientôt en ligne ici] Tout ça pour faire plaisir à un pignouf de la direction. Direction… la Suisse! Pourquoi pas un timbre fiscal, tant qu’ils y sont ! Et ça fait la java avec Sarkozy ! Et pendant ce temps-là, les postiers se suicident, comme à France Télécom! Les salopards…
10. Taxation maximum des salaires des footballeurs milliardaires. Avec le fric récupéré on finance des postes d’éducateurs dans les petits clubs.
11. Plafonnement des salaires des grands patrons et des directeurs d’organismes publics. Ockrent, tu rends l’argent et tu arrêtes de mettre ton ambre solaire sur tes notes de frais…
12. Taxation des produits fabriqués en Chine et dans les pays où on paie les ouvriers à coups de pied au cul.
13. Suppression du Loto et des jeux de grattage à la con. Ouverture de centres de désintoxication pour les malades du jeu. La Française des jeux, au poteau !
14. Fin de la casse du système hospitalier. Embauche de personnel dans les hôpitaux. Et puis j’embaucherais des clowns, des conteurs et des magiciens pour égayer la vie dans les maisons de retraite et les hôpitaux.
15. Réouverture des tribunaux supprimés par la poule Dior à Sarko. Ils trouvent du pognon pour les banques, ils peuvent en trouver pour la justice…
16. Police et sécurité. Le petit con a fait des dégâts, y a du boulot! Bon, d’abord, suppression de la politique de rendement. Au lieu de mettre des PV pour se faire bien voir de leurs chefs et remplir les caisses de l’État vidées par le bouclier fiscal, les flics s’attaqueront aux vrais délinquants. Faudrait remettre de l’ordre dans la police aussi. Il y a trop de gens qui se font maltraiter par des voyous en uniforme. Faudrait faire des tests à l’école de police pour vérifier le QI et la moralité des poulets. Les cow-boys, au far-west !
17. Retour aux cantines scolaires de qualité. Formation en masse d’apprentis cuisiniers. Dehors, la Sodexo! Fini la bouffe à vomir dans les écoles et les hôpitaux. On a les meilleurs cuistots du monde, si c’est pas une pitié de voir ça! Je peux t’dire que ça en créerait, des emplois…
18. Suppression des niches fiscales. T’as du pognon, tu passes à la caisse, y a pas de raison.
19. Création d’un entretien d’aptitude à la profession de ministre pour éviter les incapables comme Lefebvre, Morano, Estrosi, Bachelot Fadela Amara, Rachida Dati. Ces deux-là, alors, c’est le pompon ! Faudrait les traiter au DDT ! Et encore !
20. Passage à la VIe République. Instauration d’une charte des devoirs du président. Les cinglés comme Sarkozy, on n’en veut plus ! Suppression de l’immunité parlementaire pour les députés et le président. Chirac, tes examens de santé, tu les feras à la Santé ! Nom de Dieu, ça m’démange… J’ai pourtant voté pour lui, et pas qu’en 2002 !
 
21. Agriculture. Mon gars Denis, il a sa petite idée pour améliorer la vie dans nos campagnes. Il a écrit un article là-dessus pour un journal de la « belle province », on va pas entrer dans les détails. Ça s’inspire du bouclier rural… C’est un député socialiste qui a lancé ça, pour réduire les inégalités entre la ville et la campagne. Comme l’État a laissé tomber les collectivités, ils proposent un traitement de cheval pour relancer tout ça. Parce que si on ne fait rien, dans dix ans, nos campagnes, ça va être le désert…
C’est quoi, l’idée de votre fils ?
Les Bourses populaires de réseau et d’échange. On pourrait tro-quer tout ce qu’on veut, comme ça se fait déjà par endroits, acheter des légumes, de la volaille aux paysans du coin, sans passer par les mafias de la grande distribution. Comme les AMAP, quoi.
Une sorte de marché, en fait…
Sauf que là ça concernerait pas que les paysans. Mon gars Denis, il appelle ça une « agora citoyenne ». On pourrait aussi apprendre à lire, chanter, danser, cuisiner, faire de la musique, du théâtre, organiser le covoiturage, fabriquer des vêtements et des jouets. Avec un médecin qui donnerait des consultations, des ordinateurs pour les gens qui n’ont pas Internet, des maîtres d’école pour aider les mômes qui ont du mal à suivre. Ça coûterait rien, avec tous les retraités qui demandent qu’à rendre service… Et puis faudrait remettre le cinéma partout. Je te garantis que les jeunes auraient moins envie de traîner ! Ce serait un endroit où on pourrait trouver du réconfort, rencontrer les gens des associations qui essayent d’améliorer la société. Mon gars Denis, il dit que l’avenir est aux réseaux, pour lutter contre la dictature des marchés ! Y a que comme ça qu’on s’en sortira… Parce que si on compte sur l’État, on sera morts avant ! Surtout à la vitesse que l’UMP bousille les services publics…
Mais c’est la Révolution, votre programme !
Parfaitement, une révolution ! Sinon on est foutus… C’est surtout pour les générations futures que je m’inquiète… parce que nous… Ah, oui, il y a un truc important que j’ai oublié ! 22. Le président : au SMIC. Comme tous ses frais sont pris en charge, il manquerait de rien.
Mais plus personne ne voudra se présenter !
Eh ben comme ça on aura un président intègre ! Tout le monde est pas obsédé par le fric comme l’autre abruti. Les campagnes élec-torales coûteront moins cher, y aura moins de corruption. Et on divisera par dix le budget de l’Élysée. Fini, les sondages pour engraisser les crapauds de Séguéla ! Ah, celui-là, si je l’tenais, je lui ferais bouffer sa Rolex !
Le SMIC, quand même… pour le président…
Bon allez ! Je veux bien monter à 4.000. Y en a marre de la gangrène du fric ! Ça ferait un bon exemple pour la jeunesse, vous trouvez pas ?

La dédicace du pov'con au petit con

 

                        Vous en avez rêvé? Fernand l'a fait!
http://cassetoipovconlelivre.blogspot.com/
.
Sur ce blog :

Le Monde Magazine salue "Casse-toi pov'con!"

Dans son édito (25/2), Didier Pourquery, rédacteur en chef du Monde Magazine  présente Casse-toi!… comme un "opuscule chenapan", ajoutant, en parlant de Fernand Buron: "C'est l'homme qui fut rudoyé par notre président ce jour-là. Ou son avatar. Ce qui est sûr: il a la langue bien pendue, le bon sens rugueux, le tempérament exaspéré et la tête près du bonnet. Son propos, et celui de son éditeur J.-J. Reboux, est d'adresser à notre chef de l'État un tonitruant "Dégage!" comme celui qui fit partir Ben Ali et Moubarak."

Merci M. Pourquery! Après les insanités de la "journaliste" des Inrocks Virginie Ballet, présentant notre apéro Casse-toi pov'con! comme un rassemblement "prétenduement citoyen", voilà qui fait chaud au cœur!
.

25.2.11 - "Casse-toi pov'con!" au salon de l'Agriculture (2011) :

un nouveau procès le 5 avril

Lors de l'apéro Casse-toi pov'con! organisé le 23 février à l'occasion du 3e anniversaire de l'insulte sarkozienne (article de Politis) et de la publication du livre de Fernand Buron Casse-toi pov'con!, Hervé Eon nous a appris que le délit d'offense au président de la République était remis au goût du jour… Pendant l'inauguration du salon de l'Agriculture, le samedi 19 février, un visiteur a lancé Casse-toi pov'con! à Sarkozy, qui venait de participer à une table ronde avec les syndicats agricoles. La personne a été interpellée, mise en garde à vue et convoquée en correctionnelle le 5 avril 2011.

Jointe par le CODEDO, cette personne n'a pas encore décidé si elle souhaitait médiatiser une affaire qui, jusqu'ici, n'a pas été ébruitée. Nous vous tiendrons bien sûr au courant.

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche