Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 décembre 2008 6 20 /12 /décembre /2008 21:11
Déclaration des droits de l'homme et du citoyen adoptée par l'assemblée nationale française le 26 août 1789
Déclaration des droits de l'homme et du citoyen
adoptée par l'assemblée nationale française
le 26
août 1789 - Wikipedia.org


Publication en trois parties.

Sommaire
Première parution :
- Editorial d'Eva 
Le capitalisme (dévoyé) en crise
Crise boursière,
crise des matières premières.
Du financier au militaire.
- J'accuse l'Occident :
Le Droit à la vie,
premier Droit de l'Homme.
L'enfer vécu par les retraités.
Retraite par capitalisation,
les fonds de pension en procès.

- Liens articles conseillés

Sommaire 2e parution :
Crise : Les dernières news

Sommaire 3e parution :
Article sur le blog d'Arthenice,
"L'amérique fasciste en 10 mesures"






Crise du
Capitalisme dévoyé

(Editorial d' Eva)



Bonjour mes amis,

Je reprends mes parutions normalement la semaine prochaine, en attendant voici un envoi pour ne pas perdre le fil de l'Actualité qui évolue à grande vitesse.

Les fondements de la société sont malsains. Quand le socle est pourri, la maison s'écroule. Le capitalisme d'entreprise s'est mué en capitalisme financier, purement spéculatif, portant en germe sa propre destruction. Lorsque l'appât du gain prime sur toute autre considération, rien n'est viable. Le ver est dans le fruit, en quelque sorte. Et rien ne sera plus comme avant : Le Système tout entier est en crise. Les adversaires du capitalisme triomphent !  

Quelques flashes : Les marchés financiers sont en déroute, plus personne n'a confiance, la Bourse est en dents de scie ou s'effondre, le secteur de l'immobilier est affecté comme celui du bâtiment, et finalement tout le monde est touché de plein fouet, traders comme entrepreneurs, banquiers comme épargnants, et ce qui est plus grave encore, les plus vulnérables sont les premiers exposés, les plus pauvres sont les premières victimes.

Les dégâts financiers sont certes importants, mais les dégâts humains vont l'être encore davantage. Des milliards de vies vont être affectées à cause de la cupidité de quelques-uns. Car à la crise boursière, se superpose la crise des matières premières. Et celle-là va frapper les plus défavorisés, ceux qui ont le plus faim, ceux qui vivent dans les pays les plus pauvres.

Le Système capitaliste, perverti, porte en lui sa propre décomposition, qui à son tour entraîne les plus faibles dans sa chute. La logique de l'"illimitation" est criminelle, car elle est synonyme d'inégalités insoutenables et de détresses épouvantables. La société toute entière est sacrifiée aux appétits égoïstes d'une petite minorité, le travail et les conditions de vie de chacun sont menacés par l'avidité insatiable d'une poignée de prédateurs. C'est intolérable. D'autant plus que les crises débouchent souvent sur les guerres...  qui permettent au Financier de se repaître du Militaire. L'économie en temps de conflit est juteuse, comme celle de la reconstruction. Et tant pis pour les citoyens sacrifiés à l'hydre militaire !

La logique du libéralisme est tellement absurde, que le monde virtuel en vient à remplacer le monde réel, comme le capital s'est progressivement substitué au travail. On voit même les tenants du libéralisme, comble suprême, chercher le salut dans les nationalisations hier honnies et décriées !

Ne nous y trompons pas, mes amis, même ce que l'on nous présente comme des nationalisations, sont une immense imposture. Car les nationalisations, qui nous coûteront très cher, sont provisoires : Juste le temps de renflouer le Système ! Ensuite, les profits seront à nouveau privatisés, comme les pertes auront été mutualisées, socialisées, supportées par chacun de nous, et par exemple, à hauteur de 2300 dollars par habitant américain. En d'autres termes, tous les bénéfices iront aux nantis, et pour permettre au Système de rebondir, nous devrons nous-mêmes payer les pots cassés. Payer de deux façons d'ailleurs, en tant que contribuables, et en tant que futures victimes de la folie des financiers, par le chômage ou par la misère.

Que faire ? Il y a des solutions, profitables à tous, mais les décideurs n'en veulent pas : Par exemple, il faut un service public des banques et du crédit, sous le contrôle des usagers eux-mêmes. Il est également impératif de lever le secret bancaire et d'interdire les paradis fiscaux comme les parachutes dorés. Par ailleurs, les entreprises qui font du profit ne devraient pas avoir le droit de licencier. Et chacun devrait pouvoir vivre décemment de son travail.

Pour moi, certaines leçons
sont à tirer de cette crise :


- L'hyper-puissance, le monde unipolaire, sont morts. Les USA devront compter, et composer,  avec d'autres puissances comme la Chine ou la Russie.
- Les pays du Sud doivent jouer un rôle plus important. L'Occident n'a pas vocation à régenter le monde entier. Ce terrorisme intellectuel, et militaro-policier, a suffisamment duré !
- Le capitalisme financier doit être aboli. C'est un monstre qui se nourrit de la souffrance des populations. 
- Il faut complètement changer les règles du jeu. Le capitalisme doit être au service de l'Homme, et non celui-ci au service de l'Economie ou, pire encore, de la Finance. L'éthique ne suffit pas, il faut inventer de nouvelles modalités. 
- Il ne faut pas seulement des règles, il faut d'abord un Etat fort. Le Marché ne peut se réguler tout seul, c'est l'Etat qui doit dicter sa loi.
- Le rôle du politique doit être accru. Il faut empêcher le Marché de se substituer au politique, au Droit, à l'Etat. Le primat du politique doit être un dogme intangible.
- L'emploi, le pouvoir d'achat et la qualité de la vie, doivent supplanter la recherche du profit à tous prix et la concurrence entre les individus. C'est un retournement complet de valeurs qui est nécessaire.
- Le capitalisme d'entrepreneur doit se substituer au capitalisme spéculatif.
- On ne doit plus créer des besoins artificiels.
- Cette crise doit être l'occasion de faire des choix de société radicalement différents, et la finalité suprême ne pourra être que l'homme, au lieu du profit et de l'accumulation pour une minorité. 
- Les Médias doivent remplir leur rôle. En d'autres termes, ils ont l'obligation d'informer, au lieu d'être des instruments de propagande. 

A ce propos, je vous signale qu'on envisage d'attribuer le prix Nobel de la Paix à la grande bourgeoise libérale (ex-verte) Ingrid, ou bien à un opposant Russe ou à un dissident Chinois. C'est dire combien là comme ailleurs, l'Occident impose ses propres valeurs au détriment de toutes les autres. C'est tout simplement scandaleux. Et quand je pense à Prix Nobel, je ne peux m'empêcher de songer à Elie Wiesel, aujourd'hui va-t-en guerre militant (contre l'Iran). Ahurissant !

Le Système libéral est tombé sur la tête, mais aussi les Occidentaux. Et cela n'a que trop duré !

Votre Eva

TAGS : Médias, capitalisme finance, capitalisme d'entreprise, économie réelle, l'Etat, qualité de la vie, pouvoir d'achat, le Droit, les services publics, USA, Chine, Russie, Occident, Sarkozy, Elie Wiesel, prix Nobel, pays du Sud, hyper-puissance, Bourse...

NB : J'avais publié récemment un article sur la finance islamiste, de plus en plus considérée comme une alternative au néo-libéralisme anglo-saxon qui broie les peuples sans pitié.

A l'instant, je reçois un commentaire
qui me renvoie à un article,
que je consulte aussitôt
.

Il est temps d'explorer d'autres voies !

Personnellement,  je suis sensible au sens de l'éthique, à la Sagesse, au sens de la responsabilité et de la solidarité, que l'on trouve dans cette finance islamique, à l'inverse du sacro-saint libéralisme.

Or, je cherche à dépassionner le débat, à présenter les alternatives possibles. On connaît les autres possibilités, pas celle-ci.  Je suis indépendante de tout clocher, parti, Eglise, idéologie, je défends l'humain, je milite pour la condition humaine, pour la Vie, tout simplement, une Vie digne pour tous : Avec ouverture, sans parti-pris.

Je prends quelques instants afin de citer quelques extraits. Pour information, car celle-ci doit être neutre et plurielle :


L'usure dans le Coran :

- Le commerce est licite, l'intérêt est illicite.
- Allah anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumônes
- Renoncez à l'usure, vous ne léserez personne, et vous ne serez point lésés.
- A celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu'à ce qu'il soit dans l'aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité.
- Les mots "justice", "équitable", de "droiture" reviennent sans cesse. Il est aussi demandé qu'on ne fasse tort à personne. (Eva)
- "Ne pratiquez pas l'usure en multipliant démesurément votre capital"
- Il est enjoint de ne pas augmenter ses biens aux dépens des biens d'autrui. 
-
Si le débiteur est gaspilleur ou faible, ou incapable de dicter lui-même, que son représentant dicte alors en toute justice (Eva : c'est le contraire des crédits hypothécaires : le libéralismea abuse des plus faibles, il profite de leur insolvabilité)

http://ribhfr.wordpress.com/chariaa/



l' AIDIMM organise, le samedi 25 octobre 2008 de 9H A 18H, une nouvelle journée de formation à la finance islamique. Animé par des professionnels des métiers de l’immobilier et de la finance, le séminaire sera ponctué de séances de Questions-Réponses et de tests interactifs. Voir :

http://ribhfr.wordpress.com/2008/09/30/journee-finance-islamique-25-octobre-2008/

Les 5 piliers de
la Finance islamique


1. Le principe d’interdiction de l’intérêt : aucune transaction financière n’autorise le paiement ou la réception d’intérêts (riba).
2. Le principe de partage des profits et des pertes: les parties à une transaction financière doivent partager les risques et les rendements y afférent.
3. Le principe d’interdiction de l’incertitude : l’incertitude quant aux termes d’un contrat financier est bannie, mais pas le risque en tant que tel. Par conséquent, la spéculation (gharar) est interdite. Les contrats dérivés sont donc difficilement envisageables.
4. Le principe d’existence d’un actif sous-jacent : toute transaction financière doit être sous-tendue par un actif tangible identifiable.
5. Le principe d’interdiction des actifs illicites: aucune transaction financière ne doit être dirigée vers des secteurs non conformes à la Charia, comme les boissons alcoolisées, le tabac, les jeux d’argent…

interet.jpg
http://ribhfr.wordpress.com/chariaa/


J'accuse l' Occident :


Je rappelle aux va-t-en guerre de tous poils, que le Droit à la vie est le premier des Droits.

Je dénonce l'Occident prétenduement démocratique, soi-disant attaché à la Défense des Droits de l'homme, et qui les piétine sans cesse au nom de l'Argent-Roi,  qui initie des guerres impérialistes, prédatrices, coloniales, aux 4 coins de la planète, sans égard pour l'existence humaine, alors que le Droit à la Vie est le premier des droits.

Il n'y a pas de Démocratie sans indépendance de la Presse, comme je le dis en permanence, mais il n'y a pas non plus de Démocratie quand on prône un Système financier qui broie les vies, et quand on porte atteinte à la dignité et à l'existence de tant d'individus dans le monde, à travers de multiples guerres. Les Droits humains sont sans cesse piétinés en Afghanistan, en Irak, au Liban, en Palestine, dans le Caucase, en Afrique etc...

Je dénonce le fossé entre les discours lénifiants, et les faits au quotidien. Sur tous les plans : Militaire, financier, information....

Eva


Droits de l'homme - Peinture murale.
Droits de l'homme - Peinture murale. wikipedia.org

Crise Financière :
Le Nouvel ordre Mondial avance son pion


Si par le biais des finances des démocraties capitalistes (notre argent) le système des banksters pompe le citoyen lambda pour se refaire, on atteindra là le summum du crachat en pleine face du petit monde d'en haut vers l'immense monde d'en bas.

Ces gens font du business et manipulent la planète avec leurs gros sous, font des bénefs sur notre compte sans qu'on en voit jamais la couleur et il faudrait à présent, venir les renflouer par des fonds publics alors que ces mêmes organismes engagent des procédures pour nous jeter à la rue quand nous ne pouvons plus payer.

Étonnamment, on ne débloque pas des milliards pour régler la faim dans le monde (enfin si, mais dans le sens inverse avec, exemple, les ogm Terminator(!) ) et on plombe les pays pauvres avec des dettes insurmontables. On ne prend pas de mesures financièrement radicales non plus pour soigner le cancer où le sida, c'est au quidam de base de mettre la main à la poche avec les dons.

Avec ces assassins qui manipulent l'histoire à longueur de temps (les grands groupes financiers n'achètent ou ne financent pas les entreprises médiatiques pour la gloriole - la voix de leurs maîtres sur le 11 septembre -) on ne peut pas penser que ce qui arrive est un événement imprévu devant lequel on resterait crédule et fataliste.

Ce genre de situation est largement plus dévastatrice qu'un 11 septembre et surtout, ça n'a l'air de rien, pour Mr Toulemonde qui n'y comprend rien au charabia des spéculations et au monde du CAC40, " ben c'est comme ça, ça arrive ".

Le krash boursier est un moyen d'enclencher une nouvelle étape au déploiement du Nouvel Ordre Mondial, lentement mais sûrement, avec des passages de vitesses comme ici, le ordo ab chaos et toutes ces techniques pour mettre en œuvre la gouvernance mondiale, qui arrivera comme l'idée salvatrice et curieusement de circonstance pour le renouveau de l'humanité face à ces désastres fabriqués.

Ça fait bien plus d'un an qu'on sait que cette crise va arriver, pour ceux qui s'intéressent un peu, alors comment croire que les grands manitous n'ont pas déjà prévu les prochains coups à l'avance et qu' ils n'ont pas déjà placé leurs billes ? Il y a un agenda établi au plus haut niveau ces gens là ne prennent pas leurs décisions à la va vite.

La main dans l'ombre tire un grand coup sur les ficelles, attachez vos ceintures.

Une vidéo bonus pour ceux qui n'auraient pas encore compris qu'ils vivaient dans l'imposture permanente :

Vidéos
http://crodoff.canalblog.com/archives/2008/10/07/10857030.html


Wall street, le carnage
C'est le carnage absolu", constate Sasha Kostadinov, gérant de Shaker Investments. "Le marché se trouve désormais engagé dans une phase dans laquelle il ne croit plus à rien."
http://www.marcfievet.com/article-23583308.html


La garantie des dépôts bancaires est-elle une illusion ?
http://www.marcfievet.com/article-23531337.html



Maltraitance dans des maisons de retraite
 

L'enfer des
maisons de retraite


Des petits vieux qui meurent seuls sans accompagnement, abandonnés à leur sort et qui baignent jusqu'à leur dernier souffle dans leurs excréments… Elles sont cinq aides-soignantes, âgées de 25 à 53 ans, qui ont été licenciées ou ont démissionné de maisons de retraite médicalisées du Carcassonnais et qui veulent briser le silence. Ces femmes ont voulu raconter anonymement (elles sont actuellement à la recherche d'un emploi) sur ces situations incroyables, inimaginables qu'elles ont vécues

l'inacceptable au quotidien : des couches souillées que l'on ne change pas pour faire des économies, des petits vieux aux corps tuméfiés à force de tomber de lits où ils sentent de plus en plus abandonnés.
 
http://www.marcfievet.com/article-23531026.html



Crise systémique globale - Fin 2008 : Déroute des fonds de pension 
Déroute des fonds de pension
Si vous étiez abonnés au GEAB, vous auriez lu ce qui suit dès le 15 mars 2008 : 

Selon LEAP/E2020, d'ici la fin de 2008, nous allons assister à une formidable déroute de l'ensemble des fonds de pension de la planète, mettant en péril tout le système des retraites par capitalisation. Ce cataclysme financier aura une dimension humaine dramatique puisqu'il correspond à l'arrivée à la retraite de la première vague des baby-boomers aux Etats-Unis, en Europe et au Japon : les revenus des fonds de pension s'effondrent au moment même où ils doivent commencer à effectuer leur première grande série de versements aux retraités. Dans ce numéro 23 du GEAB, notre équipe anticipe l'évolution de cette prochaine crise des fonds de pension, précise les pays les plus touchés (notamment en Europe) et présente des recommandations opérationnelles et stratégiques pour y faire face. 
 Parallèlement notre équipe analyse l’impact de la crise économique et financière US actuelle sur les probabilités et les conséquences d’une attaque de l’Iran par Israël et les Etats-Unis avant les prochaines élections présidentielles américaines.
 
... tous les fondements de l'ordre économico-financier de ces dernières décennies s'écroulent sous nos yeux, à un rythme de plus en plus rapide. Ce sont bien tous les signes d'une crise systémique
http://www.marcfievet.com/article-23521827.html

retraités, lire : http://www.vieuxauchomage.com/


Vers la fin du droit international ?

http://www.marcfievet.com/article-23521150.html



Suite parution sur http://r-sistons.over-blog.com/article-23583279.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans La crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche