Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 décembre 2008 1 22 /12 /décembre /2008 04:58

Le vice-président élu des Etats-Unis Joe Biden a affirmé lors de sa première interview depuis l’élection du 4 novembre que l’économie américaine était dans un “état bien pire” que ce qu’il imaginait et qu’un second plan de relance était crucial pour éviter qu’elle ne “sombre”.


“L’économie est dans un état bien pire que ce que nous imaginions”, a déclaré M. Biden au cours de l’émission “This Week”, qui doit être diffusée dimanche sur la chaîne américaine ABC.

 

Le vice-président élu qui entrera en fonctions le 20 janvier a estimé qu’un second plan de relance était nécessaire pour éviter que l’economie américaine ne “sombre, purement et simplement”.


“Il va y avoir un investissement majeur, que ce soit 600 milliards ou plus, ou 700 milliards, ce qui est sûr c’est que c’est un chiffre auquel personne n’aurait pensé il y a un an”, a dit M. Biden, selon des extraits de cette interview.

Cela n’empêchera pourtant pas Washington d’envoyer de 20.000 à 30.000 soldats américains en renfort en Afghanistan, d’ici à l’été, a annoncé aujourd’hui le chef d’état-major interarmées américain, l’amiral Michael Mullen.


Le général américain David McKiernan, qui commande les forces internationales en Afghanistan, avait réclamé plus de 20.000 soldats américains pour aider à contrer l’insurrection des talibans en cours en Afghanistan.

 

“Les troupes qui ont été demandées par le général McKiernan, c’est ce dont nous avons besoin dans un avenir proche. Je ne pense donc pas qu’il y ait une augmentation de troupes de plus de 20.000 à 30.000 soldats”, a déclaré l’amiral Mullen au cours d’une rencontre avec des journalistes à Kaboul.

“Nous espérons qu’ils seront là dès le printemps, mais au plus tard à l’été”, a-t-il ajouté.


Une question vient à se poser: en cas d’effondrement de l’économie américaine sur elle-même, qui financera le rapatriement des troupes US ?
 

L’économie américaine “pourrait sombrer” sur fond de guerre

  • dimitrius // Dec 20, 2008 at 9:33

    A la fin c’est l’état qui va faire tourner le privé pour que la minorité d’actionnaires continue de vivre somptueusement. pourvu que tout ce bocson se casse la gueule, et pourquoi pas nous avec ! d’une pierre deux coups, ce sera plus facile de reconstruire sur les ruines d’une idéologie explosée !
     

  • 2niu // Dec 21, 2008 at 8:06

    on est fauchés c’est pour cela qu’on va envoyer 30000 soldats de plus pour bombarder un sol lunaire en Afghanistan . Vous y comprenez quelque chose ?

  • 3Slavophilia // Dec 21, 2008 at 3:15

    Cette crise n’est pas la fin du capitalisme, ni de l’Empire yankee. C’est un simple moyen pour l’Empire de ruiner les pays qui lui font concurrence economiquement : la Chine, l’Inde, la Russie et l’UE.


    Pour ces pays, la crise financiere necessite d’integerer de l’argent reel, gagne par l’economie reelle

    . Ainsi les reserves de change et les finances de ces pays se retrouvent plombes.

    CE N’EST PAS LE CAS DE L’AMERIQUE QUI IMPRIME DU PAPIER MONNAIE. Elle est la seule a pouvoir imprimer et distribuer du papier monnaie sans porter atteinte a sa monnaie et a ses finances publiques car le DOLLAR EST LA MONNAIE DE RESERVE MONDIALE (56% des reserves mondiales detenues sous forme de reserves de change, fonds souverains ou dans les banques centrales est libelle en dollar americain). Elle est la seule a beneficier de ce privilege ENORME qui lui permet d’imprimer du papier monnaie, en deconnection complete de son economie reelle. La FED prend bien sur au passage un petit pourcentage qui fait le bonheur des banques proprietaires detenues par les familles Rothschild, Rockefeller et Warburg.

    L’Amerique peut donc encore imprimer 600 milliards de dollars, ca ne lui coute rien, si ce n’est le pourcentage que l’Etat (donc les contribuables) vont reverser a la FED.

    Il n’en est pas de meme pour la Chine ou la Russie par exemple, qui doivent griller leurs reserves de change pour empecher que leur monnaie ne s’effondre, nationaliser des banques et injecter des milliards dans d’autres secteurs pour eviter l’explosion economique et sociale (la Russie a deja perdu en 2 mois 160 milliards de dollars de ces excedents gaziers et petroliers qui etaient de 650 milliards de dollars).

    Le systeme d’eclatement des bulles financieres est donc voulu et organise sciemment par les detenteurs de la FED et les dirigeants yankees pour ralentir temporairement les Etats concurrents. Toutefois, cela ne marche que si le dollar reste l’unique monnaie de reserve mondiale.


    http://www.marcfievet.com/article-26033852.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Actualité (et alternative)
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche