Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 00:44

Le peuple doit réformer le Système monétaire,
c'est un impératif

            "A l'origine, le système bancaire reposait en principe sur une couverture intégrale des dépôts à vue. Ce n'est que vers le milieu du dix- septième siècle qu'aux Pays-Bas et en Angleterre les banques abandonnèrent progressivement ce principe. Mais ce fut dans le plus grand secret et à l'insu du public. C'était en réalité un abus rendu possible par le fait qu'aucun rapport public n'était exigé de la banque.


            Le système est aujourd'hui resté le même, sauf que ce qui était secret et considéré comme répréhensible, est aujourd'hui considéré comme normal et justifié".


                                           Maurice Allais (prix Nobel d'économie 1988) Interdit de parole en France ! ! !

  

 

            L’humanité a accompli des progrès magistraux dans tous les domaines (sciences physiques, biologie, communication, industrie, agriculture, etc.) sauf un, celui de la monnaie, pourtant essentiel puisqu’il conditionne notre mode de vie. Pour explorer ce domaine le cheminement qui nous est proposé est si obscur et complexe que nous sommes conduits soit à décrocher, soit à perdre de vue l’essentiel. Alors, pour y comprendre quelque chose, plutôt que de s’appuyer sur les économistes et experts en tous genres qui nous ont conduits là où nous sommes, il est préférable de s’appuyer sur le bon sens que possède l’homme de la rue. Que dirait celui-ci ; tout d’abord qu’un système monétaire doit être rationnel et équitable.

 

Notre système monétaire est-il rationnel ? Certainement pas, la monnaie est mise en circulation par les banques privées pour satisfaire aux demandes de crédit alors que la fonction de création monétaire  devrait revenir à la banque de France parce qu’elle représente la société civile productrice de toutes les richesses. Il est inutile d’expliquer ici tous ces mécanismes puisqu’ils sont confirmés dans tous les manuels d’économie. Seules nous importent les conséquences à en tirer.

 

Notre système monétaire est-il équitable ? Certainement pas, les banques créatrices de monnaie par simples jeux d’écriture pour alimenter le crédit en restent propriétaires et en perçoivent les intérêts. Cette opération porte sur 530 milliards de la masse monétaire. Autre conséquence encore plus grave : l’Etat qui devrait être créateur de monnaie par le biais de la Banque de France, se voit imposer une dette de1200 milliards dont nous avons à payer les intérêts. Osons une petite comparaison. Pour réaliser un milliard de chiffre d’affaire, une entreprise comme Renault doit produire environ 70000 voitures. Pour réaliser le même chiffre d’affaire avec la même rentabilité il suffit à une banque de faire quelques jeux d’écriture.

 

            Naturellement, l’argent gagné aussi facilement par les banques n’ est pas prélevé sur une montagne d’or mais sur les revenus des peuples. C’est pourquoi nous constatons partout un accroissement de la pauvreté et même des difficultés atteignant les classes moyennes. Parce que notre système monétaire est fondé sur l’endettement le phénomène ne pourra que se poursuivre en s’aggravant.

           

Mais pourquoi la crise monétaire touche-t-elle les banques ? Tout simplement parce que les banques après avoir appauvri les peuples les ont en grande partie rendus insolvables  et les remboursements d’emprunts se font très mal. Cette explication n’est jamais donnée par les analystes qui se gardent bien d’imputer une quelconque responsabilité aux banques. Il faut savoir aussi que la nature du système fragilise les banques qui peuvent fonctionner avec un taux de couverture de l’ordre de 15%. Cela signifie qu’une banque peut ne garder dans ses caisses que 15% des dépôts à vue qui lui on été confiés. L’excédent (85%) est prêté à quelqu’un d’autre, cette monnaie se trouve ainsi avoir deux propriétaires en même temps, elle est recensée deux fois dan la masse monétaire et procure des intérêts au banquier. Voilà un jeu d’écriture particulièrement juteux.

           

Le système qui consiste à réaliser des profits par l’endettement des peuples et des états est arrivé au bout de ses possibilités. Ceux-ci complètement exsangues n’offrent plus d’intérêt pour les banques, alors lorsqu’une escroquerie ne fonctionne plus on passe au niveau supérieur. Que ce soit au Japon, en Europe ou aux Etats-Unis, les banques centrales ont tout simplement abreuvé d’argent public les banques défaillantes pour éviter leur faillite. Moralité : lorsqu’on est insolvable, mieux vaut être banquier que citoyen lambda.


            L’université manque gravement à ses responsabilités en se limitant à enseigner les mécanismes monétaires existants sans les justifier, comme s’ils obéissaient à des lois naturelles impossibles à contester.

           

Un banquier a dit « Le peuple est inapte culturellement à comprendre les mécanismes monétaires ». Eh bien, prouvons lui deux choses : 1° que nous les avons compris et 2° que nous voulons y mettre fin. Comment ? En adoptant les deux mesures suivantes :

 

1- En obligeant les banques à respecter un taux de couverture de 100%, c’est à dire en leur interdisant de prélever sur les comptes à vue pour accorder des crédits créateurs de monnaie.

 

2- En rendant à la banque de France son pouvoir de création monétaire, comme avant 1974.


Ces mesures sont très simples, applicables immédiatement et dans un seul pays, elles rendraient les mécanismes monétaires compréhensibles par le plus grand nombre, la démocratie aurait tout à y gagner.

 

Les banques n’ont besoin que de notre passivité, c’est à dire notre soumission, pour nous imposer leur loi qui nous conduit au désastre. Il revient au peuple de prendre les choses en main en organisant une opposition lucide, constructive et déterminée. Notre futur sera, soit celui que nous aurons construit, soit celui que nous aurons abandonné à des forces égoïstes et irrationnelles. Mais il sera trop tard et nous en serons responsables.



http://assoc.pagespro-orange.fr/aded/ 

Sur l'excellent blog
http://www.verites.org/article-24279263.html
à découvrir absolument, c'est l'un des meilleurs du Net !

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche