Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 16:39
Vendredi 2 janvier 2009


Sommaire :

L'apocalypse prévisible.

Gaza-Varsovie : Un texte d'Eva

Apocalypse now :


Voici une courte réalité fiction du futur proche... ce texte est écrit par un ancien agent spécial de contre-espionnage de l'US Army en juin 2008... Il n'était ni au courant de la crise à venir, ni au courant des problèmes rencontrés à Gaza aujourd'hui ! A prendre avec recul, sans toutefois perdre de vue que rien n'est impossible et qu'Obama s'est clairement dit prêt à attaquer l'Iran si cela s'avérait nécessaire...

« Israël a déclaré qu'une attaque contre l'Iran sera "inévitable" si le régime islamique continue à aller de l'avant dans ses intentions de construire une bombe atomique. » (LondonDaily Telegraph, 11 juin 2008)

« La chancelière de l'AllemagneAngela Merkel s'est jointe mercredi au président Bush en appelant à de nouvelles sanctions contre l'Iran s'il ne suspend pas son programme d'enrichissement de l'uranium. » M. Bush a souligné à nouveau que « toutes les options sont sur la table, y compris la force militaire.» (NewYork Times, 11 juin 2008)

« Le danger iranien est grave et réel et mon but sera d'éliminer cette menace » (Obama, juin 2008, 7s7 "Obama promet d'"éliminer" la menace iranienne")

Nous approchons rapidement de la dernière période de six mois de l'administration Bush. Le bourbier en Irak est dans sa sixième pénible année alors qu'il n'est toujours pas possible d'en anticiper la fin et la guerre oubliée en Afghanistan en est aussi dans sa septième année. Les « dead enders » et autres factions armées sont toujours bien vivantes en Irak alors que les Taliban en Afghanistan ont à nouveau pris le contrôle de la majorité du pays. Le prix de l'essence a maintenant atteint une moyenne de 4 $ le gallon au niveau national [USA] et plusieurs analystes prédisent que le prix augmentera à 5 $ ou 6 $ dollars le gallon avant la fête du travail [NDT : Aux USA et au Canada, la fête du travail est célébrée le premier lundi du mois de septembre]. Cela, malgré les assurances données par certains des principaux partisans à la décision d'envahir l'Iraq voulant que la guerre en Irak « se paiera par elle-même » (Paul Wolfowitz) ou que nous verrions le pétrole à « 20 $ le baril » si nous envahissons l'Irak (Rupert Murdoch).

Une chose que le Pentagone fait régulièrement (et il le fait très bien) est de réaliser des exercices de guerre. Les hauts gradés sont constamment en train d'élaborer des stratégies pour réaliser un grand nombre de missions théoriques fondées sur des menaces réelles ou présumées à notre sécurité nationale ou à des intérêts vitaux. Cela fut également réalisé avant l'invasion de l'Iraq, mais l'administration Bush a préféré ne pas écouter les mises en garde contre cette mission qui lui avaient été données par les dirigeants du Pentagone voire même, par ses propres conseillers du renseignements. Néanmoins, encore une fois les exercices de guerre battent actuellement leur plein avec, dans la mire, le voisin oriental à notre actuel bourbier – l'Iran.

Ce n'est pas un secret que les États-Unis sont actuellement à mettre la touche finale à plusieurs plans dressés pour attaquer les installations nucléaires et militaires iraniennes. Avec nos forces terrestres au bord du gouffre en Iraq et en Afghanistan, aucun des scénarios les plus plausibles ne prévoit une invasion terrestre. Non pas que cette administration ne préfèrerait pas marcher sur le siège de l'islam chiite derrière une solide ligne de chars M1 Abrams et d'y proclamer la démocratie pour le pays. Le fait est que même le président sait que nous ne pouvons nous permettre d'en faire plus et par conséquent, lui-même et les néo-conservateurs devront se contenter d'une opération « Choc et stupeur. »

Si nous envahissons l'Iran cette année, cette invasion se fera par des centaines de sorties d'avions basés sur les porte-avions déjà stationnés dans le golfe Persique et par des avions basés en Iraq et au Qatar. Ils vont attaquer les installations nucléaires connues situées dans et autour de Téhéran et dans le reste du pays, ainsi que les bases contenant les principales unités militaires iraniennes, les installations anti-aériennes et les unités de la Garde Révolutionnaire (une entité distincte et une puissante organisation paramilitaire iranienne).

Est-ce que cette action militaire arrêtera l'Iran dans ses efforts visant à développer des armes nucléaires? Probablement pas. Elle ne parviendra sans doute même pas à détruire la totalité de leurs installations de recherche nucléaire, les plus importantes étant celles qui sont souterraines, protégées par des tonnes de terre et de béton armé et d'acier conçus pour résister à presque toutes les attaques conventionnelles. Les militaires iraniens et la Garde Révolutionnaire pourront vraisemblablement survivre, bien qu'ils devront subir d'importantes pertes en vies humaines alors que les grandes bases et les centres de commandement seront sans doute détruits. Toutefois, puisque l'Iran possède des forces aérienne et navale fonctionnelles (y compris des sous-marins) et des installations modernes de défense anti-aérienne, les bombardiers chasseurs US essuieront inévitablement de grandes pertes. Ce ne sera pas « chose simple » telle que lorsque les États-Unis ont dirigé l'invasion de l'Iraq en 2003, alors que l'armée irakienne s'est tout simplement dispersée et que les forces aériennes iraquiennes n'ont jamais fait voler un seul appareil.

Il n'y en aurait plus pour longtemps.

Si les États-Unis attaquent l'Iran soit cet été ou cet automne, le peuple des États-Unis serait mieux d'être prêt à faire face à un choc qui puisse être encore plus grand à la psyché nationale (et à l'économie) que ne le fut le 11 septembre 2001. Tout d'abord, il y aura d'importantes pertes US dès la première invasion. Des avions chasseurs américains seront abattus et les pilotes américains qui ne seront pas tués seront fait prisonniers, y compris les femmes pilotes. Les missiles iraniens Yakhonts 26, les Sunburn 22 et les Exocet vont se diriger et attaquer les forces navales américaines regroupées dans les étroites eaux du golfe Persique avec des résultats très meurtriers. Des marins américains seront tués et des navires américains seront gravement endommagés et peut-être même coulés. Nous serons peut-être témoins de la première attaque d'un porte-avions américain jamais survenue depuis la Deuxième Guerre mondiale.

Il ne s'agit là que du début

Israël (qui était jusque-là demeuré hors de la mêlée en laissant l'armée américaine faire la première grande charge) est attaqué par le Hezbollah dans une action coordonnée et à grande échelle. L'étendue considérable et effroyable de pertes en vies humaines paralyse la nation, une chose que l'on croyait impossible. Le tout dernier allié de l'Iran dans la région, la Syrie, déclenche alors une avalanche de plus de 200 missiles Scud B, C et D sur Israël, chacun armé de gaz VX. Étant donné que le territoire d'Israël est à la portée de ces armes de fabrication russe, Haïfa, Tel-Aviv, Jérusalem et pratiquement la totalité des grands centres ainsi que plusieurs bases militaires seront frappés, souvent avec pour résultat des pertes énormes en vies humaines.

Les forces aériennes israéliennes ordonnent à leurs trois escadres de bombardiers de combat F-16I Sufa de prendre la voie des airs avec l'ordre de bombarder Téhéran et de nombreuses bases militaires et nucléaires autant qu'ils le peuvent avant d'être soit abattu ou à court de carburant. Il s'agit d'un aller simple pour certains de ces pilotes. Leur antique patrie tombe en ruine. Beaucoup ont des parents qui sont déjà morts ou mourants. Ils n'attendent pas d'avoir la permission de Washington, ou des commandants militaires américains régionaux. Les avions israéliens transportent la majorité de l'arsenal nucléaire de leur pays sous leurs ailes.

Juste après les premières vagues de bombardiers US lancés dans l'espace aérien iranien, la marine iranienne, utilisant les bases côtières de missiles, attaque rapidement les vaisseaux et coule plusieurs pétroliers dans le détroit d'Ormuz, coupant ainsi le golfe Persique et tout son pétrole du reste du monde. Ils minent alors la région, rendant ainsi difficile et même mortelle le nettoyage du détroit par les dragueurs de mines américains. Tout ce qui reste de la Marine et de la Force aérienne iranienne harcèle notre Marine alors qu'elle tente de réaliser des opérations de déminage. Encore d'autres victimes US.

Le jour suivant l'invasion, Wall Street (et dans une moindre mesure, Tokyo, Londres et Francfort) font ce qu'ils font toujours lors d'une crise internationale – de la spéculation irrationnelle et ils achètent avec une grande fébrilité en faisant flamber les prix du pétrole à des sommets jamais inégalés. Au lendemain de l'invasion américaine de l'Iran, le prix du pétrole augmente à 200 $ ou 300 $ le baril sur les marchés. Si la guerre n'est pas terminée dans quelques semaines, ce prix pourrait augmenter encore bien plus. Cette situation fera immédiatement grimper le prix de l'essence à la pompe dans le pays [USA] à 8 $ ou à 10 $ le gallon, et subséquemment à des niveaux encore plus impensables.

Si cela se produit, le pays s'arrête net. La plupart des américains ne sont plus en mesure de s'offrir de l'essence pour aller travailler. Les camionneurs abandonnent leurs poids lourd sur le côté de la route et disparaissent. La nourriture, les médicaments et d'autres produits indispensables ne sont plus transportés aux magasins. L'essence et l'électricité (pour le peu qu'il en reste de disponible) sont trop onéreuses pour que la plupart des gens puissent se les offrir. Les enfants, les malades et les personnes âgées meurent au cours de l'été par manque d'air climatisé dans les maisons et les hôpitaux. Les enfants, les malades et les personnes âgées meurent en hiver en raison du manque de chauffage. Il y a des émeutes de la faim partout à travers le pays. Un système de troc se développe à mesure que l'économie s'effondre et que les banques ferment ou qu'elles limitent les retraits. Les troubles civils se développent.

La police est incapable de contenir la violence et ils sont eux-mêmes victimes de la même crise que le reste de la population subie. Le régime civil se dissout et la loi martiale est déclarée en vertu des dispositions approuvées dans le cadre de la loi « Patriot Act. » Les troupes régulières de l'US Army et de la Marine patrouillent dans les rues. L'appareillage du gouvernement fédéral est déplacé vers une destination inconnue mais dans un endroit sûr. Les États-Unis sombrent dans le chaos et ils deviennent un pays du tiers monde. L'époque où les États-Unis était la seule superpuissance est révolue. (...)

David DeBatto est un ancien agent spécial de contre-espionnage de l'US Army, un vétéran de la guerre en Irak et le co-auteur de "CI" une série de livres édités par Warner Books et auteur d'un prochain livre "Counter to Intelligence" chez Praeger Security International.

http://mondialisation.skyrock.com/



suite parution, avec Gaza-Varsovie, sur

http://r-sistons.over-blog.com/article-26344914.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans La crise
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 10/01/2009 23:17

je tombe sur cette phrase, que veut-elle dire ?



Les chrétiens sont en bas pour tenir et éviter que tout cela ne tombe. Je crois que c'est ce que vous faites actuellement.


eva

Eva R-sistons 10/01/2009 23:16

Beaucoup de paroles de Sagesse

oui ce sont des gouvernements d'affairistes

oui des cultes unis ce serait bien, j'en ai toujours rêvé

je vais imprimer ton texte et tout lire (je n'ai lu que des extraits)

quel lien, à ton nom ? Je ne comprends pas, ça arrive sur un blog à créer...

bien à toi eva

ALIA Boudjemaa 07/01/2009 13:10

Ce sont les hommes d'affaires et gouverneurs occidentaux, et les gouvernements clandestins du reste du monde qui tirent les ficelles du gouvernement israélien, de Hamas et de fath. Pour eux trois, les pauvres israéliens, victimes de toujours, et les palestiniens victimes du présent et du futur, ne sont que de la monnaie faite pour être dépensée et de la chaire à canons faite pour tirer dessus. Nous avons tous, sans exception une part de responsabilité dans ces crimes. Votre question aurait du être "qui tire les ficelles deHamas, de Fath et du gouvernement israéliens. Tous les trois sont entrain de préparer des élections en passant sur les cadavres des électeurs.

Le terrorisme est : S'imposer par la force, la ruse et le mensonge, une raison où la morale est assassinée. L'humanité est un ensemble de terrorismes divisées en plusieurs groupes, avec comme chef de fil, le terrorisme politique, mère de tous les terrorismes où les citoyens ne sont que de la chaire à canons faite pour tirer dessus ; ensuite vient le terrorisme économique. Dans les pays occidentaux, le pouvoir est entre les mains de l'argent où tout est en vente aux enchères au plus offrant. Les citoyens ne sont que de la monnaie d'échange faite pour être dépensée ; ce qui explique la crise actuelle. Dans le reste du monde, l'argent qui est un bien public est entre les mains du pouvoir. Le pouvoir cherche à céder le pouvoir à l'argent ; le pouvoir va tomber entre les mains de l'argent, il faut s'emparer de cet argent pour garder le pouvoir qui n'est autre que de l'argent sale blanchi. Au lieu de privatiser selon la loi qui risque de leur faire perdre l'argent et le pouvoir de ce dernier, l'argent, ils ont trouvé une méthode diabolique, s'en emparer par la ruse, le mensonge et surtout la bureaucratie où il n'y a que les gens appartenant à des clans bien précis qui passent. Cette phase de transition avait appauvri les citoyens et entraîné un terrorisme social de la part des gouvernements, hommes d'affaires sans scrupule en occident, et gouvernements clandestins qui cherchent à devenir des hommes d'affaires avec de l'argent blanchi dans le monde non libre. Le problème se situe au niveau de l'électeur occidental qui donne sa voix à des hommes d'affaires ; ces derniers conseillent aux gouvernements du reste du monde à devenir des hommes d'affaires pour que tous les pouvoirs soient entre les mains des hommes d'affaires. Pour échapper à cette crise et à ce terrorisme social où les citoyens sont égarés, les peuples et riposte ce terrorisme à point de départ politique, en se réfugiant derrière leurs différents cultes et cultures, les plus sages se sont jetés dans la gueule des poissons, les émigrés clandestins, les plus turbulents, dans la gueule de la terreur armée, le terrorisme armé, les terroristes armés clandestins qui sont en réalité des émigrés forcés et des terroristes forcés par des gouvernements clandestins du monde non libre soutenus par des gouvernements hommes d'affaires occidentaux qui avaient été élus par des électeurs occidentaux naïfs. Le point de départ du terrorisme armé est l'électeur occidental qui doit voter pour des patriotes qui porte leur patrie dans leurs cœurs, non pour des hommes d'affaires qui ont tout vendu aux enchères. Ce qui se passe n'est ni un conflit cultuel ni culturel, c'est un conflit politique et économique entre, d'une part des peuples qui n'ont rien à se mettre sous la dent, souffrent de leur estomacs et meurent de faim, de l'autre des gouvernements clandestins, valets des hommes d'affaires occidentaux, qui cherchent eux aussi à devenir des hommes d'affaires par tous les moyens, et qui ont mal à l'estomac parce qu'ils avaient mangé leur part et celle des autres. En cherchant à mettre les peuples devant leur fait accompli, ces derniers les avaient mis devant le fait accompli des citoyens. Des banques types El Khalifa sont ouvertes partout dans le monde occident compris. L'humanité est en pleine guerre civile où les antagonistes sont les peuples d'un côté et les gouvernements de l'autre. La solution est entre les mains de l'électeur occidental. Les gouvernements occidentaux et ceux du reste du monde sont tous entrain d'alimentés ce conflit ; les premiers pour faire des affaires, et les seconds, pour occuper leurs peuples et garder le pouvoir.


Pour sauver l'humanité et ce qui reste des peuples israélien et palestinien tous deux victimes des hommes d'affaires qui les gouvernent, et condamnés à vivre ensembles, la première des choses à faire est :

Envoyer d'urgence une force multinational et ouvrir tous les passages tout en passant à la phase suivante.

-Créons l'O.C.U., l'organisation des cultes unis pour empêcher l'utilisation frauduleuse de nos admirables cultes et culture, biens de nous tous, pour sauver ce qui reste de l'humanité, s'il en reste quelque chose encore quelque chose !

-Donnons plus de pouvoirs à la cour pénale internationale. Je compte sur le peuple américain pour signer une convention, s'il cherche à sortir du labyrinthe où les Etats-Unis l'avaient précipité.

Il n'y a que les gens dont le ventre est plein de bottes de foins qui, refusent de s'y présenter.


S'intéresser un peu plus au terrorisme politique et économique qui est entrain de grignoter et d'éroder l'humanité.
Votez en occident pour des patriotes qui portent leur patrie dans leurs cœurs et non dans leurs estomacs

Intéressez vous à un peu plus aux terrorismes causes et non aux terrorismes conséquences ; les gouverneurs sont entrain de s'enrichir, les peuples, de mourir. Ne pas le faire n'est que de la sculpture sur le sable d'une plage à marée base, la marrée haute sera dans quelques instants là pour tout effacer.

Les hommes sages ne jugent jamais les gens sur ce qu'ils disent ni sur ce qu'ils font, mais sur les résultats et les conséquences de leurs actes sur la société qu'ils sont sensés représenter. Je me rappelle du nom de Hannibal et son patriotisme, mais je ne me rappelle de l'empereur romain qui avait incendié Carthage. Le musée de l'histoire doit être divisé en deux pavillons, celui de son palais et celui de sa poubelle. C'est un citoyen qui voit le monde d'en bas qui vous écrit et qui, si la cour pénale internationale le convoque ou même lui demande de se présenter devant elle, il irait à pieds pour gagner du temps L'humanité cherche toujours à avoir la sensation d'être dans un monde droit, mais son problème est qu'elle est à l'envers. Au lieu de se redresser pour se retrouver dans un monde droit, elle avait préféré inverser son monde pour qu'il lui paraisse droit. Aux yeux d'une humanité inversée, un monde à l'envers parait et est droit. Au lieu de se mouler à son monde, elle avait cherché à le dompter. En cherchant à le dresser pour elle, elle l'avait dressé contre elle ; j'en vois déjà le phénomène inflammatoire, signe de rejet naturel et normal d'un greffon hétéro H.L.A (Humain Lymphocyte Anticorps et hétéro groupe. Actuellement, l'humanité se fait soigner par des immuno dépressifs, le terrorisme et l'émigration tous deux forcés, traitement très dangereux pour sa santé générale, son système immunitaire. La façon la plus sage et la moins brutale est de l'immuniser d'une façon naturelle, de donner le temps et la possibilité aux gens de se réveiller et delà comprendre le sens et le but de cette étude, en créant entre temps, un embryon que nous allons ensemble, nommer l'organisation des cultes unis, (l'O.C.U.). Son but serait de prendre la défense de nos différents cultes qui ne le sont que dans nos têtes, et d'apprendre aux gens que le culte est un droit et un devoir privé, la culture un droit et un devoir public. Il n'y a pas de conflit de civilisations ; la paranoïa que nous vivons actuellement tous est en réalité un conflit entre d'un côté, les gouvernements occidentaux, arrivés au pouvoir par la ruse et le mensonge et leurs valets, les gouvernements clandestins du reste du monde, arrivés au pouvoir par la force, et de l'autre les peuples du monde entier.

Le Khalifa Abbasside, Haroun El Rachid était dans le désert : il avait soif et avait demandé un verre d'eau. Le grand écrivain El Djahedh ironisa en lui disant :
- Mon khalifat, supposant qu'il n'y ait pas d'eau avec nous, qu'est ce vous donnerez en échange d'un verre d'eau ?
- La moitié de mon empire.
-Si vous n'arrivez par à uriner ce verre d'eau, qu'est ce que vous donneriez en échange pour la dégager ?
- Pour la faire sortir, je donnerai l'autre moitié de mon empire.
- Mon khalifat, un empire qui vaut un verre d'eau que vous allez ensuite douloureusement pisser, ne mérite pas toute cette peine.
Le khalifat s'est mis à pleurer.

"Je crois que la moitié de l'humanité avait été échangée contre un verre d'eau ; l'autre moitié contre une sonde, pour le pisser. Après avoir uriné, je ne sais pas s'il faut pleurer ou rire. Je laisse le soin au lecteur de terminer cette phrase".

Une fois El Djaheth avait été surpris assis sur le fauteuil impérial du khalifat ; les gardes l'avaient fouetté. Il est allé, en larme, voir le khalifat Haroun El Rachid qui lui dit :

-Pourquoi tu pleures ?
-Les gardes de votre majesté m'ont fouettés.
-Qu'est ce tu leurs as fait ?
-J'ai peur pour vous mon khalifa.
-A cause de quoi ?
-A cause de votre fauteuil ; je me suis assis quelques minutes, sur votre fauteuil et regardez ce qui m'ait arrivé ; vous, vous êtes assis dedans toute votre vie, je ne sais pas ce qui vous attend.

Le khalifat a eu des larmes aux yeux, Mais, il n'a jamais lâché le pouvoir ; c'est un arabe pure race.

Je crois que la moitié de l'empire humanité avait été échangé contre un verre d'eau, la deuxième moitié, contre une sonde urinaire, pour la pisser, et vous me dites que le monde n'est pas à l'envers. N'oubliez jamais que la canne est toujours courbée d'en haut, les peuples n'y sont pour rien.

La raison est faite pour gagner des batailles, la sagesse pour emporter la guerre, sans passer et perdre du temps dans les batailles menées par la raison.

Je ne cherche pas de conflit, je cherche uniquement les vraies causes du conflit pour régler tous les conflits qui ne sont que des conflits entre d'un côté les devoirs, la raison et de l'autre, les devoirs, la sagesse. L'homme n'est qu'une victime et un esclave de ses droits, sa raison.

Tous mes respects à toute personne qui porte l'humanité dans son cœur.


Docteur ALIA.





La création de l'O.C.U. peut être financée par l'argent que l'insigne ci-joint mis sut des T shirts va sûrement faire rentrer. A vous de me guider dans ma démarche et de me poser les questions sur ce qui peut ne pas paraître assez clair surtout au sujet de l'homme, du macro atome et du monde temps et monde hors temps. Vous répondre sera un plaisir pour moi.

Tous mes respects.









Athées. Polythéistes.









Musulmans. Juifs.






Chrétiens.




Organisation des Cultes Unis.

O.C.U.




Les chrétiens sont en bas pour tenir et éviter que tout cela ne tombe. Je crois que c'est ce que vous faites actuellement.

Pour tous les peuples, un culte n'a jamais été une récompensé mais un dernier avertissement avant son anéantissement. Les juifs avaient été condamnés à errer dans le désert du Sinaï, ils l'avaient traversé, les arabes dans celui de l'ignorance, il est immense et ils sont en plein sommeil depuis Moawia. Pour le traverser, il faut avant tout se réveiller et non pas chercher à le traverser en rêvant.







Ce sont les hommes d'affaires et gouverneurs occidentaux, et les gouvernements clandestins du reste du monde qui tirent les ficelles du gouvernement israélien, de Hamas et de fath. Pour eux trois, les pauvres israéliens, victimes de toujours, et les palestiniens victimes du présent et du futur, ne sont que de la monnaie faite pour être dépensée et de la chaire à canons faite pour tirer dessus. Nous avons tous, sans exception une part de responsabilité dans ces crimes. Votre question aurait du être "qui tire les ficelles deHamas, de Fath et du gouvernement israéliens. Tous les trois sont entrain de préparer des élections en passant sur les cadavres des électeurs.

Le terrorisme est : S'imposer par la force, la ruse et le mensonge, une raison où la morale est assassinée. L'humanité est un ensemble de terrorismes divisées en plusieurs groupes, avec comme chef de fil, le terrorisme politique, mère de tous les terrorismes où les citoyens ne sont que de la chaire à canons faite pour tirer dessus ; ensuite vient le terrorisme économique. Dans les pays occidentaux, le pouvoir est entre les mains de l'argent où tout est en vente aux enchères au plus offrant. Les citoyens ne sont que de la monnaie d'échange faite pour être dépensée ; ce qui explique la crise actuelle. Dans le reste du monde, l'argent qui est un bien public est entre les mains du pouvoir. Le pouvoir cherche à céder le pouvoir à l'argent ; le pouvoir va tomber entre les mains de l'argent, il faut s'emparer de cet argent pour garder le pouvoir qui n'est autre que de l'argent sale blanchi. Au lieu de privatiser selon la loi qui risque de leur faire perdre l'argent et le pouvoir de ce dernier, l'argent, ils ont trouvé une méthode diabolique, s'en emparer par la ruse, le mensonge et surtout la bureaucratie où il n'y a que les gens appartenant à des clans bien précis qui passent. Cette phase de transition avait appauvri les citoyens et entraîné un terrorisme social de la part des gouvernements, hommes d'affaires sans scrupule en occident, et gouvernements clandestins qui cherchent à devenir des hommes d'affaires avec de l'argent blanchi dans le monde non libre. Le problème se situe au niveau de l'électeur occidental qui donne sa voix à des hommes d'affaires ; ces derniers conseillent aux gouvernements du reste du monde à devenir des hommes d'affaires pour que tous les pouvoirs soient entre les mains des hommes d'affaires. Pour échapper à cette crise et à ce terrorisme social où les citoyens sont égarés, les peuples et riposte ce terrorisme à point de départ politique, en se réfugiant derrière leurs différents cultes et cultures, les plus sages se sont jetés dans la gueule des poissons, les émigrés clandestins, les plus turbulents, dans la gueule de la terreur armée, le terrorisme armé, les terroristes armés clandestins qui sont en réalité des émigrés forcés et des terroristes forcés par des gouvernements clandestins du monde non libre soutenus par des gouvernements hommes d'affaires occidentaux qui avaient été élus par des électeurs occidentaux naïfs. Le point de départ du terrorisme armé est l'électeur occidental qui doit voter pour des patriotes qui porte leur patrie dans leurs cœurs, non pour des hommes d'affaires qui ont tout vendu aux enchères. Ce qui se passe n'est ni un conflit cultuel ni culturel, c'est un conflit politique et économique entre, d'une part des peuples qui n'ont rien à se mettre sous la dent, souffrent de leur estomacs et meurent de faim, de l'autre des gouvernements clandestins, valets des hommes d'affaires occidentaux, qui cherchent eux aussi à devenir des hommes d'affaires par tous les moyens, et qui ont mal à l'estomac parce qu'ils avaient mangé leur part et celle des autres. En cherchant à mettre les peuples devant leur fait accompli, ces derniers les avaient mis devant le fait accompli des citoyens. Des banques types El Khalifa sont ouvertes partout dans le monde occident compris. L'humanité est en pleine guerre civile où les antagonistes sont les peuples d'un côté et les gouvernements de l'autre. La solution est entre les mains de l'électeur occidental. Les gouvernements occidentaux et ceux du reste du monde sont tous entrain d'alimentés ce conflit ; les premiers pour faire des affaires, et les seconds, pour occuper leurs peuples et garder le pouvoir.


Pour sauver l'humanité et ce qui reste des peuples israélien et palestinien tous deux victimes des hommes d'affaires qui les gouvernent, et condamnés à vivre ensembles, la première des choses à faire est :

Envoyer d'urgence une force multinational et ouvrir tous les passages tout en passant à la phase suivante.

-Créons l'O.C.U., l'organisation des cultes unis pour empêcher l'utilisation frauduleuse de nos admirables cultes et culture, biens de nous tous, pour sauver ce qui reste de l'humanité, s'il en reste quelque chose encore quelque chose !

-Donnons plus de pouvoirs à la cour pénale internationale. Je compte sur le peuple américain pour signer une convention, s'il cherche à sortir du labyrinthe où les Etats-Unis l'avaient précipité.

Il n'y a que les gens dont le ventre est plein de bottes de foins qui, refusent de s'y présenter.


S'intéresser un peu plus au terrorisme politique et économique qui est entrain de grignoter et d'éroder l'humanité.
Votez en occident pour des patriotes qui portent leur patrie dans leurs cœurs et non dans leurs estomacs

Intéressez vous à un peu plus aux terrorismes causes et non aux terrorismes conséquences ; les gouverneurs sont entrain de s'enrichir, les peuples, de mourir. Ne pas le faire n'est que de la sculpture sur le sable d'une plage à marée base, la marrée haute sera dans quelques instants là pour tout effacer.

Les hommes sages ne jugent jamais les gens sur ce qu'ils disent ni sur ce qu'ils font, mais sur les résultats et les conséquences de leurs actes sur la société qu'ils sont sensés représenter. Je me rappelle du nom de Hannibal et son patriotisme, mais je ne me rappelle de l'empereur romain qui avait incendié Carthage. Le musée de l'histoire doit être divisé en deux pavillons, celui de son palais et celui de sa poubelle. C'est un citoyen qui voit le monde d'en bas qui vous écrit et qui, si la cour pénale internationale le convoque ou même lui demande de se présenter devant elle, il irait à pieds pour gagner du temps L'humanité cherche toujours à avoir la sensation d'être dans un monde droit, mais son problème est qu'elle est à l'envers. Au lieu de se redresser pour se retrouver dans un monde droit, elle avait préféré inverser son monde pour qu'il lui paraisse droit. Aux yeux d'une humanité inversée, un monde à l'envers parait et est droit. Au lieu de se mouler à son monde, elle avait cherché à le dompter. En cherchant à le dresser pour elle, elle l'avait dressé contre elle ; j'en vois déjà le phénomène inflammatoire, signe de rejet naturel et normal d'un greffon hétéro H.L.A (Humain Lymphocyte Anticorps et hétéro groupe. Actuellement, l'humanité se fait soigner par des immuno dépressifs, le terrorisme et l'émigration tous deux forcés, traitement très dangereux pour sa santé générale, son système immunitaire. La façon la plus sage et la moins brutale est de l'immuniser d'une façon naturelle, de donner le temps et la possibilité aux gens de se réveiller et delà comprendre le sens et le but de cette étude, en créant entre temps, un embryon que nous allons ensemble, nommer l'organisation des cultes unis, (l'O.C.U.). Son but serait de prendre la défense de nos différents cultes qui ne le sont que dans nos têtes, et d'apprendre aux gens que le culte est un droit et un devoir privé, la culture un droit et un devoir public. Il n'y a pas de conflit de civilisations ; la paranoïa que nous vivons actuellement tous est en réalité un conflit entre d'un côté, les gouvernements occidentaux, arrivés au pouvoir par la ruse et le mensonge et leurs valets, les gouvernements clandestins du reste du monde, arrivés au pouvoir par la force, et de l'autre les peuples du monde entier.

Le Khalifa Abbasside, Haroun El Rachid était dans le désert : il avait soif et avait demandé un verre d'eau. Le grand écrivain El Djahedh ironisa en lui disant :
- Mon khalifat, supposant qu'il n'y ait pas d'eau avec nous, qu'est ce vous donnerez en échange d'un verre d'eau ?
- La moitié de mon empire.
-Si vous n'arrivez par à uriner ce verre d'eau, qu'est ce que vous donneriez en échange pour la dégager ?
- Pour la faire sortir, je donnerai l'autre moitié de mon empire.
- Mon khalifat, un empire qui vaut un verre d'eau que vous allez ensuite douloureusement pisser, ne mérite pas toute cette peine.
Le khalifat s'est mis à pleurer.

"Je crois que la moitié de l'humanité avait été échangée contre un verre d'eau ; l'autre moitié contre une sonde, pour le pisser. Après avoir uriné, je ne sais pas s'il faut pleurer ou rire. Je laisse le soin au lecteur de terminer cette phrase".

Une fois El Djaheth avait été surpris assis sur le fauteuil impérial du khalifat ; les gardes l'avaient fouetté. Il est allé, en larme, voir le khalifat Haroun El Rachid qui lui dit :

-Pourquoi tu pleures ?
-Les gardes de votre majesté m'ont fouettés.
-Qu'est ce tu leurs as fait ?
-J'ai peur pour vous mon khalifa.
-A cause de quoi ?
-A cause de votre fauteuil ; je me suis assis quelques minutes, sur votre fauteuil et regardez ce qui m'ait arrivé ; vous, vous êtes assis dedans toute votre vie, je ne sais pas ce qui vous attend.

Le khalifat a eu des larmes aux yeux, Mais, il n'a jamais lâché le pouvoir ; c'est un arabe pure race.

Je crois que la moitié de l'empire humanité avait été échangé contre un verre d'eau, la deuxième moitié, contre une sonde urinaire, pour la pisser, et vous me dites que le monde n'est pas à l'envers. N'oubliez jamais que la canne est toujours courbée d'en haut, les peuples n'y sont pour rien.

La raison est faite pour gagner des batailles, la sagesse pour emporter la guerre, sans passer et perdre du temps dans les batailles menées par la raison.

Je ne cherche pas de conflit, je cherche uniquement les vraies causes du conflit pour régler tous les conflits qui ne sont que des conflits entre d'un côté les devoirs, la raison et de l'autre, les devoirs, la sagesse. L'homme n'est qu'une victime et un esclave de ses droits, sa raison.

Tous mes respects à toute personne qui porte l'humanité dans son cœur.


Docteur ALIA.





La création de l'O.C.U. peut être financée par l'argent que l'insigne ci-joint mis sut des T shirts va sûrement faire rentrer. A vous de me guider dans ma démarche et de me poser les questions sur ce qui peut ne pas paraître assez clair surtout au sujet de l'homme, du macro atome et du monde temps et monde hors temps. Vous répondre sera un plaisir pour moi.

Tous mes respects.









Athées. Polythéistes.









Musulmans. Juifs.






Chrétiens.




Organisation des Cultes Unis.

O.C.U.




Les chrétiens sont en bas pour tenir et éviter que tout cela ne tombe. Je crois que c'est ce que vous faites actuellement.

Pour tous les peuples, un culte n'a jamais été une récompensé mais un dernier avertissement avant son anéantissement. Les juifs avaient été condamnés à errer dans le désert du Sinaï, ils l'avaient traversé, les arabes dans celui de l'ignorance, il est immense et ils sont en plein sommeil depuis Moawia. Pour le traverser, il faut avant tout se réveiller et non pas chercher à le traverser en rêvant.

ALIA Boudjemaa 07/01/2009 12:43

Actuellement, dans les pays du tiers monde, réclamer du pain est devenu synonyme d'atteinte à la sécurité de l'état et de terrorisme. Les occidentaux offrent leurs voix à des hommes d'affaires qui les remercient en les prenant pour de la monnaie faite pour être dépensée. Ces gouvernements hommes d'affaires occidentaux imposent des gouvernements clandestins dans le reste du monde, Ces gouvernements clandestins ne sont que des représentants des gouvernements hommes d'affaires occidentaux. Ils n'avaient jamais représenté leurs peuples ; leur mission est de les transformer en chaire à canons. La canne est toujours courbée d'en haut. Ce qui se passe actuellement est un conflit entre le monde des affaires, d'un côté les anciennes puissances économiques, de l'autre les futures puissances économiques. Le moyen orient n'est qu'un champ de bataille loué où les peuples de toute la région ne sont que de la chaire à canons faite pour tirer dessus, leurs gouvernements ne sont que des hommes d'affaires. Ils ont peur de l'Iran parce qu'elle est du côté de la chine et de ses hommes d'affaires ; Une allumette bien placée est plus dangereuse que les armes de destructions massives dont les occidentaux ont peur. Attaquer l'Iran est synonyme de transformer les musulmans sunnites en chiites, aider la Chine à investir et bloquer les investissements occidentaux. Vous allez bientôt faire de longues chaînes devant vos boulangeries. Israël entourée de partout par des chiites sera grignotée, La famine va entraîner l'apparition de terrorisme local en occident où les juifs seront accusés et condamnés, une erreur monumentale et les juifs sont tombés dans le piège. L'antisémitisme anti juif va se réveiller. Les chiites d'un côté, les fanatiques occidentaux de l'autre, et les pauvres peuples. israélien et palestinien au milieu. La chine et l'Iran vont tout gagner, l'occident et Israël tout perdre. La sagesse est de sacrifier le gouvernement israélien pour sauver ce qui reste du peuple israélien et palestinien, avant d'arriver au stade où il faut sacrifier Israël en entier pour sauver ce qui reste des juifs du monde entier, juifs victimes de l'occident, la 2ème guerre mondiale. Je crois que la fin du peuple juif avait été programmée par les gouvernements hommes d'affaires occidentaux, et les gouvernements clandestins du reste du monde; les peuples ne savent rien. Pour sauver ce qui reste de l'humanité, juifs et palestiniens compris,

L'électeur occidental doit donner le pouvoir à des patriotes qui portent leur patrie dans leur coeur, non à des hommes d'affaires qui la portent dans leurs poches,

Créer l'organisation des cultes unis pour mettre à l'abri nos différents cultes et cultures qui ne sont différents que dans nos têtes,

Donner plus de pouvoirs à la cour pénale internationale, les états loi poussent les autres états à devenir des états hors la loi, le vrai hors la loi est l'état loi.

Démocratiser le reste du monde et créer des lois sociales chez les futures puissances pour éviter l'esclavagisme économique, la concussion et la concurrence déloyale.

Partie d'un thème délirant, le conflit entre les cultes et les cultures, l'humanité est en pleine crise de paranoïa. Il faut tout revoir avant qu'il ne soit trop tard, il ne faut pas tomber dans le piège du fait accompli des gouvernements hommes d'affaires occidentaux et de leurs représentants les gouvernements clandestins du reste du monde, la raison, il faut faire tomber ces derniers devant le fait accompli des peuples, la sagesse, en divisant le musée de l'histoire en deux et séparer son palais de son vidoir à ordure. Je crois que la poubelle de l'histoire sera remplie par nos différents gouvernements, son palais sera vidé. Le conflit est en réalité un conflit d'affaires entre d'un côté les hommes d'affaires occidentaux et leurs représentants, les gouvernements clandestins du moyen orient, et de l'autre les hommes d'affaires des futures puissances qui cherchent, grâce à l'esclavagisme économique à tout avoir, et les peuples qui cherchent à se libérer des despotes qui les ont ruinés. Le temps travaille pour la chine et les peuples.

Dans ce monde, tout est en vente aux enchères au plus offrant, même la patrie qui, vendue, emporte tous les honneurs avec elle. Vous devez me payer pour cet article et ses vérités.

Dr Boudjemaâ, un ancien terroriste pendant la guerre d'Algérie, maintenant grande personnalité et héros; sa grand-mère El Kahina est juive, son grand père Saint Augustin est chrétien, et il est musulman ni sunnite ni chiite. Je suis une synthèse de vous tous et j'ai peur pour vous tous.

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche