Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 15:17
Article publié sur http://r-sistons.over-blog.com



Editorial d' Eva
Vive le commerce de proximité,
l'animation de village,
et l'imagination,
et... la vie, même en temps de crise !

Bonjour !

Je me suis occupée de Défense des Consommateurs.
Aujourd'hui, je voudrais attirer votre attention sur ceci
:

Défendez le petit commerce indépendant !
Ras-le-bol des hyper-marchés qui tuent le petit commerce de proximité,
ils vont bientôt supprimer les emplois et tout robotiser,
ils nous attirent par des prix cassés,
et tout le reste est aussi cher sinon plus.
Le petit commerce n'est pas plus cher :
Car vous n'êtes pas tenté par tout ce que vous voyez,
et au final, vous dépensez moins.
Le commerce de proximité offre des avantages précieux :
Outre qu'il lutte à sa manière contre la désertification
et tisse des liens sociaux et humains,
il contribue aussi à l'animation des quartiers.
Sa présence est irremplaçable, notamment
pour les personnes isolées, agées, handicapées,
sans moyens de communication.
En face de vous, vous avez des interlocuteurs.
Des responsables. Et un accueil irremplaçable, personnalisé.

Ce jour, j'ai acheté un nouvel ordinateur.
Le précédent l'avait été en super-marché.
Trois conseils à la sauvette, et le ticket de caisse.
Celui que je me suis procuré aujourd'hui, après entretien au préalable,
a été préparé à mon intention par les responsables de la boutique.
Je l'ai trouvé en partie configuré, prêt à l'emploi.
Avec des CD de sauvegarde.
L'anti-virus m'avait été posé.
De surcroît, l'intervention demandée pour le précédent
ne m'a pas été facturée.
En prime, le sourire et l'accueil.
L'assurance du suivi, ensuite.
Qui dit mieux ?

Je vous incite à troquer l'hyper-marché
contre les boutiques de proximité.
Ras-le-bol des gros, des mastodontes.
Vivent les petits.
En temps de crise, profitons-en pour changer nos modes de vie.
Economisons l'essence, et nos sous.
Cultivons les contacts.
Contribuons à faire vivre nos villages.


Mettons partout en place des lieux de vie,
j'ai une préférence pour ces cafés-lieux d'animation,
où l'on vient faire la causette, esquisser un brin de musique
ou un pas de danse, jouer à la belotte,
échanger les dernières nouvelles,
ça rappelle le garde-champêtre qui annonce les nouvelles à la criée,
devant tout le village réuni,
un précurseur de nos médias, celui-là, en plus sympa,
ça rappelle aussi le bal champêtre, la fête villageoise.

Oui, troquons l'individualisme contre le sens du collectif,
l'apathie et la résignation par l'animation et l'imagination,
la sale gueule de crise contre l'esprit de fête,
l'hyper et le Mac Do contre les boutiques de proximité et l'artisanat,
et même troquons les achats contre... le troc de service,
qui de surcroît permet la multiplicité de contacts et d'expériences
et aussi d'initiatives !


Alors, youpi, la vie est belle, même en temps de crise !
Vous voyez, c'est un peu fort, j'étais partie pour vous présenter
des sujets scabreux, des ptits meurtres entre amis de l'humanité,
des ptits meurtres bien silencieux,
là les médias se taisent, les cochons !
(je n'en rate pas une pour les égratigner, vous voyez,
et pour faire de la pub pour mes blogs, voyez
celui sur la désinformation,
r-sistons à la désinformation,
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/).
Donc, j'étais partie pour des sujets très, très scabreux,
et me voici en train de vagabonder,
et de plaisanter, et d'imaginer,
alors oui vive la joie, l'optimisme,
prenons la vie, et même la crise, du bon côté,
fichtre ! Après tout, elle nous permet
d'imaginer, de créer, de sortir des chemins battus,
et de trouver du nouveau !
Souriez....
vous êtes filmés !

Votre Eva





Prenons exemple sur mes potes les Gitans,
parqués, rejetés, démunis de tout,
encore et toujours la crise pour eux,
et pourtant toujours heureux de vivre,
prêts à l'extérioriser, cette joie existentielle !



Alternative de vie :
Investissons les places publiques !


Comme l'Elite (tu parles !) au pouvoir nous promet l'apocalypse, la ruine de nos libertés, de nos solidarités, de nos services publics, de notre niveau de vie, et même des guerres pour la France, pour l'honneur, et pour la promotion des femmes (tu parles ! Voir mes articles contre l'émission mortifère de Marie Drucker, je ne l'ai toujours pas digérée !), il faut donc se préparer à vivre avec très peu, peut-être même en autarcie, ce qui n'est d'ailleurs pas plus mal, et même, mieux que la folie "consommatoire" (je forge le mot, vous pouvez le reprendre, et il entrera dans le Dictionnaire).

Consommons peu, pensons au lieu de dépenser, comme dit notre ami Aspeta - voir son blog -, refusons de travailler le dimanche, investissons plutôt les places publiques, les places de nos villages, avec un accordéon, des panneaux d'information (pour contrer la désinformation) et même des crieurs de nouvelles (comment appelle-t-on ça, déjà, ceux qui d'un roulement de tambours annonçaient les dernières nouvelles dans les villages), des vélos, des craies pour les marelles, des ballons, etc, sans oublier le fameux brassard blanc, et la bonne humeur. On improvise des guinguettes, des bals populaires, on cherche les p'tits vieux, et on leur contredit tout ce que la télé leur dit, on fait la causette, on batifole, on se fait des copains, on impulse des amourettes et des amours - vous savez, comme dans les paseos espagnols d' avant : Les filles et les garçons s'observent, se regardent, se choisissent, s'envoient de jolis compliments, et même, ce que ne faisaient pas nos ancêtres espagnols, s'envoient en l'air derrière un buisson - pour les plus audacieux ! Et bien sûr, on demande aux cafés de mettre tables et chaises dehors, tiens, même sur la route, pour se réapproprier les espaces publics, tous, d'ailleurs comme il n'y aura bientôt plus de pétrole, on n'utilisera plus que les vélos, les pousse-pousse, les voiliers, les trotinnettes, les patins à roulettes, les calèches, et ce que vous voulez, ça sera charmant, en plus il n'y aura plus d'accidents.

Texte paru sur http://r-sistons.over-blog.com
http://r-sistons.over-blog.com/article-25772460.html


Commentaire reçu le 17.1.9

Commentaires

Peu de différences de prix entre le Hard Discount et les hyper, c'est normal ! Ce sont les mêmes patrons. Il n'y a en France qu'une illusion de Hard Discount. Mais les médias se gardent bien de le souligner. De même, ils ne conseillent pas aux citoyens de cesser tout simplement d'alimenter les hypers et de retourner aux petits commerçants. C'est un acte citoyen que nous pouvons tous faire au lieu de pleurer devant les devantures des grandes surfaces pour qu'elles nous fassent l'aumône !
Commentaire n° 1 posté par plumedecib hier à 09h45

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alternatives au Système
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 20/01/2009 23:46

Eh oui Plumedecib,

un comportement citoyen, c'est super !

Et les ptits commerçants ne nous coûtent pas plus cher, car on n'est pas tentés, et en plus il y a le contact humain !!

Allez, troquuons les gros pour les petits !

Amitié eva

Eva R-sistons 20/01/2009 23:40

Non Rampant, tu as tout compris !

Et ce mode de vie te donne plus de joie, n'est-ce pas ?

Bonjour à ta "louloute", et cordialement Eva

nonrampant 20/01/2009 17:19

pour ma part , progressivement je me suis mis a acheter sur le marché dominical ( la chance d' en avoir un qui débute en bas de ma rue) , a fréquenter l ' épicerie d' a coté .
Il est vrai que j 'ai tissé des liens interressants qui pronent la défence de leurs produits de qualité donc de l' environnement . Parfois je vais dans les temples de la consommation par ce que je ne trouve pas ailleurs un livre que ma p'tite louloute veut , mais la somme totale laissée est dérisoire.
Je fais du covoiturage a deux quand c' est possible ( travail posté ) et j' ai l' intention quand l' occasion se présentera de vélotaffé avec un vieux Vtt ramené a la vie acheté d' occasion et équipé pour cette future fonction .
Je suis adepte de la simplicité volontaire sans savoir que le mouvement existait qui m ' a sorti de l' endettement avec succés (pourvu que ca dure )

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche