Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 janvier 2009 7 18 /01 /janvier /2009 16:02
Paroles Keny Arkana


Titre : Reveillez-vous

Album : Désobeissance  (SON SITE )


Ca pue l’injustice, et la tempête est programmée, 

Tout va de plus en plus vite, oui la guerre est proclamée,

Une guerre glaciale de moins en moins discrète,

Qui s’attaque aux plus pauvres, et à ceux qui refusent d’intégrer la disquette,

On divise la populace, instaure l’Etat policier,

Sors des rangs tu mangeras la matraque de l’officier !

Nouvel Ordre OFFICIEUX, terrorisme OFFICIEL !

"Des gains multiples" pour instaurer la surveillance et la peur,

Eteins ta télé, et leurs émissions d’arriérés,

Eteins ta télé, avant d’finir complètement aliéné !

Propagande de peur pour une soumission official,

Métro boulot dodo, biométrie et fichage !

Hé ! Les rebelles croupissent en taule,

Campagne de disparition marketing pour qu’on accepte les puces dans l’corps !

Faut qu’on s’réveille car demain sera pire encore,

Les murs s’resserrent y’a de moins en moins d’espace Hé oh !!!!


Refrain:

Réveillez vous, ils nous ont déclaré la guerre,

Réveillez vous, peuple du monde et enfant de la terre,

Réveillez vous avant le point de non-retour,

On aura besoin de tout le monde tout le monde tout le monde !!

Réveillez vous, car demain sera pire encore,

Réveillez-vous avant qu’ils nous mettent des puces dans l’corps !

Réveillez vous c’est toutes nos vies qui sont en jeu,

Réveillez vous, RE-VEIL-LEZ VOUS !


Ca pue l’injustice, et la tempête est pour bientôt,

Peuple aliéné, politiques qui nous mènent en bateau,

Terrorisme d’état bien concis,

Peuple exploité voué à consommer c’qu’ils construisent,

Prisons à ciel ouvert dans le crime et la norme,

Quand les frontières deviennent les barricades de la mort !

Méfie toi des miradors, des gardiens du désastre,

Méfie toi, car les arrestations deviennent des rafles,

Ils condamnent l’exclu, en propageant l’exclusion,

Exploitent les plus pauvres avant la case Expulsion !

Font la chasse à l’enfant, des CRS dans les écoles,

Wesh les voiles les dérangent mais pas les flics dans les écoles !

Si on était ensemble ils pourraient plus semer le chaos, 

Nous on croit pas en leur justice nous on croit en celle de Là-haut !

Mon frère, ne perds pas la foi toi qui n’y croit plus,

On a besoin de toi, ma sœur on a besoin d’toi Hé oh !!!!


Refrain:

Réveillez vous, ils nous ont déclaré la guerre,

Réveillez vous, peuple du monde et enfant de la terre,

Réveillez vous avant le point de non-retour,

On aura besoin de tout le monde tout le monde tout le monde !!

Réveillez vous, car demain sera pire encore,

Réveillez-vous avant qu’ils nous mettent des puces dans l’corps !

Réveillez vous c’est toutes nos vies qui sont en jeu,

Réveillez vous, RE-VEIL-LEZ VOUS !


Ca pue l’injustice et la tempête a commencé,

Avant même le combat, trop de frères ont renoncé !

Dis moi qu’est ce qu’on attend pour construire sans eux,

Que le soleil disparaisse ou que leurs armées soient des clones ?!

Energie nucléaire, saccageant la création,

Processus établi de déshumanisation,

Esprit rempli de subliminal bombardement,

Les plus gros médias appartiennent aux usines d’armement !

Alors comprend dans quel monde nous vivons !

Le savoir est une arme à l’heure où ils brevettent le vivant !

La science et la recherche au service de la peur,

Car un virus c’est mieux qu’une guerre pour exterminer un peuple !

N’ayons pas peur, ayons confiance en nous même,

Même la vie est avec nous Oui la vie est avec nous !

Mon frère, ma sœur on est ensemble,

Si Oui on meurt ensemble, allez on a plus l’temps Hé oh !!!!


Refrain:

Réveillez vous, ils nous ont déclaré la guerre,

Réveillez vous, peuple du monde et enfant de la terre,

Réveillez vous avant le point de non-retour,

On aura besoin de tout le monde tout le monde tout le monde !!

Réveillez vous, car demain sera pire encore,

Réveillez-vous avant qu’ils nous mettent des puces dans l’corps !

Réveillez vous c’est toutes nos vies qui sont en jeu,

Réveillez vous, RE-VEIL-LEZ VOUS !


N’ayons pas peur car nous sommes le monde, le système n’est rien sans nous,

à nous de reprendre l’espace public, de récupérer nos rues, de reprendre en main nos quartiers,

On nique pas le système en voulant le détruire, on nique le système en construisant sans lui,

Alors construisons, reprenons nos vies en mains, car les leurs sont pleins de sang…

Echangeons, on a tous quelque chose à apporter à l’autre,

Et donnons plus nos compétences qu’à Babylone,

Donnez les à la résistance qui t’entoure, On fait tous partie de la solution,

N’oublions pas qu’on est le monde, même s’ils ont le chiffre on est plus fort on a le nombre !

Un peuple uni ne sera jamais vaincu.

http://lemodemdefrancois.over-blog.com/article-26896687.html



"Il faut haïr très peu, car c'est très fatiguant.

Il faut mépriser beaucoup,

pardonner souvent,

mais ne jamais oublier."

Sarah Bernhardt

Portrait par Giovanni Boldini(v. 1880)




Jeudi 15 janvier 2009

La civilisation américaine a vécu 100 ans posée sur le mythe du progrès et la consommation. Voir mon article précédent.

Aujourd'hui, les consommateurs ne répondent plus présent, l'économie est en panne. Les jeunes ne souhaitent plus vivre asservis par le confort comme leurs parents. La fin de la civilisation américaine a sonné en 1968. Les mouvements Hippies et beatnik ont donné le la. Le travail s'est fait doucement, comme il se fait toujours au fil du temps.
 Mais Sarkozy en bon esprit conservateur a, dès son intronisation, voulu casser le "mythe" de 68 ! Pourquoi à votre avis ? Pourquoi soudain critiquer ce qui paraît si loin ? Hé, hé, hé....

Il continue de tirer le corps mort de la civilisation américaine, ahanant mais faisant bonne figure quoiqu'un peu jaunâtre à présent. Il promet à l'industrie automobile de la soutenir pour la relancer. Il peut promettre tout ce qu'il veut et dans tous les domaines, s'il n'intègre pas les nouvelles données d'une civilisation désormais plus solidaire et basée sur l'Etre, il ne fera qu'empirer l'Etat de la France, se brisera les talonnettes et ne sera pas récompensé par ses pairs.

Sarkozy fonctionne sur des pulsions comme le font les gens bêtes. Il est un parfait spécimen de la civilisation américaine. Réagissant à l'image, il se sert de l'image pour faire son cinéma. Il a 100 ans de retard, le pépère. On  peut dire qu'il est guère éveillé.

Et pourquoi aucun parti en France ne réussit à construire un projet viable, vivable et durable ? parce que tous les cerveaux des politiques sont figés. Ils ne pensent et réfléchissent qu'à travers les données d'un système obsolète. 

C'est maintenant aux peuples du Monde de prendre le relais de l'élite politique décatie. Cela ne va pas se faire comme dans un film en deux minutes. Il faut savoir être patient, travailler sans attendre un résultat immédiat, sans attendre de résultat du tout d'ailleurs. Nos liens sont milliards à travers le Monde et continuent de se développer, de se renforcer. ILS tenteront d'assassiner Internet ou du moins de le contrôler car ILS savent que l'outil est aujourd'hui en train de creuser leur tombe. Comme je le dis depuis quelques semaines, il n'y a rien de triste, rien de malheureux. Nous vivons une époque incroyablement extaro-ordinaire. Nous vivons une époque charnière. Nous sommes le trait d'union entre l'ancienne et la nouvelle civilisation. Nous avons un rôle important à tenir. Nous avons surtout à transmettre les droits de l'Homme et du Citoyen, à créer une civilisation des Lumières en opposition à toute nouvelle civilisation capitaliste barbare. Rien que ça. Nous sommes chacun infiniment petits, mais ensemble, nous sommes le poids du Monde. Grâce à Internet, nous avons déjà aboli les frontières, les barrières de la langue. Nous nous entretenons entre internautes de toutes religions, de toute tendance. Nous sortons des dogmes du politiquement correct pour nous exprimer en notre âme et conscience et nous faisons travailler mine de rien notre libre arbitre. Nous sommes admirablement ouverts, vous ne trouvez pas ? C'est un pas, c'est un signe, c'est un encouragement.

http://lemodemdefrancois.over-blog.com/article-26806931.html



Jeudi 15 janvier 2009

Quelque chose d'extraordinaire est en train de se produire.  La civilisation, comme la nature évolue par cycle. Chaque début de siècle voit son train de bouleversements fondamentaux. Il n'y a donc rien d'étonnant à ce que nous nous sentions aujourd'hui comme écrasés sous une chape de plomb, certains que quelque chose va se passer, mais nous ne savons pas quoi, ni quand. Nous attendons l'Evénement strident, immédiat. Nous sommes en effet habitués au défilement rapide et permanent d'images, à la vie concentrée dans un film de 1 heure 30. Les ellipses nous ont donné [...]


Vendredi 9 janvier 2009

Bon, je tombe un peu des nues. Comme quoi, on en apprend tous les jours. Mais cela m'aide sans doute à comprendre pourquoi la presse est à la botte de l'Etat. Pour obtenir des aides, il lui faut obtenir sa bienveillante attention. Pris sur le site du premier Ministre : direction du développement des médias. Aides à la presse écrite La presse écrite contribue de manière essentielle à l’information des citoyens et à la diffusion des courants de pensées et d’opinions. Le dispositif général des aides publiques à la presse est fort ancien. Dans son principe, [...]




Hier je décrivais une France sinistrosée, apathique et déprimée que l'Agité résumait ainsi il y a peu :

N'en déplaise au grand comique - qui d'ailleurs a fort peu apprécié que le mouvement des cheminots soit, pour le coup, trop visible à Saint Lazare ! -  la résistance est encore bien là, même si elle prend des formes différentes.


Des conflits de travail en forte baisse depuis les années 70 pour des raisons diverses :


La détérioration de la situation économique est sans doute la première cause de l'atténuation de leur nombre : le chômage, lié au ralentissement de la demande, est devenu la préoccupation essentielle qu'affronte le salariat. Face à ce problème, il est peu efficace de menacer de bloquer provisoirement la production.

Un changement dans l'organisation de la production
, dont les conséquences sociales sont très importantes : les ouvriers sont passés de 38% à 24% de la population active depuis 1975, les grandes entreprises reculent au profit des PME, dans lesquelles l'implantation syndicale est moindre.

Les nouveaux modes de gestion, l'individualisation des rémunérations, jouent également contre la grève, car ils ont tendance à diviser les salariés.

La multiplicité des statuts, en particulier le fossé séparant les salariés permanents des salariés précaires, ne facilite pas non plus l'action collective, car les salariés n'ont pas tous les mêmes intérêts.

La mondialisation
peut aussi expliquer l'atténuation des conflits du travail. Les grèves devraient devenir mondiales. Mais il n'existe pas d'organisation internationale efficace des salariés d'un même secteur.


Mais un recul des conflits nettement renforcé par des modes de calcul inappropriés.

La position moyenne de la France en Europe vient de ce que les conflits dans la fonction publique sont ignorés dans le cas de la France et pris en compte pour la plupart des autres pays. En corrigeant les données pour les rendre comparables, la France est l'un des pays d'Europe dans lequel les grèves sont les plus nombreuses, bien plus qu'au Royaume-Uni, en Suède ou en Allemagne.

Les données sont très incomplètes
, car elles ignorent les fonctions publiques hospitalière et locale (soit la moitié des fonctionnaires environ): les grèves des traminots ou des infirmières ne sont pas comptabilisées.Les grèves dans les entreprises publiques sont également mal mesurées.

Dans le secteur privé
, les grèves étaient jusqu'à récemment comptées par addition des déclarations faites par les inspecteurs du travail. Mais une étude de Delphine Brochard (3), de la Dares (ministère du Travail), a montré les lacunes de cette méthode.

Le nombre de conflits est donc très sous-estimé. La sous-estimation du nombre de journées de grève est cependant moindre que celle du nombre de conflits, car ce sont surtout les conflits affectant les PME qui sont ignorés. Encore plus gênant: la sous-estimation du nombre de jours de grève augmente avec le temps, ce qui fausse les comparaisons dans la durée. Une étude récente estime que trois quarts des journées de grève n'étaient pas recensées en 2004, contre la moitié en 1992.


Et une évolution des modalités d'actions utilisées par les salariés.

Les enquêtes
Réponse et Acemo observent la remontée des conflits depuis une quinzaine d'années et, surtout, une évolution des modalités d'action utilisées par les salariés, notamment une montée des situations conflictuelles sans arrêts de travail.

Le conflit s’exprimerait davantage sur des bases individuelles ou inter individuelles.

Le débrayage (*) d'une durée inférieure à une journée est un mode de conflit qui échappe au comptage des inspecteurs du travail : du fait de l'absence de stocks, un mouvement, même bref et minoritaire, réduit immédiatement la production.

Le refus des heures supplémentaires est une forme de protestation nouvelle, particulièrement intéressante dans le contexte actuel.

Un certain passage du conflit collectif au conflit individuel, qui se manifeste par la montée du recours aux prud'hommes et par une augmentation de l'absentéisme.

Le recours aux pétitions est également en hausse. Les pétitions voient leur efficacité renforcée par le souci croissant des entreprises de leur image.



Les affirmations présentant le déclin des conflits du travail comme évident et inéluctable sont fausses.
Ainsi il ne faut pas confondre retrait et désengagement, ce que seul permet dans chaque cas une analyse fine du terrain.




Extraits de l'article d'Alternatives économiques.
La lutte continue ? Les conflits du travail dans la France contemporaine - Editions Ed. du Croquant
Absentéisme au travail : l'absence comme moyen de rétablir l'équité lors d'iniquités perçues.
Le conflit du travail : sa transformation et ses nouvelles formes de gestion et de régulation

http://lemodemdefrancois.over-blog.com/
http://hypos.over-blog.com/article-26900656.html

et toujours sur le modemdefrançois :


Attention ce film retiendra votre attention ... A ne pas manquer, si vous ne voulez pas perdre la santé !!!



CHANGEMENT DE DATE

 

Le film de Jacques COTTA:

 

 "Dans le secret de l’accès aux soins en danger"
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-26899374.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche