Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2009 5 30 /01 /janvier /2009 23:36

Arnaques en ligne :
Ce qu’il faut savoir,
et comment se protéger

Malgré des mises en garde répétées, les internautes sont toujours aussi peu soucieux de leur sécurité sur internet. Et ce alors que les pirates ont de nouvelles techniques pour parvenir à leurs fins.


prevention-pc-fraude300.jpg

 

La Provence nous concocte encore un très bon dossier de consommation pratique en tentant de dessiner les nouvelles tendances des arnaques sur Internet. Evidemment, les chiffres explosent, avec 104% d’infractions Internet en plus constatées par rapport à l’année passée par le Ministère de l’Intérieur. Un chiffre à mettre en relation avec les +30% du commerce électronique : il y a donc bien de plus en plus de fraude et d’arnaque sur un réseau qui devient central dans nos vies.


C’est récemment
le site d’emploi Monster qui a été victime d’une attaque. Résultat : les coordonnées personnelles de plusieurs milliers de membres ont été volées, à des fins évidemment peu réjouissantes : au mieux, du spam, au pire, du phishing (voir le petit lexique plus bas). Mais d’autres arnaques sont moins médiatisées mais plus fréquentes, comme les mails émanant supposément des banques qui demandent les coordonnées bancaires des usagers.


Les réseaux sociaux sont également une proie de choix pour les pirates électroniques, comme le souligne Xavier Malbreil, auteur de "La face cachée du Net" : "Sur les sites populaires comme Facebok, ils s’emparent de vos données personnelles"... quand on sait que les internautes sont peu soucieux d’une part de divulguer beaucoup d’information, et que d’autre part leurs mots de passes sont très souvent des dates de naissances ou des seconds prénoms. D’où quelques conseils pour renforcer sa sécurité de manière gratuite, sans passer par des programmes anti-virus.



Pour protéger ses mots de passes :

  • regardez déjà la liste des 500 mots de passes les plus mauvais (ici). Dans le top 10, on trouve quand même "password", "123456" et "azerty".
  • ne prenez pas de noms communs ou propres mais des suites de lettres et chiffres, avec et sans capitales. C’est plus compliqué à retenir, mais plus compliqué à deviner côté pirate


Pour vérifier l’identité d’un site de e-commerce :

  • vérifier les mentions légales, le "qui sommes nous". Si rien de nominatif n’y apparaît, ou pas de RCS, de SIREN, de numéro d’immatriculation, évitez d’y acheter. Vérifiez également les "CGV", les conditions générales de ventes, qui précisent l’ensemble des détails de la transaction, dont la livraison, le paiement et les éventuels retours. Comme tout commerçant, le e-commerçant est soumis au code du Commerce.
  • vérifiez que les sites sont sécurisés lors du paiement ou de l’identification : le petit cadenas dans la barre de recherche, le https://, et vérifiez également que le nom du site ne soit pas tronqué ou rallongé ou avec des "." supplémentaires.
  • vous avez TOUJOURS la possibilité de vous rétracter : sous 7 jours (produits non ouverts pour le cas de DVD et consorts) après réception.


Un petit lexique de définition :

  • Spam : courrier électronique indésirable, souvent de la pub, pas méchant, juste intrusif et pénible. Vous pouvez "bloquer" les expéditeurs.
  • Phishing (ou hameçonnage) : imitation d’un site officiel (souvent de banque ou de e-commerce) qui demande à l’utilisateur de renvoyer ses identifiants et mots de passe. Dans tous les cas, pensez que votre banque, ou ebay, ou quoi que ce soit sur lequel vous êtes inscrits ont vos codes, ils n’ont pas à les redemander.
  • rogue : logiciel publicitaire nuisible poussant à acheter la solution pour l’effacer. utilisez votre anti-virus, dans ce cas.
  • typosquatting : pratique qui attire les internautes sur des sites souvent bidons s’ils ont fait une faute de frappe lors de la recherche.


Enfin quelques chiffres pour conclure ce post :

  • Symantec estime à 7 milliards de dollars par an le montant des arnaques en ligne
  • 16-20 milliards d’euros : chiffre d’affaires du commerce électronique en France en 2007
  • 41% des internautes utilisent le même mot de passe pour plusieurs sites.

A noter que le gouvernement, après avoir mis en place un numéro anti-abusif pour les SMS, a fait de même pour internet. Vous pouvez donc laisser vos plaintes au 0 811 020 217 ou sur internet à l’adresse suivante : www.internet-signalement.gouv.fr

 

Luc, Consommaction


http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=50833


Partager cet article

commentaires

Se protéger du arnaque 05/08/2014 15:34


Les conseils sont très importants et pratique et le blog publie des
articles toujours utiles.

Eva R-sistons 02/02/2009 01:22

Merci pour ton commentaire, je l'ai mis en post eva

tarci 01/02/2009 10:39

Les faits :

La société Saipol, propriétaire de la marque Lesieur et grossiste en huile, a acheté à vil prix un lot de 40.000 tonnes d’huile de tournesol ukrainienne.

(A tout ce qui est dénoncé plus bas, n’oublions pas que l’Ukraine est la région de Tchernobyl
qui reste aujourd’hui largement contaminée)…..

Exerçant son métier, cette société a revendu avec profit cette huile à d’autres multinationales de l’agroalimentaire. Un contrôle a posteriori a mis en évidence la présence frauduleuse, dans ce lot, d’huile minérale destinée à la lubrification des moteurs. Même s’il n’est pas établi que ce mélange peu ragoûtant soit méchamment toxique, eussions nous eu affaire à des gens responsables que ce lot eût immédiatement rejoint la seule destination qui lui seyait : la poubelle.

Que croyez-vous qu’il arriva ? Ces empoisonneurs dont l’avidité autant que la veulerie sont sans limite, ont néanmoins décidé d’utiliser sciemment cette huile pour composer leurs produits. Le pire, c’est qu’ils ont eu l’accord des autorités (françaises et européennes) qui ont décrété que tant que les produits n’en contenaient pas plus de 10%, personne ne devait tomber trop malade. Ils ont 40000 tonnes à écouler, un peu plus de 5000 tonnes pour la seule France. Cela fait environ 100 grammes de saloperie par habitant à faire ingurgiter !

La Grèce, dont les autorités semblent moins irresponsables que les nôtres, vient de réagir et d’interdire l’utilisation de tous les lots depuis le 1er janvier. Mais chez nous, dans nos hypermarchés, il y a donc en ce moment des produits contaminés à l’huile de moteur !

Attention : nombreuses marques concernées,
à boycotter d’urgence ! Les produits les plus
susceptibles de contenir
de l’huile empoisonnée
sont les suivants :

- Lesieur, bien évidemment, puisqu’elle est à l’origine
du problème, et toutes les marques du groupe :

- Fruit d’or
- Epi d’or
- Frial
- Isio 4
- Oli
- Carapelli
- Saupiquet

- Toutes les marques du groupe Unilever
http://www.unilever.fr/ourbrands/foods/default.asp

Par exemple :
- Amora
- Planta Fin
- Maille
- Knorr
- Magnum
- Miko

- Mayonnaise
- Tarama
- Sauce Béarnaise
- Chips
- Vinaigrette allégée
- Surimi
- Céleri Rémoulade
- Soupe de poisson en
conserve
- Poisson pané
- Paupiettes de veau
- Thon et sardines à l’huile
- Pâtes à tartiner chocolatées
- Gaufrettes à la confiture
- Barres céréalières et sucrées
pour les enfants
- Cookies


Vous pouvez téléphoner au service consommateurs de Lesieur au 0 810 193 702 (tarif appel local) pour demander des précisions ! Il semblerait que tous les lots dont la DLUO est avril et mai 2009 soient rappelés …
que vont-ils faire de plus de 40 000 000 litres d’huile frelatée ???

Le nombre d’appels sera déterminant pour que la transparence se fasse. Merci.
Pascal Blain, 2 rue du Mortier- 39290 MENOTEY Tel 09 77 58 22 99

J'ai effectivement appelé le service consommateurs qui affirme que la part d'huile minérale dans les
huiles de table (et autres produits) est "minime" mais ne peut pas communiquer le taux !
Alors faites circuler le message pour que le scandale éclate au grand jour et téléphonez


Source :

C’est le Canard Enchaîné qui a révélé l’affaire il y a 2 semaines, avec des reprises le jour même dans la presse nationale. Puis plus rien, tout le monde s’en fout.

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche