Le nombre de nouveaux chômeurs inscrits aux Etats-Unis a dépassé la barre des 600.000 hebdomadaires, pour atteindre son plus haut niveau depuis octobre 1982 lors de la semaine close le 31 janvier, selon les chiffres publiés jeudi 5 février par le département du Travail à Washington. En données corrigées des variations saisonnières, 626.000 dossiers d'inscriptions ont été déposés, indique le ministère, alors que les analystes tablaient sur 580.000 nouvelles demandes d'allocations. C'est le plus haut niveau de cet indicateur depuis le 30 octobre 1982.


Le ministère a revu en hausse
le nombre des demandes déposées au cours de la semaine précédente (close le 24 janvier), à 591.000 (au lieu de 588.000). En moyenne ajustée sur quatre semaines, chiffre considéré comme plus représentatif d'une tendance, le nombre des nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage a crû de 7,2% par rapport à la semaine précédente pour s'établir à 582.250 dossiers, son plus haut niveau depuis décembre 1982. Selon le ministère, le taux de chômage indemnisé était de 3,6% (en données corrigées des variations saisonnières) au 24 janvier, soit autant qu'une semaine plus tôt. C'est son plus haut niveau depuis la fin du mois d'août 1983.


Les Etats-Unis comptaient
à cette date 4,788 millions de chômeurs indemnisés, soit le plus grand nombre jamais relevé depuis le début de la publication de cette statistique en 1967. Le taux de chômage officiel était de 7,2% en décembre, selon les données publiées au début du janvier par le ministère. Les chiffres pour janvier doivent être publiés vendredi. Les analystes s'attendent que ce taux monte à 7,5%.