Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 01:15



CE QUE CHAQUE CITOYEN EST
EN MESURE DE COMPRENDRE ET DE

 TRANSMETTRE
POUR UN SALUTAIRE CHANGEMENT ECONOMIQUE

Seule la compréhension de la crise et la pression populaire auront raison
 de ce contexte dément

Voir le site http://daudon.free.fr  aller sur sommaire, puis cliquer sur Economie
et lire attentivement
Les 2 articles :

Economie basée sur la distribution.
 
 
La productivité actuelle résulte des progrès énormes des sciences et techniques productivité de plus en plus robotisée informatisée devenue productique. Ainsi sommes-nous dans une ère d'abondance exceptionnelle. L'humanité peut revendiquer ces progrès comme des biens communs. Nous sommes tous héritiers dans l'indivision de l'immense patrimoine technique élaboré par nos ascendants de tous rangs au cours d'une longue histoire. Il s'ensuit, Gaston Puel économiste et Emile Roche ex-Président du Conseil économique et social ne peuvent qu'y souscrire ( "Maldonne" de G. Puel - Nouvelles Edts Latines), que le droit à une vie décente constitue, pour tout homme, un titre de créance réel, un avantage imprescriptible, et non une attribution théorique figurant dans notre Constitution. 

De ce droit inaliénable nul ne pourrait en être frustré sans qu'un vol ne soit commis à son endroit. Il conviendrait de parler d'un dividende social. Rien ne s'oppose à ce que ce dividende social soit assorti d'une prestation de service que les actifs auraient à accomplir dans le cadre de leur profession dans leur région. Que signifie l'hémorragie de nos cerveaux et bras s'extradant pour vendre leurs savoirs ? Sur quel mirage comptent-t-ils alors que l'Economie se dispense de plus en plus de leurs concours ! 

Une société qui se prétend civilisée se doit d'élever les niveaux de vie les plus bas. Seront des imposteurs ceux qui se disent démocrates ou socialistes s'ils refusaient de s'engager dans cette voie. La production est telle que nos institutions se doivent de rattraper le retard pris sur cette évolution. Les contradictions sont énormes et nous constatons tous les jours les effets de la mévente en face de la sous-consommation due, faut-il le rappeler, à un manque d'émission monétaire nationale gratuite; celle-ci ajustée rigoureusement à la valeur de la production (pas de danger d'inflation).

Le comble est que, sous la contrainte d'une Economie marchande féroce, on s'efforce, en agriculture, à produire une nourriture industrielle et synthétique défavorable à la santé du citoyen amenant le peuple à une dégénérescence certaine. Ajoutons à cela le gel des terres afin de réduire les récoltes pour maintenir les prix à un niveau raisonnable. Ne serait-il pas plus sage de parler de rotations et assolements pour maintenir l'équilibre des sols, plantes, animaux et hommes. Voir le livre d'André Pochon " Les sillons de la colère - La malbouffe n'est pas une fatalité - Editions La découverte - 8€.

Le chaos actuel, s'amplifiant chaque jour, ne saurait durer très longtemps. Lorsqu'un système ne fonctionne qu'au ralenti ou en stérilisant ce qu'il a créé, on peut affirmer, sans crainte d'erreur, qu'il est en bout de course.
Jacques Daudon

N-B  Auront de l'or dans les mains, demain, ceux qui possèdent un bout de terrain ou ceux qui sauront troquer leurs services utiles à notre survie.



http://daudon.free.fr 


Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alternatives au Système
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche