Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 22:55



Jeudi 5 mars 2009

Le déficit de l'Etat prévu
à 103,8 milliards en 2009

LEMONDE.FR avec AFP et Reuters | 04.03.09 |

Confronté à la pire récession depuis l'après-guerre, le gouvernement français a présenté, mercredi 4 mars, un nouveau collectif budgétaire qui affiche un déficit record de 103,8 milliards d'euros pour le budget de l'Etat. Il prend acte de la nette dégradation des comptes et de la dette publics de la France en prévoyant des déficits publics de 5,6 % du produit intérieur brut à la fin 2009 et de 5,2 % à la fin 2010, selon le projet de texte obtenu de source parlementaire. La dette publique s'établirait quant à elle à 73,9 % du PIB à la fin de cette année et à 77,5 % à fin 2010.

Ce chiffre record de 103,8 milliards prend en compte les dépenses liées au plan de relance (2,65 milliards d'euros pour les mesures d'accompagnement social, 6,9 milliards d'aide à l'industrie automobile) et 7,5 milliards liés à la baisse des recettes, notamment des recettes fiscales en raison du ralentissement de l'activité économique. A cela s'ajouteront les déficits de la Sécurité sociale et des collectivités locales. Au total, le déficit public atteindra donc cette année 5,6 % du PIB, loin de la limite des 3 % préconisée par Bruxelles, prévoit le gouvernement dont l'objectif est de le ramener "à moins de 3 % du PIB en 2012". Le gouvernement prévoyait jusqu'à présent un déficit public de 4,4 % en 2009.

Il s'attend désormais à une contraction du produit intérieur brut de 1,5 % cette année contre + 0,2 % à + 0,5 % précédemment. La croissance atteindrait 1 % en 2010. L'inflation devrait quant à elle ressortir à + 0,4 % en moyenne sur l'année et à + 1,4 % en 2010. Le gouvernement s'attend par ailleurs à 350 000 destructions d'emploi cette année dans le secteur marchand et à 20 000 suppressions supplémentaires en 2010. A l'instar de ses voisins, la France va donc plonger dans la récession pour  la première fois depuis 1993.


La France, sous le coup d'une procédure pour déficit excessif lancée par la Commission européenne, transmettra la programmation actualisée de ses finances publiques à Bruxelles à l'occasion de l'Eurogroupe et de l'Ecofin des 9 et 10 mars. Le premier ministre, François Fillon, a dit, mardi 3 mars, souhaiter "concevoir une trajectoire des finances publiques qui nous ramène à un déficit en dessous de 3 % en 2012" en excluant toute relance "émotionnelle" par la consommation et en poursuivant la cure d'austérité de l'Etat.

"La France, comme l'Allemagne, sont déterminées à faire en 2009 comme en 2010 de la dépense publique, sans pour autant remettre en cause notre objectif de moyen terme de restaurer les finances publiques de nos pays respectifs", avait pour sa part déclaré, mardi, la ministre de l'économie, Christine Lagarde.

De nombreux économistes estiment qu'un nouveau plan de relance sera nécessaire pour faire face à une crise d'une ampleur inédite. Certains d'entre eux jugent les nouvelles prévisions du gouvernement réalistes mais d'autres redoutent une récession plus marquée avec une baisse du PIB de 2,0% à 2,5% et un creusement des déficits publics pouvant aller jusqu'à 6 % du PIB cette année et au-delà en 2010.


http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/03/04/le-deficit-de-l-etat-s-eleve-a-103-8-milliards-d-euros-en-2009_1163089_3234.html#ens_id=1115932




A lire :

« Quand vous êtes dans un trou,
arrêtez de creuser » 
de Sergela

 

Cette citation peut paraître un conseil. Oui, on peut le dire ainsi. Mais elle dépeint aussi et surtout la réalité du moment. Car, en creusant dans un trou, on s’enfonce plus, et on risque de se retrouver avec un labyrinthe où on ne saura par où passer pour ressortir. En Afghanistan, la France, les USA, la Grande Bretagne, le Canada y ont leurs soldats pour disent-ils mâter les islamistes. Mais au fil du temps, malgré la puissance militaire de ces Etats, la situation reste inchangée. On eût dit qu’elle tourne mal pour les soldats de la coalition qui tombent par dizaines dans les embuscades tendues par les ennemis.


En Côte d’Ivoire chez nous, la situation n’est guère reluisante. Sept ans à peine qu’on est dans une crise. Mais au lieu d’en sortir, on s’enfonce. Et l’on a bien peur qu’on s’enfonce à force de perdurer. Car, si on ne sort pas de cette crise, le pays, devenu exsangue, va s’affaisser à un moment donné et ce sera le KO.


 
C’est pareil partout où il y a des crises.
Pour dire que dans un trou, il vaut
mieux chercher à en sortir que de creuser
pour y rester


http://www.blogdeniszodo.com/article-28672743-6.html#anchorComment

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche