Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2009 1 23 /03 /mars /2009 23:57
La crise et le spirituel
La colère de Dieu : 2ème niveau

Proposition de contrat


Au temps où Jésus n’était encore qu’un inconnu, l’Evangile nous rapporte les détails d’une rencontre secrète et privée qui se passa dans le désert. Là, alors que personne ne se doutait de la carrière fabuleuse que Jésus allait avoir dans la suite de l’histoire, quelqu’un, qui avait discerné de quelle trempe était cet homme, lui fit une proposition incroyable. Ce " quelqu’un " conduisit Jésus au sommet d’une haute montagne et, en un instant, il lui montra tous les royaumes de la terre habitée. Puis, il lui dit, avec un culot incroyable : " Je te donnerai toute l’autorité et la gloire de ces royaumes ! Car elle m’a été livrée, et je la donne à qui je veux !" Proposition de contrat stupéfiante, à laquelle, cependant, toujours avec le même culot, ce " quelqu’un " fit suspendre l’exécution à une seule condition : " Si donc tu te prosternes devant moi, elle sera toute à toi ! "

Le Prince de ce monde

Ce " quelqu’un ", vous l’aurez compris, n’est pas un homme ! Il est celui que, dès ses premières pages, la Bible présente sous les noms de Satan ou du diable. Du récit des Evangiles, et de cette rencontre privée avec Jésus, on peut déduire 3 leçons :

1. Il existe derrière les gouvernements de ce monde, tout un monde de puissances spirituelles qui, au fond, sont les vrais décideurs de ce qui se produit. Il est notable que, malgré la prétention incroyable dont faisait preuve Satan au sujet de son pouvoir, Jésus ne l’ait pas contesté. Au contraire ! Dans ses futurs discours, Jésus confirmera la réalité des dires de Satan à son propre sujet. Le diable, dira Jésus, est le prince de ce monde. L’apôtre Paul l’appellera plus tard le prince de la puissance de l’air, l’esprit qui agit dans le cœur des rebelles. L’apôtre Jean sera sans ambiguïté : le monde entier, dira-t-il est sous la puissance du Malin ! Oui ! Satan existe, et c’est lui qui, dans les coulisses, tire les ficelles de ce qui se passe ici-bas !

2. Satan, étant à la tête de l’empire invisible du monde, il est également le seul capable de le fédérer. Il ne faut cependant pas se faire d’illusion sur la nature de cette unité fédérative que Satan est capable de susciter. Jésus nous a clairement prévenu : Satan est Menteur et Meurtrier dès le commencement ! Si donc, il réussit un jour à créer dans ce monde un consensus et une unité, celle-ci ne sera que le fruit d’une séduction et d’un aveuglement généralisés. L’objectif de Satan n’est pas la paix, mais la destruction. Même s’il en donne l’apparence, il n’a pas d’amour pour l’humanité, mais que de la haine. Car il sait que, dans le cœur de Dieu, en tant que créatures faites à Son image, nous l’avons supplanté, lui qui, dès le début, s’est montré rebelle et jaloux de Dieu. Nos lointains parents, raconte la genèse, se sont déjà un jour laissés berner par ses mensonges. Depuis, le monde est sous son contrôle. C’est ce qu’il a signifié à Jésus en disant que le monde lui a été livré. L’humanité n’a pas encore connu toute la mesure de ce que cette réalité implique, le pouvoir de Satan étant actuellement contrarié, comme nous le verrons plus tard !

3. Jésus, nous raconte les Evangiles, n’a pas souscrit à la proposition qui lui a été faite par Satan. Heureusement ! Nous imaginons ce qu’aurait été le monde si, au lieu d’utiliser ses charismes pour Dieu et le bien, Jésus aurait été le jouet du Malin ! Le règne de Jésus avec Satan aurait alors été le mariage de la puissance absolue avec la force brutale ! On ne peut dire que merci à Jésus d’avoir refusé la proposition diabolique. Ne nous réjouissons cependant pas de trop. Car la Bible nous annonce qu’arrivera, à la fin des temps, un homme qui, contrairement à Jésus, acceptera l’offre de domination mondiale faite par le diable. Cet homme, la Bible le désigne lui aussi sous différents noms : l’Impie, le Sans-loi, l’Adversaire, le fils de la perdition ou plus communément la Bête ou l’Antichrist. Aux juifs de son temps, incrédules, Jésus dira cette parole mystérieuse : Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas ; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez.

La venue de l’Antichrist, son identification, n’a cessé, au cours des siècles, de faire l’objet de nombreuses supputations. De façon claire, cependant, son apparition et la violence, le chaos et la dictature qu’elle entraînera dans son sillage, sont présentés dans l’Apocalypse, le livre de la révélation des choses qui doivent venir, comme le 2ème niveau de la manifestation de la colère de Dieu. Après avoir été livré à lui-même, le monde devra connaître ce que signifie pour lui d’être livré au pouvoir du sauveur qu’il s’est choisi, parce qu’il aura refusé Jésus, le Sauveur que Dieu lui a envoyé !

Comment, de quelle manière, suivant quelles grandes lignes pourrait se faire l’apparition de cet homme : c’est ce que nous essayerons de voir dans le prochain billet !


Que sert-il à un homme de gagner le monde entier s'il perd son âme : Jésus


http://pour-que-tu-croies.blogspot.com/2009/03/la-colere-de-dieu-2eme-niveau.html

Partager cet article

commentaires

dissertation 04/09/2009 08:31

Blogs are so informative where we get lots of information on any topic. Nice job keep it up!!__________________dissertation

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche