Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 13:18

180px-666.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_de_la_b%C3%AAte
Papyrus 115, La flêche rouge indique ΧΙΣ (616), le nombre de la bête

La Bête de l'APOCALYPSE : 666

Il faudra le chiffre de la Bête
pour acheter et vendre...




Introduction


Elle est déjà installée à Bruxelles, en Belgique, la Bête de l'Apocalypse. C'est un ordinateur géant qui fait lui-même ses programmes. "En se servant de trois données de 6 chiffres chacune, chaque habitant du monde entier pourra se voir attribuer un numéro de carte de crédit distinct". Trois données de 6 chiffres chacune: 666.

L'Apocalypse de saint Jean parle de deux Bête, la Bête de la mer et la Bête de la terre, qui formerontle couple "Anti-christ", à la fin des temps. Les commentateurs disent que la Bête sortie de la mer, c'est la puissance politique, redoutable alliée de Satan. Et la Bête sortie de la terre, c'est le pouvoir de l'argent. La Bête de la terre, le pouvoir financier, arrivera à ce que:


Tout le monde, petits et grands, soit marqué sur la main droite ou le front, de façon à ce que personne ne puisse acheter et vendre sans être marqué du nom de la Bête, ou du chiffre de son nom. C'est le moment de se servir de son intelligence. Ceux qui seront renseignés pourront calculer le chiffre de la Bête. C'est un chiffre d'homme; et ce chiffre est 666." (Apoc. 13,16-18)


Eh bien! le chiffre 666 n'est plus un mystère maintenant. On sait qu'il désigne l'ordinateur gigantesque qui sera le grand contrôleur de tout les hommes de la terre pour leurs achats et ventes.
 

Voici un texte, traduit du Magazine Moody, qui nous révèle où les financiers internationaux ont conduit à date tous les peuples, et dans quel esclavage ils se proposent de les enchaîner.

G.C.M.


Du Magazine Moody

Le Dr. Hanrick Eldeman, analyste en chef de la conférence du Marché Commun, a dévoilé à Bruxelles qu'un plan de restauration par ordinateur est déjà en marche, devant l'éminence du chaos mondial. Lors d'une réunion d'urgence qui groupa à la fois des savants, des conseillers et des dirigeants de la C.M.C, le Dr. Eldeman dévoila "La Bête".

Par le Dr. Hanrick Eldeman


La Bête est un ordinateur gigantesque occupant trois planchers de surface de l'immeuble administratif du siège social du Marché Commun.


Ce monstre est un ordinateur autoprogrammeur possédant plus de cent sources distributrices de données. Des experts en programmation ont mis au point un plan appelé à régir par ordinateur tout le commerce mondial.


Ce plan de maître impliquerait un système de dénombrement chiffré de chaque être humain de la terre. Donc l'ordinateur attribuerait à chaque habitant du monde un numéro pour servir à tout achat ou vente, écartant le problème des cartes de crédit courantes. Ce numéro serait invisiblement tatoué au laser, soit sur le front, soit sur le revers de la main. Cela établirait un système de carte de crédit ambulante. Et le numéro ne se ferait connaître qu'à des appareils déchiffreurs infra-rouges installés dans des comptoirs de vérification exprès ou dans les places d'affaires.


666

Le Dr. Eldeman opina qu'en se servant de trois données de six chiffres chacune, chaque habitant du monde entier pourrait se voir attribuer un numéro de carte de crédit distinct.

Monnaie mondiale
 

D'autres officiels du Marché Commun croient que le chaos et le désordre actuels de cause mystérieuse démontrent le besoin d'une monnaie mondiale, d'une empreinte internationale qui mettrait fin peut-être au papier-monnaie et pièces de monnaie courants. A leur place, des billets de crédit seraient échangés par les soins de la chambre de compensation d'une banque mondiale.


Aucun membre ne pourrait acheter ni vendre sans se faire d'abord attribuer semblable empreinte chiffrée.


Les dirigeants du Marché Commun sont maintenant convaincus que l'ordre mondial dépend de l'allégeance de paix et de politique à un nouveau système de commerce mondial et de numérotage.


Un seul individu aurait à portée de la main le numéro de tout habitant de la terre. Cela pourrait être ou un instrument de paix ou une arme de dictature.


Quand on demanda à l'une des têtes dirigeantes du marché commun ce qui arriverait si quelqu'un s'objectait au système et refusait de coopérer, elle répondit plutôt carrément: "Nous serions obligés de recourir à la force pour l'amener à se conformer aux nouvelles nécessités."
 

Henri Spaak, Père du Marché Commun Européen, et Secrétaire Général de l'OTAN, disait dans un de ses discours:


"Nous ne voulons pas d'un autre comité, nous en avons déjà trop maintenant. Ce que nous voulons, c'est un homme de telle stature qu'il soit capable de rallier l'allégeance de paix et de politique pour nous tirer du marasme économique dans lequel nous nous enfonçons. Envoyez-nous un tel homme, et, qu'il soit dieu ou démon, nous l'accueillerons.

"

http://www.prolognet.qc.ca/clyde/666.htm

http://bridge.over-blog.org/article-29412137.html


_____________________________________________________________


Sur Wikipedia,
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nombre_de_la_b%C3%AAte

D'après l'Apocalypse, le nombre de la Bête est 666, quoique quelques manuscrits comportent le nombre 616[1] ou 665.

Cette marque, qui permettrait d'identifier la seconde bête de l'Apocalypse, a donné lieu à beaucoup d'interprétations, tant au sens littéral qu'au sens spirituel.

Contexte [modifier]

Les versets de l'Apocalypse de Jean concernant ce nombre sont les suivants[2] :

  • 13:11 Ensuite je vis une autre bête monter de la terre. Elle portait deux cornes semblables à celles d'un agneau, mais elle parlait comme un dragon.
  • 13:12 Cette nouvelle bête exerçait tout le pouvoir de la première bête en sa présence. Elle amenait la terre et ses habitants à adorer la première bête, celle qui avait été guérie de sa blessure mortelle.
  • 13:13 Elle accomplissait des signes miraculeux, faisant tomber le feu du ciel sur la terre à la vue de tout le monde.
  • 13:14 Par les signes miraculeux qu'il lui fut donné d'accomplir au service de la première bête, elle égarait tous les habitants de la terre. Elle leur demandait de faire une image de la bête qui avait été frappée de l'épée et qui était de nouveau vivante.
  • 13:15 Il lui fut même donné d'animer l'image de la bête, et l'image se mit à parler et elle faisait mourir ceux qui refusaient de l'adorer.
  • 13:16 Elle amena tous les hommes, gens du peuple et grands personnages, riches et pauvres, hommes libres et esclaves, à se faire marquer d'un signe sur la main droite ou sur le front.
  • 13:17 Et personne ne pouvait acheter ou vendre sans porter ce signe: soit le nom de la bête, soit le nombre correspondant à son nom.
  • 13:18 C'est ici qu'il faut de la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence déchiffre le nombre de la bête. Ce nombre représente le nom d'un homme[3], c'est: six cent soixante-six[4].

Différentes écritures [modifier]

Icône de détail Article détaillé : Numération grecque.

Le nombre est écrit de différentes façons suivant les manuscrits. Un fragment provenant du site Oxyrhynchus donne, par exemple, une version différente : 616, écrit χιϛ.

Autres occurrences bibliques [modifier]

De nombreuses interprétations [modifier]

Irénée de Lyon [modifier]

Dans la seconde moitié du IIe siècle, dans son livre Réfutation de la prétendue gnose au nom menteur, surnommé « Contre les hérésies », le millénariste Irénée de Lyon, qui professe une autorité des absolue des Écritures, évoque le chiffre de la bête à plusieurs reprises dans son livre V, Ch. 3, 1. En voici un extrait:

« C'est pourquoi aussi, dans la bête qui doit venir, aura lieu la récapitulation de toute iniquité et de toute tromperie, afin que toute la puissance de l'apostasie, ayant conflué vers elle et s'étant ramassée en elle, soit jetée dans la fournaise de feu. C'est donc à juste titre que le nom de la bête aura le chiffre six cent soixante-six, récapitulant en lui tout le mélange de mal qui se déchaîna avant le déluge par suite de l'apostasie des anges — car Noé avait six cents ans, lorsque le déluge survint sur la terre et anéantit les êtres vivants de la terre à cause de la génération perverse du temps de Noé —, récapitulant aussi toute l'erreur idolâtrique postérieure au déluge et le meurtre des prophètes et le supplice du feu infligé aux justes — car la statue dressée par Nabuchodonosor avait soixante coudées de hauteur et six coudées de largeur, et c'est pour avoir refusé de l'adorer qu'Ananias, Azarias et Misaël furent jetés dans la fournaise de feu, prophétisant par cela même qui leur arrivait l'épreuve du feu que subiront les justes à la fin des temps : toute cette statue a été, en effet, une préfiguration de l'avènement de celui qui prétendra se faire adorer lui seul par tous les hommes sans exception —. Ainsi donc, les six cents ans de Noé, au temps de qui le déluge eut lieu à cause de l'apostasie, et le nombre des coudées de la statue, à cause de laquelle les justes furent jetés dans la fournaise de feu, signifient le chiffre du nom de cet homme en lequel sera récapitulée toute l'apostasie, l'injustice, l'iniquité, la fausse prophétie et la tromperie de six mille ans, à cause de quoi surviendra le déluge de feu...[7] »

Le traité De Monogramma Christi attribué à saint Jérôme [modifier]

Dans ce traité (Patr. latina. Suppl., II, 287-291), six cent seize (616, écrit χϛι) serait le nom usurpé par l'Antichrist d'Ap. 13, 18 ("usurpat"). Par isopséphie réduite, 616 donne 13 et 13 est le chiffre du Dieu "Un" (hébreu אחד), que l'on retrouve dans l'épigraphie (grecque !) chrétienne sous la forme ΧΜΓ (643, équivalant à 13 par isopséphie réduite). Ce sigle est parfois lu comme un acrostiche pour Christ Michaël Gabriel, mais l'hypothèse de son équivalence avec le terme hébreu repose sur une attestation assez explicite.[8] Il est fort possible que cette équivalence explique la variante 616 au lieu de 666 dans la tradition manuscrite de Ap. 13, 18.

Autres Interprétations [modifier]

  • Ce nombre a servi à beaucoup d'interprétations fantaisistes, permettant de suggérer à volonté qu'il désignait par exemple Néron, le Pape, ou bien encore Napoléon Bonaparte, démonstration que Tolstoï parodie dans son ouvrage Guerre et Paix[9] ou toute autre personne sur laquelle on désirait jeter le discrédit.
  • Au cours des années 1980, aux États-Unis, la marque Procter & Gamble a modifié son emblème parce qu'une rumeur relayée par des fondamentalistes chrétiens disait qu'il contenait le nombre de la bête[10]

Radio-étiquette et Verichip [modifier]

La droite protestante américaine, s'appuyant sur ce passage, mène une campagne vigoureuse contre les implants à radio-identification, qu'ils considèrent comme l'œuvre de Satan. [11]

De fait, outre atlantique, ce passage est souvent cité par certains opposants religieux aux implants Verichip, qu'ils mettent en parallèle avec la perspective d'une monnaie mondiale unique. L'implant, qui pourrait servir de porte monnaie électronique et de carte d'identité, est identifié par eux comme la marque de la bête[12].

On[réf. nécessaire] note également un rapprochement de ce nouveau moyen de paiement potentiel avec la marque de la bête dans le film d'Aaron Russo, America : Freedom to Fascism.

Divers [modifier]

Référence [modifier]

  1. Papyrus 115 des Papyri d'Oxyrhynque
  2. Ap 13:11-18 [archive]
  3. Commentaire de la Bible du Semeur : Autres traductions: car c'est un chiffre humain ou un chiffre à votre portée.
  4. Commentaire de la Bible du Semeur : Autres traductions: Quelques manuscrits ont: six cent seize.
  5. Esd  2:13 [archive]
  6. 1R 10:14 [archive], 2Ch 9:13 [archive]
  7. Irénée de Lyon, Contre les Hérésies, Livre V, 3, 1 [archive]
  8. M. Avi-Yonah, Abbreviations in Greek Inscriptions (Quat. Depart. Ant. Pal. Suppl. to vol. IX), 1940, p. 111: une inscription de 377 de notre ère disant ΕΙΣ ΘΕΟΣ ΧΜΓ ΜΟΝΟΣ; sur ΧΜΓ voir par exemple P. Perdrizet, "Isopséphie", Rev. Et. gr. 17 (1904), 350-360, p. 358-359.
  9. livre III, 1re partie, 19
  10. Rumeurs, Jean-Noël Kapferer
  11. Article dans Le Monde, Big Brother: Implants "la marque de Satan" pour les évangélistes américains, cité par le site Vox Dei [archive]
  12. Par exemple, Katherine Albrecht militante d'une agence religieuse de défense des consommateurs opposée aux radio-étiquettes dans son livre The Spychips Threat: Why Christians Should Resist RFID and Electronic Surveillance, An Easy Sales System or Mark of the Beast? in New-York Times, 31/10/2005 [archive] et RFID: Sign of the (End) Times? in Wired, 07/06/2006 [archive]

Voir aussi [modifier]

Liens externes [modifier]

Liens internes [modifier]


iron_maiden4-666.jpg

 

http://www.bibleetnombres.online.fr/nombr666.htm


par exemple, les T-shirts et les blousons que portent " bon nombre " de jeunes comme j'en ai tant vu chez nos voisins d'outre-Rhin, arborant avec fierté et provocation, le nombre 666, sachant pour quelques uns d’entre eux qu’il s’agit du chiffre du Diable plus simplement dit ou pour d'autres d’une volonté " innocente " de jeune de se montrer rebelle, de choquer mais sans y croire vraiment et encore moins en saisir la véritable portée !

Le disque du groupe de hard rock anglo-saxon " IRON MAIDEN " ayant pour titre : 

666, the mark of the beast - Revelation 13-18 "

(" 666, la marque de la bête, Apocalypse 13-18 ")


cdironm-maidfen-diable.jpg

 
 

paru au début des années 80 cite donc, radicalement et sans détour, les Ecritures et affiche ostensiblement l'intérêt que portent les membres de ce groupe au culte du " maître Satan ", si l’on se réfère à leurs albums. Le penchant pour l'occultisme le plus noir qui inspire dans leurs " œuvres " ce genre de disciples musiciens, colportant leurs messages de mort et de haine à l’état brut, est tout à fait " révélateur " de cet état d’esprit et d’ignorance du public qui les idolâtre. (Ce thème est plus largement développé au chapitre consacré à la musique rock.).

En effet, demandez à un de ces jeunes à l'esprit " rebelle " de citer la provenance ou la source de ce titre, une référence y étant pourtant visiblement accolée, ils en seront bien incapables et, une fois forcés d’admettre, Bible en main, qu’il s’agit d’une phrase tirée de l’Apocalypse de Jean l’Evangéliste, ils se sentiront dépités et presque trahis d’avoir cru qu’ils attaquaient le message Evangélique tout en " l’utilisant " à leur insu ! Une compilation des succès de ce groupe, IRON MAIDEN, a pour titre : " Best of the Beast "... (" Le meilleur de la Bête " en Français) et permet un jeu de mots en Anglais plutôt douteux pour ne pas dire plus !.


 

 

drapeu.jpg 


Si l’on demandait au peuple Juif, de donner un nom correspondant à ce qu’il considère comme l’expression la plus aboutie de la haine et de la cruauté d’un être humain pour l’ensemble de ses semblables, celui d’Hitler serait systématiquement cité comme ayant été leur plus grand Ennemi.

D’autre part, la marque de l’étoile jaune, obligatoirement apposée sur leurs vêtements dans les années 40 lors de leur persécution par la Bête nazie, préfigure la tribulation antichristique, le mystère d'iniquité manifesté au grand jour et admis par le plus grand nombre de citoyens non Juifs et par conséquent non concernés, lesquels pouvaient les côtoyer quotidiennement, sans se remettre en question. Ce qui se " solda " – (écrit sans " t ") mais au milieu de soldats exécutant des ordres, donc " irresponsables " – par 6 millions de morts, réduits en cendres pour la plupart, soit le tiers des 18 millions de Juifs répandus à travers le monde !



18, c’est trois fois 6

Un simple système de calcul, par exemple, des lettres du nom de Hitler donne en 6 lettres : 666

En effet, si A = 100 ; B = 101 ; C = 102 ; D = 103... le nom de HITLER donne 666 par addition simple. Un enfant pourrait le comprendre sans difficulté et établir le rapport historique avec la prophétie Biblique.

On retrouve ces étoiles jaunes (tirées du chapitre 12 de l'Apocalypse...) sur le drapeau Européen, l'Europe étant le Nouveau Saint Empire Romain dans lequel s'établira pendant la première moitié de la tribulation, le prochain Antéchrist!

 

Ce nom de Hitler est lui même renforcé comme image de totalitarisme et d’effroi par sa juxtaposition à un autre nom de lumière noire et ténébreuse, celui de son " Doppelganger ", le " double infernal " sans traduction française possible pour tout y exprimer, Himmler ! comme un moule rehaussé et reflété dans son écrin enténébré.

Hitler

Himmler

Véritable pierre de faîte

au sommet hiérarchique d'une pyramide infernale.



j’aimerais faire une parenthèse sur les dangers d’aller trop loin et de donner à Satan une place de premier rang systématique et d’occulter le fait, et même certains chrétiens l’ont oublié, que c’est DIEU qui reste Maître de Tout, qu’Il est et reste Omnipotent, et que le Mal qui se fait, parfois en Son nom, est permis et non voulu par Lui ! ce sont les hommes qui ont fait la guerre au Kosovo par exemple et non DIEU.

le nombre 666, associé à une marque, celle de la Bête, est liée à une adoration en Apocalypse, celle de l'Antichrist ou Faux Christ comme les versets suivants l'expriment clairement:

" [...] Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête; ils adorèrent la bête, en disant: Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle? (Apoc. 13/4)

" [...] Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dans le livre de vie de l’Agneau qui a été immolé dès la fondation du monde. (Apoc. 13/8)

" [...] Elle exerçait toute l’autorité de la première bête en sa présence, et elle obligeait la terre et ses habitants à adorer la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie. (Apoc. 13/12)

" [...] Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parle, et qu’elle fasse que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête soient tués. (Apoc. 13/15)

" [...] Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte: Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, (
Apoc. 14/9)

" [...] Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles; et ils n’ont de repos ni jour ni nuit, ceux qui adorent la bête et son image, et quiconque reçoit la marque de son nom. (Apoc. 14/11)

" [...] Le premier alla, et il versa sa coupe sur la terre. Et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image. (
Apoc. 16/2)

" [...] Et la bête fut prise, et avec elle le faux prophète, qui avait fait devant elle les prodiges par lesquels il avait séduit ceux qui avaient pris la marque de la bête et adoré son image. Ils furent tous les deux jetés vivants dans l’étang ardent de feu et de soufre. (
Apoc. 19/20)

" [...] Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. (Apoc. 20/4)


666 talents...

Pour en revenir à ce nombre dans l'Ancien Testament, la mention des 666 talents est bien moins anodine qu'il n'y parait à première vue.

" [...] Le poids de l'or qui arrivait à Salomon chaque année était de six cent soixante-six talents d'or, (4) ". (1 Rois 10/14


(...)

Mormons, Francs Maçons....


Le nombre 666 peut aussi être considéré comme une suite, ou une répétition trinitaire [6 - 6 - 6] comme un signe avant-coureur sans pour autant correspondre à un calcul au sens où Jean l'Evangéliste l'entend; l'adressage universel " WWW " d'Internet en est une illustration particulièrement figurative si l'on considère qu'il correspond à la séquence numérique " 6-6-6 " propres au caractère alphanumérique des langues Hébraïque et Grecque, langues de rédaction de l'Ancien et du Nouveau Testaments.




vwhebreu.gif




 nombre 666 correspond, selon et pour ne citer que les Ecritures;

flerouge.gif à l'alphanumérisation d'un nom (ce qui n'est pas le cas du "WWW")

flerouge.gif au total alphanumérisé de ce nom (ce qui n'est pas le cas du "WWW")

flerouge.gif au nombre d'un homme, du Faux Christ, de la Bête, de l'Antichrist ou "Antechrist" (ce qui n'est pas le cas du "WWW")

flerouge.gif à un système de contrôle planétaire du droit individuel de vendre et/ou acheter (ce qui n'est pas le cas du "WWW")

flerouge.gif à une marque apposée sur le front ou sur la main droite (ce qui n'est pas le cas du "WWW")

flerouge.gif symbolisant l'Antichrist (ce qui n'est pas le cas du "WWW")

flerouge.gif et reçue comme marque d'allégeance après l'acte d'adoration (ce qui n'est pas le cas du "WWW") 


prisu666-copie-1.jpg



 

Les signes annonciateurs de cete marque d'allégeance ne manquent pas.


useal13.gif




1776, la date de création du sceau des Etats Unis est rédigée au bas de la pyramide en lettre-nombres latines.

 

Pour conserver l'aspect trinitaire parodique de ce sceau, le nombre 1776 peut être éclaté comme suit :

1776 = 1600 + 160 + 16

Afin de reconstituer le nombre 666, on peut écrire 1776 de la manière suivante :

1776 = 1110 + 666


tab1776c.jpg


(...)


barco666.gif



En parlant du dollar et donc de devises, la "marque tatouée" selon la véritable traduction du mot grec nous rappelle qu'il s'agit d'un contrôle du commerce mondial et ce, au niveau de chaque individu. Le nombre 666 caché dans les code à barres révèle sans doute possible, que le système se met peu à peu en place à notre insu, selon un agenda caché des véritables maîtres du monde! (se reporter au chapitre sur les
biochips et celui sur les cartes et codes à barres). Que ce soit sur la main ou le front, la technologie est prête et même expérimentée sur d'autres parties du corps.


pucemain.jpg



oreille-puce.jpg


(Apoc. 18/3) "[...] les marchands de la terre
666
 
(Luc 4/5) "[...] les royaumes de la terre,
1332
= 666 x 2
(Apoc. 11/18) "[...] et de détruire ceux qui détruisent la terre
3330
= 666 x 5
(Apoc. 14/11) "[...] ceux qui adorent la bête et son image
3996
= 666 x 6
(Apoc. 18/5) "[...] Car ses péchés se sont accumulés jusqu'au ciel,
3996
= 666 x 6
(2 Thess. 2/8) "[...] Et alors paraîtra l'impie, que le Seigneur Jésus détruira par le souffle de sa bouche,
8658
= 666 x 13
(2 Thess. 2/3-4) "[...] l'homme du péché, le fils de la perdition, l'adversaire qui s'élève au-dessus de tout ce qu'on appelle Dieu ou de ce qu'on adore, jusqu'à s'asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même Dieu.
14652
= 666 x 22
(Apoc. 13/17) "[...] et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom
10656
= 666 x 16



2520a3a4.gif



Extraits du blog

http://www.bibleetnombres.online.fr/nombr666.htm



Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche