Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 06:03
Je reproduis ici une parution de mon blog http://r-sistons.over-blog.com,
du Ier octobre 2008.
Elle est prémonitoire, et toujours d'actualité !
Bonne lecture, Eva

J'ajoute : Vidéos ici
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-29563698.html

autruche_politique_pf-copie-1.jpg
Pas d'article Eva aujourd'hui -

Crise : Et maintenant,
que va-t-il se passer ?
Les scénarios possibles...


Reçu ce mail
d'une personne bien renseignée :


Stratégie de la parabole.
Tout est faux.
Ce qui est vrai : Gog et Magog !
Encore Bush, pour le pire !

Les mentors de Bush sont évangélistes
Pour Bush, le monde est binaire, le Bien, le Mal
Au seul nom de Dieu
Son père portait le nom de code "Magog" dans ses sociétés secrètes

Il n'y aurait pas d'élections aux US, et la chaine CNN l'aurait annoncé il y a plusieurs mois

On nous balade avec les pseudo conflits USA-Iran (ils s'entendent tous pour créer des écrans de fumée pour accomplir, selon le calendrier biblique, les Ecritures dont Gog et Magog) (NB Eva : Voir mon article il y a 3 mois environ)

 Nous sommes dans une stratégie de la parabole

La parabole, c'est un jeu de miroir, d'illusions
Exemple : tout le monde s'est félicité de la libération de la femme !!
Alors qu'en vérité elle n'était destinée qu'à la fracture de la famille, du couple, des piliers et des fondamentaux de la société
Et c'est exactement ce qui s'est produit

Ce que l'on voit est faux
Ce que l'on entend est faux
Il faut retourner le miroir
Non, on ne veut pas sauver l'économie américaine avec le plan Paulson, on veut créer des émeutes et effondrer le système
15 jours
Tout est à redouter
Bush ne supporte pas  Sarkozy (un arriviste)




La peste, ou le choléra ?
Le Plan Paulson


Le plan Paulson a de grandes chances de passer cette fois car les "bushiens" ont fait divers chantages sur les sénateurs : chantages moraux et chantages politiques - par exemple, en menaçant de rendre publique les noms des opposants - . Ce plan va donc diviser durement l'amérique entre les "pour" et les "contre" (jusque là c'est normal et banal) mais cela va être exacerbé à un niveau rarement vu, car il est fort probable que le public va s'en mêler cette fois. Bush bat des records d'impopularité et ce plan à 700 milliards pourrait bien faire déborder la coupe...ou le vase, si vous préférez. Les américains des classes moyennes et inférieures ont déjà en moyenne deux boulots - parfois plus - pour joindre les deux bouts, ils souffrent profondément de la crise, leur assurance santé est souvent bancale, plusieurs millions d'entre eux ont vu leur maison saisie, leur carte de crédit saute, le chômage menace gravement, etc...etc... Le ras le bol commence à monter ..

Des milliers de mails sont envoyés depuis plusieurs jours aux sénateurs US pour le dire en substance "non pas ça !! C'est une injustice ! c'est intolérable ! c'est un vol !! Ne laissez pas faire ça !!! etc.". Michael moore, le célèbre cinéaste alter, s'y met lui aussi et crie partout où il le peut "au vol !", "au hold up !" organisés.


Si le plan ne passe pas
,

nous aurons droit à une déconfiture des marchés boursiers sans doute pire que lundi dernier, disons que c'est le Choléra.


Si le plan passe,


nous assisterons probablement à des scènes de révoltes, de manifestations graves et violentes, disons que c'est la peste (noire). Il est donc possible que ça casse pas mal dans les rues des USA dans les prochains jours.

Cela dit, tout semblerait prêt. La Police serait sur le pied de guerre et ... même l'armée. Oui, oui vous avez bien lu, même l'armée, du moins une partie d'entre elle, celle qui est formée à la répression civile.

Je sens que dans tous les cas de figure la situation va accoucher d'une catastrophe. Plan ou pas plan. L'avenir tout proche, nous le dira... à suivre sur les écrans de TV en tous les cas.

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2008/10/plan-paulson-en.html




dollars-p_pf.jpg

Offensive contre le système
financier mondial


Grand débat sur la RTBF ce soir sur le thème de "la crise boursico-financière" !

On a invité sur le plateau les plus grandes gueules économiques, politiques, financières mais aussi les associations de consommateurs, le monde associatif et un ou deux profs d'unifs manifestement lobyistes financiers à leurs heures (conscients ou inconscients : l'économie c'est une religion de nos jours).

Et ça y va !!! Ils ont tous leur mot à dire ! Chacun a sa vérité. Les politiques (vert en tête) veulent réguler, les économistes font de gros efforts pédagogiques pour expliquer aux béotiens que nous sommes comment fonctionne le marché de la finance et de la bourse. Au passage, on enfonce beaucoup de portes ouvertes, on rappelle des principes économiques dignes de l'enseignement secondaire, on fait du populisme, du militantisme de gauche. Les anciens qui 'savent" en profitent pour remettre en place les jeunes politiques contestataires du système. Les pros de la finance donnent des cours en direct à la télé et le public réagit, avale, gobe et gobe, et en redemande; il veut tout savoir !!! Mes économies?? ma pension ? Mon assurance vie ?? Mon épargne pension sont-ils en sécurité ??!

Le public a tant besoin d'être rassuré, d'être réconforté.  Il dit : "C'est un scandale, comment cela est-il possible ?", "N'a t'on rien vu venir ?!", "Et les parachutes dorés ?! c'est crapuleux alors que l'Etat, le contribuable doit investir !!", ...

....  et les financiers de répondre "Cela a été très (trop) vite", "on a été surpris malgré les provisions", "c'est une question de perception, nos finances sont saines !!! on le jure devant Dieu !!!!) et j'en passe et des meilleurs...  QUEL BORDEL !!!***!!

Il est vrai qu'en Belgique, non content de voir passer des armadas militaires inter-alliées dans notre ciel, on voit aussi passer la tempête boursière et financière (Fortis, Dexia). On dit que c'est un petit pays mais plein de choses s'y passent... Finalement, le peuple élu de Dieu c'est peut-être bien les belges (lol).

Personne n'a l'air d'avoir compris que nous assistons à une attaque guerrière contre le système financier mondial !

Le peuple des petits porteurs n'y est pour rien mais alors absolument pour rien. Nous assistons à une attaque finement réglée avec des "armes financières de destruction massive" de nos systèmes économiques occidentaux. Les cours boursiers ne sont pas la résultante de petits porteurs qui jouent à "qui perd gagne" mais à des giga-spéculations qui agissent sur les marchés (électroniques). Et il est même possible que les alimentations en dizaines de milliards d'euro et de dollars de la FED et de la BCE alimentent cette pieuvre, sous couvert de soutien aux banques et autres holding financiers...

Faites une connection : Monsieur Paulson, secrétaire d'Etat au trésor, est l'ancien PDG de Goldman Sachs. 

Et qui rachète en ce moment à tout va les actifs des banques US en perdition ?? Goldman Sachs, JP Morgan...  Je pense que certains affreux mettent la finance mondiale à genoux?. Ils font baisser les actifs jusqu'à la cave pour ramasser le tapis.  Personne n'y voit rien !???  Allo ??? Allo ???!!!

Ils vont ramasser le tapis européen également car les états européens maintiennent sous baxter les joyaux bancaires de leur économie (comme prévu dans un plan bien écrit) mais il va venir un temps rapproché où ces états vont s'en dégager sous la pression du public, des oppositions, des contestations... des risques qui menacent les équilibres budgetaires...  Oui, Ils vont tous ramasser!

Commentaires

On tente de rassurer les gens afin qu'ils ne paniquent pas !

J'ai l'impression que l'on vit un peu comme dans l'oeil du cylone.... le pire- est à venir.


Fin de trimestre.


Nous arrivons à la fin d'un trimestre et cela va être le moment pour de nombreuses institutions financières de payer leurs échéances en intérêts. Les jours qui viennent pourraient faire couler du sang et des larmes particulièrement aux USA. Une accélération et une aggravation du problème bancaire américain pourrait survenir de façon imminente. A suivre.

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2008/09/fin-de-trimestr.html



Néo-fascisme aux USA
Elections US annulées

voir mon post :

http://r-sistons.over-blog.com/article-23300752.html



Quelle protection pour nos comptes ?
Fonds de garantie ?


Fonds de garantie bancaire ???


Voici un sujet très intéressant que j'ai pu rédiger grâce aux bonnes informations de mon ami scaramouche (il se reconnaitra).


En Belgique, on nous dit depuis un moment et, surtout depuis quelques jours, dans tous les médias que les belges ne courent aucun danger avec leur épargne ou leurs dépôts en banque, en ce compris les comptes titres... car Il y a le fonds de garantie qui protège leurs dépôts et dossiers !

Mais personne ne vous dit ce qu'est au juste ce fond ? De quoi il se compose et surtout quels sont ses limites.  Et les limites, en cas de défaillance d'une grande banque, seraient vite mais alors très vite dépassées...  Le fonds de garantie est un organisme de droit belge qui a été crée par la loi du 17 décembre 1998 sous la forme d'un établissement public auquel adhère toutes les banques toutes les sociétés de bourse et autres institutions de crédit. En clair, toutes les institutions financières font des des dépôts obligatoires dans ce fond afin de le constituer. 

Comme nous le verrons plus loin, le total OFFICIEL de ce fonds en 2008, ne devrait pas excéder le montant ridicule de 800 millions d'euro. Autant vous dire qu'en cas de faillite d'une grande banque,dont les dépôts se chiffrent en dizaines de milliards d'euro,  ce fonds serait très vite épuisé...

Mais ce n'est pas tout, en cas de survenance d'une défaillance bancaire, avez vous une idée du nombre de personnes et de mois qu'il faudrait pour traiter des centaines de milliers de dossiers sinistres... Rien que la Fortis proclame avoir près de 6 millions de déposants..

 

Cliquez ici pour aller sur le site du fonds de garantie.

http://lapromo.neufblog.com/leveilleur/2008/10/fonds-de-garant.html



picsou-or_pf.jpg

Laissons les riches souffrir !
Michael Moore

 Ce renflouement a pour mission de protéger la masse obscène de richesses qui ont été accumulées au cours des huit dernières années.... Laissez les riches souffrir, pour une fois. Laissez-les payer pour ce sauvetage. » Le cinéaste Michael Moore appelle ses concitoyens à agir contre le plan Paulson qu’il juge inacceptable.

Par Michael Moore, Common Dreams,t.gif 29 septembre 2008 (extrait)

Permettez-moi d’aller droit au but. Le plus grand holp-up de l’histoire de ce pays se déroule au moment même ou vous lisez ces lignes. Aucune arme à feu n’est utilisée, mais 300 millions de personnes ont été prises en otages. Ne nous méprenons pas : Après avoir dérobé 500 000 milliards de dollars qui ont été empochés depuis 5 ans par leurs soutiens les profiteurs de guerre, après avoir garni de plus d’une centaine de milliards de dollars les poches de leurs amis les pétroliers depuis deux ans, Bush et ses potes - qui doivent bientôt quitter la Maison Blanche - sont en train de piller le Trésor américain de chaque dollar qu’ils peuvent récupérer. Ils prennent dans le coffre autant qu’ils pourront en emporter en se dirigeant vers la sortie.

Peu importe ce qu’ils disent, peu importe les mots terrifiants qu’ils emploient. Ils recourent encore une fois à leurs vieux trucs consistant à créer la peur et la confusion afin de rester parmi les 1% les plus riches. Il suffit de lire les quatre premiers paragraphes de l’article de la une lundi dernier dans le New York Times, pour comprendre la réalité du contrat proposé :

« Au moment même où les responsables politiques travaillent sur les détails d’un plan de sauvetage du secteur financier de 700 milliards, Wall Street commence à chercher le moyen d’en tirer profit.

Les entreprises financières ont exercé un lobbying afin que toutes sortes d’investissements en détresse y soient inclus, en plus de ceux qui sont liés aux prêts hypothécaires.

Dans le même temps, les firmes de gestion d’investissement intriguaient pour que leur soient confiés les actifs que le Trésor prévoit de sortir du bilan des établissements financiers, un rôle qui pourrait leur faire gagner des centaines de millions de dollars par an.

Personne ne veut rester à l’écart de la proposition du Trésor pour acheter les actifs douteux des établissements financiers. »

Incroyable ! Wall Street et ses soutiens ont créé ce gâchis, et maintenant, ils prétendent faire le ménage en s’en mettant plein les poches. Même Rudy Giuliani fait pression pour que son entreprise soit retenue (et payée) pour « consulter » durant le sauvetage.

Le problème, c’est que personne ne sait vraiment ce que cet « effondrement » signifie. Le secrétaire au Trésor Paulson a admis lui-même qu’il ne connaît pas le montant exact nécessaire (il tout simplement sorti ce chiffre de 700 milliards de sa tête !).

Pour autant, ils crient que la fin est proche ! Panique ! Récession ! La grande dépression ! Le bug de l’an 2000 ! La grippe aviaire ! Il faut voter le projet de loi sur le sauvetage aujourd’hui !

Il tombe pour qui ? RIEN dans ce plan de « sauvetage » ne fera baisser le prix de l’essence que vous mettez dans votre voiture pour aller travailler. RIEN dans ce projet de loi ne vous protégera contre la perte de votre maison. RIEN dans ce projet de loi ne vous donnera une assurance maladie...

Ce renflouement a pour mission de protéger la masse obscène de richesses qui ont été accumulées au cours des huit dernières années. C’est pour protéger l’élite des actionnaires qui possèdent et contrôlent l’entreprise Amérique. C’est pour s’assurer que leurs demeures, leurs yachts et leur « style de vie » ne soient pas remis en causes tandis que le reste de l’Amérique souffre et se bat pour payer ses factures. Laissez les riches souffrir, pour une fois. Laissez-les payer pour ce sauvetage. Nous dépensons 400 millions de dollars par jour pour la guerre en Irak. Qu’ils mettre fin à la guerre immédiatement et nous fassent économiser 500 milliards de dollars supplémentaires !

Je dois arrêter d’écrire et vous devez arrêter de me lire. Ils organisent ce matin un « coup » dans notre pays. Ils espèrent que le Congrès agisse vite avant qu’il ne prenne le temps de réfléchir, avant que nous ayons une chance de les arrêter nous-mêmes. Alors, arrêtez de lire et faites quelque chose et faites le MAINTENANT !

http://www.oulala.net/Portail/article.php3?id_article=3655


Ressusciter la peur de l'autre

Propagande haineuse aux USA


Quand tout va mal, que le système financier s'effondre, qu'un monde que l'on croyait immuable exhibe ses turpitudes, alors pourquoi ne pas ressusciter la peur de l'autre, de celui qui est différent ? Le coupable est tout trouvé: le juif avant la guerre, le musulman aujourd'hui...
http://fatahelbab.over-blog.com/article-23278799.html


Une bonne guerre pour détourner l'attention

Les Américains sont ce qu’ils sont, mais ils ont une grande qualité, celle d’appeler un chat un chat. Et, en l’occurrence, de voleurs et d’incapables les quelques dix mille opérateurs financiers qui ont précipité le pays dans une tourmente sans précédent.

Pour eux, mettre de l’argent public pour rattraper les bévues criminelles de ces boursicoteurs qui voulaient et croyaient faire de l’argent avec du vent est une prime à l’immoralité : en bons protestants ils savent que l’argent vient du talent et du travail et non pas de la spéculation érigée en art.

D’où leur refus de cautionner le plan de sauvetage qu’une administration républicaine veut leur faire avaler comme autant de couleuvres indigestes.

Le problème, c’est que le système ne peut se passer de cette thérapie hétérodoxe et si cette dernière n’est pas appliquée, c’est l’effondrement au niveau national et planétaire.

La première conséquence, grave celle-là, c’est la crédibilité perdue dans leur économie considérée comme la plus performante qui soit, et cette perte risque de perdurer durant des années....

L’économie, cependant est mondiale, et si les Etats-Unis plongent dans la dépression et dans la remise en question de leurs manière de faire et de penser la finance, la récession, déjà présente, s’accentuera et le drame ira crescendo.

Les banques en croisant leurs engagements douteux se tiennent à présent, l’une l’autre, par la barbichette et le cataclysme qu’entraînerait leur déconfiture fait qu’elles prennent en otages les déposants, obligeant les gouvernements nationaux  à jouer aux pompiers. Moralement c’est injustifiable, pratiquement cela doit se faire pour qu’une injustice plus grave sur le dos des moins fortunés ne couronne ces pratiques insensées.

Mais il y a plus dangereux encore. Attendez-vous dans les semaines qui viennent à une recrudescence de la propagande guerrière dont vous êtes coutumiers depuis quelques années. Rien de tel pour distraire l’opinion ulcérée que de s’inventer des dangers venus de l’extérieur – islamiques, bien sûr ! et terroristes de surcroît – excuses toutes faites pour légitimer des dispositions privatives de la liberté d’opinion au nom d’un consensus national qui ne servira que la classe dirigeante.

La guerre est le meilleur motif pour brider la colère d’un peuple et le remettre dans l’orbite de ses gouvernants.

Nous ne sommes pas sortis de l’auberge !

http://fatahelbab.over-blog.com/article-23289210.html


2009 : Un remake de la crise de 1929 ?

http://hadria.riviere.over-blog.com/article-23318566.html



Des crises pour les autres pays ?

- Chine : Risque de crise financière chinoise ?
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-23285148.html

- Russie : Conséquences sur l'économie russe
http://hadria.riviere.over-blog.com/article-23281670-6.html#comment31748629



Générer la haine dans les autres pays ?

http://hadria.riviere.over-blog.com/article-23282136.html





babel.jpg


L'Etat intervient davantage.  Régulations...

Les gouvernements de la planète, tous les gouvernements, pas seulement ceux des pays riches, ont intérêt a se servir du FMI pour cela (NDBdYv : conduire une régulation renforcée de la finance mondiale). Nous avons été créés en 1944 comme une sorte de service public mondial. Nous sommes les gardiens d’un bien public global: la stabilité financière, au service de l’économie.

Quand on connaît le rôle du FMI, la manière dont il a contribué à couler des continents entiers en étant le gendarme du capital, en imposant le neo libéralisme à des pays exsangues...

Il faut absolument que les citoyens refassent de la politique, qu’ils interviennent

http://socio13.wordpress.com/2008/10/01/ils-ont-un-sacre-culot/


Europe : Zizanie, désaccords ?
Désaccords France-Allemagne pour le traitement de la crise. A suivre !


Le monde plonge dans le chaos
Sep 29, 2008 22:34:50 GMT

 Alors que les élus du Congrès républicain ont majoritairement repoussé le plan de sauvetage des financiers véreux (NB le Sénat vient d'adopter le plan B), les manifesations parfois véhémentes se multiplient aux Etats-Unis, notamment devant Wall Street : la base de la pyramide se révolte contre les Obama et autres Mc Cain, contre les experts adoubés et les journalistes serviles, qui toussent appellent à voter le plan de sauvetage aveuglément…

De plus en plus le spectre de la grande récession et de la catastrophe économique prend forme, non seulement aux Etats-Unis, mais également en Europe où les banques coulent les unes après les autres et en France où le chômage explose !

 
http://www.youtube.com/watch?v=EEWvegDAtkQ


Video : Manifestation contre le Plan de Sauvetage devant Wall Street le 25 Septembre 2008 - Youtube

Comme prévu depuis plus d’un an, la crise économique est au rendez-vous en cette rentrée 2008, une période cruciale durant laquelle l’Observatoire francophone du NWO avait lancé fin juin 2008 une alerte rouge concernant les plans de déstabilisation mondiale perpétrés par les planificateurs du Nouvel Ordre Mondial :

La crise s’étend rapidement au secteur social, et les camps préparés par les planificateurs du NWO dans le plus grand secret depuis plusieurs mois pourraient prochainement accueillir le surcroit de personnes emprisonnées sous le coup d’une misère galopante, et faire exploser le nombre de prisonniers déjà excessivement élevé au Pays soi-disant de la Liberté.

En France, l’incompétence économique commence à produire tous ses effets, et parmi les mesures totalement déplacées, le recours aux heures supplémentaires défiscalisées a entrainé une chute des embauches et menace à terme d’abaisser ou de geler les rémunérations horaires…

A se demander si cette catastrophe économique, cette bérésina médiatico-financière n’est pas savamment orchestrée en sous-main afin d’accélérer les plans du NWO : avec la chute des cours, les banques et les entreprises vont pour nombre d’entre elles disparaitre ou se faire racheter par les autres : celles qui survivront concentreront un pouvoir inégalé sur notre monde, et il sera alors intéressant de regarder qui possède ces banques et qui les contrôlent.

Le Monde plonge dans le chaos et l’orchestre continue à jouer une douce musique…

http://illusions-de-mouvements.over-blog.com/article-23279628.html


Personne n'est plus en sécurité aux USA 
http://futurquantique.org/axe-du-mal/461-personne-nest-en-securite-en-amerique-a-cause-du-gouvernement 
http://bridge.over-blog.org/article-23309720.html 


L’armée déploie une unité de combat
aux USA en prévision de possibles troubles civils

rien.gif

LARiot2-858f1.jpg

de Bill Van Auken  - extraits

Pour la première fois dans leur histoire militaire les Etats-Unis déploient une Unité militaire de combat d’active pour une utilisation à plein temps à l’intérieur du pays pour y intervenir en cas d’urgence, y compris en cas de potentiels troubles civils.

Dès le 1er octobre, la "First Brigade Combat Team" de la Troisième Division sera placée sous le commandement de l’Armée du Nord, une composante du "Pentagon’s Northern Command", (NorthCom), qui a été créé à la suite des attaques terroristes du 11 septembre 2001, avec la mission définie de défendre le sol des USA et de faciliter le travail des autorités fédérales et locales.

L’unité connue comme les "Raiders", est connue comme étant une des plus aguerries et des plus sanguinaires...

c’est la première fois que l’on a donné une mission définie à une unité militaire de combat pour laquelle le Territoire américain constituerait sa « zone d’intervention »

Les déclarations officielles du Pentagone ont souligné le rôle d’unités spécialisées dans une réponse potentielle à une attaque terroriste sur le Territoire des Etats-Unis...

Un article qui est paru au début du mois dans « Army Times » ("Brigade homeland tours start Oct. 1"), une publication qui est largement lue dans les milieux militaires, dépeint une image différente et bien plus sinistre.

« On pourra faire faire appel à eux en cas de troubles civils et pour contrôler les foules » déclare l’enquête du journal. Elle cite le commandant de l’unité, le Colonel Robert Cloutier, qui annonce que les soldats du BCT seront formés à l’utilisation du premier « Package de campagne non-léthal ». Ces armes, déclare l’article, sont « conçues pour soumettre des individus indisciplinés ou dangereux sans les tuer ».

Selon des militaires cités par l’ « Army Times » le déploiement de troupes régulières aux USA, qui débute avec la « First Brigade Combat Team » doit devenir permanent, avec des unités différentes qui effectueront des rotations sur une base annuelle.

Volger a reconnu à l’évidence, que la « First Brigade Combat Team » était une force militaire

L’administration Bush a travaillé pour démolir toutes les barrières s’opposant à l’utilisation des militaires dans une répression intérieure.

La mesure a accordé au Président de nouveaux pouvoirs pour imposer la Loi martiale en déclarant « un cas d’urgence publique » pour pratiquement n’importe quelle raison"

 Étant donné les larges pouvoirs revendiqués par la Maison Blanche au nom « Commandant en chef » dans une guerre mondiale aux « Terroristes » pour suspendre l’ »Habeas corpus », pour effectuez un espionnage intérieur et utiliser la torture, il n’y a aucune raison de croire qu’il respecterait des restrictions légales contre l’utilisation de l’Armée dans un usage domestique.

On pourra faire la remarque que le déploiement de troupes américaines de combat « comme une réponse fédérale dans des cas d’urgence naturels ou synthétiques et des désastres », dans l’article de l’ « Army Times », coïncident avec l’éruption du plus grand désastre économique et financier depuis la Grande Dépression des années 1930.

Justifié comme une réponse aux menaces terroristes, le but réel des croissants de l’utilisation d’Unités militaire n’est pas la défense des frontières de l’Amérique, ni les mensonges sur les événements du 11 septembre 2001 ou le danger qu’ils se répètent. C’est plutôt la mobilisation intérieure des forces armées comme une réponse par l’ « Establishment dirigeant » à une menace croissante d’instabilité politique.

Dans les conditions d’approfondissement de la crise économique, l’abîme social sans précédent séparant d’une manière obscène le Monde du travail du pays d’une riche élite financière, devient non durable dans la structure politique existante.

Army deploys combat unit in US for possible civil unrest

Traduct Gilong.

J’éviterai les commentaires, mais les prochains c’est nous. G.L.
http://bridge.over-blog.org/article-23276904.html

Une attaque sous fausse bannière
http://lecarnavaldarthenice.blog.fr/2008/10/06/les-trois-villes-les-plus-suceptibles-4828147

L'armée US contre l'ennemi intérieur
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=10450

Révolte populaire contre Wall-Street

Même s’il venait à être contredit dans quelques jours, le vote de la Chambre des Représentants refusant d’accorder au ministre des finances des pouvoirs et des moyens exceptionnels (700 milliards de dollars) pour secourir la finance américaine représente un coup de tonnerre contre Wall Street. En pleine campagne électorale, de nombreux parlementaires ont mesuré l’ampleur du ressentiment populaire devant un plan Provoquant une chute de l’indicateur Dow Jones de 7 % (sans précédent depuis septembre 2001), le refus de la Chambre des Représentants, acquis par 228 voix contre 205, frappe d’autant plus l’imagination qu’il ignore les admonestations de la Maison Blanche et des deux candidats principaux à la succession de M. George W. Bush. Pour ce dernier, le camouflet est terrible : très impopulaire dans l’opinion, il n’est même plus en mesure d’obtenir le concours des parlementaires de son propre parti sur une question aussi cruciale (..) 

 A la fois concocté dans le secret et présenté comme dépourvu d’alternative. En somme, c’était 700 milliards ou le chaos. Une forme de prise d’otages.

Une campagne électorale peut constituer un interlude surprenant dans les affaires courantes. Un de ces moments exceptionnels pendant lesquels la clameur du mécontentement populaire parvient jusqu’à Washington.

1) qui, aux frais du contribuable, efface les pertes des banques, alors que rien d’aussi massif n’avait été prévu quand des centaines de milliers d’Américains furent précipités dans la faillite par la baisse de leurs actifs immobiliers.


Dans Le Monde diplomatique :

  • « Le jour où Wall Street est devenu socialiste », par Frédéric Lordon, et « Fannie et Freddie tombent à l’eau », par Ibrahim Warde, octobre 2008. 
    Deux analyses de la crise financière américaine à paraître dans Le Monde diplomatique d’octobre.
  • « Est-ce la fin du “laisser-faire”? », par Laurent Cordonnier, septembre 2008. 
    Pour la première fois depuis la récession de 1992-1993, la richesse créée par les quinze pays de la zone euro a reculé

En kiosques :

  • arton16320.jpg « Demain, l’Amérique… »,Manière de voir n° 101, octobre-novembre 2008. 
    Embourbée dans deux conflits simultanés et confrontée à une crise majeure de l’immobilier et du système financier, l’Amérique réapprendrait l’humilité ?
  • « D’abord la bulle... ... et puis le krach », par Olivier Pironet. 
    Une chronologie issue de ce Manière de voir.

Sur la toile :

Agone, qui a publié deux ouvrages de Thomas Frank, : Pourquoi les pauvres votent à droite(2008) et Le Marché de droit divin (2003), traduit régulièrement ces chroniques. 
La chronique hebdomadaire de Thomas Franck

http://www.marcfievet.com/article-23300606.html

http://r-sistons.over-blog.com/article-23332054.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Le Futur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche