Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 09:40

La crise sociale va-t-elle dégénérer en révolte ?

 

Hier, 22h31

 

Le climat social vire à l'aigre en France. Patrons séquestrés comme chez 3M à Pithiviers ou chez Sony dans les Landes, salariés licenciés en colère comme chez Continental à Clairoix dans l'Oise près de Compiègne, désobéissance y compris dans l'administration et la fonction publique, à l'Education Nationale ou à La Poste.

La polémique sur la rémunération des dirigeants ou les bonus des traders est venue encore mettre de l'huile sur le feu, accentuant le sentiment de défiance entre ceux qui ont le sentiment d'être les seuls victimes de la crise et ceux qui leur font l'impression d'être des privilégiés cyniques. La Tribune évoquait cette semaine le risque de "jacqueries" du nom de ces émeutes populaires qui avait secoué le Moyen-Âge.

 

 

Posté par citoyen_sly à 11:46 - "Crise Finançière" - Commentaires [17] - Rétroliens [0] - Permalien [#]

Commentaires

ILS le savent

Les politiciens savent qu'il risque d'y avoir
révoltes et insurrections.
ILS attendent que cela arrive pour justifier
des mesures coercitives dignent de la dictature.
Tant que les Peuples ne seront pas capables
de se débarrasser de ces crétins répugnants,
ils seront asservis.
Les Peuples n'ont que ce qu'ils méritent.

Posté par Observeur, 28 mars 2009 à 12:27

Au Vénésuéla . . .

. . . le Peuple à eu le courage et la volonté
de se révolter et il a obtenu ce qu'il voulait.
Voilà un exemple à suivre.
Pourquoi les Français et les autres Peuples
n'en font-ils pas autant ?
Parce que OTAN en emporte le vent !

Posté par Observeur, 28 mars 2009 à 13:07

Hégémonie

Les USA qui dominent le monde
depuis plus de 60 ans se sont fourvoyés
dans des guerres ingagnables
comme jadis au Viet-Nam.
De plus en plus de pays en ont marre
de leur hégémonie.
Quelques pays leurs tiennent tête
et ça les rend malade d'impuissance.
Ils ne leur reste, comme les sionistes,
qu'à détruire et tuer à tort et à travers,
ce qui ne fait qu'accroitre leurs adversaires.
Bref, une fois de plus, preuve est faite
qu'un Pouvoir sans Contre-Pouvoir
sombre tôt ou tard dans la folie.

Posté par Observeur, 28 mars 2009 à 13:24

L'hypothèse maudite

Un très bon article avec vidéos et liens Internet.

Le World Trade Center 7, Danny Jowenko et l'hypothèse maudite

Extrait :

L'effondrement du WTC N°7 l'après-midi du 11 septembre 2001, 7 H après la chute des Tours Jumelles, est un des arguments clefs de la contestation de la version officielle des attentats. La preuve pour les sceptiques d'une opération sous faux-.pavillon.

Selon le NIST, (Institut de normalisation américain dépendant du ministère du commerce) et les tenants de la thèse officielle), cette tour de 47 étages serait le 1er gratte-ciel de l'histoire détruit par le feu, l'institut revendiquant la découverte d'un « authentique nouveau type d'effondrement ».

Demeure l'hypothèse maudite d'une démolition contrôlée, préparée et réalisée le jour-même du 11/09/2001, une possibilité crédible aux yeux d'un plus grands spécialistes européens des démolitions contrôlées, Danny Jowenko.

Une explication officielle longtemps attendue.

Les lecteurs et téléspectateurs français n'entendirent que très peu parler du World Trade Center N°7 jusqu'à la publication du rapport final du NIST, en août 2008.

De 2002 à 2008, le sujet fut soigneusement occulté par les journalistes engagés dans la croisade de la défense de la version officielle.

Antoine Vitkine, Guillaume Dasquié, Jean Guisnel ou Stéphane Malterre évitaient soigneusement le sujet ; sans doute considéraient-ils le seul document officiel disponible, le rapport préliminaire de la Federal Emergency Management Agency (FEMA), publiée en mai 2002, trop porté à l'hérésie et au scepticisme (cf. chapitre suivant)

La vidéo présentée ci-dessous est un résumé du rapport final sur les causes de l'effondrement du WTC 7, publié par le NIST en août 2008. Produite par l'institut, cette vidéo est un document officiel.

Lien :
http://www.alterinfo.net/Le-World-Trade-Center-7,-Danny-Jowenko-et-l-hypothese-maudite_a31176.html?PHPSESSID=1a1ad3bb93ba65a98d31cd29433de35b

Posté par Observeur, 28 mars 2009 à 20:12

Lorsqu’on sait que le petit Louis (dernier de Sarkozy) est scolarisé depuis septembre à Dubaï

Pendant que le gouvernement ratiboise les effectifs des profs, Sarkozy veut imposer une réforme géniale. Il a décidé d’offrir aux expatriés la gratuité des écoles et lycées français de l’étranger. Un cadeau sympa, non ? Sauf qu’il va surtout profiter aux plus aisés, et que l’addition, pour l’Etat, s’annonce carabinée.

Ces écoles, très cotées étaient jusqu’à présent payantes. Certains lycées sont des établissements publics, d’autres, privés sous contrat. En tout 160 000 élèves y sont scolarisés, dont 80 000 français. Sous la tutelle du Quai d’Orsay, chaque établissement fixe assez librement ses tarifs et ça atteint des sommets : 5 500 euros l’année à Tokyo, 6 500 à Londres, 15 000 à New York et 17 000 euros -le record- à San Francisco. Au diable l’avarice ! Pour les expatriés modestes, un système de bourses plutôt généreux est déjà en place. A New York, par exemple, il faut gagner moins de 65 000 euros par an -pas vraiment le smic- pour décrocher 4 500 euros d’aide.
Environ un quart des élèves français bénéficient d’une bourse. Mais pour Le président, ce n’était pas assez. Depuis l’an dernier et à la demande express de l’Elysée, l’Etat prend en charge l’intégralité des frais de scolarité des élèves français de terminale... quels que soient les revenus des parents. Plus besoin de bourse ! A la rentrée de septembre, ce sera le tour des premières, puis des secondes l’an prochain, et ainsi de suite.

« J’aurais pu commencer la gratuité par la maternelle », a expliqué Sarko, le 20 juin dernier, devant la communauté française d’Athènes. Mais j’ai voulu commencer par l’année la plus chère pour que vous puissiez constater la générosité des pouvoirs publics français." Encore merci ! Mais générosité pour qui ? A Londres, l’une des familles concernées par ce généreux cadeau déclare plus de 2 millions d’euros de revenus annuels. Et deux autres gagnent plus d’un million. Jusqu’alors, une partie du financement était assurée par des grandes entreprises françaises désireuses d’attirer leurs cadres vers l’étranger. Ces boites, comme Darty ou Auchan, rentrent déjà leur chéquier : pourquoi payer les frais de leurs expat’ si l’Etat régale ? Un coût qui fait boum Au Quai d’Orsay, l’Agence française de l’enseignement à l’étranger a simulé le coût de cette plaisanterie mais s’est bien gardé d’en publier le résultat. Lequel est tout de même tombé dans les palmes du "Canard". D’ici dix ans, appliquée du lycée jusqu’au CP (sans parler de la maternelle), la gratuité coûterait à l’Etat la bagatelle de *713 millions d’euros par an* !

Intenable ! La vraie priorité, c’est l’ouverture de nouveaux établissements, pas la gratuité. Mais pourquoi Nicolas Sarkozy s’est lancé la dedans ? Peut-être parce qu’il se sent personnellement concerné par la question : après avoir été annoncé à New York puis à Londres, petit Louis est finalement inscrit au lycée français de Doha... Et il va falloir payer ! Auditionné par le Sénat à la fin Juin, Bernard Kouchner n’a pas nié ces menus "inconvénients". Son cabinet songe d’ailleurs à couper la poire en deux : une gratuité partielle... mais toujours sans conditions de revenus. Sauf que, pour le moment, Sarko n’en veut pas. "Je tiens beaucoup à la gratuité", s’entête-t-il à chaque déclaration à l’étranger.
Sans prendre le temps de préciser comment sera financée cette très généreuse gratuité !

Et puisqu’il faut faire des économies à l’Education Nationale, je vous laisse juges. Tout va bien. Surtout pour certains. Il n’y a plus d’argent ???

Lien :
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=53344

Posté par Observeur, 28 mars 2009 à 20:18

532 milliards de dollars “français” dans les paradis fiscaux

Peut-on avoir la liste et juger les coupables ?

Emmanuel Lévy a publié dans Marianne la carte des avoirs des banques françaises dans les places off-shore : les paradis fiscaux abritent 7 500 milliards de dollars dont 532 milliards “français”. Toutes les entreprises françaises du CAC 40, surtout les banques, sont fortement présentes dans les paradis fiscaux, avec quelque 1 500 filiales. Marianne révèle que les banques françaises disposaient au 30 juin 2008 de plus de 532 milliards de dollars (environ 370 milliards d’euros) dans ces paradis, soit 12,5 % du total des créances détenues sur les autres pays. Plus 300 % en cinq ans ! Il y aurait 100 milliards de dépôts français en Irlande et 100 milliards aux Iles Caïman. « Toutes les institutions financières françaises, à l’exception de la Caisse des dépôts, demandent que la part des hedge funds qui leur appartient soit basée dans un paradis fiscal », s’amuse un gérant de fonds londonien spécialisé dans le montage de ce type de produit. Les îles Caïman sont ainsi devenues expertes dans la domiciliation des hedge funds. Le Luxembourg est reconnu pour la domiciliation des OPCVM, c’est à dire nos fameuses Sicav. Ces 532 milliards génèrent un manque à gagner d’environ 20 milliards d’euros chaque année pour Bercy.” Le dossier de Marianne, chapeau, est fort bien intitulé : «Pendant la crise, ils s’en mettent plein les poches.»

Mais maintenant ce qu’il nous manque, c’est la liste des coupables.

Qui sont-ils ces Madoff français qui trichent avec nos lois et volent 20 milliards d’euros à la République ? Quels sont ces chefs d’entreprise qui spéculent au lieu d’embaucher et de investir ? Quels sont ces licencieurs, affameurs, exploiteurs sans vergogne de leurs propres compatriotes ?

Et que l’on supprime une bonne fois cet argument odieux, complice : ” Si on contrôle, si on taxe, si on réglemente…les capitaux vont fuir à l’étranger, ils vont quitter la France…”. Car justement, c’est parce que la droite néo libérale ne veut plus contrôler, parce qu’elle ne veut plus taxer, qu’elle prône le “laisser faire” des marchés, s’il y a de telles fraudes, de telles fuites, un tel scandale !

Il faut des lois d’exception immédiates pour mettre fin à cette corruption, à cette fraude gigantesque : que les voleurs soient immédiatement sanctionnés. Proposition : qu’ils soient jugés par des jurys citoyens qui ne gagnent pas plus du salaire médian, pas plus de 1450 euros tout en travaillant à temps plein ! Qu’ils soient jugés par les infirmières et usagers des hôpitaux auxquels on coupe les fonds ! Par les enseignants et parents qui ont tant besoin d’une école de qualité et auxquels on supprime des postes de professeurs par dizaines de milliers ! Par les ayant-droits des services publics au sein desquels Sarkozy supprime un poste sur deux. Par les mal logés, et par les sans papiers surexploités. Par les travailleurs pauvres qui mangent des pâtes à partir du 10 du mois. Par les 90 200 licenciés de janvier et les 80 000 licenciés de février. Par les salariés de Continental, de Sony, de 3M,…

On ne pend plus aux réverbères mais on peut mettre au pilori, et surtout récupérer pour la République et sa politique sociale, ces milliards de la honte. 532 milliards : “français” qu’ils se disent, drôles de citoyens, drôles de gens même qui volent leur compatriotes, ils doivent faire partie de ceux qui, avec Mme Parisot, ne veulent pas de loi, pas de droit du travail, qui appellent à “laisser faire les chefs d’entreprises”, et qui prétendent, pour ce qu’ils ont laissé en France, bénéficier du “bouclier fiscal” de Sarkozy qui les “protège” de l’impôt républicain…

Rendez l’argent ! Qu’ils soient saisi ! Taxé ! Oui, imposé ! Assez des honteuses salades idéologiques sarkozystes libérales sur la liberté des capitaux !

Lien :
http://www.filoche.net/2009/03/28/532-milliards-de-dollars-francais-dans-les-paradis-fiscaux-peut-on-avoir-la-liste-et-juger-les-coupables/

Posté par Observeur, 28 mars 2009 à 21:05

c'est vrai

a présent, la maison france semble etre livrée ,portes et fenetres ouvertes a tous,tous ceux qui ont pour ideologie de piller et depouiller notre beau pays,et les voleurs pratiquent leur oeuvre en costume ,cravate et rolex (pas que sarko,il y en a un autre qui aime les rolex)c'est un constat d'impuissance car meme la maison justice est livrée a ces memes delinquants,et les autres,ceux qui sont senses etre le contre pouvoir ,ou sont ils?qu'ils nous avertissent lorsques il seront prets a sortir de leur champ de choux,il y a un peu le feu a la maison.

Posté par merce, 28 mars 2009 à 21:58

Encore pire

Dans l'article nous lisons :
"les paradis fiscaux abritent 7 500 milliards de dollars dont 532 milliards “français”

J'ai lu sur un site Internet
que les illuminati disposaient
de 38 000 milliards de dollars !
Malheureusement je n'ai pas noté
le site où je l'ai lu.

Posté par Observeur, 28 mars 2009 à 22:18

Intox pour faire peur : Peuples, taisez-vous et obéissez !

Un gouvernement mondial ou la guerre !

Jacques Attali, ancien conseiller de François Mitterrand, dans Le Monde, le 27 mars 2009 : « Dans les semaines qui viennent, la principale question à régler est la crise financière. Le système bancaire et les compagnies d’assurance mondiaux sont en faillite. Il est donc urgent de mettre en place un système de régulation (…) afin de rétablir la confiance. Je pense ensuite qu’il faut réfléchir à un gouvernement mondial, bien évidemment démocratique. Cela doit être aussi une priorité. »

Sans le nommer, Attali défend ensuite l’économiste pro-fasciste Lord John Maynard Keynes en disant que « Dans les années 1930, un certain nombre de personnes avaient compris la nécessité de changer de système monétaire et le besoin d’un marché commun pour éviter la guerre qui s’annonçait. » [il s’agit de la conférence de Londres de 1933 sur les réformes monétaires. Le président américain F.D. Roosevelt refusa de s’y rendre et décida à la place, pour se moquer des Britanniques, d’aller à la pêche... ]

Attali : « On préféré faire la guerre et les réformes après. Je crains que la même erreur ne se reproduise. On fera d’abord les guerres – et il y aura 300 millions de morts —, puis les réformes et un gouvernement mondial. »

Lien :
http://www.solidariteetprogres.org/article5273.html

Posté par Observeur, 28 mars 2009 à 23:12

ça va mal, effectivement.

Ils ont dit ce soir "sur BFM Télé" ou "I Télé" :
-- L'avion présidentiel "dont M. SARKOZY" - ont échappé, en somme, à un crash...
voir sur BACKCHICH... j'avais écouté d'une demi-oreille...

Je ne crois pas en grand chose : MAIS CA VA MAL !
Une copine m'a dit : qu'avant l'Automne 2009, il y aura quelque chose : une nouvelle monnaie car l'EURO est trop fort - FACE AU dollar !
Une commerçante lui avait confirmé cette évidence.
Dans ma petite ville de 67 000 habitants, vous avez un 4 pièces mansardé avec garage, AU 4e étage affiché - en vente : 200 000 Euros et là,

en FLORIDE/U.S.A. : sur l'hebdo PARU VENDU du 9 Mars 2009 figurent (images) SIX belles maisons à acheter :
Florida Home IIc
-- 186 M2 sur 10,5 ares 4 chambres - 2 salles de bain, cuisine, salle à manger, double garage, près des Plages :
139 500 Euros 178 200 dollars Réf. R 522 278 A

En FRANCE, vous avez à peine un 3 pièces, garage.

-- 185 M2 sur 7,2 ares, 3 chambres, salle de bain, garage 2 voitures, piscine,
168 672 Euros 215 900 dollars Réf. R 520 501 A

-- 135 M2 sur 9,2 ares, 2 chambres, salle de bain, cuisine, garage, 10 min. des Plages, 40 min. de l'aéroport.
105 469 Euros 135 000 dollars Réf. R 501 827 A

-- 145 M2 sur 7,2 ares, 3 chambres, salle de bain, double garage, 10 min. des plages 40 min. de l'aéroport
140 547 Euros 179 900 dollars Réf. R 520 996 A

-- 165 M2 sur 24 ares, 3 chambres, cuisine, salle à manger, 3 garages + 1 abri sup. piscine.
56 172 Euros 71 900 dollars Réf. R 521 358 A

-- 190 M2 sur 8,8 ares, 3 chambres, salle de bain, garage double. Près des plages.
160 156 Euros 205 000 dollars Réf. R 521 217 A

Autres biens disponibles, nous contacter :
Tél. 06 59 85 45 90 ou email floridahomellc@gmail.com

Nous nous tenons à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.
Ce sont les gens qu'ils ont expulsés : chômage et insolvabilité : les constructeurs bradent leurs maisons.

Posté par Anita1945, 28 mars 2009 à 23:47

Les banquiers suisses ne quittent plus leur pays

Les temps sont durs : pauvres banquiers,
ils font dans leur froc . . .

PARADIS FISCAUX - Leur direction craint qu'ils ne soient arrêtés en France ou en Allemagne, alors que le G20 et ses débats sur les paradis fiscaux approchent...

Des banquiers privés suisses ont reçu des consignes de leur direction leur demandant de limiter les voyages à l'étranger, notamment en France et en Allemagne, deux pays qui mènent une campagne soutenue contre le secret bancaire, indique samedi le quotidien helvétique «Le Temps».

Selon des témoignages recueillis par le journal, «les associés ne quitteraient plus la Suisse afin de ne pas se faire arrêter et de faire un exemple» avant, notamment, le sommet du G20 jeudi à Londres qui doit faire de la lutte contre les paradis fiscaux un de ses sujets phare.

Ils évitent «en particulier de se rendre en France et en Allemagne», dit encore Le Temps, corroborant le témoignage d'une source de haut niveau interrogée par le Financial Times vendredi et selon laquelle «les banquiers privés ne quittent même plus Genève».

Ni documentation, ni cartes de visite

«Le Temps» cite un gérant de fonds expliquant que lorsqu’il sort du pays, il «n'emmène aucune documentation ni même (ses) cartes de visites. Il faut être le plus discret possible».

Le G20 doit étudier jeudi une refonte de la finance internationale comprenant la lutte contre les paradis fiscaux. Une liste noire des pays non coopératifs en matière de fiscalité pourrait être publiée. Dans la crainte d'y figurer, la Suisse, à l'instar du Liechtenstein, de la Belgique et du Luxembourg, a fini par ouvrir une brèche dans son secret bancaire. Elle a accepté mi-mars de se conformer aux standards de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) prévoyant notamment l'échange d'informations en cas d'évasion fiscale.

En Grande-Bretagne, où doit se tenir le sommet du G20, les banquiers, eux, se font discrets à la City...

Lien :
http://www.20minutes.fr/article/315603/Economie-Les-banquiers-suisses-ne-quittent-plus-leur-pays.php

Posté par Observeur, 28 mars 2009 à 23:48

AIR SARKO frôle LE CRASH.

AIR SARKO frôle LE CRASH.

AIRBUS présidentiel EN FEU - Samedi 28 Mars 2009. par Marion MOURGUE.
Mercredi soir, Nicolas SARKOZY accompagné de quatre Ministres a frôlé la catastrophe aérienne. Un REACTEUR de l’AIRBUS A319 présidentiel a pris FEU…
SARKO a eu chaud ! Mais cette fois-ci, ni manifestation, ni rémunération de Grand Patron en cause, ni tir accidentel…
Mercredi 25 Mars, le Président accompagné de quatre Ministres :
Christine Lagarde,
Brice Hortefeux,
Rama Yade et
Alain Joyandet -
ont embarqué dans un AIRBUS A319, sur le tarmac de VILLACOUBLAY.
SARKOZY effectuait un déplacement de quarante- huit Heures en AFRIQUE.

Sauf que le déplacement a failli ne pas avoir lieu.
À quelques minutes du décollage, alors que l’avion roulait sur la piste, le réacteur Gauche a soudainement pris feu.
L’avion présidentiel s’est aussitôt immobilisé et la petite troupe de voyageurs accompagnant SARKO a rapidement été débarquée.
Le Président et sa Suite ont, toutefois, dû patienter une bonne heure sur le tarmac, avant d’être transférés sur un autre AIRBUS affrété en URGENCE.
Plus de peur que de mal donc, mais il est clair qu’à quelques minutes près, cet
« incident technique »
aurait pu prendre une toute autre dimension.
Que l’avion décolle avec un réacteur EN FEU et la panne risquait de se transformer en un sacré CRASH… avec SARKO à bord !
En attendant AIR CARAIBES.

Joint ce Samedi matin par BAKCHICH, l’Élysée a confirmé nos Informations.
Une Enquête est, par ailleurs, ouverte pour comprendre comment un tel accident a pu avoir lieu dans l’AIRBUS PRESIDENTIEL.
La flotte Elyséenne n’est pas de toute jeunesse. Depuis son arrivée au Château, SARKO réclame d’ailleurs le renouvellement des HUIT AVIONS, au motif qu’ils sont trop vieux.
S’il est resté très calme Mercredi soir, selon plusieurs témoins de la scène, le Chef de l’État devrait trouver dans cet incident une occasion de réclamer un SUPER AVION tout équipé.
Deux FALCON devraient être prêts d’ici 2010 mais pour le gros AIRBUS A 330 que SARKOZY souhaite tant, à l’image de l’AIR FORCE ONE du Président Américain, il faudra encore patienter jusqu’en 2011 !
Ce nouvel Avion, acheté à AIR CARAIBES est, d’ailleurs, actuellement en cours d’aménagement intérieur. Il sera équipé d’une salle médicalisée - une demande spéciale de SARKO -
d’une baignoire avec le réservoir d’eau approprié.
On notera
- "surtout en ces temps de disette budgétaire" -
un remarquable tapissage en CUIR de CORDOUE.
Une délicate Attention de Nicolas SARKOZY pour son épouse CARLA, à l’initiative de ce choix.
La facture totale s’élèverait à 28,5 Millions d’Euros : soit peu ou prou, l’équivalent d’un Avion neuf.
On espère qu’au moins les réacteurs auront été vérifiés !
Lire ou relire dans BAKCHICH :

Posté par Anita1945, 29 mars 2009 à 00:44

L’Alsace terrain d’expérimentation en grandeur réelle du fascisme qui vient

Lundi, Mme Alliot-Marie, ministre de l’intérieur sera à Strasbourg. Si l’objet de son voyage est de vérifier l’efficacité du dispositif sécuritaire militaro-policier mis en place pour le sommet de l’Otan, on peut venir au rapport dès ce samedi 28 mars.

Texte et photos :
http://schlomoh.blog.lemonde.fr/2009/03/29/la-feuille-de-chou-n%c2%b01679-alsace-preparation-au-fascismeuds-fermee-par-lotan/

Posté par Observeur, 29 mars 2009 à 07:25

illuminati

Dans le moteur de recherche
de Dailymotion écrivez : illminati
et vous aurez accès à de nombreuses vidéos.

Une vidéo parmi d'autres :
http://www.dailymotion.com/relevance/search/illuminati/video/x8mq59_illuminati-sionistes_news

Posté par Observeur, 29 mars 2009 à 07:45

Illuminati ou la face cachée du Sionisme

Lien :
http://www.dailymotion.com/relevance/search/illuminati/video/x8sim8_illuminati-ou-la-face-cachee-du-sio_news

Posté par Observeur, 29 mars 2009 à 07:46

Que sont Liberté, Egalité, Fraternité, devenues ?

Dommage qu'il ait parfois
des attitudes regrettables.

Lien :
http://www.dailymotion.com/video/x8t00q_la-revolution-en-marche_news

Posté par Observeur, 29 mars 2009 à 08:12


http://vigicitoyen.canalblog.com/archives/2009/03/28/13168077.html

Partager cet article

commentaires

Eva R-sistons 14/08/2009 05:41

Merci pour cet intéressant commentaire, je le publie, eva

Analyse10 11/08/2009 02:21

Réflexions sur l'implosion sociale - Repenser complètement l'économie et le social09-08-09 - 00 :12am - complété à 11-08-09 01:45 amDonnées (ce que j'en comprends) :France : depuis la seconde guerre mondiale, à  la suite de luttes (ouvrières pour la plupart), le système de gestion de santé et les acquis sociaux naissants, ont participés à l'amélioration de la vie de chaque personne ayant le droit de vivre légalement en France, et donc de jouir du système.1ère remarque : jusqu'à la date du premier choc pétrolier (fin de la période de croissance appelée  " les 30 glorieuses "), tous le monde vivaient heureux ou presque, et beaucoup de gens cotisaient (charges salariales et patronales), mais peu en profitaient réellement - mathématiquement, tant que la somme des rentrées étaient supérieures au sommes des dépenses, ceci prenant en compte les abus à tous les niveaux pour " profiter " du système, tout allait bien.N'a pas non plus été pris en compte l'allongement de la durée de la vie, et le coût de développement des moyens médicaux ; cela était pourtant prévisible, et l'a été à mon avis...Contrôles & prises de décisions : gérer un pays n'est, ni plus ni moins, que la gestion d'un projet, en lui ajoutant, autant que faire se peut, la donnée humaine (variable autrement plus complexe, mais ramenée ici à sa valeur économique - " on ne peut vivre sans moyen, ce qu'on appelle l'argent ").La première chose que l'on apprend en gestion de projet, est de définir un périmètre, c'est-à-dire qui est concerné par cette gestion (chacun vivant en France légalement), les problématiques posées (problème de vie et de survie de chacun), et, parmi les solutions proposées, celles qui vont répondre de la manière la plus directe et rapide possible, et au coût le moins élevé possible ( en sachant que ce projet ne se terminera jamais, contrairement à tout projet classique) aux problématiques posées par la vie des Français, et plus généralement la vie des êtres humains sur notre planète...2nde remarque : Pour des raisons que nous connaissons, le pouvoir en place en France, dans les années 60/70 a fait appel à une main-d'œuvre étrangère pour un certain nombre d'actions physiques, sans y mettre de conditions de temporalité (Contrat à durée déterminée), et payé au plus bas prix (profit, quand tu nous tiens)...Or, ces dirigeants au pouvoir savaient que pour les descendants de ces étrangers, surtout suite au premier choc pétrolier, nous n'aurions pas les moyens de leur assurer une vie décente dans un futur proche, et je ne parle pas des illégaux sur le territoire français... Certains dirigeants se sont bien enrichis sur le dos de ces personnes, et sur tout le monde en fait ; merci pour nous, la majorité de la population actuelle !!!Ce n'est qu'un constat, n'y voyez pas de chasses aux sorcières !!!Le système sur lequel nous nous sommes appuyés depuis la fin de la seconde guerre mondiale :Une politique basée sur le profit, c'est-à-dire le fait d'utiliser (créer ou acheter) : ce peut être une idée, le résultat d'actions physiques (" le travail manuel "), le transfert de l'un des 2 résultats précédents à un tiers, avec une marge supplémentaire, ce qu'on appelle la plus-value brute, en gardant cette plus-value nette, une fois les frais de création et/ou de d'actions physiques enlevées, ainsi que tout prélèvement (salarial et patronal), ce qu'on appelle les impôts au sens très général du terme.Il semble, si j'ai bien analysé les différents articles lus sur le net, à propos de l'économie, que le système Français ait utilisé, comme la plupart des pays dits " riches ", la valeur ajoutée par le transferts de valeur (achat/vente d'actions), ce qu'on appelle la spéculation, ainsi que la vente des résultats d'actions physiques (travail des employés); ceci est résumé de manière très sommaire afin de comprendre les mécanismes généraux économiques de notre pays, mais aussi de tout le reste du monde...Constat : la spéculation permet des profits bien plus élevés que ceux du travail manuel ; de ce fait, un certain nombre de gens, se disant que ces profits augmenteraient d'une manière exponentiel, sans même réfléchir au fait que cette croissance est tout sauf infinie, ont utilisé un moyen simple, et connu de tous, à savoir le crédit pour alimenter la machine à faire de l'argent !Sauf que lorsqu'une masse d'argent grossit, elle finit par atteindre un seuil critique, tout comme une bulle, et elle éclate, pour des raisons qu'il n'est pas utile d'analyser (plein d'économistes ont très bien détaillées ces raisons) ; même chose pour le financement de notre système public !!!3ème remarque : le crédit finance la dette publique, alors que les besoins augmentent, donc, il arrivera un moment ou le robinet du crédit sera à sec, logique non ?! Cela n'est pourtant pas venu à l'idée de nos dirigeants et des patrons de grosses sociétés !!!Tant qu'il y avait de la croissance, et que les dirigeants parvenaient à maintenir la paix sociale, et surtout, que la situation économique était positive, tout allait pour le mieux.Constat : nous avons voulu, pour le bien de chacun, pouvoir mettre des produits à des prix très bas à la disposition de ces derniers (pour le profit de certaines personnes pour être précis)4ème remarque : des produits à bas prix implique un coût de fabrication très bas, impossible à mettre en œuvre en France, compte-tenu du niveau de salaire minimum (le SMIC) ; ce faisant, nous avons donc utilisé les services des pays pauvres, dit émergents, pour pouvoir obtenir ces produits à bas coût.Aujourd'hui, pour avoir refuser le fait que la croissance économique de notre pays n'était pas exponentielle, mais aussi, pour avoir tabler sur le fait que les pays émergents, seraient toujours émergents, et profiter de la pauvreté de la majorité des gens composant ces pays, nous en payons le prix fort ; d'autres raisons, une fois de plus, parfaitement analysées et détaillées par certains économistes, sont exposées sur le net.Situation actuelle :Suite au financement par le crédit, du système public, avec un montant des intérêts à rembourser exponentiel, et qui ne s'arrêtera pas de grossir, il arrivera un moment ou l'état (nous en fait) sera en faillite : nous devrons rembourser par les impôts, mais en ayant perdu l'ensemble des acquis sociaux, et, pour être précis, en ayant perdu notre système de santé (plus d'aide, que des impôts).Suggestion :A situation exceptionnelle, moyens exceptionnels :Des gens se sont enrichis d'une manière incroyable sur le dos d'autres gens ; que les 100 plus riches, prêtent, sans aucun intérêt, 90% de leur fortune ; nous verrons ce qu'il pourra leur être restitué en temps voulu !!!L'état demande et impose un gel total de ses intérêts à ces mêmes personnes ; en cas de refus, la raison d'état doit s'imposer, tout en sachant que c'est devant le peuple qu'il leur faudra se justifier, en sachant qu'une dérive peut arriver, c'est-à-dire émeutes et début de guerre civile en France...Qu'est-ce qui coûte cher en France, et dans tous les pays :L'énergie et son stockageLa nourriture et l'eau (qui dépend de l'énergie)Le logement (qui dépend de l'énergie)Le transport de cette énergie et son stockageLa pollution qui dépend de l'énergie utiliséeConclusion logique : résolvons nos problèmes d'énergie, appliquons ces solutions pour diminuer de manière très importante le coût des 4 autres nécessités, et l'équilibre économique se rétablira (des lois mondiales doivent être mises en place et appliquées ; pas de passe-droit !!!) ; je suis parfaitement conscient du gigantisme de cette proposition, et la complexité de sa mise en œuvre !!!Il nous faut donc mettre le paquet sur les énergies renouvelables, non polluantes, et accessibles à tous : le solaire (multiplier le rendement des panneaux par 3 ou plus) Résolvons l'équation du stockage et de la distribution de cette énergie, l'avantage du solaire étant qu'on la trouve partoutRésolv

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche