Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2009 6 04 /04 /avril /2009 09:25
publié par graffitix (OGM) Avant-hier 17H53

Par Daniel Fédou, président d'Entreprise Emplois.
Loin des lectures conventionnelles qui voient Européens et Américains s'affronter au sommet des géants économiques de ce monde, il est fort à parier que le grand vainqueur à la sortie soit la Chine! Daniel Fedou anime depuis 1991 une association de chefs d'entreprise de la région Aquitaine.

(photo : ?????~OTH~????? - Flickr - cc) (photo : ?????~OTH~????? - Flickr - cc)

A en croire les media occidentaux, on devrait assister au G20 à une confrontation entre les USA et les pays européens, où chacun va jouer sa carte. Mais si vous voulez suivre la partie, n'oubliez pas que les Chinois seront assis à la table. Et qu'ils détiennent un bon nombre d'atouts.

Bien entendu, avant une négociation, les déclarations des uns et des autres sont avant tout des postures. Il faut donc les interpréter avec prudence. On nous dit que les Américains voudraient obtenir des européens une relance plus forte, et les européens une règlementation plus contraignante. C'est possible. On verra dans les déclarations finales.

Une relance plus forte, une règlementation plus contraignante. 

Mais une chose est certaine, ces deux objectifs sont secondaires. Car aucun d'entre eux ne s'attaque à la cause fondamentale de la crise : les déséquilibres considérables dans les échanges internationaux. Nous avons expliqué pourquoi  ils en sont la véritable cause. Le dernier papier de M. Martin Wolf  paru dans le Financial Times s'appuie sur la même analyse que nous.

Contrairement à ce que dit M. Attali, ce n'est parce que les salaires américains sont trop bas que les banques ont trop prêté aux ménages. C'est au contraire parce que les Américains achètent trop à l'étranger. Pour sortir de cette impasse, la seule solution durable est une dévaluation du dollar par rapport aux monnaies des pays grands exportateurs comme la Chine. C'est pourquoi vous devez lire le communiqué des autorités chinoises du 23 mars. Il est publié en langue anglaise sur internet pour que nul ne l'ignore. On vous en livre une traduction rapide.

Pour en comprendre la portée, ajoutez deux autres déclarations que la Chine a propagées: elle se méfie de plus en plus de la solidité des dollars qu'elle doit accumuler, et elle se dit prête à acheter activement les obligations qui seraient émises par le FMI. Si elle joint les actes à la parole, et ce n'est pas le G20 qui peut l'en empêcher, le dollar a toutes les chances de s'effondrer.

Les Chinois ont été invités à assister à une partie de poker entre américains et européens au G20. Ils ont accepté et s'excusent modestement avant le début de la partie : « c'est au jeu de go que nous jouons », tout en posant un pion: « si vous avez besoin de notre argent, il faudra passer par le FMI. ».

Depuis une trentaine d'années,  la Chine a récupéré des technologies et des productions du monde entier. Elle a ainsi conquis un des quatre coins du go-ban. Combien a-t-elle payé pour cela? Rien. Au contraire, elle a mis à profit la cupidité de l'Occident et de ses banquiers pour amasser des dollars et conquérir en même temps un deuxième coin: celui de la richesse accumulée. Cela va lui permettre de faire ses emplettes dans le monde entier- et l'on peut faire confiance à ce régime communiste pour ne pas les dépenser en futilités, mais en brevets, en entreprises…

Elle vient de poser un pion dans le troisième coin: celui des organismes internationaux. Un joli coup d'ailleurs.
Prenez garde, messieurs les occidentaux: vous vous trompez de jeu!

Jeudi 02 Avril 2009 - 09:54 SOurce : Marianne2

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Comprendre le monde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche