Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 avril 2009 7 05 /04 /avril /2009 05:03

La crise aura-t-elle
un impact sur la natalité ?

mer 25 mars 11:40
La crise économique aura-t-elle un impact sur la natalité ? C’est la question que nous avons posée à Corinne Maier. Psychanalyste, auteur, entre autres, de Bonjour, Paresse et Ceci n’est pas une lettre de motivation, elle a été surnommée par me New York Times « l’Héroïne de la contre-culture française ». Elle a aussi écrit en 2007 No Kid, 40 raisons de ne pas avoir d’enfant publié aux éditions Michalon. Interview.
Ecotidien : Bonjour Corinne Maier. Faire un enfant en pleine crise économique, pour vous, est-ce égoïste (« ça va plonger dans un monde trop difficile… ») ou au contraire, est-ce salutaire pour l'économie (« il va générer de la consommation, s'il travaille, il cotisera pour les retraites, avec un peu de chance, il changera le monde... ») ?
Corinne Maier : C'est salutaire pour l'économie, car les parents consomment beaucoup, et c'est salutaire pour le consensus social, car on est davantage enclin à obéir à son patron quand on doit nourrir et assurer l'éducation de ses enfants. Mais le citoyen doit-il se placer au service de la stabilité et de la société marchande ? En ce qui me concerne, comme je ne suis payée par personne pour faire perdurer l'ordre, je dis ceci : fais ce qui t'intéresse, occupe-toi de ton désir, et méfie-toi de la société comme de l'Etat, qui ne te veulent aucun bien.
Ecotidien : La maternité est à la mode, les médias véhiculent une image positive de parents épanouis (Jamel, Angelina Jolie & cie) croyez-vous que ce soit une forme de "propagande" ou de marketing de l'enfance et de la "parentalité" ? L'identification à des people, est-ce une raison de faire des enfants ?
Corinne Maier : Oui, c'est de la propagande nataliste, propagande que les médias relaient avec complaisance. Souvenons-nous que le système d'encouragement à la natalité en France (fiscalité, allocations familiales) a été mis en place après la défaite de 1870 : il s'agissait d'avoir davantage d'enfants français pour fabriquer d'excellents soldats susceptibles de faire face aux armées allemandes.
Ecotidien : Vous fustigez un peu ces mères de famille, au foyer, qui ne vivent que par et pour leurs enfants. Diriez-vous que ce sont des "poids morts" économiques, entre guillemets, pour la société, ou qu'elles contribuent à leur façon à l'économie du pays (en tenant leur rôle de fameuses ménagères de plus ou moins de 50 ans, par exemple) ?
Corinne Maier : Je me moque des femmes obnubilées par leurs enfants au point de penser qu'ils sont le centre du monde, et au point de faire l'impasse sur leurs propres désirs. Cela dit, les femmes au foyer ne sont pas des "poids morts", au contraire. Tout le système ne tient que par le travail invisible (donc, non rémunéré) de personnes (souvent des femmes) qui s'occupent des enfants, des vieux, des malades, etc.
Ecotidien : Avoir un enfant, c'est ruineux, rappelez-vous dans No Kid. Une étude récente a évalué son coût à 6000 Euros la première année, en moyenne. Pensez-vous que certains renoncent à avoir un enfant pour des raisons économiques ?
Corinne Maier : 6000 euros seulement ? Vous plaisantez ? Une étude espagnole dit que l'éducation d'un enfant (depuis sa naissance jusqu'au moment où il gagne sa vie) coûte entre 100 000 et 300 000 euros à sa famille. Dans ces conditions, bien sûr qu'il y a des gens qui renoncent à avoir un ou des enfants pour des raisons économiques !
Ecotidien : Avec la récession, les couples réfléchissent donc à deux fois avant de se lancer dans la conception d'un bébé. Ils mettent plus longtemps à trouver un emploi stable, un logement, etc. On pourrait donc penser que 2009-2010 verra une chute du taux de natalité. Mais en parallèle, comme les prix augmentent et que les revenus stagnent, faire l'amour et faire des enfants ne sont-ils pas les derniers loisirs à la portée de tous ?
Corinne Maier : Je crois que les rapports entre taux de natalité et taux de croissance sont complexes, et qu'on ne peut pas prévoir l'évolution du taux de natalité dans les années à venir. Comme vous le dîtes très bien, avoir un enfant peut être perçu comme un loisir à la portée de tous - quand on vit dans une société bloquée, conservatrice, où les perspectives de changement sont inexistantes, on se console en ayant des enfants. C'est peut-être pour cela que le taux de fécondité des Françaises est le plus élevé d'Europe...
Marlène Schiappa
 
 

Couples are split by the credit crisis

Stressed man in debt

One in six couples will break up this year because of the credit crunch, according to a poll carried out for Metro.

Relationships look set to be hit just as hard by the financial crisis as businesses and banks have - as 17 per cent claim a split is 'likely'.

And three per cent say breaking up this year is 'extremely likely'.


 

Couples said cash woes had had a big effect, particularly on dining habits.

More than one in three are eating out less to save pennies. Hardest hit are 25 to 34-year-olds - nearly half are ditching their favourite restaurants in favour of a meal at home.

Eleven per cent said the financial downturn had sparked more arguments with their partners, according to the Harris Interactive survey of 1,000 people.

Perhaps that's why ten per cent of couples are having less sex, rising to 20 per cent in Wales - although four per cent nationwide are having more fun between the sheets. Susanna Abse, director of the Tavistock Centre for Couple Relationships, said: 'Whatever is going on in the outside world, a couple can feel safe and secure knowing that they have love to keep them warm.'

 

http://www.metro.co.uk/news/article.html?Couples_are_split_by_the_credit_crisis&in_article_id=482364&in_page_id=34&in_

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans La crise
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 10/04/2009 06:06

Et pendant ce temps, Yves Cochet plaide pour pas plus de 3 enfants...

cordialement, eva

Jérémy 09/04/2009 15:08

Nous verrons, mais je pense que ça ne changera rien...

A bientôt

http://jecreemonmedia.over-blog.com

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche