Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 01:50

Comment les financiers instaurent la tyrannie...



Chers amis,

L'heure est extrêmement GRAVE. Ce dont nous allons vous parler ici dépasse de loin le seul enjeux des vaccinations. Ce tout récent (et ô combien pitoyable!) exemple dont nous venons de prendre connaissance illustre fort bien ce vers quoi nous marchons à grand pas si nous ne protestons pas avec force et en masse! Car ce type de désastre démocratique peut à lui seul résumer la perte délétère de notre saine capacité de révolte et d'indignation. Or, c'est vraiment ainsi que s'instaurent les tyrannies. Sournoisement, petit à petit....

Voyez clair, il en va de VOS libertés car le gravissime signal d'alarme que constitue la situation dont nous allons vous parler ci-dessous non seulement pourrait se concrétiser aux USA mais bien pire, elle pourrait s'étendre à d'autres pays comme ceux de l'Union Européenne qui a la fâcheuse habitude de copier ses amis d'Outre-Atlantique....

Ne pensez pas qu'il s'agit d'une quelconque façon de "conspirationnisme" car nous ne nous basons que sur les FAITS. Des faits qui démontrent qu'on va trop loin et qui devraient vous pousser à vous interroger : pourquoi on va trop loin, autrement dit "qui va vraiment trop loin?" et "dans quel but?". En d'autres termes: qui tire vraiment les ficelles derrière le rideau? Pour mieux comprendre, suivez toujours le même fil d'interrogation, FOLLOW THE MONEY..... A qui cela profite-il?

 


“ Si les gens du peuple permettent au gouvernement de décider de leur nourriture et de leurs médicaments, leurs corps ne tarderont pas à présenter l’état pitoyable des âmes qui vivent sous la tyrannie. » Thomas Jefferson (1743-1826) 3è Président des E.U. auteur de la déclaration d’indépendance.



"C'est toujours au nom de la sécurité, de la santé et du bien être social que les tyrans modernes ont saisi le pouvoir absolu." Pierre Gilbert




Voyez à présent ce que le Congrès américain a DEJA adopté là aussi soit-disant pour le plus grand bien des Américains....

Un nouveau test de santé mentale obligatoire pour les mamans dès la maternité, déjà adopté par le Congrès!

Une mesure gouvernementale délétère pour toutes les nouvelles naissances aux USA vient juste d'être adoptée par la Chambre des Représentants et est à présent en route vers le Sénat. Le "Mother's Act", s'il passe, obligera TOUTES les femmes nouvellement mères à subir un test au moyen d'une liste de questions subjectives afin de déterminer si chaque mère est mentalement apte à repartir de l'hôpital avec son nourrisson. Imaginez un instant qu'alors que votre enfant vient de naître, vous ne puissiez pas repartir avec lui à votre domicile au simple prétexte que vous n'avez pas répondu d'une façon jugée satisfaisante au dit questionnaire. Imaginez encore qu'on puisse vous répondre que la seule façon de pouvoir repartir chez vous avec votre bébé est que vous ou que votre épouse soyez tenu de suivre un traitement ou de commencer à prendre des anti-dépresseurs, lesquels peuvent causer une psychose, des hallucinations et même des envies suicidaires. C'est tout simplement aberrant. Malheureusement, ce texte de loi est en cours de procédure accélérée ce qui signifie pas de débat public, pas d'annonce ou d'explication publique du large impact de ce type de mesure sur notre société et c'est la raison pour laquelle nous avons à agir, MAINTENANT!

Le "Mother's Act" viole le droit constitutionnel des Américains  à la liberté privée et plus largement, le droit à la liberté en général et cela est tout simplement fort dangereux.
C'est pourquoi nous devons contribuer à stopper ça. Nous avons un besoin urgent d'appeler et de contacter par mail chaque sénateur du Comité de soutien afin de faire part de notre ferme opposition au "Mother's Act" et du fait que nous soyons outragés qu'il n'y ait pas eu de débat public ou de divulgation des conséquences que cela pouvait avoir sur notre société dans son entièreté.

Pour envoyer une lettre, rendez-vous
ici.

Svp appelez les sénateurs suivants du Comité de soutien et dites leur que vous souhaitez que le parcours du "Mother's Act" s'arrête en commission:

Lisa Murkowski, R: 202-224-6665, AK
John McCain, R: 202-224-2235, AZ
Christopher Dodd, D: 202-224-2823, CT
Johnny Isakson, R: 202-224-3643, GA
Tom Harkin, D: 202-224-3254, IA
Pat Roberts, R: 202-224-4774, KS
Edward Kennedy D: 202-224-4543, MA
Barbara Mikulski D: 202-224-4654, MD
Richard Burr, R: 202-224-3154, NC
Kay Hagan, D: 202-224-6342, NC
Judd Gregg, R: 202-224-3324, NH
Jeff Bingaman, D: 202-224-5521, NM
Sherrod Brown, D 202-224-2315, OH
Tom Coburn, R 202-224-5754, OK
Jeff Merkley, D 202-224-3753, OR
Bob Casey, D 202-224-6324, PA
Jack Reed, D 202-224-4642, RI
Lamar Alexander R 202-224-4944, TN
Orrin Hatch R 202-224-5251, UT
Bernard Sanders, I: 202-224-5141, VT
Patty Murray, D, 202-224-2621, WA
Michael Enzi, R, 202-224-3424, WY

Merci beaucoup pour le soin que vous prendrez à appeler et à agir! Souvenez-vous que "Nous le peuple" devons décider!
Respectueusement,
Sheila Matthews
Cofounder
www.ablechild.org

Cet article est issu du site de l'ancien candidat (R) à la présidence Ron Paul (Un homme qui avait à coeur de rompre les liens incestueux entre l'industrie et le monde politique et qui aurait bien mieux amélioré la situation que ne pourra jamais le faire Obama...), voir ici.



Vous le voyez, nos amis Américains sont dans une situation éminemment périlleuse PARCE QU'ILS ONT LAISSE FAIRE. A présent, les voilà dans l'urgence. Le sort de centaines de millions de gens ne dépend plus que de quelques lanceurs d'alerte acharnés. Parce que le peuple n'a pas fait son job de citoyens, tout simplement.
Lorsqu'Hitler a imposé ses lois de plus en plus liberticides dès la fin des années 30', trop peu de gens se sont mobilisés et à eux aussi on disait que ça allait être "pour leur bien", "pour l'honneur de leur pays", "pour leur bien être", "pour leur sécurité" etc etc

On a vu le résultat.....

Et aujourd'hui, on recommence. Certains seront choqués parce qu'ils s'imaginent à tort que jamais rien n'atteindra l'horreur des nazis. Hélas, ceci est faux et à force de décerner à cette horreur immense le triste laurier du "pire mal qui sera jamais possible", on banalise et on permet des horreurs de même style
sur un mode encore plus pernicieux parce que jugé par trop de gens comme "Au nom du Bien".

Pourtant, la tyrannie est déjà là et bien là et pour rappel, si vous ne le voyez toujours pas (c'est bien connu que ce qui est trop "pétant" peut éblouir au point d'aveugler...), rendez-vous compte que:

- Les industriels ont déjà réussi à imposer leurs OGM: en Amérique déjà l'étiquettage des produits OGM n'existe pas et ce, alors que plus de 85% de la population voudrait AVOIR LE CHOIX! En Europe, il n'est pas strictement obligatoire pour les firmes de mentionner l'utilisation d'OGM si elle ne dépasse pas 1% etc
Mais, pas d'inquiétude nous ont dit les Monsanto &Co, c'est "pour notre bien" et celui de "la planète" car ça permettra de lutter contre la faim dans le monde (il fallait oser mais ils l'ont fait!)

- Les industriels qui savent que le monde pollué est rentable en terme de malades induits (qui consommeront à vie leurs traitements chimiques palliatifs bien lucratifs) souhaitent avec force imposer le CODEX ALIMENTARIUS afin d'obliger les gens à avoir une prescription médicale pour l'obtention de compléments alimentaires et encore, ce sera des doses réduites au point de ne plus être fort efficaces. Ceci rendra les gens de plus en plus dépendants du système médical et moins à même de s'autogérer et de rester en santé à bas coût! Mais là aussi, c'est officiellement "pour notre bien", au prétexte que trop de gens consommeraient  ces produits de façon irrationnelle et que les compléments alimentaires ne seraient "pas tellement sans danger que ça" (que dire alors, en comparaison, de leurs poisons vaccinaux et autres médicaments débilitants?)

- Aux USA,
un adolescent qui refusait de poursuivre la chimio s'est vu traîner en justice par un travailleur social afin de le forcer contre son gré à continuer sa chimio (fort heureusement le juge a tranché en faveur du malade mais enfin, comment une telle procédure a-t-elle pu être jugée recevable initialement???!) En France, il est demandé aux médecins de renseigner tant à la sécurité sociale qu'à l'ordre des médecins les patients jugés "déviants" et "récalcitrants" c'est à dire ceux qui refusent vaccinations, chimio et tutti quanti!
En France, en Belgique, etc, les praticiens qui souhaitent donner un avis public indépendant ou refuser chimio, vaccins etc en leur âme et conscience sont mis au banc de leur communauté et suspendus, radiés etc

- Les industriels sont tellement puissants que ce sont eux qui établissent les normes des résultats de laboratoires (par le biais des comités d'experts et sociétés médicales, entièrement noyautées). De la sorte, c'est X pourcents de part de marchés en plus chaque année puisque dès lors que le patient dépasse, même d'un peu tel ou tel seuil fixé sans cesse à la baisse par les industriels, il se verra prescrire des anti-cholestérolémiants, des anti-hypertenseurs (bétabloquants) et ce pour longtemps, la plupart du temps à vie. Quelle manne!


Et on pourrait hélas citer encore d'innombrables exemples!



Cette tyrannie consistant à imposer un test de santé mentale à toute nouvelle future maman prétendra aussi se baser sur "l'intérêt de tous" en prétextant que bien des enfants souffrent de sévices, que la violence américaine est due à des carences éducatives et à l'instabilité psychiatrique de nombreux parents etc...
On voit déjà ça d'ici, c'est évident. Et, pendant ce temps, la population aura encore zappé les vrais intérêts de telles mesures pour ceux qui tirent réellement les ficelles en coulisses! Car le rôle des médicaments psychiatriques, des vaccinations et des polluants dans la genèse de la violence et de troubles psychiatriques aura complètement été occulté, une fois encore! Pourtant le rôle de ces médicaments, des vaccinations (grandes pourvoyeuses de dommages neurologiques évoluant parfois à très "bas bruit" et de façon sournoise) et de divers polluants comme les métaux lourds pour ne citer qu'eux est clairement lié à ces phénomènes de société que sont la violence et l'inadaptation à la vie en société...

De plus, il n'est pas du tout impossible que les mères qui refuseraient les cocktails vaccinaux faits aux enfants dès la maternité aux USA (comme le vaccin HB fait dès la naissance par ex) soient arbitrairement classés comme "démentes" ou "inaptes" et leurs enfants vaccinés de force. Une fois encore, on devine qui en tirera profit! Puisque déjà, ceux qui réclament une info indépendante sur les vaccinations (par exemple les participants à la conférence de Namur le 8 avril dernier) sont si facilement assimilés à des "sectaires" par nos éminences grises dans les pages des grands quotidiens européens- voir à ce sujet l'exemple de
la carte blanche d'un Professeur de médecine belge- comment ne pas imaginer que des gens jugés "sectaires" ne puissent pas être ensuite décrétés "dangereux" pour leurs propres enfants et incapables de décider de leur santé?? Il n'y a qu'un pas qui sera hélas vite franchi si nous restons aussi amorphes que nous l'avons été jusqu'à présent!

Alors que le président John Fitzerald Kennedy déclarait dans les années 60' "Nous sommes tous des Berlinois", il est à présent grand temps de nous rendre compte que nous sommes tous aussi des Américains et que la tyrannie qui les menace nous menace tout autant. Si nous ne réagissons pas.....

Source






Ceux qui détiennent le pouvoir sont ceux qui détiennent l'argent. Ils ne veulent pas forcément nous tuer, ils veulent juste de l'argent, TOUJOURS PLUS D'ARGENT, même si ça doit coûter des vies, peut-être la vôtre, celle de vos proches, amis, voisins, etc... Pour que leur souhait puisse toutefois se concrétiser dans la réalité, il faut bien entendu que l'esprit critique des gens soit mis en sourdine et donc, il est bien évident que les démarches des financiers (qu'il s'agisse de vaccination, d'autres types de tyrannies médicales ou de toute autre loi et règlement liberticide) se font toujours soit-disant pour notre plus grand bien à tous. Voir encore tout récemment à ce sujet la carte blanche d'un professeur de médecine belge parue dans Le Soir où c'était également ce même slogan qui était encore repris, mots pour mots.  "Pour le plus grand bien de tous"... Quand ce sont des Professeurs de médecine, des politiciens, des journalistes qui nous rabâchent ce type de sottise à longueur de temps sans même plus se rendre compte qu'ils sont eux aussi manipulés, un pourcentage suffisant de gens finissent par les croire et ce pourcentage devient suffisant pour que telle ou telle pratique liberticide puisse se concrétiser. On a ainsi fini par "fabriquer   leur consentement" comme l'expliquait très bien Noam Shomsky pour qui "La propagande est aux démocraties ce que la violence est aux dictatures"



C’est la nécessité qui est l’excuse pour toutes les violations de la liberté humaine. C’est l’argument des tyrans, et le credo des esclaves. William Pitt, 1783.



http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-30649699.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche