Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 00:46




http://laplote.over-blog.fr



Qui nous ment
sur la « grippe porcine » ?



29 avril 2009 (Nouvelle Solidarité) – Interviewé par l’hebdomadaire Marianne, Bernard Vallat, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) déplore le retard pris dans les recherches à cause de la mauvaise expression « grippe porcine ».


Bernard Vallat précise que
« cette terminologie vétérinaire désigne une autre maladie et nous nous sommes vivement opposés à l’usage de ce terme : le seul nom approprié pour la pathologie qui s’est répandue pour l’instant est "grippe mexicaine". Il y a bel et bien une composante porcine dans cette épidémie mais nous n’avons, pour l’heure, constaté que des cas humains et aucun cas de porc contaminé ! En réalité, il s’agit d’un cocktail de souches grippales : deux souches porcines (une américaine et une eurasienne), une souche aviaire américaine et une souche humaine. »

L’expert sanitaire ajoute que « chaque année, une nouvelle souche de grippe parcourt la population humaine et tue 500 000 à un million de personnes, principalement âgées. Mais c’est au coeur de l’hiver. Là, nous sommes au printemps dans l’hémisphère Nord, ce qui ne convient pas vraiment à un virus de ce type. »
 

En tout cas, cette confusion sur la terminologie « a reporté les efforts d’investigation et de recherche scientifique sur de mauvaises pistes, ce qui a fait perdre du temps. Il y a également eu un impact sensible sur la consommation : les gens ont arrêté d’acheter du porc alors qu’il n’y avait aucun risque. »


D’après le site internet du Journal de Dimanche, L’Egypte, très touchée par la grippe aviaire et prise de panique, « envisage l’abattage de centaines de milliers de porcs à titre de précaution alors que des cas de grippe porcine ont été signalés en Israël. Une telle mesure ne devrait pas empêcher le virus H1N1 de sévir puisqu’il se propage d’homme à homme et que les porcs égyptiens ne sont pas contaminés. Mais agir contre les porcs, considérés par les musulmans comme un animal impur, pourrait éviter un sentiment de panique. »

Pour creuser le sujet : focus

http://www.solidariteetprogres.org/article5387.html


_________________________________________________________________________________________


Un mois avant l'apparition de la grippe porcine, le 9 mars, Sanofi-aventis investissait 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique à l'occasion de la visite de Nicolas Sarkozy à Mexico, étrange coïncidence n'est-ce-pas ??


http://www.sanofi-aventis.com/presse/communiques/2009/ppc_24324.asp

http://www.esprit-enoch.com/article-30876232.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Eva+R-sistons 03/05/2009 16:57

Et chère Anne, je reparle de cette soupe, dernier post, au Chiapas. Pour que les gens restent chez eux !!

bises eva

Anne Wolff 01/05/2009 12:11

Quelques questions fondamentales auxquelles je n’ai pas trouvé de réponses malgré des recherches approfondies (et un peu fastidieuses) qui concernent la grippe « mexicaine » et les OGM.
En ce qui concerne la grippe : Comment a pu se produire la recombinaison de trois virus différents, alors qu’un tel évènement dans la nature est tellement rare qu’on peut sans trop de risque d’erreur le qualifier d’impossible ?
En ce qui concerne les OGM : comment les gènes OGM déjouent-ils les barrières de protection des cellules vivantes pour s’intégrer à l’ADN des cellules hôtes ? Et comment se font –ils traduire ? En effet il existe deux mécanismes de protection des organismes vivant contre les modifications génétiques. La premières, ce sont les membranes qui entourent la cellule qui sont le lieu d’échange sélectif avec le milieu extérieur. Les virus traversent cette membrane car ils sont conçus comme une petite seringue qui injecte un segment d’ADN viral directement dans le cytoplasme, ils seront ensuite intégrés à l'ADN cellulaire. Là, il y a un deuxième mécanisme protecteur. Certains virus ne sont jamais exprimés, ils restent en latence, pour qu’ils le soient il faut qu’ils disposent d’un « message » qui initie leur lecture. (J’essaye de ne pas entrer dans trop de détails techniques). La question que je pose : des gènes qui ont appris à déjouer ces deux barrières ne présentent-ils pas un haut risque de contamination pour tous les organismes vivants ?
Les apprentis sorciers ne sont-ils pas en train de nous préparer une dangereuse soupe mutagène ?

Anne

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche