Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 14:54


Lao Zi, Mythes et légendes de Chine, 1922 par E. T. C. Werner
wikipedia.org

Poliment et discrètement”,
la Chine retire son soutien aux USA

01/05/2009 - Bloc-Notes

Il n'y a pas de commentaires associés a cet article. Vous pouvez réagir.

Un parlementaire US, le Représentant Mark Kirk qui fait partie d’un comité de soutien au développement des relations entre les USA et la Chine, jette un cri d’alarme auprès de ses collègues. Il leur signale que la Chine a entamé un processus de retrait de son soutien financier indirect aux USA, au travers de ses achats de bons du trésor US qui sont stoppés depuis janvier-février. Kirk, qui promeut effectivement de meilleures relations entre la Chine et les USA est très inquiet de ces prolongements, qu’il juge par ailleurs justifiés du point de vue de la Chine qui n’a pas trouvé, selon lui, l’ouverture et la compréhension qu’elle pourrait attendre des USA en raison du soutien qu’elle apporte à ce pays.

Kirk exprime une inquiétude existant dans certains milieux, assez restreints à Washington, favorables à de bonnes relations avec la Chine. Pour ces milieux, les pressions bureaucratiques alarmistes anti-chinoises du Pentagone, soutenues et complétées par des groupes de pression idéologiques de même orientation existent toujours et retrouvent de la vigueur; ils sont renforcées par l'attitude générale des milieux financiers gagnés par l’optimisme printanier annonçant la “reprise” comme de plus en plus imminente, qui tend à tenir désormais pour plus négligeable le rôle de la Chine, selon justement l’affirmation de cette “reprise” miraculeuse déjà en route du côté US.

(D’une façon assez révélatrice quant à sa substance, ce courant optimiste se développe alors que les nouvelles économiques s’obstinent à ne pas le suivre précisément. En plus de celles de la veille, d'autres nouvelles sont apportées par une dépêche de Bloomber.News du 30 avril 2009: «Consumer spending in the U.S. fell more than forecast at the end of the first quarter as mounting job losses threatened to weigh on a projected economic recovery later this year. Purchases decreased 0.2 percent in March, the first drop this year, the Commerce Department said today in Washington. Other reports showed wages and benefits rose at the slowest pace on record and firings continued, straining American workers. “The consumer is coming out of a state of shock into something more positive, but not booming,” said Michael Feroli, an economist at JPMorgan Chase & Co. in New York. “I don’t think we’ll see the big declines in spending we had late last year, but we won’t see big increases either.”»)

Les déclarations de Mark Kirk sont rapportées par AFP, relayé le 30 avril 2009 par RAW Story. On observe effectivement dans les déclarations de Kirk, ce qui est encore plus remarquable du fait qu’il est républicain, une justification constante du comportement des Chinois. Il s’agit, de sa part, d’un avertissement à peine voilé à ceux qui, à Washington, estiment qu’il n’y a aucune raison de ménager les Chinois. Plus qu’une critique d’une position politique anti-chinoise, il s’agit de la dénonciation d’une attitude de complaisance, d’égocentrisme et de futilité qui fait oublier littéralement du jour au lendemain, en fonction d’un courant virtualiste, les nécessités de la véritable situation américaniste.

«China, wary of the troubled US economy, has already “canceled America's credit card” by cutting down purchases of debt, a US congressman said Thursday.

»China has the world's largest foreign reserves, believed to be mostly in dollars, along with around 800 billion dollars in US Treasury bonds, more than any other country. But Treasury Department data shows that investors in China have sharply curtailed their purchases of bonds in January and February.

»Representative Mark Kirk, a member of the House Appropriations Committee and co-chair of a group of lawmakers promoting relations with Beijing, said China had “very legitimate” concerns about its investments. “It would appear, quietly and with deference and politeness, that China has canceled America's credit card,” Kirk told the Committee of 100, a Chinese-American group. “I'm not sure too many people on Capitol Hill realize that this is now happening,” he said.

»The Republican lawmaker said that China was justified in concerns about returns from finance giants Fannie Mae and Freddie Mac, which were bailed out by the US government due to the financial crisis. Kirk said he was the first member of Congress to tour the Bureau of Public Debt, which trades bonds, and was alarmed at how much debt was being bought by the US Federal Reserve due to absence of foreign investors. “There will come a time where the lack of Chinese participation may have a significant impact,” Kirk said. “We should track that, because up until last month they were the number one provider of currency to the United States and now they're gone.”»


Mis en ligne le 1er mai 2009 à 15H01

http://www.dedefensa.org/article-_poliment_et_discretement_la_chine_retire_son_soutien_aux_usa_01_05_2009.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Les pays en crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche