Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 22:42

Excuses à mes abonnés, incident technique au moment de l'envoi de ce post... merci de votre compréhension, eva !


Médicaments, firmes, "le corbeau et le renard"

Vous le comprendrez trop bien, ce fameux fromage tant convoité du renard (si flatteur à nous prêter qualité unique), représente la précieuse recette d'"une gentillette" industrie pharmaceutique qui, elle, tient plus que tout à exploiter, soigner nos petits et grands maux de la vie quotidienne; et si nous sommes "un corbeau", nous ne sommes pas le Phénix .....des hôtes de ce bois!.. et surtout en perdant notre fromage!! en ayant voulu honorer une flatterie... sur notre ramage, au rapport à notre plumage...






Les firmes pharmaceutiques, pour élargir leur marchés; connaissent bien "la parade", elle est simple; monter en épingle de simples désagréments en maladies! assez difficile à contester, d'autant plus que les manifestations sont du domaine du ressenti!

La médicalisation des phénomènes normaux des étapes évolutives d'un individu, comme par exemple le quinquagénaire;ce dernier a pu être ravi dorénavant, de disposer d'un traitement du laboratoire américain Merck (CA de + 20 milliards de dollards), afin de lutter contre la calvitie (qui elle, entraine son lot de difficultées psycho-émotionnnelles). Egalement la timiditée a été haussée d'un cran  sous le nom; "phobie sociale"...ainsi on a dégoter une nouvelle clientèle à l'antidépresseur Deroxat commercialisé par Glaxo Smith Kline. Et les gens qui ont des difficultées à se concentrer, qui dorment mal, sont répertoriés dans les symptômes de l'anxiété généralisée. Il est alors aisé de procéder à une prolongation de l'indication médicamenteuse; le Deroxat, qui avait été prescrit à l'origine pour des phases dépressives majeures, "ratisse" désormais plus large, et traite dans la foulée, des attaques de panique (avec ou sans agarophobie), des troubles obsessionnels compulsifs, des phobies sociales, et anxiété généralisée. 

Une autre méthode est de présenter un risque potentiel éventuel comme une maladie réelle; par exemple le cholestérol et l'hypertension (légère) ne sont pas des maladies mais des facteurs de risques d'accidents cardio-vasculaires. On peut présenter un  taux de cholestérol ou une tension élevée et ne pas être atteind  par une maladie cardio-vasculaire.

Alors évidemment , on peut comprendre de cette manière qu' il est aisé, pour les firmes pharmaceutiques, de fixer un seuil d'intervention "bas", large, car 
pour elles;  tout  bien portant est un malade qui s'ignore! et l'objectif de cette grosse industrie est de métamorphoser des personnes saines en patients, "en vendant des maladies" avec une coïncidence répétitive entre la découverte de la pathologie et la commercialisation du traitement associé! (c'est une politique marketing spécifique de nos sociétés riches et vieillissantes).
En résumé, le "bourrage de crâne" insidieusement diffusé c'est;
"pour rester bien portant il faut aussi se soigner...comme un malade!" (pour couronner le tout, celui qui est pauvre aura la sensation que de toutes façons il ne pourra pas rester bien longtemps en bonne santé)... 

 

 

 Quand un médicament vendu avec ordonnance, ne peut-être vanté publicitairement, boum! un "coup de projecteur" s'attarde sur une maladie; et hop! "une pierre deux coups", car le but est de cibler et d'attirer le consommateur... (l'argument des laboratoires est que l'Etat ne peut pas payer toutes les campagnes de prévention)!

Aussi il est évident, que de parler d'une pathologie éveille chez certains patients une curiosité, des considérations, qui incitent ces mêmes patients à retourner voir le médecin prescripteur.....et les personnes s'occupant  de gérer le contexte publicitaire des produits de santé à l'Afssaps, le savent bien.
La libido raplapla est aussi un eldorado, surtout en Amérique, pour les firmes, et les médicaments vendus à cet effet. D'ailleurs j'en profite à cet effet, (pour le côté Français) d'ajouter un lien concernant le viagra féminin;http://www.monsaphir.com/envieronnement-sante/le-viagra-feminin-un-bon-coup...-surtout-pour-les-labos.html                                           

Ces médicaments là, sont ceux à très fort chiffre d'affaires potentiel, citer des chiffres et des noms de labos nous mèneraient pas à grand chose, mais ce qui me frappe c'est de voir combien on exploite l'humanité, et combien elle en tombe bêtement malade,à cause parfois d'une émouvante naïveté, crédulité, fragilité aussi, ou bien PAR UN ENDORMISSEMENT  narcissiQUe ou  égoïsme total... parfois ("privé de coeur"), de plus.
..   la partie du corps humain qui rapporte la plus sur le marché mondial du médicament se trouve être; le coeur et les artères (antihypertenseurs/anticholestérol...ect), le cerveau arrive en deuxième position.             

Notre société tire un peu près le quart de ses revenus économiques de la maladie, et il me semble logique de conclure face à cette réalité, que dans cette optique; elle poursuivra, diffamera, paralysera quiconque voudra vivre d'une manière naturelle en bonne santé, ou essaiera d'en transmettre la sage application!

Les labos sont toujours en quête de nouveaux marchés, pour les posséder, ils actionnent les leviers de la promotion, avec des budgets marketing astronomiques. Ces budgets dépensés dépassent ceux consacrés à la recherche (publique) et au développement; en France environ... 3,9 milliards d'euros servent chaque année à pousser les nouveaux médicaments vers "nos" armoires à pharmacie!!

Voici également  un autre exemple de "Big Pharma", concernant la vaccination du cancer du col de l'utérus;
http://clairdeterre.skynetblogs.be/post/6433443/cancer-du-col-de-luterus-deux-vaccins--tres-i De même que le trafic de la drogue est indispensable à  maintenir un certain équilibre économique mondial, si on ajoute le prix des substances nuisibles à notre santé (nourriture chimique industrielle comprise) et le gaspillage des dépenses d'armement; (justifié également par "l'équilibre" de la terreur), on peut considérer que l'économie dominante, dite libérale, est une entreprise de destruction. Je termine cet article pour dénoncer "l'imposture" de cette fameuse grippe A H1N1; cette grippe, extrèmement discutable, pour son origine reste un mystère, la moindre petite histoire qui expliquerait son origine (parait incohérente), même pour celui que l'on considère débile (souvent intelligent), et d'ailleurs le ferait rire! Je n'ai entendu des médias  que la fonction qui consiste à relayer le score évolutif, avec un effet loupe, miroir, disons "trompeur". La peur engendrée par cette pandémie, est de toutes façons une mine d'or sur les marchés boursiers de Big pharma....sans compter, d'ici quelques semaines l'arrivée des nouveaux vaccins qui vont pouvoir être vendus et servir surtout!!!! 

C'est éventuellement  une petite aubaine, de-ci, de-là, de plus, pour les grands industriels (à cause des éleveurs de porcs notemment en Egypte, qui sur ordre de leur gouvernement  "casseur/étrangleur", doivent détruire contre leur volonté, leurs élevages (les prétextes invoqués par le gouvernement sont nombreux; d'ordre religieux, préventionnistes, etc).

http://solidechanges.over-blog.com/article-30802772.html 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 24/01/2010 03:21


Merci, cher Lecteur, je t'ai mis en lien sur mon blog ! Cordialement, eva


Stephanie Becquet 01/01/2010 14:23


Je suis complètement d'accord avec cela. J'ai écrit un livre "journal d'un médecin généraliste" aux éditions du cherche-midi où je dénonce au quotidien le "tout médicament" et je détaille certaines
méthodes des délégués médicaux pour vendre plus leur soupe.


Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche