Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mai 2009 2 05 /05 /mai /2009 00:36


Il y a pas mal de terrain déblayé là et cela fait du bien de voir un peu d'humour dans tout cela, je m’y retrouve nettement mieux, mais la lutte ne fait que commencer et elle risque d’être longue et ardue, mieux vaut reprendre un peu ses esprits avant de se lancer.

D’une part, il y a encore beaucoup trop de gens qui se prennent la tête avec cette histoire de « pandémie » et c’est bien embêtant.

D’autre part, il semble que plutôt rares sont ceux qui voient les enjeux pour l’avenir. Depuis quelques décennies nous connaissons des accélérations de plus en plus prononcées de l’évolution des processus qui constituent le monde et son histoire. Le problème des virus recombinants, comme celui des OGM sont des questions fondamentales pour l’avenir de la planète. J’ai parlé sur mon blog des points de bifurcations ; il faudrait que je puisse me reconcentrer un moment là-dessus pour pouvoir expliquer clairement en quoi, les processus de recombinaisons des virus entrent dans ce type de phase.

Ce qui est certain c’est que cela laisse comme alternative : soit des mesures sont prises le plus rapidement possible pour éviter la possibilité de recombinaisons accélérées des virus et des moratoires drastiques sont prononcés en ce qui concerne les OGM et les substances radioactives tant dans leurs usages civils que militaires et il nous reste une chance de construire un monde vivable pour tous, soit nous laissons faire et nous allons nous retrouver avec une soupe mutagène aux conséquences les plus imprévisible, mais permettez moi de douter qu’elles soient heureuses.

Il y a toute une série d’exigences à poser qui ont pour fin d’éviter autant que possible que deux virus puissent se recombiner en se rencontrant dans les cellules d’un même hôte. Ce sont avant tout des mesures d’hygiène. N’oublions pas que la plupart des maladies que les antibiotiques sont censés avoir éradiqué, avaient, comme la tuberculose, quasiment disparu grâce à des mesures d’hygiène, quand ils ont fait leur apparition. Mesures d’hygiènes à prendre, par exemple, en ce qui concerne l’élevage : des espaces suffisants et une nourriture saine. Il n’y a pas de secret, avec une nourriture de bonne qualité et de l’espace vital on se retrouve en bonne santé, sans cela on se retrouve malade et manger des animaux malades ou mal nourris ne saurait être sain.

Il faudrait également mettre au pas non seulement les sociétés pharmaceutiques, mais aussi les ordres des médecins, deux corporations qui en prennent un peu trop à leur aise pour ce qui est d’imposer leur diktats en matière de santé à des personnes qui ont prouvé quel étaient capables de faire par elles-mêmes les choix pertinents en la matière. L’avantage d’une épidémie de grippe sur celle qui sévit de cancer, c’est qu’étant contagieuse la grippe permet la stigmatisation sociale de celui qui ne se soumet pas puisqu’on peut alors l’accuser de mettre en danger la santé d’autrui. Ne pas laisser faire cela !

J’accuse les scientifiques qui manipulent gènes et molécules et les modes de production de la nourriture de jouer aux apprentis sorciers et j’en donne pour preuve que leurs expérimentations donnent des résultats imprévus qu’ils ne contrôlent pas et dont ils sont incapables d’évaluer les conséquences même dans le plus court terme.

Des preuves des catastrophes provoquées par les OGM s’accumulent à un rythme effrayant : soja en Argentine, coton en Inde, maïs en Afrique du Sud, et catastrophe dans les animaux d’élevage nourrit avec ces produits partout dans le monde, la liste est longue et ce n’est qu’une toute petite partie du problème. Ce n’est pas ici l’endroit pour développer tout cela. Mais je crois que c’est le moment de faire le choix du monde que l’on espère pour l’avenir et de déterminer les chemins qui y mènent : en aucun cas la fin ne peut justifier les moyens car les moyens sont constitutifs de la fin et contribuent à sa définition.
Au loup! Au loup! crient les "agents du système", et il n'y a pas de loup. Cela pourrait aussi bien être une stratégie pour éteindre notre vigilance alors que la prochaine fois, le loup pourrait bien être-là.

Bon je
m’arrête là, j’ai déjà "été bien assez longue comme cela.

Anne

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Anne Wolff 06/05/2009 12:05

Merci pour la publication de ce commentaire, Eva. Voici mon analyse de la situation :
Je vous livre ici mon opinion concernant la grippe nouvelle. Je pense qu’il n’y aura pas d’épidémie avant que les vaccins soient prêts. Que les quelques cas qui sont apparus maintenant ont permis de prélever les souches de la maladie qui permettront de fabriquer les vaccins qui sont annoncés pour septembre. Il est fort probable que la véritable épidémie aura lieu alors avec le double avantage pour les fous qui gouvernent le monde de disposer d’un fabuleux instrument de manipulation des (in)consciences et de pression en stigmatisant ceux qui seraient assez « anti-sociaux » pour refuser de se faire vacciner, tout en réalisant de prodigieux bénéfices. Les meilleurs conseil que je peux vous donner, préparez-vous : vivez sainement, renforcez vos défenses naturelles.

Anne
http://les-etats-d-anne.over-blog.com/

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche