Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 22:34
land-of-dreams.jpg 
 Afghanistan : le cauchemar climatisé donne des sueurs froides (1) 
   
« Il était possible, sans aucun doute, d'imaginer une société dans laquelle la richesse dans le sens de possessions personnelles et de luxe serait également distribuée, tandis que le savoir resterait entre les mains d'une petite caste privilégiée. Mais, dans la pratique, une telle société ne pourrait demeurer longtemps stable. Si tous, en effet, jouissaient de la même façon de loisirs et de sécurité, la grande masse d'êtres humains qui est normalement abrutie par la pauvreté pourrait s'instruire et apprendre à réfléchir par elle-même, elle s'apercevrait alors tôt ou tard que la minorité privilégiée n'a aucune raison d'être, et la balaierait. En résumé, une société hiérarchisée n'était possible que sur la base de la pauvreté et de l'ignorance. »  George Orwell - 1984

  -----------

    

   

Samedi 9 mai 2009

Il n'a pas échappé aux lecteurs d'Omegalpha que notre beau pays a rejoint subrepticement les rangs de la très controversée alliance atlantique (OTAN) au moment même où cette organisation paramilitaire et mafieuse semble à bout de souffle et comme vidée de son essence initiale. Un ralliement sans conditions à la grande machinerie du lobby militaro-industriel US qui intervient au moment précis où l'Empire est secoué par une crise sans précédent qui remet en cause son prétentieux et grandiloquent rêve d'hégémonie. A quoi peut bien donc rimer cette valse à contretemps entamée par notre empereur à talonnettes au plus mauvais moment du bal impérial ? A quoi sert même l'OTAN depuis la fin de la guerre froide ? Quel est le sens de notre engagement en Afghanistan alors que la situation de la coalition hétéroclite semble définitivement compromise sur place ?

 


Wait and see... Omegapha avait décidé de repousser à plus tard la dernière touche finale de la série consacrée à l'Afghanistan (liens Omegalpha) en constatant divers petits frémissements et infléchissements qui laissaient augurer d'un tournant majeur dans la gestion impériale de ce marécage nauséabond. Depuis quelques semaines, les pions se meuvent à pas feutrés sur l'échiquier (click Wiki) et les combinaisons et autre supputations vont bon train, en fait au rythme de l'accélération des évènements dans la sous-région. Seul notre cavalier bling-bling d'Intervilles raye encore interminablement le parquet de ses talonnettes en essayant de suivre une chorégraphie et un tempo beaucoup trop subtils pour ses bruyantes échasses de roi de carnaval. Un grotesque et solitaire ballet qui n'a pas vraiment emballé le contingent français engagé dans une vraie guerre absurde et déjà perdue, une troupe tricolore qui morfle de plus en plus sur cette terre inhospitalière (lien Partie « situation militaire »). Des soldats empêtrés qui payent surtout pour une erreur stratégique d'ampleur que laissaient déjà augurer les orientations stratégiques préconisées par le livre blanc de la défense. Le grand jeu asiatique (lien Le Grand soir) n'est pas fait pour les petits joueurs, les saltimbanques et les imposteurs. Il demande un minimum de vision pour cerner des enjeux, faire de la prospective et agir avec perspicacité. Soit, une sphère de réflexion bien trop élevée pour notre gyrophare national.... Accroché aux bras de son mannequin empourpré, ivre de sa toute puissance relative et de sa légendaire suffisance de parvenu, notre brillant élève de l'écurie Pasqua se montre bien incapable d'appréhender un monde un peu plus subtil que les petites combines électorales peu reluisantes et les barbouzeries en tous genres qui ont constitué son éducation politique. Dans ce type de dossier brûlant, le binaire et la réflexion sommaire se payent très cher in fine tant l'équation à résoudre comporte d'inconnues et de variables à ajuster inlassablement et finement au gré du déroulement des évènements.

 

Loin de prendre le temps de la réflexion, un gage de sagesse, notre empereur de poche s'est benoitement empressé d'obéir aux injonctions impériales pour un gain diplomatique et tactique assurément nul et des pertes en tous genres garanties. Pire, les différents signaux qu'envoient en moment la France au monde annihilent complètement les années de bonne gouvernance et de grande prudence de Jacques Chirac et de ses prédécesseurs en matière de politique extérieure. Une retenue salutaire et une réserve prudente qui nous avaient évité bien des écueils, le dernier étant le bourbier irakien qui ne semble pas prêt de s'assécher si l'on en juge par la recrudescence des violences après quelques mois d'accalmie relative sur le terrain. La tradition d'indépendance stratégique et diplomatique de la France qui a si souvent permis à notre pays de servir d'interlocuteur crédible au niveau international tout en s'affirmant comme une entité incontournable dans le jeu diplomatique, n'est plus qu'un lointain souvenir depuis l'accession au pouvoir du plus « néocons » des présidents français en la personne de Sarkozy « l'américain »...



birthdaytona.jpg

 

 

« Sarkozy est peut-être le premier président français qui semble ne pas aimer la France » Diana Johnstone de CounterPunch

 


Voici donc une inclinaison avérée (pour ne pas dire une subordination totale) de notre petit prodige qui dilapide à une vitesse vertigineuse la « voix » de la France dans le concerto bruyant des chancelleries et qui nous renvoie de facto, dans la tranche des quantités négligeables et des bénis oui-oui insignifiants. Notre finaud et sournois local se gargarise assez souvent d'avoir un sens du timing inégalé et nous nous empressons de confirmer cette rare qualité au vu des derniers développements de notre politique extérieure. On ne peut en effet qu'applaudir la prouesse accomplie par le président français qui vient d'annoncer triomphalement le retour de la France dans la sphère politico-militaro-mafieuse de l'OTAN au moment même où ce système de domination sans partage du monde incarné par l'alliance atlantique, se délite à vue d'œil. Chapeau bas pour l'artiste à la Rolex ! Diana Johnstone de CounterPunch qualifie ainsi le geste de soumission de Sarkozy de « reddition inconditionnelle » et tente malgré tout de lui trouver quelques circonstances atténuantes en fouinant dans la personnalité de l'intéressé un brin névrosé : « Sarkozy est peut-être le premier président français qui semble ne pas aimer la France. Ou, du moins, qui semble préférer les Etats-Unis (par ce qu'il regarde à la télévision). Il peut donner l'impression d'avoir voulu être le président de la France, non pas par amour pour son pays, mais par vengeance sociale contre lui. Depuis le début, il s'est montré pressé de « normaliser » la France, c'est-à-dire, de la refaçonner en accord avec le modèle américain » (Lien CounterPunch - partie le Marécage). Johnstone résume ensuite avec pertinence ce que cela implique : « Le pire effet politique est beaucoup plus vaste. L'impression est à présent créée que « l'Occident » - l'Europe et l'Amérique du Nord - se barricadent contre le reste du monde par une alliance militaire. Rétrospectivement, la dissidence française a rendu service à l'ensemble du monde occidental en donnant l'impression - ou l'illusion - que la pensée et l'action indépendantes étaient toujours possibles et que quelqu'un en Europe pouvait écouter ce que d'autres parties du monde pensaient et disaient. Désormais, ce « resserrement des rangs », salué par les fervents défenseurs de l'OTAN comme « améliorant notre sécurité », sonnera l'alarme dans le reste du monde. L'empire semble resserrer ses rangs en vue de faire la loi dans le monde. Les Etats-Unis et ses alliés ne prétendent pas ouvertement diriger le monde, seulement le réguler. L'Ouest contrôle les institutions financières mondiales, le FMI et la Banque Mondiale. Il contrôle le judiciaire, la Cour Criminelle Internationale (...) Pendant ce temps, les Etats-Unis causent la mort de centaines de milliers, voire de millions de personnes en Irak et en Afghanistan et soutiennent l'agression continuelle d'Israël contre le peuple palestinien. Pour le reste du monde, l'OTAN n'est que la branche armée de cette entreprise de domination. Et cela à un moment où le système du capitalisme financier dominé par l'Ouest entraîne l'économie mondiale dans l'effondrement ». Voilà pour le timing parfait !


Une analyse qui vient d'être confortée par la nomination de l'ancien premier ministre du Danemark, Anders Rasmussen à la tête de l'alliance pour succéder à Jaap de Hoop Scheffer. Un nouveau chef pour une nouvelle guerre impériale à mener (l'Afghanistan après l'Irak) dirons nous pour résumer l'actualité de cette association de malfaiteurs en uniforme qui vit des heures difficiles (liens Courrier International - De Defensa). Rasmussen ? Favorable à la guerre en Irak (il a envoyé des troupes danoises en mettant fin à prêt de 100 ans de non engagement militaire de son pays), proche des « néocons » du clan Bush, notre lauréat a défendu vaillamment le camp de concentration de Guantanamo et les caricatures de Mahomet parues dans un quotidien d'extrême droite local (Liens Globe blog - Wiki). L'homme qu'il faut à l'endroit qui convient affirment déjà les fanatiques du « choc des civilisations », cette imposture idéologique nauséeuse qui camoufle le sale business des équarisseurs de la planète sous des oripeaux sociologiques et religieux. Pour le plaisir de savourer encore cette imposture manifeste, on pourra se remémorer la prose vibrante et émue de l'un des gourous du mouvement, Daniel Pipes décrivant un Afghanistan idyllique après l'intervention de la coalition en 2001 : « Le matin du 9 novembre, le régime des talibans régnait sur près de 95% de l'Afghanistan. Dix jours plus tard, il ne contrôlait plus que 15% du pays. Cet effondrement est essentiellement dû au fait que de nombreux soldats talibans, effrayés par la puissance aérienne américaine, changèrent de camp pour rejoindre l'Alliance du Nord soutenue par les États-Unis. (...). Cette évolution s'inscrit dans un cadre plus large; après la démonstration de force américaine, les Afghans considèrent maintenant l'Islam militant comme un projet sans avenir. Et ils ne sont pas les seuls: des Musulmans du monde entier partagent ce sentiment (...) - Lien Daniel Pipes blog. Alléluia ou presque puisque la Pax americana (lien Wiki) vendue par ces mythomanes dangereux a aujourd'hui des allures de cauchemar climatisé dans les bunkers ultra bétonnés et sécurisés à Kaboul ou à Bagdad... Sueurs froides garanties (jetez à nouveau un œil sur les liens d'actualité de la partie « situation militaire »).


 

ezechiel-dust.jpg



«  L'occidentalisme est une doctrine d'extrême droite en émergence »
Emmanuel Todd


Dans le même ordre d'idée, le retour de la France dans le giron de l'OTAN a été l'occasion pour la propagande impériale de se livrer à son exercice favori : l'acrobatie sémantique au service de la mystification éhontée à destination d'une opinion publique que ces tacticiens de la novlangue supposent évidemment abrutie au dernier degré. On ne s'étendra pas trop longtemps sur l'ineffable Lellouche et ses saillies intempestives sur les plateaux télévisés, son verbe n'étant qu'éructations haineuses et menaces grossières façon gros bras du GUD et d'Occident (le vrai faucon en somme), pour ne garder que cette anecdote savoureuse du caviar à Douchambé qui resitue le personnage dans toute sa splendeur (liens Figaro -Youtube - Wiki - Libertés internet). Tout aussi rapidement, on évacuera la prose mercenaire et défraichie de notre mûr philosophe des lamentations sélectives, le roboratif BHL en service commandé (lien le Point sur « les mensonges des anti-OTAN », sic) pour s'intéresser un peu plus à la communication gouvernementale. Sans surprise notre brillantissime homme d'affaires...étrangères, Bernard Kouchner a pondu une vibrante tribune dans Le Monde sobrement intitulée « La France dans l'OTAN, fidèle à son destin ». L'intitulé même de la profession de foi résume assez bien la méthode employée : un mixage de grandiloquence surannée pour masquer le vide de la pensée stratégique et de la sémantique dévoyée pour noyer le poisson. De quelle fidélité parlons-nous ? Celle de De Gaulle puisque le parti gaulliste dirige le pays...en détruisant l'héritage du grand Charles ? Celle du vassal vis-à-vis de son mentor US ? De quel destin est-il question ici ? Ne cherchez pas de sens profond à cet assemblage d'idées biaisées pour coller aux contorsions grimaçantes de la politique de Sarkozy, le propos est jetable et la parole sans réel fondement idéologique. « La première attaque contre l'Afghanistan était légitime, il s'agissait de déloger Ben Laden ; d'ailleurs, les Russes nous y avaient aidé. Mais l'irakisation de l'Afghanistan participe d'une agression du monde musulman par le monde occidental. L'occidentalisme est une doctrine d'extrême droite en émergence. La France va être du côté du mal : en exposant des troupes françaises et en participant aux bombardements de la population civile afghane. Et, grâce à Sarkozy, nous risquons même ce qu'ont subi la Grande-Bretagne et l'Espagne à la suite de la guerre en Irak » nous éclaire beaucoup plus surement Emmanuel Todd (lien Contre Info).

 

Il s'agit en fait de justifier maladroitement la « reddition inconditionnelle » évoquée par Diana Johnstone en masquant la vilenie sous quelques tournures bien agencées par les innombrables petites fourmis littéraires qui grouillent dans les cabinets ministériels. De la même manière, c'est à bride abattue qu'Hervé Morin est intervenu dans le débat pour apporter sa contribution forcément nécessaire en affirmant que le retour de la France dans le commandement militaire intégré de l'Otan permettra d'être à la fois "la tête et les jambes" de l'Alliance (lien Figaro). Prière de ne pas pouffer de rire devant une contrevérité aussi énorme, les gros sabots de notre ministre de la défense piétinent allègrement la réalité de notre asservissement total au complexe militaro-industriel US pour nous placer dans le tiercé de tête des leaders triomphants et nous assurer le ticket gagnant. La France vient tout simplement de rentrer dans le rang en rejoignant piteusement la cohorte des légions impériales et de faire allégeance à une organisation largement discréditée, impliquée dans nombre de coups tordus (archives Omegalpha) et vidée de sens puisque la guerre froide est achevée depuis des lustres. Comme l'indique le député de l'Essonne, Nicolas Dupont-Aignan, cette adhésion inopportune et à contretemps, n'obéit à aucune logique si ce n'est celle de Nicolas Sarkozy « prisonnier de son atlantisme effréné » et entièrement responsable de la « politique d'abaissement de la France » (lien Libération).




flipper.jpg
 

 

Des mécanismes implacables qui entraînent des enchaînements à des conflits et à des stratégies absurdes

 

 

Mis en orbite par l'administration Bush et le réseau atlantiste, le candidat de Neuilly obéit de fait à un agenda strictement défini, sans aucun état d'âme et sans se soucier un instant de l'intérêt national (lien Voltaire « Opération Sarkozy »). Un employé modèle en somme... Embourbé en Afghanistan comme il s'est envasé en Irak, l'Empire se montre bien incapable de faire face au désastre annoncé au moment même où il affronte une crise financière sans précédent (l'heure de guerre en Afghanistan coûte aux contribuables US...17,5 millions de dollars révélait le Canard enchainé - 22 avril 2009). Pour se dépêtrer de ses rêves grandioses de conquête qui ont viré à la débandade en règle, l'Empire n'a donc plus d'autre choix que d'activer le pion « OTAN » pour siphonner des troupes et des fonds « alliés » (lien Libération) tout en compromettant tout ce beau monde dans les sanglants bourbiers légués par le merveilleux George Bush Jr. « La présidence GW Bush a fiché au cœur de l'ensemble occidental des mécanismes implacables qui entraînent des enchaînements à des conflits et à des stratégies absurdes. Ce legs destiné à durer fonctionne comme une sorte de diabolus ex machina mettant à jour toutes nos contradictions. GW, messager zélé d'une Histoire dont il ignore tout mais qu'il sert à mesure, est décidément impayable et nous le regretterons (Lien De Defensa). La guerre perdue déjà (Afghanistan) provoque bien quelques grincements de dents (Liens De Defensa) mais elle a le mérite de  remettre l'OTAN au cœur du système : « L'OTAN s'est toute entière engagée en Afghanistan, dans une guerre qu'elle fait très mal et qui ne cesse de secouer ses structures et mettre en cause sa solidarité. Pour l'OTAN, cette "guerre-qui-ne-sert-à-rien" a en vérité une utilité essentielle: si elle n'est pas gagnée, elle aura prouvé l'inutilité de l'OTAN et peut-être compromis son destin de façon décisive ; si elle est gagnée, l'OTAN pourra proclamer qu'elle sert à quelque chose, - gagner les "guerres-qui-ne-servent-à-rien". De toutes les façons, on sait que l'OTAN ne peut pas gagner et que "failure is not an option"». 



 

lili2.jpg



Les nappages de bombes en règle sur la population afghane

 


Devenu un instrument obsolète, le commandement militaire intégré de l'Otan se transforme donc peu ou prou en une sorte de milice privée impériale officiellement assignée à la « lutte contre le terrorisme » (lien Voltaire) et officieusement chargée des basses manœuvres comme ces nappages de bombes en règle sur la population afghane si réticente aux "bienfaits" de l'occident (liens Mondialisation - 20 MN - Figaro - Nouvel Obs). Une « lutte contre le terrorisme » qui ressemble furieusement à un business plus que juteux pour le lobby militaro-industriel puisque le GAO (cour des comptes US) vient de calculer que cette fantaisie militaire illusoire a couté la bagatelle de  808 milliards de dollars pour la seule période qui court de fin 2001 au printemps 2003 sur les deux théâtres d'opérations principaux (Irak, Afghanistan - source Canard enchainé). Tout ceci semble d'une absurdité totale et criminelle au moment même où le conflit en Afghanistan vient de franchir un nouveau pallier avec l'envoi de renforts pour la coalition occidentale, l'élection présidentielle qui se profile à Kaboul et qui s'annonce chaude et l'ouverture d'un front important au Pakistan. La boite de Pandore est en fait ouverte depuis longtemps et plus personne ne sait vraiment comment refermer le couvercle chauffé à blanc. Près de 70 % du territoire afghan est aux mains des Talibans, 200 000 armes expédiés là-bas ont disparu tout comme 5 milliards d'aide internationale depuis juillet dernier (source Canard enchainé du 4 mars 2009). Voila qui résume assez bien le chaos local. On peut néanmoins pousser un soupir de soulagement : nous faisons désormais partie de l'Empire du Bien et nous participons enfin au carnage global initié par les « civilisés » pour mater ces foutus enturbannés sans espoir de gagner. Nous avons raté autrefois le fumeux train qui partait pour Bagdad mais pas celui qui nous conduit dans l'enfer afghan grâce à l'immense talent de notre vaillant Empereur à talonnettes. Qu'il soit loué ! A suivre...


22.gif

Omegalpha sur le même sujet :


Afghanistan : de la liberté immuable à la défaite inéluctable (1)
 - Afghanistan : de la liberté immuable à la défaite inéluctable (2) - OTAN de Sarkozy, tout est devenu possible, hélas... (3) - OTAN de Sarkozy, tout est devenu possible, hélas... (2 b)  - OTAN de Sarkozy, tout est devenu possible, hélas... (2 a) - OTAN de Sarkozy, tout est devenu possible, hélas... (1)


La situation militaire :

 

Le grand jeu asiatique. (Le Grand soir) -


Un soldat français tué en Afghanistan
(Fil actu Figaro) - Afghanistan : un officier français tué dans un accrochage (Le Monde) - Les talibans attaquent à nouveau l'Otan (Nouvel Obs) - Trente insurgés tués dans un raid aérien en Afghanistan (Libération) - Trois militaires britanniques tués dans le sud de l'Afghanistan (Libération) - Afghanistan: 4 soldats de l'Otan tués (Fil actu Figaro) - Un gouverneur de province tué en Afghanistan (Nouvel Obs) - Pakistan: camions de l'Otan attaqués (Fil actu Figaro) - Afghanistan : deux soldats anglais tués (Fil actu Figaro) - Afghanistan : 10 tués dans des attentats (Fil actu Figaro) - Afghanistan: défilé après 4 décès (Fil actu Figaro) - Afghanistan : 4 soldats canadiens tués (Fil actu Figaro)21h58 USA/Afghanistan: une "aventure inutile" (Fil actu Figaro)  - 3 soldats de l'OTAN tués en Afghanistan (Figaro) - 75 morts dans des violences en Afghanistan (20 MN) - Afghanistan: 8 policiers tués (Fil actu Figaro) - Afghanistan: 13 civils tués dans un raid (Fil actu Figaro) - Attentat contre un véhicule diplomatique allemand à Kaboul (Libération) - Attentat suicide au sud de l'Afghanistan : 80 morts (Nouvel Obs) - Afghanistan/bombardement : civils tués (Fil actu Figaro) Pakistan: 65 camions de l'Otan brûlés (Figaro) - Huit civils tués en Afghanistan (Fil actu Figaro) - Afghanistan : les talibans attaquent un hôtel de luxe à Kaboul (Le Monde) - Afghanistan : trois soldats US tués (Fil actu Figaro) - - Pakistan : un dirigeant d'al-Qaida tué (Fil actu Figaro) - Les taliban attaquent à Kaboul, au moins neuf morts (Libération) - 2008 : toutes les 30 heures, un militaire occidental a été tué en Afghanistan (Secret défense) - Les violences contre les enfants s'accroissent en Afghanistan (Libération) - Emeute à Kaboul après la mort d'un civil, tué par les militaires (Libération) - Quatre soldats britanniques tués en Afghanistan (Libération) - Les talibans du Pakistan diffusent une vidéo de l'otage polonais décapité (Libération) - Trois civils afghans tués par une patrouille de l'Isaf (Libération) - Une vingtaine d'islamistes tués dans un raid aérien au Pakistan (Libération) - Pakistan: 12 camion de l'OTAN détruits (Fil actu Figaro) - Attentat contre les services de renseignements afghans à Khost (Libération) - Un Français enlevé à Kaboul implore le secours dans une vidéo (Libération) - Deux soldats britanniques tués dans le sud de l'Afghanistan (Libération) - Kaboul: quatre morts dans un attentat à la voiture piégée (Libération) 07h23 Pakistan/attentat: le bilan s'alourdit (Figaro) - 15h29 Afghanistan: hausse de la violence prévue (Figaro) - 08h58 Afghanistan: 3 soldats français blessés (Figaro) - Afghanistan: trois Américains et deux Lettons tués dans des combats (Libération)

 


Le marécage :


LA MISSION MONDIALE NAUSÉABONDE DE L'O tAN
(Diane Johnstone  CounterPunch - Questions citiques)


Otan: pourquoi Rasmussen est un mauvais choix
(Globe blog - Nouvel Obs)


Anders Fogh Rasmussen
(Wiki)

 

L'Alliance, une sorte d'entreprise en faillite (Courrier international)

 

Tous les chemins mènent en Afghanistan (De Defensa)

 

 La victoire transforme le monde musulman - (Daniel Pipes blog)

 
Pax Americana - Wikipédia

 

Les Etats-Unis «ravis» du retour complet de la France dans l'Otan (Libération)

 

21h40 Afghanistan: Lellouche nommé émissaire (Le Figaro)

 

OTAN - CIA - LELLOUCHE - MELENCHON (Youtube)

 

Groupe union défense - Wikipédia

 

 Occident (mouvement politique) - Wikipédia 

 

PIERRE LELLOUCHE, EN VOYAGE MINISTERIEL POUR ACHETER DU CAVIAR (Libertés & internet)

 

Les mensonges des anti-Otan (BHL Le point)
La France dans l'OTAN, fidèle à son destin, par Bernard Kouchner (Le Monde - abonnement)

Emmanuel Todd : En Afghanistan, la France va être du côté du mal (Contre info)

Otan: Paris sera "la tête et les jambes" (Le Figaro)

Otan: «Sarkozy est prisonnier de son atlantisme effréné» (Libération)

Otan : Védrine pilonne Sarkozy (Marianne)

L'OTAN qui attend la France, ou l'OTAN postmoderne (De Defensa)

Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la présidence de la République française (Voltaire)

La "guerre-qui-ne-sert-à-rien" en héritage (De Defensa)

 De sommet en sommet, de Londres (G20) à Strasbourg (OTAN) (De Defensa)

Contractions afghanes  (De Defensa) 

Le Brussels Forum et la houle transatlantique (De Defensa)

La « guerre au terrorisme », nouvelle mission de l'OTAN [Voltaire]

L'OMBRE DES TALIBAN PLANE SUR L'OTAN (Questions critiques)

L'Otan veut des renforts en Afghanistan pour éviter l'impasse (Libération)

Obama fait la promotion d'une extension de la guerre en Afghanistan (Mondialisation)

Les Etats-Unis envisageraient d'étendre leurs bombardements (20 MN)

Afghanistan: une trentaine d'insurgés et des civils tués dans des combats (Figaro)

 

Afghanistan : une frappe américaine fait 100 morts 06.05 à 12h38 (Nouvel Obs)

 

See U


Dj cC jUnG

http://omegalpha.over-blog.com/article-31218244.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche