Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2009 4 14 /05 /mai /2009 21:53




LA MALADIE DE LA VACHE FOLLE
AURAIT PU ETRE PLUS DANGEREUSE
QUE LA GRIPPE PORCINE.


Pourquoi ?


Le facteur principal de cette maladie est bien — d'après les conclusions de l'agronome Purdey après cinq ans de recherches et de communications scientifiques non retransmises par les médias (voir : http://daudon.free.fr/page112.html )  recherches ponctuées par les travaux du Professeur Bounias de Montpellier — l'action directe du "Phosmet", produit organophosphoré détruisant le système nerveux du varron de la vache, mais aussi le système nerveux des charançons lorsqu'il est répandu sur les céréales.

Ce n'est pas le seul facteur mais l'un des plus déterminants. Il n'y a pas besoin d'être biologiste ou grand clerc pour comprendre la dangerosité de ce produit sur les ruminants et tout être vivant (un de plus !).


Si ces annonces scientifiques, au cours desquelles Purdey a eu sa ferme incendiée et perdu deux de ses avocats dans des accidents de voiture, la comédie aurait continué avec des milliers, sinon des dizaines de milliers, de victimes à la clef sans que l'on puisse se douter de l'origine de la maladie et de ses répercussions sur l'homme. Création possible d'un vaccin inopérant, pourquoi pas ! Vénalement ne sont-ils pas prêts à tout ?


L'information fut transmise par Internet, les applications de ce produit sur les ruminants et sur les céréales cessèrent et la maladie s'éteignit d'elle-même. Les laboratoires étaient vaincus par l'information, désarçonnés pour plusieurs raisons dont la mévente.


Quant à la grippe porcine, les consommateurs sont bien informés. Ils ne veulent plus de porcs de batterie donc ils sont à l'abri de la grippe porcine car leur " corps " exempt de produits industriels (tout au moins de viande dégénérée) ne se dirige que moins facilement sur le basique et l'oxydé ou "crèchent" les virus. Seuls les adeptes de cette comédie chimique en supporteront les conséquences.


L'encéphalopathie spongiforme bovine n'a pas pu véritablement "dériver" vers l'homme, induisant la maladie de Creutzfeldt-Jakob grâce aux recherches de Purdey, sa pugnacité, son courage et à la transmission de ses recherches capitales au moment voulu.


Si nous demandons dans notre programme aux européennes le contrôle de l'information ce n'est pas pour des prunes.


Tout est donc question de transmission exacte. Je demande, avec insistance courtoise, à tous nos correspondants de rester en contact avec des hommes de science indépendants et de se liguer, même aux européennes, pour qu'en cœur ils votent pour des hommes tout aussi incorruptibles que Purdey quand bien même les bulletins des incorruptibles ne se retrouveraient que sur le site :
http://www.ric-france.fr.


Bien à tous et à la bonne nourriture.

Jacques Daudon

 http://daudon.free.fr -

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

plumedecib 15/05/2009 14:33

Toutes ces histoires de vache folle, de grippe et toute cette propagande, me semblent servir de à faire avaler les constructions d'usine à fabriquer des vaccins dont on ne sait pas de quoi ils seront faits. Là est le véritable problème...
Pour la vache folle, rappelons que les "spécialistes" avaient prévu 300 000 morts d'ici 2010, il y en a à ce jour.... 23.

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche