Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 04:28
 


Un logement - décent - à un prix raisonnable - pour tous  !

 

Les candidats au Parlement européen doivent, au nom du Peuple français, s’engager à mettre fin à l'Europe préhistorique des "sans domicile fixe" en garantissant un logement pour tous...

Lorsque la loi ignore le droit, la justice sourde et aveugle se rend complice des pires crimes. (V. Hugo)

Les juges et les politiques détruisent les emplois et réduisent les citoyens au  statut de SDF (sans domicile fixe). Or se retrouver à la rue conduit à ne même pas avoir le droit de pisser et déféquer, puisque la loi interdit de se soulager n’importe où. C’est ainsi que juges et politiques privent nombre de citoyens du droit élémentaire à la vie, et les condamnent à une alternative absurde : violer la loi ou crever !


- Pour une Justice européenne -

fondement d’une réelle Constitution européenne


L'Europe ne peut se construire sur des systèmes judiciaires différents et des lois contradictoires. A terme c'est autant de problèmes pour tous les citoyens européens et tous les couples constitués de citoyens de deux pays différents, leurs familles et leurs descendants (droit de la famille, droit des enfants, droit du travail, droit de succession)

Nous, Peuples de l’Europe, devons profiter de la construction européenne pour bâtir un nouveau système judiciaire européen qui tienne compte des erreurs passées, respectueux de la personne humaine et de ses droits, indépendant de toute oligarchie politique ou judiciaire, et fondement d’une réelle « Constitution européenne » constitutive d’une Europe politique dépassant le cadre de l’actuel condensé-des-divers-traités-européens.

Règle 1  : Toute Constitution reposant sur un principe de Justice, la construction de l'Europe politique requiert la création d'un modèle de système judiciaire commun à tous les pays de la communauté, qui pourra être adapté à chacun des pays en fonction des règles, us et coutumes, qui leur sont propres.

 

Règle 2  : La Commission européenne doit être saisie, dès à présent, d’une demande de création de commission ayant pour mission de créer un modèle européen de Justice, à partir de l’étude des fonctionnements et dysfonctionnements des divers systèmes judiciaires des pays de la communauté européenne.

Les candidats au Parlement européen doivent, au nom du Peuple français, s’engager à favoriser l’élaboration d'un système judiciaire européen comme fondement de l’Europe politique de demain, et s'engager à mettre fin à l'Europe préhistorique des "sans domicile fixe" en garantissant un logement pour tous !

 

Chantal COTTET  Artiste PYROplasticienne et ARTiviste

représentante du http://www.collectif-justice.net/



Principes du Collectif



Le Collectif est animé d'un esprit de liberté et d'ouverture afin que chacun puisse y trouver sa place.

Le collectif est une structure libre et ouverte qui n'a pas d'organe de direction et fonctionne sur le mode de l'échange avec toutes les personnes et  structures, sans distinction, pourvu qu'il y ait réciprocité.

Son objectif est de faire reconnaître les victimes  de décisions de justice viciées et les citoyens et citoyennes "sans droits" parce qu'exclus du système judiciaire.
Les moyens utilisés sont la création d'événements médiatiques et l'organisation d'actions diverses.

Il convient de distinguer trois catégories de victimes de dysfonctionnements judiciaires :

A - celles qui bénéficient d'une reconnaissance et d'un statut de victime qui leur donnent droit à une indemnisation souvent minime (ce sont les personnes relaxées après un séjour en détention préventive, les personnes victimes de violences policières flagrantes)

B - celles qui sont victimes de décisions de justice viciées et qui n'ont pratiquement aucune chance d'être rétablies dans leurs droits ou indemnisées, du fait de l'impossibilité de contester ces décisions protégées par l'autorité de la chose jugée, sans remettre en cause les principes qui fondent l'autorité judiciaire.

C - celles qui n'ont pas accès à la justice par manque de moyens, de temps ou de connaissance et qui n'ont de ce fait que des devoirs envers la République.

Le collectif recense ainsi  des "victimes reconnues", des "victimes déclarées" confrontées à des décisions de justice viciées et des "victimes muettes" qui n'ont pas pu ou ne peuvent pas faire valoir leurs droits en justice.

Ces "victimes muettes" représentées par les familles aux revenus compris entre 1000 et 3000 €, voire plus selon l'importance de l'endettement, représentent environ 60 à 70 % de la population.

La République en danger. On ne peut plus parler de République dans un pays où les deux tiers des habitants ne peuvent pas faire respecter leur droits.

Il est important de rappeler que Police et Justice sont là pour faire en sorte que,  respectant et faisant appliquer les droits de chaque citoyen,  la République est alors en droit d'exiger des citoyens qu'ils respectent ses lois et sa constitution.

Comme l'a rappelé le Président de la République, Droits et Devoirs vont de pair et la privation des droits des citoyens entraîne de facto le non-respect des obligations envers les lois de la République.

Les faucheurs OGM utilisent la désobéissance civile pour protéger la planète et l'environnement des dérives génétiques. Nous devons agir de même dans l'intérêt des valeurs de la République.

C'est par l'action et par l'action seule que nous nous ferons entendre.


Ensemble nous sommes plus fort !

http://www.collectif-justice.net/





Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche