Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 02:31

Les migrant(e)s de Calais,
ces indésirables errant(e)s !



Les migrant(e)s de Calais, ces indésirables errant(e)s !
samedi 16 mai 2009 par Nadia Agsous


Après la fermeture de Sangatte, voici venu le tour de la « jungle » du Calaisis. Car dans le cadre de son plan de lutte contre l’immigration clandestine, le ministre de l’Immigration, Eric Besson a annoncé le démantèlement de ce vaste campement de fortune, à proximité du port de Calais. Ce lieu qui sert de transit pour plus de 500 migrant(e)s d’origine diverse qui cherchent à se glisser dans un camion ou un ferry pour passer de l’autre rive de la Manche. Leur Eldorado. Qui sont ces êtres qui « s’obstinent » à réaliser leur rêve migratoire au péril de leur vie ? Que propose la France pour gérer leur présence à Calais ? Quelle est la réaction de la Grande Bretagne et de la presse britannique ?

La « jungle », ce « coin de l’enfer »…

A Calais, dans un campement sauvage apparu après la fermeture de Sangatte, centre de la Croix-Rouge fermé en 2002, « sur des terrains boisés, laissés à l’abandon », des migrant( e)s ont construit des abris : de petites cabanes faites de sacs en plastique et de morceaux de bois provenant de palettes… ». Beaucoup dorment sous des tentes et dans de vieilles bâtisses désaffectées. Pour se nourrir, ils/elles bénéficient de l’aide d’associations humanitaires (SALAM, le Secours Catholique…) qui leur distribuent des repas chauds deux fois dans la journée. Pour ces hommes majoritairement jeunes, et très souvent des femmes et des enfants mineurs venu( e)s de contrées lointaines (Afghanistan, Irak, Erythrée, Iran, Somalie, Soudan, Ethiopie…), Calais constitue dans leur périple migratoire un point de passage obligé. Un point d’ancrage provisoire. Un point de relais pour ces « marginaux », ces « indésirables », ces réfugiés qui vivent « aux bords du monde », en attendant de rejoindre clandestinement l’Angleterre, cette terre de tous les rêves et de tous les possibles. Ce monde de l’errance, de l’isolement, de l’extrême précarité, de l’humiliation, de la lassitude de soi et des autres et où la solidarité laisse pourtant entrevoir une lueur d’espoir dans un ciel sombre a été brillamment mis en scène par Philippe Lioret dans son émouvant film « Welcome ».


brûlée chez les migrants de Calais (Partie 1)
envoyé par Eunous. -

D’ici la fin de l’année, il n’y aura plus de « jungle »…

Cependant, « les migrants ne seront pas abandonnés », a déclaré Eric Besson. Car des « mesures humanitaires ambitieuses » seront prises en collaboration avec les associations d’aide aux migrants. Le but étant de « mieux traiter les personnes qui se trouvent en situation irrégulière, sans installer quoi que ce soit en dur ». Il n’y aura donc « ni un nouveau ni un mini Sangatte », a-t-il ajouté lors de sa récente visite à Calais . Ainsi, les migrant( e)s bénéficieront d’un nouvel abri qui servira de lieu de distribution de repas, d’un coin sanitaire avec des douches. La permanence de soins sera maintenue. Et ils/elles pourront désormais déposer leurs demandes d’asile à la sous-préfecture de Calais et non plus à Arras.

Pour une « renégociation des accords avec la grande Bretagne…  »

Natacha Bouchard, maire UMP de Calais pour qui la « jungle » est « un village très bien organisé que la ville ne peut plus accepter » a accueilli favorablement cette décision ministérielle. Par ailleurs, elle appelle à une renégociation des accords avec la Grande Bretagne car de son point de vue, la ville subit « une prise d’otage par des mesures que les Britanniques ne veulent pas assumer ». De son côté, Eric Besson a appelé les Britanniques à « prendre une part plus grande dans le contrôle de leur frontière avec l’espace Schengen… » car de son point de vue « seul le message clair et crédible que la frontière vers l’Angleterre ne peut être franchie permettra de dissuader durablement les filières d’immigration clandestines de s’implanter à Calais".

Pour Phil Woolas, « les tricheurs ne seront pas tolérés… »

Dans un communiqué, le ministre britannique de l’Immigration a rétorqué que leur frontière était « l’une des plus sûres au monde » et que « les immigrants illégaux ne font pas la queue pour entrer en Grande-Bretagne ». Par ailleurs, l’intégration de la Grande Bretagne à l’espace Schengen « reviendrait à affaiblir – leurs - frontières », ce qui encouragerait les « trafiquants qui profitent de la misère et de la souffrance humaines ». L’ancien ministre des Affaires européennes de

Tony Blair, Denis Mac Shane recommande “une action policière plus efficace” et “une action coordonnée à l’échelle européenne » car de son point de vue, c’est à « toute l’Europe de faire plus contre cet afflux d’immigrants économiques déguisés en demandeurs d’asile ». « La lutte contre les trafiquants doit être une priorité », a-t-il ajouté.

Selon le Daily Star, « Les français aident les illégaux… »  

Dans son édition du vendredi 13 mars, le quotidien populaire The Daily Star titre en haut de page « French aid illegals » (les Français aident les illégaux). Puis dans son titre principal, le journal précise en grosses lettres que « UK will have biggest population » (la Grande Bretagne aura la plus importante population européenne) car une « chaîne de « mini-Sangatte » sera installée pour les demandeurs d’asile autour de Calais quelques semaines après la déclaration du ministre français de l’Immigration qui affirme qu’il n’y aura plus de lieu d’hébergement pour les réfugiés qui attendent dans ce port de la Manche pour atteindre la Grande Bretagne. Et pour le journal d’ajouter qu’ "environ 190 000 immigrés devraient arriver chaque année en Grande Bretagne — alors — que la population britannique est sur le point de devenir la plus importante d’Europe ».  

« Les Français préparent de nouveaux Sangatte… », selon le Daily Express

qui estime qu’il y a en Grande Bretagne « one new migrant household every 6 minutes » (Toutes les 6 minutes, un nouveau foyer d’immigrant en Grande Bretagne). Par ailleurs, Sir Andrew Greene, président de l’association Migrationwatch UK (Surveillance de la migration au Royaume Uni) affirme que la fermeture du campement de la « Jungle » favorisera un « Sangatte bis qui ne dit pas son nom — car — le but humanitaire est, à court terme une évidence mais à long terme, il y aura une aggravation de cette situation ». Puis il conclut en estimant qu’« environ 2 000 migrants illégaux passent leur nuit dans les rues de Calais tout en rêvant d’une vie nouvelle au Royaume Uni » (édition du 13 mars 2009).

« Recession madness… (Récession en folie…) » titre à la Une le Daily Mail

« Sangatte illegal migrants queue for UK » (les migrants illégaux font la queue pour la Grande Bretagne », titre ce quotidien populaire. Le tout agrémenté d’une photo montrant des migrants faisant la queue devant le local d’une association qui leur vient en aide en leur distribuant des repas chauds.

Par ailleurs, le 25 avril, Mail On line écrit « hier, le Daily Mail a révélé les arguments de Natacha Bouchard, Maire de Calais qui mettent en cause les avantages généreux du système d’asile britannique qui incitent les migrants à utiliser la France comme une terre de passage vers la Grande Bretagne ».


vNadia Agsous

http://www.oulala.net/Portail/spip.php?article4062

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Populations sinistrées
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche