Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 19:10

Ggg

grippe porcine : les évènements

Grippe porcine - aviaire - humaine - mexicaine - A
 
     
 
Complété le 4 mai 09 (Mise en ligne le 30 avril 2009)

Nous allons vous communiquer différentes infos concernant cette affaire de grippe...


9 Mars 2009 : Communiqué de presse de Sanofi-Aventis !
Sanofi-aventis investit 100 millions € pour construire une usine de vaccin grippal saisonnier et pandémique au Mexique
Contrat signé à Mexico à l’occasion de la Visite d’Etat du Président Nicolas Sarkozy

Mélange génétique inédit H1N1 de grippe humaine, porcine et aviaire, ce virus est un monstre fabriqué par qui ?

Lois d'exception :

Dernière heure : déjà le Massachusetts, l'Australie, la Chine, le Japon... viennent de profiter de l'occasion pour proposer ou appliquer des lois d'exception, réduisant considérablement les libertés individuelles, et portant atteinte aux biens et aux personnes, allant dans ce sens :

1.L'Etat peut intervenir à votre domicile ou votre entreprise sans votre permission (pas besoin d'une confirmation de la maladie).
2. l'État peut vous obliger à prendre des médicaments (Tamiflu, vaccins, etc.).
3. l'Etat peut détruire votre propriété si elle est contaminée.
4. l'Etat peut consulter votre dossier médical sans votre consentement.
5. l'État peut restreindre vos mouvements, vous empêcher de quitter votre domicile.
6. l'Etat peut utiliser la garde nationale, police de l'Etat, la police locale et la force pour le respect des mesures imposées.
7. l'État ne peut pas punir les personnes qui signalent des cas de non-respect (si cela est fait de bonne foi).
Si vous ne vous conformez pas à ces commandes, vous pouvez être arrêté ou condamné à une amende ou les deux.

Notre article de Floraison n° 60 de décembre 2008 :
Grandes manœuvres pour préparer l’opinion à une pandémie de grippe aviaire ?
Réunions d'état-majors, publications... se multiplient, comme ce document officiel :
"Que faire en cas de pandémie grippale : un guide pratique a été publié par le Service d'information du gouvernement et le ministère de la Santé, pour savoir comment réagir si le virus H5N1 se propage à l'ensemble de l'humanité."
Que signifie cette agitation, en pleine crise économique ? Ceci, compte-tenu des fortes présomptions qu'il y a sur la grippe dite "espagnole" (1918-1919), qui n’a d’espagnole que le nom, et qui a fait 20 à 50 millions de morts (mortelle en 3 jours). En effet, les premiers cas de l'épidémie ont été détectés en Caroline du Sud, et non pas en Chine (et encore moins en Espagne). Cette grippe était donc d'origine états-unienne. Elle est apparue en février 1918 dans des camps militaires aux U.S.A. ](campagne de vaccinations devenue incontrôlable, contamination délibérée... ?). Alors, à présent, au 21e siècle, on peut faire pas mal de choses avec une campagne de vaccination mondiale*...
*Voir Floraison Hors Série d’avril 2008.
NB : Le groupe pharmaceutique GlaxoSmithKline a mis au point un adjuvant révolutionnaire, qui entre dans la composition de son prototype de vaccin humain contre le virus H5N1 de la grippe aviaire, et permet d'obtenir une efficacité avec une très faible dose d'antigène (ce qui est une condition pour une production de masse). GSK a signé un accord exclusif avec le chinois Neptunus, pour le développement de vaccins pré-pandémiques, ou destinés à lutter contre une pandémie.

Notre article de Floraison n° 62 d’avril/mai 2009 :
L'info publiée dans Floraison n° 60 semble fondée. Rappelons depuis, l'erreur (?) du labo canadien Baxter, qui a mélangé dans un vaccin, le virus de la grippe aviaire (H5N1), avec un virus grippal humain (ce qu'il fallait éviter à tout prix). Voici qu'un "exercice grandeur nature" vient d’être fait en France :
« Vent de panique dans un supermarché de Grigny, dans la banlieue Lyonnaise. Un exercice grandeur nature a été organisé lundi 9 mars, par l'Agence Nationale pour l'Amélioration des Conditions de Travail. Objectif : cerner le comportement de la population en cas de pandémie de grippe aviaire. ».
Et de lire dans la presse : « La France est le premier producteur mondial de vaccins, que la vaccination cherche un nouveau souffle » et que « la vaccination massive et rapide des populations exposées serait la meilleure solution pour éviter une catastrophe sanitaire » (grippe aviaire).
Et encore que :
Le Comité d'éthique envisage une pandémie de "H5N1", avertissant que :
« L'état d'urgence créé par une telle menace risque en effet de faire passer au second plan, voire d'abolir certaines libertés publiques, ou les principes d'égalité entre les citoyens. ». Rien que cela...

Notre « alerte sanitaire du 4 mars 2009 (mailing)
Baxter confirme qu'elle a fabriqué un produit contaminé par le virus H5N1
TORONTO — La compagnie Baxter a confirmé, vendredi, qu'elle a fabriqué un vaccin expérimental qui a accidentellement été contaminé par le virus H5N1 de la grippe aviaire.
Dr Roberta Andraghetti, une porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a affirmé que l'OMS suivait de près l'enquête qui retrace le fil des événements ayant mené à cette bévue (NDLR : ???).
"A ce stade-ci du processus, nous pouvons affirmer que les risques pour la santé publique et pour les professionnels ayant été mis en contact avec le virus sont à un très bas niveau", a-t-elle déclaré.
L'erreur, que les autorités de santé publique ont décrite comme étant "grave", a eu lieu au laboratoire de recherche de Baxter International à Orth-Donau, en Autriche.
Mais les circonstances entourant l'incident sont encore floues (NDLR : !!!).
Le produit contaminé : un mélange de virus de la grippe humaine H3N2 et de virus de la grippe aviaire H5N1 qui n'étaient pas correctement identifiés, a été envoyé à l'entreprise Avir Green Hills Biotechnology, une firme autrichienne. Celle-ci a par la suite transmis des portions du mélange à des sous-traitants en République tchèque, en Slovénie et en Allemagne.
C'est le sous-traitant tchèque qui s'est rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond, lorsque des furets auxquels il avait injecté le mélange sont morts.
Ceux-ci ne devraient pas mourir après une exposition au virus H3N2, ce qui signifiait donc qu'ils avaient également reçu le virus actif du H5N1.
Christopher Bona, porte-parole de Baxter, a confirmé l'information vendredi. Mais la compagnie n'a livré que peu de détails entourant l'incident...
Des spécialistes en biosécurité se sont montrés fort préoccupés du fait que le virus de grippe humaine H3N2 ait été mélangé avec le virus de la grippe aviaire H5N1.
Il s'agit d'une pratique dangereuse qui devrait être interdite, ont signifié plusieurs experts.
Une propagation accidentelle du mélange de H5N1 et de H3N2 aurait pu mener à des conséquences désastreuses.
Le H5N1 ne contamine pas facilement les humains, mais le H3N2 si.
Dans l'éventualité où une personne exposée au mélange était infectée simultanément par les deux souches, elle pourrait servir d'incubateur à un virus hybride capable de se propager facilement d'un humain à un autre.
Ce mélange de souches, appelé réassortiment, est l'une des deux manières de créer un virus pandémique.
Bref, tous les scientifiques savent que c'est le scénario à éviter A-B-S-O-L-U-M-E-N-T !!!
Le sort de l'humanité étant en jeux, rien que cela !
Et ces connards ont fait le seul mélange à ne pas faire !
Involontairement : ce sont de dangereux incapables à empêcher de nuire de toute urgence.
Volontairement : nous vous laissons le soin de commenter...
Peut-on dire qu'ils ne l'auraient pas fait sans le faire exprès ?

Où est apparue la première contamination de grippe porcine (H1N1) ?
À Fort Dix, New Jersey, en 1976. Possiblement une création d’un laboratoire militaire américain. Environ 200 soldats seront contaminés et quelques autres vont mourir, ce qui aura pour effet d’entraîner une campagne de vaccination forcée et discutable de la part du gouvernement américain puisque qu’ils ne tarderont pas à s’apercevoir que les gens vaccinés commençaient à mourir non pas du virus, mais des vaccins.
http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13417

Et le Tamiflu... (oseltamivir) ?
1) Il est jugé "susceptible de réduire la durée de la maladie (voire la mortalité)" s'il est administré au plus tard 48 heures après l'apparition des premiers symptômes. Ce qui en limite singulièrement l'intérêt... Il peut également être utilisé pour prévenir la contamination de l'entourage d'un malade. Mais là, les scientifiques craignent une utilisation abusive (comme pour les antibiotiques), qui ne ferait qu'accélérer la résistance du nouveau virus.
2) Et son utilisation à grande échelle promet bien des surprises... Des effets dangereux ont été observés au Japon.
Un étudiant de 17 ans qui a sauté devant un camion dans la région de Gifu venait de prendre du Tamiflu. Un autre cas est celui d'une lycéenne de la région voisine d'Aichi, tombée du neuvième étage après avoir, là aussi, ingéré du Tamiflu.
Le distributeur japonais de l'antiviral, Chugai Pharmaceutical, a envoyé un rapport au ministère de la Santé en reconnaissant la possibilité d'un lien entre des troubles du comportement et la prise de Tamiflu.
La notice du médicament distribué au Japon fait état de la possibilité de "comportements anormaux" ou "d'hallucinations". Comme on a déjà cela avec le Prozac, le cannabis, le "Ya ba" (la nouvelle drogue qui rend fou), bonjour l'ambiance... on va tous s'éclater...

Mais au fait, qui fabrique le Tamiflu ?
La compagnie Roche, qui a reçu les droits de vente et de marketing exclusifs de Gilead Sciences Inc. il y a une quinzaine d’années. Gilead Sciences Inc. est la compagnie qui a développé le Tamiflu. Qui en était le directeur, deux ans avant d’être nommé au poste de Secrétaire à la défense dans l’administration Bush?
Donald Rumsfeld, l’homme même qui possédait encore des actions dans la compagnie qui était pour profiter énormément (il empochera cinq millions de dollars) de la panique créée par le gouvernement Bush. Ainsi, l’ancien Secrétaire à la défense, Donald Rumsfeld a déjà profité de vaccins contre la grippe porcine dans le passé et maintenant, il semble qu’il en profitera de nouveau, tout comme Al Gore et son fond d’investissement.

Or, comme tout médicament, le Tamifu a une date de péremption !
Si les millions de stock de Tamiflu fait par les Etats, ne sont pas utilisés prochainement, la date limite d’utilisation sera dépassée…

Et le vaccin...?
Ah ! Le vaccin... c'est vrai, nous allions l'oublier... Mais au fait, de quel vaccin parlons-nous ?
- Celui contre LA grippe "basique" ? Oui, le vaccin de cette année pour la grippe de... l'année dernière ?
Car aucun vaccin ne peut être préparé et commercialisé à temps contre le virus de cette année... Rappelons que se vacciner contre la grippe ("basique") n'a jamais garanti une protection réelle. 10 personnes sont même décédées dans une maison de retraite, des suites de cette vaccination. Et combien de personnes ont eu la grippe pour la première fois de leur vie, la seule année où elles se sont fait vacciner ? De nombreuses études, depuis 30 ans, montrent un absentéisme et des frais de maladie plus importants dans la population vaccinée que chez la non vaccinée.
En réalité, l’agression due au vaccin a plus de risques de les affaiblir que de les protéger d'un virus qui n'aura rien à voir avec celui contre lequel le vaccin est censé les protéger. Alors que d'avoir la grippe ("basique"), serait un plus sûr moyen d'entraîner ses défenses immunitaires, durablement, et de mettre son terrain en état, pour le cas où...
- Et contre le H1N1 actuel, rien de disponible avant des mois… de toutes façons… Et rappelons qu'une campagne de vaccination massive et précipitée, est bien pratique pour supporter toutes les manipulations possibles... (injection d'une micropuce RFID, par exemple...
http://artemisia-college.org/Codes_barres__www_et_666____et_RFID-00-050-06-031-01.html ).

Mais comment diffuser un virus ?
- Précisément, lors de campagnes de vaccination, ou d'essais.
- Tout "simplement" par des "chemtrails", comme la Grande Bretagne vient de le reconnaître :
http://artemisia-college.org/Les_chemtrails__elements_troublants-00-050-05-085-01.html

Notre avis :
Tout laisse à penser à une vaste duperie organisée depuis un bon moment.
1) Pour le plus grand profit de certains…
2) Pour faire diversion sur la crise, et contrôler les troubles sociaux liés à celle-ci, et prévus à partir de cet été…
3) Dans le même esprit, pour faire passer des lois d'exception, très liberticides.
4) Pour, le cas échéant, si le virus devient "incontrôlable", diminuer la population mondiale de façon significative
http://artemisia-college.org/EXTRAORDINAIRE-00-03-05-0185-01.html

Néanmoins, en l’état actuel de nos informations, toute dramatisation semble inadaptée... pour le moment...
Rappelons que la grippe humaine "classique", fait tous les hivers entre 300.000 et 500.000 morts dans le monde, malgré (ou à cause ?) des campagnes massives de vaccinations, aussi, faut-il relativiser...
Encore que l'on commence à nous parler (menacer ?) d'une recrudescence possible pour l'automne prochain, façon grippe (pseudo) espagnole de 1918-1919...!!!

Que faire tout de même ?
- En cas de développement du virus dans votre entourage
Diffuser des huiles essentielles (mélange de mélaleuque à feuilles alternes, dit « tea-tree », de ravintsara, d’un peu de cannelle feuilles, voire de girofle, et de niaouli).
Privilégier le ravintsara* pour les onctions sur la poitrine (faire des réserves), et pour quelques gouttes sur un peu de miel.
Eviter les excès alimentaires.

- En cas de grippe avérée
Outre de consulter les services médicaux appropriés, faire de même, en ajoutant la prise de chlorure de magnésium (1 sachet de 20g dans 1 litre d’eau), à 20g/litre, à prendre sur tout au long de la journée, jusqu’à fin de l’état grippal, et diète au bouillon de légumes.

*Attention, certains labos confondent encore "ravintsara" et "ravensare aromatique", or, seul le premier a une action antivirale !
Voici une première liste (à compléter), de fournisseurs que nous garantissons :
http://www.full-nature.fr/
http://bioregit.it/
Si vous connaissez d'autres fournisseurs/producteurs offrant cette garantie, nous le signaler (avec les preuves)


Caractéristiques des virus grippaux :
Ces virus sont classés au sein de la famille des Orthomyxoviridae, dans le genre Influenzavirus.
Deux composants antigéniques majeurs caractérisent les virus influenza :
- Les antigènes internes qui définissent 3 types de virus A, B, et C.
Seul le type A a été isolé chez les oiseaux.
- Les antigènes externes qui sont représentés par l’hémagglutinine H et la neuraminidase N ; ils définissent les sous-types. Un sous-type étant caractérisé par une forme d’hémagglutinine et une forme de neuraminidase données.
Actuellement 16 hémagglutinines (H1 à H16) et 9 neuraminidase (N1 à N9) sont recensées chez les oiseaux.
Le virus aviaire est du type H5N1, et celui porcin/aviaire/humain du mexique est de type A H1N1.
Ces virus possèdent une grande labilité génétique qui se traduit par des mutations entraînant de faibles modifications ponctuelles ou des réassortiments entre deux virus qui peuvent aboutir à l’apparition d’une nouvelle combinaison H-N contre laquelle les défenses immunitaires de l’hôte (animal ou humain) ne présenteront aucune protection.
Les antigènes sont caractéristiques d'un micro-organisme. Ils sont susceptibles d'être identifiés par des anticorps (immunoglobulines Ig) de l'organisme qui y est confronté.
Fichier(s) joint(s) :
Source ;Artemisia
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-31786799.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 16/07/2009 13:43

Commentaire édifiant ! Je le publie, pour + de visibilité ! Merci, evaNB Mon blog est bien lu, parmi les 500 premiers / 950.000 over-blogmerci de m'informer, de NOUS informer !

SAINT ELOI 15/07/2009 23:56

La péremption du TAMIFLU est révélateur de l'arnaque des laboratoires pharmaceutiques avec la complicité de l'AFSSAPS (agence française de sécurité sanitaire des produits de santé). Le TAMIFLU "périmé" n'est pas périmé comme tous les autre médicaments à l'exception des tétracyclines (classe d'antibiotique) qui se dégradent et sont toxiques s'ils sont mal conservées. Mettre une date de péremption et une péremption courte permet aux laboratoires pharmaceutiques d'augmenter au minimum de 25% leurs ventes. Les conséquences pour nous sont:
 - Augmentation des dépenses de la Sécurité Sociale- Pollution de la nappe phréatique Il existe des procédures de retraitement des médicaments retournés, récupérés et refusés au sein des laboratoires pharmaceutiques permettant de récupérer le stock de TAMIFLU sous forme de poudre et de gélules. Scientifiquement il suffit d'un contrôle analytique pour vérifier si il ya dégradation ou pas, si il n'y a pas de dégradation il suffit de donner une nouvelle DATE de péremption sans toucher nécessairement à la DUREE de péremption qui est déterminée et arrêtée par le titulaire de l'AMM, donc du laboratoire pharmaceutique et donc de ses intérêts financiers. Les médicaments son des produits chimiques à la différence des produits biologiques. L'AFSSAPS est elle vraiment indépendante sachant que son budget de fonctionnement provient des redevances des laboratoires pharmaceutiques? Les experts de l'AFSSAPS travaillant pour les laboratoires pharmaceutiques sont ils vraiment indépendants? Le personnel de l'AFSSAPS recruté sans expérience ou à minima est il qualifié? ARRETONS LE GACHIS !!!

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche