Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 00:55




Dans son sac, mais ici la grosse saloperie a un tour, c'est aussi la grosse saloperie à un tour. Dans les deux cas, ça tourne autour de ça: Raffarin veut lancer la réflexion sur le scrutin à un tour pour toutes les elections présidentielles comprises. Tout cela est très grave, vous allez voir pourquoi avec quelques explications. Je n'hésiterai pas à l'écrire, c'est une grave menace pour la démocratie dans ce pays, et tout cela pensé par le numero 2 d'un parti qui est minoritaire dans l'opinion.

Quel est le principe du mode de scrutin  à un tour ?

Dans ce mode de scrutin proportionnel à un tour on donne avantage à la liste arrivée en tête, celle-ci obtient un avantage en terme de sièges. On lui donne la majorité des sièges à pourvoir , et on partage le reste entre toutes les listes y compris celle-ci. Ce qui veut dire que la liste en tête obtient la majorité des sièges, et lamine les autres sans avoir a atteindre 50% comme c'est le cas actuellement par exemple pour le scrutin régional.

On procède différemment , dans le mode de scrutin uninominal à un tour, pour les législatives par exemple, dans le cadre de circonscriptions que l'UMP Carreix est déjà en train de charcuter. Ici c'est tout simple, c'est le candidat qui est en tête lors du premier et seul tour qui est élu. C'est ce qui se passe en Angleterre. «le mode de scrutin britannique, à un tour» a expliqué Raffarin.D'après le même , ça marche bien la bas.

Prenons un exemple, imaginons qu'il y ait dans une circonscription donnée les résultats suivants au premier et unique tour:

LO 2%
NPA 5%
Front de Gauche 8%
PS 28%
Ecolos 8%
MoDEM 13%
UMP 31%
FN 5%

Le candidat en tête est l'UMP avec 31% , le total des voix montre que la gauche fait 51%. En cas de scrutin majoritaire à deux tours ( législatives classiques) , avec les reports de voix classiques le candidat UMP serait battu. Mais ici avec le scrutin à un tour il est en tête donc élu. Même si en gros 70% des électeurs ne sont pas de son avis. Imaginez les conséquences d'un tel mode de scrutin face à une opposition en plusieurs lot. Cela donne au niveau national un avantage énorme au parti qui est en tête et rassemble son électorat au premier tour.

Voilà donc l'explication de Raffarin, attention c'est du lourd:

«Je veux poser la question à partir des européennes (...) La méthode Sarkozy, c'est-à-dire un leadership présidentiel fort, un parti majoritaire unitaire et une stratégie d'ouverture, conduit à ne pas avoir de réserves au deuxième tour. Mais, dans une élection à un tour, nous sommes entre 25 % et 30 % des suffrages, ce qui correspond au score sarkozyste.»

«Quand on avait deux partis, le RPR et l'UDF, on avait des réserves de voix au second tour. Maintenant qu'on n'a qu'un parti, on n'a plus de réserves de voix au second tour. On aurait intérêt à un changement de scrutin électoral avec un scrutin à un tour»

Vous avez bien lu, il faut modifier le mode de scrutin pour faire plaisir au parti (majoritaire) unique qui n'a plus de réserves au second tour. Les effets de bord on s'en fout, en gros avec l'ouverture, ce gros con pense que l'UMP représentera in fine tout ce dont les citoyens ont besoin. Ici l'intérêt général celui de l'ensemble des citoyens passe en second avant celui de l'UMP : le "on" de la grosse outre du Poitou, c'est l'UMP, pas le peuple. Que des sensibilités politiques ne soient pas représentées

On me demandera pourquoi je suis grossier. Mais là ça se mérite, si j'avais ce mec en fasse de moi, je lui collerai mon poing dans sa grosse gueule de fumier qui nous invite à assister en silence au salopage de la République.Et le pire c'est que ce mec là envisage de changer le mode de la présidentielle. Il suffit de fouiller un peu sur Wikipedia, pour trouver quelques exemples :

Ce fut le cas par exemple en 1993 au Venezuela, alors que Rafael Caldera a été élu à la présidence avec 30,5 % du vote populaire. Il en fut de même aux élections de mai 1992, où Fidel Ramos, le Président des Philippines, a été élu, dans une lutte qui l'opposait à six autres candidats, avec seulement 24 % des suffrages exprimés.

C'est sans doute ça une démocratie apaisée !  Et cette histoire est a relier ce que le Canard Enchaîné relate dans son édition du 20 mai. Sarkozy se prépare à fanfaronner si l'UMP est en tête lors de l'unique tour des européennes du 7 juin. Tous les représentants de l'UMP parleront de socle de voix de 2007, Le volatile nous l'explique et cite Sarkozy: " Tous les sondages le disent: j'ai gardé mon socle de 2007, alors que le PS est mangé des deux cotés, à droite par Bayrou et à gauche par Besancenot.". Les pisses-froids objecteront qu'ils compare deux scrutins différents, mais cela se fait chez les citoyens ordinaires éloignés des analyses poussées des pseudos-experts. Le mal sera fait, et aucun journaliste ne reprendra les représentants UMP sur les plateaux. Même si 70% des électeurs ne l'auront pas suivi.

Le Canard explique que la majorité UMP a déja fait des projections. Dans le cas d'une élection a deux tours, le rapport entre sarkozystes en anti-sarkozystes serait de 42 à 58%. Ce qui signifie une défaite violente pour le camp sarkozyste. Vous imaginez donc la frayeur du camp sarkozyste: Nonobstant les différences politiques, les électeurs des diverses tendances opposées au gouvernement prendrait le même chemin dans un second tour.

On me rétorquera qu'il n'y a pas de sondage a deux tours sur une présidentielle qui donne de tels résultats. En effet, là il s'agit de simulations informatiques par les puissants outils du ministère de l'intérieur. Ce dernier dispose des résultats de toutes les élections et peut donc simuler des changement de mode de scrutin. Le scrutin à l'anglaise, à un seul tour, a donc été testé par les ordinateurs. Dans ce cas, l'UMP conserverait la majorité aux législatives, même en étant plus que minoritaire dans le pays. Le Canard cite le nom d'un obscur conseiller de Sarkozy qui fait dans le calcul électoral: Patrick Buisson, celui-ci vient de la droite dure étonnant non ? Avec Marleix à la manoeuvre, cela fait au moins trois UMP qui préparent la grande saloperie.

Grande saloperie efficace pour l'UMP, sauf si l'opposition se regroupait dans une coalition arc-en-ciel , de Bové à Bayrou, capable de dépasser de quelques points l'UMP et donc de conquérir une drole de majorité. Il va donc être nécessaire de surveiller ces dangereux projets de l'UMP qui se prépare à saloper la démocratie.

http://www.intox2007.info/index.php?post/2009/05/22/La-grosse-saloperie-a-un-tour...


Previous posts

Next posts


A écouter, les vidéos :
Les dés sont pipés, réveillez-vous bordel !!!

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alerte - danger ! - SOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche