Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2009 6 30 /05 /mai /2009 23:07



5-6-7 juin 2009 : fête du «Combat syndicaliste»


publié par
liliM Avant-hier 20H37

Reçu par mail :

5-6-7 juin 2009 : fête du "Combat syndicaliste", mensuel de la Confédération nationale du travail

Les 5, 6 et 7 juin 2009, se tiendra la fête du "Combat syndicaliste", organisée par l'Union régionale parisienne des syndicats CNT. Un événement entre luttes et fête, qui sera l'occasion pour notre
confédération d'exposer ses analyses et propositions face aux questions sociales et syndicales qui mobilisent les travailleurs à travers le monde, sous le slogan : « Aux riches de payer leur crise ! ».

Un espace de rencontres et de débats également avec des réalisateurs de films, des écrivains, des sociologues ou des historiens, et bien entendu des militants syndicalistes de la CNT qui exposeront leurs luttes récentes et à venir.

À l'heure ou le capitalisme montre son vrai visage, oubliant son vernis de bonne conscience et d'humanisme hypocrite, cette fête sera également l'occasion d'échanger sur les constructions d'alternatives concrètes dont l'anarcho-syndicalisme et le syndicalisme révolutionnaire défendus par la CNT sont porteurs.

Face aux manifestations d'enterrement que nous imposent les grandes centrales syndicales, de journées d'action sans grève aux défilés de samedi après-midi, la CNT oppose la convergence des luttes et revendique son orientation révolutionnaire. Elle souhaite faire de cette fête un moment de reconquête de notre espoir en un autre futur. Un moment d'échanges mêlant réellement lutte et fête, concerts pour les plus jeunes et le plus vieux, sans oublier les entre-deux ! Car, comme l'a écrit Emma Goldman, militante révolutionnaire et féministe américaine du début du XXe siècle : « Si je ne peux pas danser, je ne veux pas prendre part à votre révolution. »

Parce que le capitalisme ne s'effondrera pas tout seul et qu'il continue chaque jour de broyer les travailleurs, le développement d'un syndicalisme de classe, émancipateur et autogestionnaire, est plus que jamais d'actualité : rejoignez-nous les vendredi 5, 6 et 7 juin 2009 à la Parole errante, 9 rue François-Debergue, 93100 Montreuil
(
http://la-parole-errante.org/index.php'cat=lpe-presentation)

Vous trouverez ci-joint le programme détaillé de cette initiative sur
http://www.cnt-f.org/cs2009/

Pour tout contact ou demande : cs2009@redblack.org

CNT - bureau confédéral
http://www.cnt-f.org

http://cnt-f.org/cs2009/fete_du_cs_wb.jpg



_____________________________________________________________________________________




Pour réveiller ceux qui dorment

publié par liliM Avant-hier 20H43

Un billet de Tanka lanceuse d'alertes pour Terre sacrée

Pour réveiller ceux qui dorment, il faut poser des questions, de bonnes questions, simples, éveiller la curiosité et le doute; il faut expliquer comment fonctionne ce monde, qu'ils sont considérés et traités comme des consommateurs, comme le bétail qu'ils mangent et que ce sera pire encore pour leurs enfants.

Les enfants sont formatés dès la maternelle, et ils sont endormis par des programmes télé débiles, la violence et la cruauté font parties de leurs jeux et finalement de leurs quotidiens, ils sont "éduqués" pour devenir de bons travailleurs, de bons consommateurs, et ce n'est pas ceux qui arriveront à un bon niveau de vie qui viendront cracher dans la soupe. Quant aux autres, les "ébavurés", les laisser pour compte, ils sont dans l'ombre et s'empoisonneront d'une manière ou d'une autre.

Travailler pour le salaire de misère qu'est devenu le smic où, une fois payé le loyer, l'eau, l'électricité et la bouffe (le juste nécessaire en fait), il ne reste plus rien, c''est ni plus ni moins de l'esclavagiste rémunéré !

Les esclaves n'étaient-il pas nourris et logés ? Ils ne se posaient pas la question de choisir entre avoir faim ou avoir froid, combien d'entre nous maintenant se la pose ? Et combien meurent de faim dans la misère ou de froid durant l'hiver ?


Quant à ceux qui ne se la posent pas encore, c'est parce qu'ils se nourrissent de discount, dans les Restos du Cœur ou ailleurs, dans les poubelles des grandes surfaces, quand il n'y a pas eu sciemment de l'eau de Javel déversé dedans pour les en empêcher, plutôt jeter la nourriture que de la donner !!!

Certains peuvent encore dormir tranquille, les prochains sont ceux qui auront versé l'eau de Javel, couche par couche, si personne ne bouge, on finira par tous y passer, catégorie par catégorie, si ce n'est pas la faim, ce sera de désespoir, d'affection, ou d'empoisonnement.

Encore ?

Tanka

En ligne sur :
http://terresacree.org/souffrancehumaine.htm

Source : reçu par mail de terre sacrée

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche