Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2009 6 06 /06 /juin /2009 21:39
Samedi 6 juin 2009




L’Express
d’hier (3 juin) a publié sur son site un dossier qui fait la une cette semaine : "
Tout ce que l’on ne vous dit pas sur les
Express médicaments.jpgmédicaments". Il contient des extraits du livre du Dr Sauveur Boukris intitulé "Ces médicaments qui nous rendent malades" (Le Cherche Midi), à paraître aujourd’hui.



Sont abordés entre autres : "les effets secondaires gravissimes de médicaments consommés couramment; l'ignorance crasse de médecins formés, le plus souvent, à la seule école de l'industrie pharmaceutique; l'invention de maladies imaginaires pour l'unique profit d'entreprises florissantes; la partialité des experts; le laxisme d'autorités sanitaires bienveillantes; la force d'un lobby mieux organisé que jamais...", les interactions médicamenteuses, le nombre colossal d’hospitalisations et de décès dus aux effets secondaires, l’absence d’innovation thérapeutique, les risques de l’automédication, "les médecins téléguidés" par les laboratoires par le biais des visiteurs médicaux et autres financements créant des conflits d’intérêts...



La préface du livre est signée par le Pr Philippe Even, et le dossier contient un entretien avec lui, intitulé "
Certains représentants de l’Etat sont corrompus". C’est sur celui-ci que je voudrais mettre l’accent dans cette note, parce que je pense qu’il a raison en disant qu’en France, le véritable changement ne peut venir que des patients, d’une prise de conscience qui pourrait faire suite aux scandales provoqués par les effets secondaires des médicaments et qui les poussera à taper du poing sur la table.


Lire la suite



http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-32308141.html


Lire ici :
http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/06/04/l-express-conflits-d-interets-et-corruption-des-medecins-par.html



_________________________________________________________________________


Commentaire reçu


Bonjour Eva,

Je viens saluer la blogueuse résistante que vous êtes. Vous parlez des moyens de résister à la crise et de s'en sortir au mieux, après avoir posé le bon diagnostic et exercé notre pensée critique, je parle des moyens de résister aux dérapages de l'industrie pharmaceutique et de s'en sortir de préférence sans voir nos vies surmédicamentées, voire ruinées à cause de certains médicaments défectueux prescrits par des médecins qui ont des conflits d'intérêts, des liens financiers avec les laboratoires pharmaceutiques...

Démarche éducative dans les deux cas.

Vous êtes au coeur même du sujet parlant de l'industrie pharmaceutique: tout est fait pour que nous autres, dindons de la farce médico-pharmaceutique, venions en aide  aux pôôôvres laboratoires.

La stratégie est tellement bonne, qu'on ne se rend souvent même pas compte qui est le destinataire de l'argent qu'on nous extorque, par exemple à travers les franchises médicales.
On nous dit que nous les payons pour financer les soins des malades d'Alzheimer. (Cause très noble, là n'est pas la question). Mais est-ce vraiment le cas? Je crains que non, ou alors de façon très marginale.

J'ai exposé les arguments dans une note, qui parle de coulisses qui n'ont pas grand-chose à voir avec l'image médiatique de certaines "élites" du pays réunissant leurs forces pour faire avancer cette cause nationale. Par contre, la cause des profits privés, elle, avancera certainement.

Les intérêts privés et les conflits d'intérêts sont légion dans ces coulisses des beaux sentiments média-compatibles : entre recherche publique et profits privés, entre médecine et industrie pharmaceutique, entre la volonté de faire du profit et celle d'appliquer les soins efficaces, etc.

Si cela vous intéresse, voici le lien:


"Plan Alzheimer et conflits d'intérêts:
les Sarkozy, Sanofi, recherche publique,
franchises médicales... Les deniers publics
feront les profits privés"

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/03/05/alzheimer-nouvelle-fondation-de-cooperation-scientifique-mai.html


Continuons à nous battre pour diagnostiquer avec lucidité toutes les dimensions de la crise, condition nécessaire pour définir les modalités d'en sortir et pour imaginer un monde dans lequel elle ne se reproduirait pas.
Bonne continuation!
Et vive l'utopie!
Cordialement,

"Pharmacritique"

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Eva R-sistons 24/01/2010 02:32


Merci Vittore pour cette vidéo, eva


Vittore 21/12/2009 15:45


Les actions des industries pharmaceutiques sont connues depuis longtemps comme étant purement d'intérêts financiers. Mais cela ne marche que parce qu'elles ont le soutien de politiciens véreux à
leur solde. Cett vidéo satirique est pourtant bien de mise dans le contexte actuel: http://www.dailymotion.com/swf/xaxcrh



Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche