Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 14:58



RSA, population sous contrôle !
Enfumage massif - à relayer -



Normal que le RSA n'ait pas le succés escompté par le très cher Martin Hirsch ! Ce brave garçon a soit été totalement récupéré par le gouvernement qui se sert de lui comme d'un chiffon à poussière, soit succombé à une ambition larvée, soit assouvé un travers d'inquisiteur ! Pour nous pondre une telle horreur.

La structure du RSA semble pourtant alléchante, de même que la campagne publicitaire qui le promeut. Le travailleur dit pauvre se voit attribué un genre de salaire de complément qui lui permet de se hisser au-dessus du seuil de pauvreté. Pour pouvoir bénéficier de ce coup de pouce providentiel, il se doit de remplir un formulaire de six pages. Il doit derechef faire part de la totalité de ses sources de revenus, y compris les aides ponctuelles d'amis, familles, associations caritatives. Il est en outre fortement conseillé aux jeunes adultes de plus de 25 ans d'attaquer leurs parents en justice pour obtenir une pension alimentaire ! Ou bien demander une dispense à la CAF. ! Ce balayage au peigne fin des ressources du travailleur pauvre sera systématiquement renouvelé tous les trois mois. Les renseignements seront à la disposition des administrations fiscales et sociales. Par ailleurs, la vie privée, le statut de chacun sont passés au crible. Les erreurs ou omissions seront sanctionnées avec la plus grande sévérité. Non contents de se trouer de stress de par une situation plus que fragile, les travailleurs pauvres devront se coltiner une armée de CRS invisibles dans leur porte-monnaie ! Les flux de leur compte en banque sera sans cesse sous haute surveillance, le moindre petit chèque issu de la vente d'un objet personnel ou d'un cadeau d'anniversaire sera aussitôt disséqué et illico déduit du RSA. C'est ça la France de Sarkozy mon ami ! On comprend mieux pourquoi seulement 11 % des électeurs français y adhèrent. Comme le dit si bien mon fils, on doit retrouver ces 11 % dans le vivier des adhérents du MEDEF. Parce qu'à part les plus riches qui peuvent tout se permettre puisqu'ils bénéficient du bouclier fiscal et d'une totale impunité, personne n'est épargné.

C'est une dérive policière manifeste., une entorse sans précédent aux lois des familles.  Tout s'est conduit sous couvert d'une publicité mensongère, une enfumage collectif.

Mais il y a en plus un autre effet pervers de cette allocation malicieuse. Elle donne aux entrepreneurs le quitus pour une diminution des salaires, prévue dans le paquet économique européen. De plus, les autoentrepreneurs ont à présent droit au RSA, ce qui crée une concurrence totalement déloyale pour les artisans installés. Le statut d'autoentrepreneur avait déjà pour effet de détruire les tissus des compétences puisque n'importe qui peut faire n'importe quoi.

A  LIRE ET A RELAYER MERCI  ACTUCHOMAGE

ACTUACHOMAGE a décidé de saisir la CNIL. Mais la population française à d'ores et déjà décidé de boycotter ce dispositif


http://o-pied-humide.over-blog.com/article-32474698.html

Merci à Plume de cib

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alerte - danger ! - SOS
commenter cet article

commentaires

Eva+R-sistons 11/06/2009 23:23

Effrayante société Anne, je regrette d'avoir mis au monde 3 enfants, je t'embrasse eva

Eva+R-sistons 11/06/2009 23:20

Merci Shine, je vais le publier, préviens-moi encore, bien à toi eva

Anne+Wolff 11/06/2009 14:52

Belle arnaque, fiché à mort pour quelques miettes, et le stress à l'avenant. La honte. Anne

Shine-Hardcore 11/06/2009 10:05

RSA : Mega-flicage des chomeurs !!

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche