Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juin 2009 5 12 /06 /juin /2009 01:48
publié par babelouest (crisonnier) Hier 11H36

Sapir: «les commentateurs du 7 juin sont aveugles!»

Jacques Sapir - Economiste | Jeudi 11 Juin 2009 à 10:21

Pour Jacques Sapir, économiste qui avait apporté son soutien au Front de gauche, les commentateurs politiques ont tout faux dans leurs analyses du scrutin européen. Lui se refuse à n'y voir qu'une victoire des conservateurs : il constate qu'il y a un «rejet de l'Europe fédérale» et considère comme une «impasse» le succès d'Europe Ecologie.



http:// www.flickr.com/photos/alainalele/)" src="http://www.marianne2.fr/photo/897403-1060436.jpg?v=1244708794" alt="(photo : alainalele - Flickr - cc - http:// www.flickr.com/photos/alainalele/)" /> (photo : alainalele - Flickr - cc - http://www.flickr.com/photos/alainalele/)


Les élections européennes du 7 juin ont été remarquables au moins autant par leurs résultats que par l’aveuglement des commentateurs. Ces derniers ont ainsi mis en avant la « vague conservatrice » à laquelle on aurait assisté. Mais, celle-ci a été des plus relative face à l’abstention, elle, réellement historique, que l’on a connu dans ces élections. Il convient, avec le recul nécessaire, de comprendre ce que ces élections ont révélé. Au-delà des premières réactions, il est probable que nous avons assisté au début de la fin de la construction européenne telle que nous la connaissons.

1) Le rejet de l’Europe fédérale.

On l’a dit, l’abstention a été énorme, et pas seulement en France. C’est chez les nouveaux entrants qu’elle a été le plus spectaculaire avec moins de 30% de votants en République Tchèque et à peine plus de 18% en Slovaquie. La France, avec à peine 40% de votants enregistre ici l’un de ses taux les plus faibles de participations. À peine plus d’un électeur sur trois s’est ainsi déplacé en Europe pour aller voter. Ce phénomène est tellement massif qu’il doit être expliqué en priorité.
On peut analyser cette faible participation comme le résultat combiné de plusieurs facteurs :

- les électeurs européens ont à l’évidence sanctionné une Europe qui s’avère incapable de la protéger de la crise et de ses conséquences. Il n’y a pas de « plan de relance » européen et l’addition des plans nationaux représente ainsi à peine 1% du PIB de l’Europe. De plus, cette dernière a été incapable, par ses règles bancaires, de prévenir la contamination issue de la crise américaine. Il y a pire.

L’Europe, par ses directives, enracine cette crise et détruit progressivement tous les instruments dont on pouvait disposer au niveau national pour s’y opposer. De ce point de vue, l’application du Traité de Lisbonne ne changera en rien la situation. Ce traité ne fait que consolider les régressions économiques et sociales de ses dernières années.

Lire la suite de ce lucide constat sur Marianne2 :

http://www.marianne2.fr/Sapir-les-commentateurs-du-7-juin-sont-aveugles!_a180643.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Elections
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche