Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 01:12
 


LONDRES (AFP) — La récession économique a entraîné une "crise des droits de l'homme" qui a placé le monde "sur une poudrière d'inégalités, d'injustice et d'insécurité sur le point d'exploser", estime Amnesty International dans son rapport annuel publié jeudi.

Dans ce document de plus de 400 pages, Amnesty dresse un sombre bilan des violations des droits de l'homme dans le monde, aggravés par la crise économique, et appelle les dirigeants, notamment ceux du G20, à "investir dans les droits humains avec autant de détermination que dans la croissance économique".

"De fait, nous sommes assis sur une poudrière d'inégalités, d'injustice et d'insécurité qui est sur le point d'exploser", écrit dans le préambule Irene Khan, la secrétaire générale de l'organisation, dont le siège est à Londres.

"Ce n'est pas simplement une crise économique, c'est une crise des droits humains", a-t-elle expliqué dans une interview à l'AFP. "Il y a des problèmes sociaux, politiques et économiques qui ont été aggravés par la crise économique, c'est comme une bombe à retardement".

"Ces dernières années, on a vu que les questions de sécurité avaient sapé les droits humains. Aujourd'hui, avec la crise économique, ces droits se retrouvent mis en veilleuse", déplore Mme Khan.

En Afrique, la crise alimentaire a "eu un impact disproportionné sur les populations vulnérables", note le rapport. Elle a entraîné sur tout le continent des manifestations qui ont souvent été durement réprimées, notamment en Tunisie, au Zimbabwe, au Cameroun ou au Mozambique.

L'Europe n'est pas épargnée. Amnesty dénonce notamment l'usage de bombes à sous-munitions et les pillages pendant le conflit entre la Géorgie et la Russie. "Le déclenchement de cette guerre a montré que l'idée d'une sécurité définitivement acquise, dans l'Europe au lendemain de la Guerre froide, était un présupposé fragile", souligne le rapport.

L'ONG relève également, dans de nombreux pays européens, un "climat de racisme et d'intolérance" qui vise notamment "les migrants, les Juifs, les musulmans et les Roms". Ces derniers restent "largement exclus de la vie publique dans tous les pays".

Aux Etats-Unis, Amnesty salue la décision du nouveau président Barack Obama de fermer la prison de Guantanamo et de briguer un siège au Conseil des droits de l'homme de l'Onu. Mais "il est trop tôt pour savoir si le gouvernement américain saura faire pression sur des pays comme Israël ou la Chine pour qu'ils respectent les droits fondamentaux de la personne - comme il le fait sur d'autres Etats, tels l'Iran et le Soudan".

L'organisation estime par ailleurs que l'administration Obama a fourni des réponses "mitigées" à la politique de son prédécesseur George W. Bush en matière d'antiterrorisme.

Au Proche-Orient, le rapport accuse Israël d'avoir "régulièrement violé les lois de la guerre" pendant son offensive de plusieurs semaines contre Gaza, qui a occasionné des "pertes disproportionnées dans la population". Mais Amnesty critique également sévèrement les violations des droits de l'homme par les forces de sécurité palestiniennes, du Hamas et de l'Autorité palestinienne.

Dans ce sombre tableau, Amnesty voit une lueur d'espoir: la possibilité d'une réforme en profondeur qui mettrait les droits de l'homme au coeur d'un système économique plus équitable.

L'ONG lance notamment un appel aux pays du G20, qui ont jeté les bases d'une réforme économique en profondeur au sommet de Londres début avril.

"Nous leur adressons ce message: vous ne pourrez trouver une solution aux problèmes économiques sans trouver une solution aux problèmes des droits de l'homme", conclut Mme Khan.

 

 

http://generation-clash.over-blog.com/article-32841951.html

 

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Alerte - danger ! - SOS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche