Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2009 6 20 /06 /juin /2009 23:20

 

l'Iran est une vieille histoire de la manipulation américaine.

Déjà, le renversement du Docteur Mossadegh était une entourloupe de fort honorable gabarit.



Il s'en est suivie une dictature militaire-pipole qui finit en 1979, et dont les américains n'ont jamais accepté le résultat.
Les manifestations, les accusations de fraudes, le nombre de morts, tout cela, c'est de la manipulation d'un appareil qui dysfonctionne. Le boss Obama est inquiet, pendant que des
officines subventionnées (à surnommer pathé marconi : "la voix de son maitre") à visages angéliques "droa-de-l'ôme", coassent sur ces sauvages pas bien civilisés, pas capable d'organiser une élection honnête, où les 2/3 des électeurs préférent aller faire autre chose, et dont, de toute façon, on se torche avec les résultats de ses votes, quand ils non conformes.
Ces vrais, ces iraniens, ils sont impossibles. Un président est réélu, "en trichant", dit on, sans apporter la moindre preuve, peut être en oubliant qu'il s'est adressé aux classes populaires et non à la bourgeoisie, gourmande de globalisation.
Il ne faut pas oublier, qu'une bonne partie de la classe dirigeante iranienne était collaborationniste au pouvoir du Shah-cia, et que pour elle, "c'était le bon temps".
Deux choses sont à signaler aujourd'hui : la plupart de la planète est convaincu que le 11/09 est une magouille gouvernementale US, et cette opinion commence à transpirer sérieusement en occident.
La "guerre froide" est d'origine 100 % américaine. En effet, la diplomatie soviétique se serait très bien intégrée dans un système de "concert" des nations, comme il existait entre 1871 et 1914.
Mieux, elle était demanderesse.
Les américains et plus largement, les anglos depuis 1914 ne reconnaissaient que deux espèces : les valets et les ennemis.
Bien sûr, il y a des gradations dans la soumission, certains ont droits à des faveurs,
apporter la chaise d'affaire, par exemple. Les autres sont des paysans, des serfs.
Mais cette
conception occidentale s'affaiblit, à mesure que s'affaiblit leur économie, leur puissance militaire, leur emprise sur le monde.
La dernière réunion de Ekaterinenbourg, montre une évolution : faute d'obtenir des occidentaux réalistes, le monde de l'OCS, complété par une bonne partie du reste du tiers monde, recherche son équilibre SANS les USA et leur caniche européen.
Ce qui guette désormais ce monde, jadis dominant, c'est l'implosion et la marginalisation totale.
Les USA, finalement, c'est loin de tout. ça peut très bien retourner à son état initial d'il y a 4 siécles : le néant. Faut il rappeler que les Vikings la découvrir, mais la route commercial crée n'avait aucun intérêt.
Pour l'Europe, à force de jouer au C... (avec un grand C), elle peut se retrouver aussi, péninsule marginalisée, chose qu'elle fut par le passé. 
Il existe deux sortes d'amis : le premier qui t'aide à faire une bêtise, le second qui cherche à dissuader de la commettre. Visiblement, l'UE est pressé de faire la bêtise avec son maitre...

Dernière magouille US : Twitter. Bien entendu, rien ne garantit la véracité des informations, et c'est plutôt une attaque de désinformation totale. Bien entendu, elle devrait échouer. 1979 a été une révolution, et les générations qui ont fait ces révolutions (et la guerre Iran-irak, après), dont beaucoup sont encore en vie, sont des durs à cuire. Il en faut plus pour les impressionner.
Dans les "images fortes" diffusées en occident, sur l'Iran, l'Irak, en beaucoup d'occasions, les manifestants étaient des figurants...

Par Patrick REYMOND

http://lachute.over-blog.com/article-32859270.html


http://bridge.over-blog.org/article-32882331.html

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche