Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 02:35
Je me bats comme je peux contre l'horreur planétaire en préparation, particulièrement la pire de toutes: La guerre. D'où cette lettre, adressée à ceux qui, contrairement à une opinion répandue, connaissent particulièrement le prix de la vie. Eva R-sistons à l'intolérable en préparation

wikipedia Charles de Gaulle en août 1940, à Londres.

Lettre ouverte aux Généraux Français,
par Eva R-sistons

Messieurs,

C'est une Gaullienne de gauche qui prend la plume pour vous écrire: Pour vous dire mon indignation par rapport à ce que la France est en train de devenir. Pour vous dire le désespoir des Français. Pour vous dire qu'un Général a sauvé la France, en son temps. Pour vous dire que notre pays attend son Sauveur.

Je lisais il y a peu, je ne sais où, sous une plume de Gauche, que la France aurait besoin d'un Général, dans la conjoncture actuelle, sans issue. Cela m'a donné l'idée de cette Lettre.

L'Armée est certes le pilier d'une Nation. La France respecte son Armée. Notre nation, aujourd'hui, est en danger. Compte tenu de ce qu'est la France, compte tenu de ce qu'est la Loi, seule une Autorité comme la vôtre, au-dessus de la mêlée, pourrait se faire entendre. Afin de refuser l'intolérable qui se prépare. Afin de refuser, par exemple, une guerre inutile, injuste, nucléaire, contre l'Iran qui s'équipe seulement à des fins dissuasives.

Messieurs, je sais que vous aimez la France. Je sais que nul mieux que vous, n'a le sens du prix de la vie, de chaque vie. C'est une erreur de croire qu'un Général est un va-t-en guerre qui ne se soucie pas de la vie de ses soldats, de la vie des citoyens de son pays. Ce sont des Généraux, aux Etats-Unis, qui ont empêché le va-t-en guerre Bush de commettre l'irréparable contre l'Iran, Etat souverain qui n'a jamais été conquérant, qui n'attaque personne, qui ne menace personne, qui se soucie seulement de se protéger contre tous les pays qui l'encerclent (Dissuasion nucléaire, la meilleure protection, vous le savez, comme le Gl de Gaulle l'a dit lui-même).

Malheureusement pour lui, cet Etat recèle dans son sous-sol d'innombrables ressources, convoitées par des Etats voyous. Et il ne s'aligne pas sur la Pensée unique impériale, celle-là même que le Gl de Gaulle aurait lui-même dénoncée s'il était encore en vie. Comme il nous manque, dans la conjoncture actuelle ! Le monde a tant besoin de voix fortes, au-dessus de la mêlée, de voix prophétiques, indépendantes, intègres !  Intègres ! Ne se vautrant pas dans le luxe et les paillettes, avec une mentalité de parvenu, sans égard pour les traditions de notre pays, en vouant un culte à Mâmon, en se prosternant devant le Veau d'Or, en piétinant les plus belles valeurs, les plus authentiques, celles qui sont éternelles, comme le sens du devoir, du Bon, du Bien, du Beau, ou le goût de la Vérité, l'esprit de Justice, l'ardent amour de la Paix.


Je sais que l'Armée française, aujourd'hui, s'honore d'accomplir des missions au service de la Paix, du développement, je sais qu'elle ne s'engage pas inconsidérement dans une guerre, je sais qu'elle aime la France, et qu'elle tente de servir notre pays avec dignité, la tête haute, avec le sentiment du devoir accompli.


Je sais aussi ce que la France doit à Celui qui pour moi demeure le plus grand homme de tous les temps, Charles de Gaulle, un Général, justement. Il a porté très haut les valeurs de la France. Il a su dire non à l'intolérable. Alors que tous se couchaient devant la Barbarie, il est entré en résistance. Seul contre tous. Au nom de l'intérêt supérieur. Il s'est battu pour la dignité de l'humain. Il a sauvé la France de l'infâme: Par son courage, par sa clairvoyance, par son audace, par sa détermination. Il doit être un exemple pour tous. Et c'est le même homme qui s'est battu pour l'indépendance de la France, afin de la soustraire à l'influence de l'Etranger. D'instinct, il se méfiait des Etats-Unis et d'Israël. Aujourd'hui, vous le savez, ces deux Etats font la loi en France. C'est effroyable: Notre pays a vendu son âme pour un plat de lentilles ! Notre pays se vautre devant l'infâme, notre pays n'est plus libre. Il a perdu son âme, son Honneur, sa dignité, son indépendance. Il ne s'appartient plus à lui-même. Et le monde ne le reconnaît plus.

Sur le plan intérieur, la France est en danger. Son modèle social, tel que le Gl de Gaulle l'avait imaginé avec le Conseil National de la Résistance, est menacé. Sa laïcité aussi, gage de paix sociale. L'Etat républicain est lui aussi en grand danger. La France ne doit pas être un Etat communautariste.

La France est elle-même, elle ne sera jamais un nouvel Etat américain, comme on tente de l'y pousser aujourd'hui, quelle honte ! Notre pays est le fruit d'une longue Histoire, pétrie de Révolutions modèles pour le monde, notre pays est un Etat de Droit, Républicain, laïc, il est la patrie des Droits de l'Homme, un phare pour la planète. Il y a peu, Dominique de Villepin, ambassadeur de la France à l'ONU, s'est fait applaudir, fait rare dans un tel hémicycle.

Ce jour-là, le tandem Chirac-de Villepin a fait entendre haut et fort, avec panache, la voix de la France, une voix à nulle autre pareille: Libre, indépendante, refusant la guerre de conquête, les compromissions, le choc de civilisations, sous de fallacieux prétextes et en réalité pour des raisons qui ne font pas honneur à ceux qui les véhiculent.  

Même la Démocratie est en danger. La presse n'est plus libre, elle est une courroie de transmission d'intérêts qui ne sont pas nobles, mais vils, injustes,  prédateurs, meurtriers. Les partis sont les uns après les autres piétinés, squattés, vampirisés, dénaturés, ridiculisés. L'Opposition est laminée, qu'elle soit du Centre, de Gauche ou d'Extrême-droite. La confusion règne, le politique est tué, les citoyens se réfugient dans l'abstention. Et quand il n'y a plus d'alternance, il n'y a plus de démocratie.

Que reste-t-il aujourd'hui du modèle social français, des services publics, des libertés, du Droit du Travail et des Droits de l'Homme, de la République, de la laïcité, de l'indépendance nationale, de la démocratie ? Que reste-t-il de nos traditions ? Même nos Collectivités territoriales  vont disparaître... Et la défense de la France ne sera-t-elle pas un jour confiée à des armées privées, à de simples mercenaires uniquement mûs par l'appât du gain, ne répondant pas de leurs actes ?

La France perd son âme, sa spécificité ! Elle se meurt en se vautrant dans le futile, le clinquant, l'artificiel, le Dieu Argent, le mépris des valeurs anciennes, elle se meurt en ignorant son Histoire, elle se meurt en piétinant ses traditions et en se livrant pieds et poings liés à des intérêts étrangers qui ne sont pas les siens !!!

Nos ancêtres auraient-ils donné leur vie en vain pour la Liberté, le progrès social, la dignité de chaque individu ? 

Mais voici que se profile l'infâme: Renonçant à l'idéal gaullien qui a fait son originalité, la France d'aujourd'hui se démet au profit des cow-boys américains, sans foi ni loi en dépit de leurs belles paroles, sans traditions, se comportant aux quatre coins de la planète comme en pays conquis ! La France des Lumières se place sous le joug de l' Etat américain, et de l'OTAN, cette Organisation Terroriste Anti-Nations souhaitant imposer au monde son hégémonie sauvage, brutale, au prix d'aventures impériales sanguinaires, au prix du mépris des peuples, et en programmant des guerres préventives, permanentes, nucléaires ! Est-ce un avenir pour le monde ? Les peuples doivent-ils être sacrifiés à la convoitise illimitée de quelques-uns ? L'humanité est-elle devenue folle au point de se coucher devant l'intolérable, au point de se taire face à la menace existentielle qui pèse sur elle ?


Messieurs, la France, vous le savez, est sur le point de prendre la tête de croisades infâmes. Bush, que le monde entier haïssait, a fait des émules, ou plutôt il a fait un petit, tout petit, immensément petit. Nous ne nous reconnaissons nullement en lui. D'ailleurs la France, telle qu'elle est, ne se reconnaît vraiment que dans les plus grands, le Gl de Gaulle, François Mitterrand, Jacques Chirac... Les shérifs, sans éducation et sans culture, partant à la conquête des terres à la pointe de leurs colts, cumulant les cadavres, comptant les trophées, se riant du sang et des larmes versés, n'ont pas leur place dans notre pays. Le peuple amerindien, à la sagesse infinie, en a été victime. Et tant d'autres humains, un peu partout, ont payé le prix de folles équipées. Il est temps de tourner la page de l'infâme ! La France ne doit pas perdre son âme dans des causes insensées, criminelles, et au final, d'avance perdues, vouées à l'échec, comme en Afghanistan.

La France n'a pas à prendre la tête de croisades meurtrières et insensées contre l'Iran ou contre la Russie, elle doit rester elle-même, sous peine de se renier. Le Gl de Gaulle avait le premier proposé une politique pro-arabe, il croyait en l'indépendance de notre nation, il rêvait d'une Europe alliée à la Russie. Il est temps de lui rester fidèle.


Aujourd'hui, notre pays risque de perdre sa spécificité, son âme, son indépendance, son rayonnement, il risque de perdre la paix, ce bien à nul autre précieux, il risque de s'abîmer dans des aventures impériales qui ne sont pas les siennes, il risque de mettre en danger la sécurité de nos concitoyens.

On ne s'engage pas à la légère dans des expéditions dont on ne sait, à l'heure du nucléaire, des armes de destruction massive, comment elles finiront. La mentalité de shérif érigé en donneur de leçons planétaires, n'est pas la nôtre. Il vous appartient, Messieurs, de le rappeler, avant qu'il ne soit trop tard. Il vous appartient, le cas échéant, de refuser l'intolérable. Il est aussi des heures sombres, au cours de l'Histoire, comme en 40, où la voix de l'Autorité suprême, pour le bien réel du pays, doit se faire entendre. C'est un devoir. Et je sais, Messieurs, que vous avez le sens du devoir. Et que vous aimez votre pays, ce que tant d'Elus, aujourd'hui, oublient si facilement, en vendant la France au plus offrant.


En son temps, le Gl de Gaulle a joué un rôle décisif. Aujourd'hui, la France sombre. Il n'est pas sûr qu'elle se relèvera de sa mort programmée. Messieurs, votre devoir est de défendre la France en danger. C'est une pacifiste, voyez-vous, qui vous le demande. Au nom de l'intérêt supérieur de la France. Pour qu'elle reste elle-même, pour qu'elle ne soit pas dévoyée entre n'importe quelle main, abusant de ses prérogatives et en voulant l'aligner sur des Nations aux traditions bien éloignées.

La charge d'un pays est une lourde responsabilité. 

Notre pays n'appartient pas à un homme, selon son bon plaisir. Il appartient à tous les Français.


Avant que l'irréparable ne soit accompli, contre les intérêts français, contre la Paix, contre l'Iran, contre la Russie... il est temps d'intervenir, Messieurs, il est temps de changer le cours de l'Histoire. Demain, il sera trop tard ! Ceux qui se sont tus, souvent au prix de terribles compromissions, avant la dernière guerre, portent une lourde responsabilité: 60 millions de morts, des pays entiers dévastés ! A l'heure du nucléaire, le bilan sera effroyable. 


Messieurs, vous avez une haute idée de votre fonction. Vous aimez votre pays, le nôtre. Vous avez le sens de l'Etat. Vous êtes investis, au plus haut niveau, de l'Autorité.

La France est gravement menacée, la paix est en danger. Les coups de folies, aujourd'hui, sont meurtriers.


Il vous appartient, dans la conjoncture actuelle, brûlante,  de faire entendre votre voix, de refuser l'infâme, de dire non aux aventures impériales qui sont celles des shérifs et non de la France, il vous appartient, aujourd'hui, de défendre la Patrie, ses traditions, ses valeurs, sa spécificité, son Histoire, sa sécurité. Qui d'autre que vous pourrait le faire, à l'heure de tous les renoncements, de toutes les trahisons, de toutes les compromissions, de tous les périls ?

Messieurs, la France a besoin de vous. Répondez à son appel ! Faites entendre une voix forte, faites entendre la voix de la Liberté, de la Paix, de la Civilisation, de la Vie.


La France, en ces temps si tragiques de crises et de pandémies provoquées, de risques de guerres préventives, permanentes et nucléaires, la France attend son Gl de Gaulle.


Sous peine de mourir !

L'appel du 18 juin ne doit pas rester sans écho. L' Histoire jugera !

Eva, R-sistons à l'intolérable.


 http://laplote.over-blog.fr

Affichette placardée dans toute la ville de Londres, souvent confondue avec l'Appel. Wikipedia.org

http://r-sistons.over-blog.com/article-33692876.html

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Initiatives citoyennes
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche