Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 12:32




Cher Investisseur,



"Plus dure sera la chute"...

C'est à Jérôme Revillier, responsable analyste de Agora Forex, que je dois le titre de mon message aujourd'hui -- et je pense qu'il a tout à fait raison concernant l'orientation des marchés actuellement.

"Les intervenants en attendaient trop, trop vite", expliquait Jérôme il y a quelques jours. "Le retour à la réalité que j'évoque depuis quelques semaines était inévitable, comme l'était le rebond que nous avons connu après la chute vertigineuse des cours dans fin 2008/début 2009".

Aux Etats-Unis, la confiance s'effondre... et en Europe, c'est pareil. Et là encore, Jérôme recommande la prudence : "la crise que nous traversons est due à un manque de confiance, qui a suivi un excès où tout était permis. Son dénouement est donc étroitement lié à la capacité des intervenants à trouver des supports qu'ils jugent sûrs".

"Sur le marché des changes, les choses sont similaires. Le dollar devrait trouver un support pour rebondir si la confiance continue de chuter proportionnellement au rebond euphorique qu'elle a connu ces dernières semaines".

"Pourtant, je vous invite comme à chaque fois à la plus grande prudence, car il faut voir dans le récent rally de l'appétit pour le risque une formidable capacité de reprise de nos économies. Il est cependant, et à mon avis, encore un peu tôt pour crier victoire sur cette récession", conclut Jérôme.

Prudence est mère de sûreté, c'est bien connu... mais concrètement, qu'est-ce que cela signifie pour l'investisseur individuel ? Devez-vous vendre toutes vos actions et partir vous abriter quelque part sur une île paradisiaque ? Pas tout de suite, cher lecteur, pas tout de suite !

Comme le montre Jérôme... sur certains segments du marché... de jolis profits restent à faire !

"Sur le Forex", explique-t-il, "le yen est la devise qui est le plus impactée par l'aversion au risque. Un défaut de confiance pourrait donc venir soutenir la devise japonaise, qui a d'ailleurs récemment cassé un support technique de première importance face à l'euro".

Il y a là un beau coup à jouer... et Jérôme vous expliquera comment : il suffit de suivre le guide.

Ce n'est d'ailleurs là qu'un seul exemple des nombreuses opportunités de gain que Jérôme déniche au quotidien pour ses lecteurs -- leur permettant d'engranger régulièrement des plus-values de l'ordre de 438 euros, 373 euros, 517 euros, 428 euros... et bien d'autres encore.

Pour tout savoir, continuez votre lecture sans attendre : en ce moment même, une configuration technique est en train de se former qui pourrait rapporter un gain considérable à l'investisseur bien positionné. Ne la manquez pas !

Meilleures salutations,

Françoise Garteiser
La Chronique Agora

PS : Le FOREX est l'un des meilleurs moyens de continuer à engranger des gains dans la conjoncture actuelle -- et c'est probablement bien plus simple que vous le pensez : laissez Jérôme Revillier vous guider sur ce marché ultra-profitable... pour des plus-values régulières, sans prendre de risques inutiles !

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Eva R-sistons 16/07/2009 14:32

Merci Natacha, je garde néanmoins ce post... à cause des commentaires, faisant réfléchir, qui disparaîtraient avec !Bien à toi, eva

natacha 15/07/2009 11:33

C'est une drôle de logique Eva que je ne comprends pas. Il est essentiel que chacun réalise qu'il est responsable aussi individuellement de la situation globale et que collaborer à un système financier totalement injuste et profondément immoral en spéculant ne fait qu'entretenir la crise. Quand à ceux qui s'imaginent que cette crise est passagère, ils vont tomber de haut! La crise financière n'est qu'un symptôme, parmi une multitude, d'un cancer généralisé proche de la phase terminale. Il ne s'agit plus de sauver les meubles mais de transformer profondément notre façon de vivre ensemble, afin que le petit paradis de quelques uns ne soit pas l'enfer pour des milliards d'autres. Ce n'est vraiment pas le moment d'encourager les gens à faire du fric pour sauvegarder une petite place au soleil, mais plutôt à comprendre que nous devons réviser nos prétentions de consommation à la baisse pour que chacun puisse bénéficier du nécessaire et sauvegarder notre planète et tous les espèces vivantes avec laquelle nous la partageons. On ne peut pas lutter contre ce système en continuant à l'alimenter. Le changement est l'affaire de tous, nous sommes tous responsables de nos actes et les gouttes d'eau font les océans. Croire que nos actes individuels ne pèsent en rien dans la balance en accusant quelques puissants de nous conduire à la catastrophe, est sans doute plus confortable mais totalement mensonger. Le monde est ce que nous en faisons tous, individuellement et collectivement. Un infime poignée d'individus n'est puissante que grâce à tous ceux qui collaborent. Il est plus que temps de savoir ce que l'on veut et de choisir entre intérêts personnels et bien commun.

Eva R-sistons 15/07/2009 03:01

Natacha, ton commentaire n'apparaît pas, pourquoi ???Tu as raison. J'essaie d'être exhaustive, qiue tous trouvent ce qu'ils cherchent !!!cordialement eva

natacha 14/07/2009 22:06

Que ceux qui ne sont pas encore totalement écoeurés de faire des bénéfices sur le dos des ressources naturelles, des plantes, des animaux, des pays pauvres, des gens qui triment, des malades et j'en passe,  pour une poignée de dollars se réjouissent, y a encore de bons plans! Bonjour la solidarité et le nouvel humanisme, la justice et la paix, c'est pas gagné!Excusez le coup de gueule, mais trouver ce genre d'infos sur un site comme celui-ci me sidère... Alors, tous schizos, la main droite ignore ce que fait la main gauche?PS; si c'est du second degré, mes excuses, je suis un peu à cran aujourd'hui

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche