Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 08:30

Guéant rejette l'appel de Trichet
sur les dépenses publiques

 

il y a 1 heure 3 min

Le secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant, a implicitement rejeté l'appel du président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet à réduire les dépenses publiques et à emprunter au plus faible coût possible.

 

 

 

L'homme de confiance du président s'est montré ironique sur Europe 1. "C'est sûr qu'il faut emprunter le moins cher possible et dépenser de la façon la plus intelligente possible. J'irai même le rejoindre, jusqu'à dire qu'il faut faire le plus d'économies possibles sur ce qui peut être économisé", a-t-il dit, répondant à l'intervention de Jean-Claude Trichet la veille sur LCI.

Les déficits français, qui passeront de 55 à 120 milliards d'euros l'an prochain selon les estimations qu'il a reprises, sont moins élevés que ceux du Royaume-Uni et des Etats-Unis, a-t-il déclaré avant de défendre les dépenses "utiles".

"Il y a des déficits. Cela étant, entendons-nous bien, contrairement à la réputation qui lui est parfois faite, dans la crise, la France n'a pas beaucoup plus de déficit que les autres", a-t-il dit, soulignant que le déficit des comptes publics français serait de 7% contre 12% aux Etats-Unis et 11,5% au Royaume-Uni.

"Il faut réduire la dépense inutile, mais en même temps il faut valoriser la dépense utile, la dépense d'investissement, la dépense d'avenir qui nous permet de rebondir, de faire face demain en sortie de crise à la concurrence internationale", a-t-il ajouté.

L'Etat compte économiser six à sept milliards d'euros par an à partir de l'année prochaine sur le fonctionnement, dit-il. Claude Guéant met par ailleurs l'augmentation du nombre de fonctionnaires au passif non de l'Etat mais des collectivités territoriales, majoritairement dirigées par la gauche.

Il a estimé que ce problème pourrait être résolu par la réforme prévue à l'automne, qui réduira de moitié le nombre d'élus départementaux et régionaux de moitié, selon lui.

Il n'a pas souhaité préciser le montant du futur emprunt public, qui coûtera plus cher à l'Etat que les emprunts réalisés sur les marchés financiers.

Samedi, Jean-Claude Trichet avait critiqué à mots couverts la politique budgétaire française. "Ce qui est sûr c'est que quand vous dépensez plus que les autres, c'est probablement qu'il y a beaucoup de dépenses qu'il faudrait éviter de faire", avait-il dit sur LCI.

Thierry Lévêque, édité par Henri-Pierre André

Sur le blog de Sly

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche