Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 03:10
publié par roland (Dazibaouebmaster) le 27/07/2009 15H54

Gérard FilochePar Gérard Filoche

La « taxe carbone » est annoncée pour l’automne par Rocard. Et Cohn-Bendit la juge  « rrrrrévolutionnaire ».


Elle visera la consommation d’énergies fossiles – pétrole, gaz, charbon. « Qu’elle doive aussi s’appliquer à l’électricité n’est pas encore décidé ».

Merci pour la nouvelle « poll taxe » à la française : elle coûtera, selon les plans, de 32 euros la tonne en 2010 à 100 euros en 2030, soit 4,3 milliards à payer pour les ménages sur 8,3 milliards espérés.

Cela fera tout de suite concrètement 7,7 cts de plus par litre de sans plomb et 8,5 pour le gazole !

Les pauvres qui sont obligés de prendre leur voiture, se chauffent au fuel et au gaz, vont trinquer (en attendant de pouvoir se payer des plaques solaires). Sarkozy ne veut pas augmenter les impôts directs… mais les impôts indirects, apparemment si !

On croyait qu’être révolutionnaires c’était au moins faire payer les riches, pas les pauvres ! Mais non, pas pour Sarkozy, Juppé, Rocard et Cohn-Bendit !

On croyait qu’une bonne révolution fiscale, c’était augmenter les impôts républicains directs et progressifs et diminuer les impôts indirects et proportionnels ! Mais non, erreur encore !

On croyait que la redistribution des richesses passait par des prélèvements progressifs et par des redistributions égalitaires. Genre cotisations sociales progressive sur les salaires et santé gratuite pour tous : riches et pauvres dans les mêmes hôpitaux.

Alors Rocard explique qu’il y aura des « compensations » pour ladite « taxe carbone ». Mais comme par hasard, s’ils ont mis au point le calcul de la taxe, ils n’ont pas mis au point comment se fera le « reversement ».

“Du côté des ménages, on a pris l’engagement de compenser le pouvoir d’achat perdu dans la limite de 300 à 400 euros”, par exemple pour les ménages ruraux ou banlieusards lointains… Eux seulement ? « C’est une évaluation probabiliste derrière laquelle nous n’avons pas de calculs scientifiques de ce que ça pourrait coûter pour un ménage moyen” explique Rocard, au nom de Fillon, Borloo et Sarkozy. Pardi ! on sait ce qui va rentrer, nul ne sait ce qui va compenser. C’est une taxe à la Ramadier.

Nos « révolutionnaires » sentent bien qu’il y a un loup : « Le problème est de pousser les gens à changer de comportement énergétique, pas de martyriser leur pouvoir d’achat ». Ca risque pourtant d’être le seul effet. La pédagogie par la taxe pour des millions de gens ? Tout ça pour que Total puisse garder ses 14 milliards de bénéfices annuels.

C’est sans doute cela, la « révolution verte » ? Je crois que je la préfère quand elle est « rouge ».


Malaise en Malaisie…


Le « net » s’en est donné à cœur joie. « Le mythe de l’homme actif s’effondre ». « Jamais le dimanche ». « Travailler moins pour vivre mieux ou plus », « Sarkozy à bout de souffle », « Jogging tragique à la Lanterne »… etc…

Mais l’ampleur de l’écho médiatique sur ce banal « malaise » vagal ou lipothymique traduit encore une fois l’archaïsme d’une nation dirigée par un seul homme qui accapare le pouvoir et décide de tout jusqu’au moindre détail. On est en malaisie permanente : les dizaines d’usines occupées et les 2000 chômeurs par jour font moins de bruit qu’un jogging présidentiel.

Où sont la démocratie, le collectif, les délibérations, le parlement, le gouvernement, le partage des pouvoirs, les savoirs partagés, qui devraient guider un grand pays ?

On est comme dans une royauté de bas niveau, un médiocre moyen - âge, cela fera sourire nos descendants, arrières petits enfants dont on espère qu’ils auront su y mettre un terme, qu’on puisse encore dépendre au début du 21° siècle, d’un système totémique de ce type alors qu’on dispose de tous les moyens modernes de communication, d’échange, de décisions collectives. On se réunit à 42 millions d’électeurs un dimanche tous les cinq ans pour élire un « roitelet » dont on va suivre l’état de santé physique et mentale, bien forcés, puisque tout dépend de lui : même le calendrier est stupidement fait pour l’élection des 577 députés en dépende aussi. Si son malaise n’est pas vagal, il faut tout refaire – comme le 2 avril 1974.

Un “projet pour 2012″ : revenir à une république, sixième du nom, parlementaire, démocratique, laïque, sociale… c’est pas le programme qui manque à gauche, c’est que la grande force du PS soit décidée à le porter.

 


Source: Le blog de Gérard Filoche

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=5176

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche