Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2009 6 01 /08 /août /2009 21:42

veuve éplorée


Courriel reçu ce jour

Bonjour ou Bonsoir Madame (c'est selon!)

J'ai pu accéder à votre blog grâce à une alerte que j'ai programmée sur google. Une alerte relative à tout ce qui a trait aux pupilles de la nation.J'ai beaucoup aimé "L'héritage sacrifié" ou cette lettre d'outre tombe relative à tout ce qui arrive à tous ceux qui ont perdu un père,un frère,une mère ,un parent à cause de tous les conflits que la bêtise humaine à fabriqués tout au long de l'histoire ancienne,récente et même aujourd'hui.Ce sujet qui traite de trahison pour tous ceux qui se sont sacrifié pour une cause,noble jadis mais regrettable car de reconnaissance ou de réparation,il n'y en a pas.C'est mon cas.J'ai perdu mon père durant la guerre d'Algérie alors que je n'avais que 3 mois.Cette sale guerre m'a privé de connaitre ce que c'est un père.Elle a aussi privé une femme de vivre avec son mari jusqu'à ce que Dieu le rappelle.

Aujourd'hui,je viens de recevoir(enfin!!!)un acte de décès portant la mention "mort pour la France".Aujourd'hui,son nom défile sur le mémorial érigé au Quai Branly à la mémoire des "morts pour la France" en Algérie,en Tunisie,au Maroc et ailleurs.Celà me réconforte,certes.Une réparation(peut-être?).Sauf que pour faire mon deuil complet(53 ans après!),j'ai envie qu'on m'accorde encore cette carte "pupille de la nation".Car j'ai envie de venir à PARIS voir de mes propres yeux le nom de mon père défiler sur le mémorial.

En votre qualité de journaliste,de personne imprégnée de tout ce qui touche aux injustices,aidez-moi à recouvrer ce droit.Je ne vous serais que très reconnaissant.Merci madame et à bientot.A toutes fins utiles,je vous informe que j'habite en Algérie et que je suis enseignant

BYE ET A BIENTOT


Pupille de la nation
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pupille_de_la_nation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aller à : Navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pupille (homonymie).
  Cet article est une ébauche concernant le droit. Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.
  Cet article ou cette section est sujet à caution car il ne cite pas suffisamment ses sources(date inconnue) Pour rendre l'article vérifiable, signalez les passages sans source avec {{Référence nécessaire}} et liez les informations aux sources avec les notes de bas de page. (modifier l'article)

En France, un pupille de la Nation est un orphelin bénéficiant d'une tutelle particulière de l'État. Sont concernés les enfants dont les parents sont morts en déportation, ou dont le père est « Mort pour la patrie » ou est revenu invalide de captivité. Cette adoption s'adresse aux enfants nés ou à naître dans un délai maximum de 300 jours après la fin des hostilités..

Catégories de pupilles [modifier]

Les catégories de «Pupilles de la Nation 39/45» sont[1] :

  1. enfants de déportés juifs (décret de juillet 2000 Gouvernement Lionel Jospin) ;
  2. enfants de déportés non-juifs, à la suite d'actes de résistance et autres victimes du nazisme (Décret de juillet 2004 Gouvernement Jean-Pierre Raffarin) ;
  3. père mort au cours de la campagne de France de mai-juin 1940 ;
  4. père mort au maquis, au cours d'opérations, sans avoir été fusillé ;
  5. père mort dans le cadre des Forces françaises libres ;
  6. père (ou mère) mort par hasard, en croisant la route de combats ;
  7. père (ou mère) mort au cours de bombardements (alliés ou ennemis) ;
  8. père rentré invalide de captivité (et/ou décédé des suites de cette captivité) ;
  9. père enrôlé de force dans l'armée allemande (les Malgré-nous) ;
  10. père mort en Allemagne en tant que prisonnier de guerre (oflag, stalag ou usine) ;
  11. père mort au cours de l'attaque surprise japonaise de mars 1945 en Indochine ;
  12. mort du Père non définie.

Le contexte est ici celui de la Seconde Guerre mondiale, pour correspondre à la seule discrimination liée aux décrets de 2000 et 2004 qui font référence au nazisme. Il n'existe pas de catégorisation pour les pupilles issus des autres conflits.

Le terme de pupille de la nation ne doit pas être confondu avec celui de pupille de l'État. En effet un "Pupille de l'État" est un enfant qui, d'une manière ou d'une autre, n'est pas ou plus à la charge de ses parents et a été confié au service de l'aide sociale à l'enfance.[2]

Liens externes [modifier]

Code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre

Références [modifier]


Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Populations sinistrées
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche