Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 08:13


actualités > Dans le monde
publié par liliM Avant-hier 14H10

2 août 2009

RUINÉS PAR LA CRISE, LES HOPITAUX PRIVÉS DE LOS ANGELES JETTENT LITTÉRALEMENT A LA RUE LES MALADES QUI NE PEUVENT PAS PAYER

Posted by libertesinternets under Observatoire de l'empire, Subprime
[2] Comments

[Gregor Seither - IES News Service - 27/07/2009]



Ayant vu leurs investissements disparaître dans la crise financière (et - pour certains - dans le scandale Madoff) les administrateurs de trois hôpitaux privés de Los Angeles, le Hollywood Presbyterian Medical Center, le Kaiser Permanente  ainsi que le Martin Luther King Jr./Drew Medical Center ont ordonné au personnel de se débarasser des malades indigents en les jettant littéralement à la rue.

Interrogée par la chaîne de télévision ABC News, la femme d'un des malades explique que "le personnel est venu dans la chambre, a emballé les affaires de mon mari en lui disant qu'il ne pouvait plus rester là. Quand il a demandé où aller pour se faire soigner, ils lui ont dit qu'un taxi allait venir pour le déposer au centre médical d'urgence de l'Armée du Salut".

ABC News a montré une vidéo de Carol Ann Reyes, 63 ans, uniquement vétue de son pyjama d'hôpital et en chaussettes, en train d'être forcée à monter dans un taxi par le personnel hospitalier de l'hôpital Kaiser Permanente. Le taxi l'a ensuite abandonnée sur un trottoir du quartier pauvre de Skid Row, devant un bureau de l'Armée du Salut.

Interrogée par le LA Times, Regina Chambers, assistante sociale à la Union Rescue Mission, a expliqué que Mme Reyes "était très désorientée. Elle ne savait pas où elle était ni ce qui lui arrivait. Ils ont profité de son état de désordre mental pour le jetter à la rue et libérer un lit pour un client plus fortuné"

Sur ABC News, Marveil Williams, hospitalisé suite à un accident de voiture, a déclaré : "Comme je n'ai qu'une petite assurance santé et que je leur ai dit que je voulais un étalement du paiement des frais médicaux, ils m'ont déclaré que je devais quitter immédiatement mon lit d'hopital et me trouver un autre endroit où me faire soigner." La tête couverte d'hématomes, presque aveugle par l'enflement de ses paupières, ayant du mal à respirer, Williams a été fourré dans un taxi qui a reçu l'ordre de le débarquer sur Skid Row, sur les marches de la Union Rescue Mission.

Contactées, les administrations des trois hopitaux n'ont pas nié le fait mais ont refusé de commenter. "Nous sommes une entreprise commerciale, a déclaré l'attaché de presse de l'hôpital Kaiser Permanente, "nous avons une obligation d'efficacité et de bonne gestion commerciale vis à vis de notre conseil d'administration et de nos donateurs".

Source : publié sur libertés et internet


C'est à pleurer. En pleurs



http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=5284

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Populations sinistrées
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche