Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 21:39


publié par roland (Dazibaouebmaster) Hier 11H54

vaccinPar Mireille Delamarre titre traduction synthèse (Planète non violence)

Wolfgang Becker-Brüser, médecin, éditeur d'un magazine l'arznei-telegramm, qui publient des articles détaillés critiquant l'industrie pharmaceutique, dit que les règles de sécurité actuelles peuvent avoir pour conséquence que sur les 1 million de personnes vaccinées plus d'1/4 vont faire une réaction négative sérieuse au vaccin.

Il affirme que les règles pour la mise sur le marché du vaccin actuellement développé qui devra recevoir le feu vert pour son utilisation sont particulièrement laxistes.

Seules les réactions "fréquentes" - ce qui veut dire au moins 1 fois sur 100 patients testés - seront enregistrées et considérées comme sérieuses, a dit Becker-Brüser.

Ce qui veut dire si l'objectif de vacciner 25 millions d'Allemands est atteint, près de 250 000 personnes pourraient faire une réaction négative sérieuse au vaccin.

Sa mise en garde arrive alors que viennent d'être publiés les résultats d'études concernant 50% d' enfants en Angleterre à qui on a administré préventivement du Tamiflu, l'actuel médicament anti grippe, et qui ont été victimes d'effets secondaires sérieux tels des nausées, des insomnies et des cauchemars.

D'autres font également marche arrière s'interrogeant sur le bien fondé de vacciner jusqu'à 1/3 de la population avec un tout nouveau vaccin.

Matthias Grühl, directeur du bureau de la santé dans l'état de Bremen, responsable de la planification pour lutter contre la pandémie a dit au magazine Der Spiegel : " si la grippe porcine reste aussi bénigne qu'elle l'est maintenant, un programme de vaccination de masse ne serait pas justifié".

Il a dit qu'actuellement les plans ont été établis en partant de l'hypothèse qu'une seconde vague bien pire de contamination surviendrait en fin d'année. Mais il a dit qu'il n'existait aucune indication que cela allait effectivement se produire.

Selon Der Spiegel, il y a de fortes chances pour que le vaccin coûte bien plus que prévu aux contribuables. Le magazine a rapporté qu'il faudra 410 millions d'euros pour le seul vaccin de GlaxoSmithKline, la somme de 650 millions d'euros mis de côté par le ministère de la santé n'étant réaliste que si les ministères de santé des états entreprennent la vaccination.

Si les médecins sont impliqués et le vaccin commandé via les pharmacies, le programme coûtera plus d'1 milliard d'euros affirme le magazine Der Spiegel.

Source www.prisonplanet.com 03/08/09

Information complémentaire

Dans un article signé Jonathan Parienté, publié le 04/08/09 sur le site du quotidien français Le Monde intitulé " Un processus accéléré de validation pour le vaccin contre la grippe A", il est confirmé :

1. que le vaccin contre la grippe porcine n'existe pas encore et que pour reprendre les termes de l'article " les laboratoires pharmaceutiques se préparent à tourner à plein régime pour produire ces doses";

2.que c'est l'EMEA ( l'Européan Medecine Agency) donf fait partie l'Afssaps (Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé), qui décide de l'Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) que celle ci, toujours selon l'article " Bien que simplifiée dans le cas de vaccins contre la grippe, et accélérée lorsque la pandémie menace, la procédure nécessite des délais relativement longs."

3. Mais l'article précise qu'il y a deux vaccins en "gestation" : " L'un, créé de toutes pièces, mettra des mois avant de franchir toutes les étapes nécessaires à sa validation. Le second, dit vaccin "mock-up" ou vaccin-maquette, a été conçu lorsque le virus de grippe aviaire H5N1 a fait ses premiers pas sur la planète. C'est lui qui arrivera en premier sur le marché, une fois réadapté pour lutter contre la souche A (H1N1). Un vaccin mock-up est un vaccin préparé en avance. Une fois que la souche du virus a été connue (au mois de juin), elle a remplacé (la souche H5N1) qui a permis de préparer le vaccin, résume l'EMEA dans une note explicative."

On notera que ce qui va être injecté c'est un vaccin maquette, déjà prêt ( intéressant ?!) mais réadapté à la nouvelle souche supposée connue, ce qui reste à prouver scientifiquement, sauf d'avoir concocter en laboratoire cette nouvelle souche comme les "conspirationnistes" l'affirment sur la toile. La "réadaptation" va se faire très vite et on peut douter a) de son efficacité, b) de son absence de dangerosité.

4. Mme Bartoli, adjointe au directeur de l'Afssaps, citée dans l'article prend la peine de préciser pour nous rassurer que : "On ne réévalue pas le vaccin dans son ensemble, mais seulement la variation qui lui a été apportée avec l'introduction de la nouvelle souche" et que "les premiers lots de vaccins ont été libérés" pour être testés sur des volontaires. Ces premiers lots de vaccins maquette devraient arriver sur le marche en septembre octobre. Et toujours rassurante, Mme Bartoli affirme qu'une fois le vaccin mis en circulation des contrôles des effets indésirables seront effectués et s'ils s'avèrent importants "l'AMM pourra leur être retirée".

Donc pour résumer, on bidouille en laboratoire un "vaccin-maquette" qu'on teste rapidement et qu'on met sur le marché dès la rentrée pour une vaccination qui prend effectivement, comme l' écrit le dc Becker-Brüser, l'allure d'une expérimentation massive sur des millions de personnes qui serviront de cobayes. Quand aux effets secondaires négatifs, ils devront être importants selon Mme Bartoli, pour que l'EMEA envisage de retirer l'AMM.

Mais aucune précision sur ce que Mme Bartoli entend par "important".

Combien de morts ?

Combien de personnes handicapées à vie, souffrant de MLD ?


Source: Planète non violence

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=5320

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche