Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 11:12
 
Envoyer cet article à un ami
Imprimer
Brèves /
Pour le meilleur ou pour le pire, situation révolutionnaire aux Etats-Unis (suite et pas fin)
8 août 2009 - 16:01

 


8 août 2009 (Nouvelle Solidarité) – La vague de colère du peuple américain est en train de submerger les autorités, une vague que rien ni personne ne pourra arrêter dans les conditions économiques actuelles qui vont en s’empirant et vont continuer d’empirer dans les prochaines semaines, aux Etats-Unis comme en Europe et dans le reste du monde. Désormais, le seul enjeu politique est d’emmener cette vague au-delà de la colère, vers un dessein commun pour l’avenir.

Hier, à Romulus dans le Michigan, la réunion du député John Dingell prévue pour 200 personnes a été prise d’assaut par un millier de citoyens remontés. Dans la file d’attente, les militants du Comité d’action politique de LaRouche (LPAC) ont distribué tracts et brochures par centaines. A l’entrée, la sécurité leur refusant l’accès, les citoyens autour ont immédiatement protesté : « Ils sont avec nous, laissez-les entrer ! » A l’intérieur, les militants du LPAC ont déployé une pancarte de 1,5x1,5m représentant Obama affublé d’une petite moustache carrée et accompagné du slogan « J’ai changé ». Immédiatement, la foule a manifesté un soutien unanime à cette dénonciation sans détour de la réforme de la santé menée par la Maison Blanche. Lorsque la police a tenté d’expulser les deux militants, les gens ont protesté en disant qu’ils avaient le droit d’être là et les policiers ont dû se raviser. Au début de la conférence, le modérateur s’étant présenté comme secrétaire local de l’Association des retraités américains (qui soutient la réforme Obama) s’est immédiatement fait huer par l’assemblée. A peine le député avait-il pris la parole qu’un homme poussant son fils en fauteuil roulant se posta devant le podium : « Mon fils est atteint de paralysie cérébrale. La réforme Obama le condamne à mort. » Le député tenta de répondre en expliquant qu’« il y a un amendement concernant les maladies chroniques… » mais fut immédiatement conspué par l’assistance, avant même de pouvoir finir sa phrase. La plupart des gens ayant posé des questions étaient munis d’un exemplaire du projet de loi en question, abondamment surligné et annoté, et n’hésitaient pas à le citer pour exiger que leur député retire son soutien à cette réforme. « Comment pouvez-vous faire diminuer les dépenses de santé sans rationner les soins ? » a demandé une personne. « Va-t-on refuser les soins aux personnes très âgées ? » Les gens ont massivement protesté contre les politiques de fin de vie figurant dans la réforme, qu’ils craignent être une véritable politique d’euthanasie.




http://www.solidariteetprogres.org/article5680.html

VIDEO


A l’extérieur, où 500 personnes attendaient, une deuxième équipe de militants du LPAC dépêchée en renfort, fut assaillie de demande à peine leur table et leurs journaux déposés sur le trottoir. Les gens emportèrent plus de milles documents à distribuer et nombre d’entre eux ont pris sur le champs leur adhésion au LPAC puisqu’il n’y avait personne d’autre vers qui se tourner pour avoir des solutions. Les policiers présents (dont les emplois sont aussi menacés par la faillite budgétaire de 48 des 50 Etats américains) se sont même abondamment servis dans les piles de tracts et de journaux.

En Floride et dans le Missouri, les événements ont pris une autre tournure. A Tampa, 1500 personnes ont voulu participer à la réunion publique du député démocrate Kathy Castor, si bien que les inconditionnels d’Obama et de sa réforme se sont retrouvés en large minorité. Les organisateurs (Organizing for America, association parrainée par la très contestée direction du Parti démocrate) ont donc laissé entrer les pro-Obama tout en refusant l’accès aux citoyens mécontents. Les citoyens ont alors protesté et les costauds du syndicat SEIU, récemment coopté par le spéculateur et parrain de la candidature Obama, George Soros, les ont très violemment repoussés. A St Louis, où 1000 personnes sont venues assister à la réunion avec leur député démocrate Russ Carnahan, les membres pro-Obama de la SEIU ont pu accéder à la salle par l’entrée réservée aux handicapés, alors que les citoyens en colère se voyaient refuser l’accès. Un des contestataires a été blessé par des syndicalistes de la SEIU, dont certains furent ensuite arrêtés par la police.

A Lire :

 

 


›› Il y a 2 commentaires à cet article. Commenter cet article voir les commentaires

 

 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Les pays en crise
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche