Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 06:50



Grippe A : le président d´Union généraliste confirme la désorganisation du dépistage

publié par
liliM Avant-hier 08H58
Grippe A : le président d´Union généraliste confirme la désorganisation du dépistage
07/08/09 - La recommandation de la ministre de la Santé d'aller "voir son médecin traitant" en cas de suspicion de grippe A est déjà curieuse puisque cela risque de créer les conditions propices pour contaminer un maximum de personnes. Dans d'autres pays (USA, Belgique, Suisse), on recommande aux patients de téléphoner pour faire venir le médecin à domicile et surtout rester chez soi. Mais il est vrai qu'en cas d'épidémie, les médecins ne pourraient plus faire face. Revenons aux pratiques françaises avec l'exemple d'une personne qui se rend chez son généraliste avec tous les symptômes de H1N1 et qui annonce les partager avec trois de ses collègues de travail. Le Dr Jean-Paul Hamon, qui exerce dans les Hauts-de-Seine, témoigne sur Egora.fr et sur son site de ses difficultés à appliquer la procédure d'alerte face à une suspicion de cas groupé de grippe A. Et "commence à comprendre pourquoi en France on a si peu de cas avérés"... Édifiant.
Notons que le vaccin contre le virus A (H1N1) va probablement être commercialisé plus vite que prévu. Selon Le Figaro, le laboratoire pharmaceutique américain Baxter a annoncé mercredi avoir terminé en juillet la production de ses premiers lots de vaccins. Il attend l'autorisation de mise sur le marché pour la commercialisation de son produit baptisé Celvapan. On assiste à une véritable course contre la montre de la part des laboratoires. Novartis a réagi aussitôt en annonçant avoir commencé à injecter son propre vaccin à 6 000 personnes au Royaume-Uni, en Allemagne et aux États-Unis. Immédiatement, Sanofi Pasteur annonçait officiellement avoir déjà commencé à tester, dès le 6 août, des essais cliniques sur 2 000 personnes aux États-Unis. L'OMS a assuré jeudi sur son site internet que les procédures d'approbation des vaccins en cours de production ne seraient pas accélérées au détriment de la qualité du médicament. Nous voilà rassurés. Par ailleurs, une méta-analyse effectuée par le National Institute for Health and Clinical Excellence (Nice) au Royaume-Uni, publiée dans The Lancet le 7 août, établit que les antiviraux Tamiflu et Relenza ne réduisent que modérément la durée des symptômes chez les personnes en bonne santé ou à risque. Conclusion de The Lancet rapportée par Le Figaro : "des stratégies de vaccination, ou de mise à disposition de tests diagnostiques rapides, sont plus efficaces et sûres, et plus économiques que l'utilisation des antiviraux tous azimuts".
> L'article sur le site syndical :
http://www.uniongeneraliste.org/la-grippe-a-au-quotidien-en-france/les-cas-groupes-de-grippe-a.html
> La course au vaccin H1N1 s'accélère entre laboratoires - Lefigaro.fr 7 août 2009 :
http://www.lefigaro.fr/sante/2009/08/08/01004-20090808ARTFIG00163-la-course-au-vaccin-h1n1-s-accelere-entre-laboratoires-.php
Source : reçu par mail de annuaire sécu

 
"des stratégies de vaccination, ou de mise à disposition de tests diagnostiques rapides, sont plus efficaces et sûres, et plus économiques que l'utilisation des antiviraux tous azimuts"
Ah ben voilà, le grand mot est lâché, toujours le point de vue comptable.
 
 

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche