Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 08:08


Le Pakistan : un territoire stratégique pour les guerres de l'Occident en Asie Centrale

par Jules Dufour
  .


Mondialisation.ca
, Le 10 aout 2009
 


« La mort de Baitullah Mehsud, chef des talibans pakistanais, serait un succès de taille pour Washington et Islamabad .» Cette dépêche qui, encore une fois, annonce la mort d'un être humain causée par la guerre, est sensée réjouir les stratèges des pays occidentaux qui occupent illégalement un pays souverain de l’Asie centrale depuis 2001. Cette nouvelle permet aux tenants de cette guerre de conquête de manifester, pendant quelques instants, leur joie et de démontrer  l'efficacité de leurs interventions meurtrières sur le terrain. Mais, il y a lieu d’ajouter une autre interprétation à cet évènement.

 

La disparition du chef des talibans pakistanais viendrait se joindre aux éléments qui justifient l'extension au Pakistan voisin de la guerre d'occupation qui sévit en Afghanistan. Elle contribuerait à rendre légitimes, une fois de plus, dans l'opinion publique mondiale les actes de guerre perpétrés par Washington et l'armée nationale pakistanaise sur le territoire pakistanais proprement-dit, même si   convaincre du bien-fondé de la guerre contre les talibans est devenu pour Washington une tâche bien facile après tant d’années de fabrication de ces ennemis que constituent maintenant les talibans aux yeux de la population mondiale.

 

Dans ce contexte, il importe d'être conscient que le véritable motif de ces guerres n'est pas l'éradication des talibans mais plutôt la mise en place des infrastructures et des institutions nécessaires à une occupation permanente de Washington et des autres puissances occidentales dans cette région. Ces guerres prendront fin seulement au moment où le régime de Kaboul sera en mesure d'assurer un contrôle militaire total du territoire afghan et cela ne sera possible qu’avec l’aide soutenue de l’armée nationale pakistanaise, pour la maîtrise des zones tribales frontalières avec l’Afghanistan telles que le Waziristan, la province de la Frontière-du-Nord-Ouest y compris le district de Swat (figure 1).


Les actions guerrières pakistanaises sont présentées comme faisant partie de la « guerre contre le terrorisme » décrétée par l'ex-administration de G.W. Bush, et liées à la guerre de l’Afghanistan. La vallée de Swat est tombée sous la domination des talibans en décembre 2008, et fait depuis l'objet d'opérations militaires afin de les déloger ou de les faire «disparaître» tout simplement.

 

Cette guerre conduite par l’armée nationale pakistanaise avec le concours des forces armées étatsuniennes n’a pas été officiellement déclarée. Elle se déroule dans le cadre de la guerre «dite préventive» contre la terreur et permet aux puissances occidentales d’accroître leur contrôle dans toutes les régions du Pakistan, ce qu’elles n’avaient pas réussi à faire durant la présidence de Pervez Musharraf entre juin 2001 et août 2008.

 

 

Le bilan de cette guerre en 2009

 

Plusieurs rapports récents ont fait état des attaques répétées dans cette région contre les talibans et les insurgés provenant de l’Afghanistan, ce qui a entraîné par le fait même un exode massif des populations vers l’intérieur du pays. L’utilisation de drones par les États-Unis pour l’élimination des foyers soupçonnés d’abriter des terroristes présumés a causé un nombre considérable de victimes. Selon des données récentes ces attaques et autres interventions auraient fait plus de 1 500 morts chez les talibans Pour l’ensemble des régions affectées par la guerre on a observé le déplacement de deux millions de personnes: « Jusqu’à maintenant, les coûts ont été très élevés; des milliers de morts, plus de deux millions de personnes déplacées à cause des combats dans la vallée de Swat et ailleurs».

 

Selon le Pakistan Body Count, en date du mois d’août 2009, près de 10 000 victimes ont été causées soit par des bombes ou par des attaques par des drones; parmi ces victimes on compterait plus de 3 300 morts. Le site prend la peine de noter que « même s’il s’agit d’un attentat à la bombe ou d’une attaque par un drone, c’est la même résultat, un pakistanais est tué».

 

Le site fournit ainsi l’histoire complète et la chronologie des attentats à la bombe et des attaques par des drones. Les données proviennent des rapports de médias, d’hôpitaux et de sites internet. Toutes les données sont disponibles pour le grand public et aucune donnée n’est gardée secrète. Ce qui permet de donner une idée de l’intensité des attentats à la bombe et des attaques perpétrées par les drones.

 

Selon Bill Van Auken, Il importe de nous rappeler qu’en mai dernier «le gouvernement d'Obama considérait de plus en plus son intervention croissante au Pakistan comme une guerre contre-insurrectionnelle spécifique, pour laquelle il demandait le même type de pouvoirs militaires extraordinaires déjà obtenus par le gouvernement Bush en Afghanistan et en Irak.» Ces pouvoirs pourraient ainsi permettre, entre autres choses, au Pentagone de fournir au Pakistan une aide militaire de l’ordre de 400 millions de dollars.

 

 

Références

 

AFP et AP. 2009. La mort du chef des talibans pakistanais semble se confirmer. Journal Le Devoir, les 8 et 9 août 2009. En ligne: http://www.ledevoir.com/2009/08/08/262081.html

 

CTV.CA News Staff. 2009. As deaths rise, Pakistan struggles against Taliban. Le 28 juin 2009. En ligne: http://www.ctv.ca/servlet/ArticleNews/story/CTVNews/20090628/Taliban_Pakistan_090628/20090628?hub=TopStories

 

DUFOUR, Jules. 2008. Les guerres d'occupation de l'Afghanistan et de l'Irak: un bilan horrifiant de portée mondiale. Le 22 juillet 2008. Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM). En ligne:

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=9645

 

LIND, William S. et L. Rockwell. 2008. PAKISTAN. Une victime collatérale des guerres américaines. alternatives internationale. Le 17 janvier 2008. En ligne: http://www.alterinter.org/article1623.html

 

Opérations militaires contre les talibans au Pakistan: http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerre_au_Waziristan

 

Pakistan Body Count: http://www.pakistanbodycount.org/ 


Pervez Musharraf: http://fr.wikipedia.org/wiki/Pervez_Musharraf

 

TISDALL and Saeed Shah. 2008. Reported US attack pushes Afghanistan war into Pakistan. Up to 20 die in attack by commandoes on village near known Taliban and al-Qaida stronghold guardian.co.uk, le 3 septembre 2008. En ligne: http://www.guardian.co.uk/world/2008/sep/03/pakistan.afghanistan1

 

VAN AUKEN, Bill. 2009. Le gouvernement d'Obama cherche à obtenir des pouvoirs militaires extraordinaires au Pakistan. Le 7 mai 2009. Montréal, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM). En ligne: http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13528

 

Waziristan: http://fr.wikipedia.org/wiki/Waziristan


 

 
Jules Dufour, Ph.D., est président de l'Association canadienne pour les Nations Unies (ACNU) /Section Saguenay-Lac-Saint-Jean, professeur émérite à l'Université du Québec à Chicoutimi,   membre du cercle universel des Ambassadeurs de la Paix, membre chevalier de l'Ordre national du Québec. 









http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=14719


http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=14719

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche