Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 05:42


Réflexions sur l'implosion sociale -
Repenser complètement l'économie et le social




09-08-09 - 00 :12am - complété à 11-08-09 01:45 am

Données (ce que j'en comprends) :
France : depuis la seconde guerre mondiale, à  la suite de luttes (ouvrières pour la plupart), le système de gestion de santé et les acquis sociaux naissants, ont participés à l'amélioration de la vie de chaque personne ayant le droit de vivre légalement en France, et donc de jouir du système.
1ère remarque : jusqu'à la date du premier choc pétrolier (fin de la période de croissance appelée  " les 30 glorieuses "), tous le monde vivaient heureux ou presque, et beaucoup de gens cotisaient (charges salariales et patronales), mais peu en profitaient réellement - mathématiquement, tant que la somme des rentrées étaient supérieures au sommes des dépenses, ceci prenant en compte les abus à tous les niveaux pour " profiter " du
système, tout allait bien.
N'a pas non plus été pris en compte l'allongement de la durée de la vie, et le coût de développement des moyens médicaux ; cela était pourtant prévisible, et l'a été à mon avis...

Contrôles & prises de décisions : gérer un pays n'est, ni plus ni moins, que la gestion d'un projet, en lui ajoutant, autant que faire se peut, la donnée humaine (variable autrement plus complexe, mais ramenée ici à sa valeur économique - " on ne peut vivre sans moyen, ce qu'on appelle l'argent ").

La première chose que l'on apprend en gestion de projet, est de définir un périmètre, c'est-à-dire qui est concerné par cette gestion (chacun vivant en France légalement), les problématiques posées (problème de vie et de survie de chacun), et, parmi les solutions proposées, celles qui vont
répondre de la manière la plus directe et rapide possible, et au coût le moins élevé possible ( en sachant que ce projet ne se terminera
jamais, contrairement à tout projet classique) aux problématiques posées par la vie des Français, et plus généralement la vie des êtres humains sur notre planète...

2nde remarque : Pour des raisons que nous connaissons, le pouvoir en place en France, dans les années 60/70 a fait appel à une main-d'œuvre étrangère pour un certain nombre d'actions physiques, sans y mettre de conditions de temporalité (Contrat à durée déterminée), et payé au
plus bas prix (profit, quand tu nous tiens)...
Or, ces dirigeants au pouvoir savaient que pour les descendants de ces étrangers, surtout suite au premier choc pétrolier, nous n'aurions pas les moyens de leur assurer une vie décente dans un futur proche, et je ne parle pas des illégaux sur le territoire français... Certains dirigeants se sont bien enrichis sur le dos de ces personnes, et sur tout le monde en fait ; merci pour nous, la majorité de la population actuelle !!!
Ce n'est qu'un constat, n'y voyez pas de chasses aux sorcières !!!

Le système sur lequel nous nous sommes appuyés depuis la fin de la seconde guerre mondiale :
Une politique basée sur le profit, c'est-à-dire le fait d'utiliser (créer ou acheter) : ce peut être une idée, le résultat d'actions physiques (" le travail manuel "), le transfert de l'un des 2 résultats précédents à un tiers, avec une marge supplémentaire, ce qu'on appelle la plus-value brute, en
gardant cette plus-value nette, une fois les frais de création et/ou de d'actions physiques enlevées, ainsi que tout prélèvement (salarial et patronal), ce qu'on appelle les impôts au sens très général du
terme.

Il semble, si j'ai bien analysé les différents articles lus sur le net, à propos de l'économie, que le système Français ait utilisé, comme la plupart des pays dits " riches ", la valeur ajoutée par le transferts de valeur (achat/vente d'actions), ce qu'on appelle la spéculation, ainsi que la vente des résultats d'actions physiques (travail des employés); ceci est résumé de manière très sommaire afin de comprendre les mécanismes généraux économiques de notre pays, mais aussi de tout le reste du monde...

Constat : la spéculation permet des profits bien plus élevés que ceux du travail manuel ; de ce fait, un certain nombre de gens, se disant que ces profits augmenteraient d'une manière exponentiel, sans même réfléchir au fait que cette croissance est tout sauf infinie, ont utilisé un moyen simple, et
connu de tous, à savoir le crédit pour alimenter la machine à faire de l'argent !

Sauf que lorsqu'une masse d'argent grossit, elle finit par atteindre un seuil critique, tout comme une bulle, et elle éclate, pour des raisons qu'il n'est pas utile d'analyser (plein d'économistes ont très
bien détaillées ces raisons) ; même chose pour le financement de notre système public !!!
3ème remarque : le crédit finance la dette publique, alors que les besoins augmentent, donc, il arrivera un moment ou le robinet du crédit sera à sec, logique non ?! Cela n'est pourtant pas venu à l'idée de nos dirigeants et des patrons de grosses sociétés !!!

Tant qu'il y avait de la croissance, et que les dirigeants parvenaient à maintenir la paix sociale, et surtout, que la situation économique était positive, tout allait pour le mieux.

Constat : nous avons voulu, pour le bien de chacun, pouvoir mettre des produits à des prix très bas à la disposition de ces derniers (pour le profit de certaines personnes pour être précis)
4ème remarque : des produits à bas prix implique un coût de fabrication très bas, impossible à mettre en œuvre en France, compte-tenu du niveau de salaire minimum (le SMIC) ; ce faisant, nous avons donc utilisé les services des pays pauvres, dit émergents, pour pouvoir obtenir ces produits à bas coût.
Aujourd'hui, pour avoir refuser le fait que la croissance économique de notre pays n'était pas exponentielle, mais aussi, pour avoir tabler sur le fait que les pays émergents, seraient toujours émergents, et profiter de la pauvreté de la majorité des gens composant ces pays, nous en payons le prix fort ; d'autres raisons, une fois de plus, parfaitement analysées et détaillées par certains économistes, sont exposées sur le net.


Situation actuelle :
Suite au financement par le crédit, du système public, avec un montant des intérêts à rembourser exponentiel, et qui ne s'arrêtera pas de grossir, il arrivera un moment ou l'état (nous en fait) sera en faillite : nous devrons rembourser par les impôts, mais en ayant perdu l'ensemble des acquis
sociaux, et, pour être précis, en ayant perdu notre système de santé (plus d'aide, que des impôts).

Suggestion :
A situation exceptionnelle, moyens exceptionnels :
Des gens se sont enrichis d'une manière incroyable sur le dos d'autres gens ; que les 100 plus riches, prêtent, sans aucun intérêt, 90% de leur fortune ; nous verrons ce qu'il pourra leur être restitué en temps voulu !!!
L'état demande et impose un gel total de ses intérêts à ces mêmes personnes ; en cas de refus, la raison d'état doit s'imposer, tout en sachant que c'est devant le peuple qu'il leur faudra se justifier, en sachant qu'une dérive peut arriver, c'est-à-dire émeutes et début de guerre civile en France...

Qu'est-ce qui coûte cher en France, et dans tous les pays :
L'énergie et son stockage
La nourriture et l'eau (qui dépend de l'énergie)
Le logement (qui dépend de l'énergie)
Le transport de cette énergie et son stockage
La pollution qui dépend de l'énergie utilisée

Conclusion logique : résolvons nos problèmes d'énergie, appliquons ces solutions pour diminuer de manière très importante le coût des 4 autres nécessités, et l'équilibre économique se rétablira (des lois mondiales doivent être mises en place et appliquées ; pas de passe-droit !!!) ; je suis
parfaitement conscient du gigantisme de cette proposition, et la complexité de sa mise en œuvre !!!

Il nous faut donc mettre le paquet sur les énergies renouvelables, non polluantes, et accessibles à tous : le solaire (multiplier le rendement des panneaux par 3 ou plus)
Résolvons l'équation du stockage et de la distribution de cette énergie, l'avantage du solaire étant qu'on la trouve partout
Résolv
Commentaire n° 1 posté par Analyse10 il y a 3 jours à 02h21

http://sos-crise.over-blog.com/article-29603036-6.html#anchorComment

Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Parole de Lecteurs
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche