Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 07:42



Une analyse au vitriol des sites gérés par le Service d'information du gouvernement


publié par liliM Avant-hier 11H40


Une analyse au vitriol des sites gérés par le Service d'information du gouvernement


05/08/09 - Intitulé "Saussez : 22 millions d'euros pour laisser dormir le web du SIG", un article publié sur Marianne2 passe en revue les sites du SIG qui "ronronnent sur des «actus» datant de l'année dernière, voire de 2003". Sont examinés le « Portail société de l'information Internet du gouvernement » internet.gouv.fr, dont une seule rubrique est à peu près à jour Stat@gouv (l'audience des sites gouvernementaux), Retraites.gouv et Fonction-publique.retraites.gouv, dont les dates de parution remontent majoritairement à 2003, Forum.gouv, forum de discussion propose aux internautes de donner leur avis sur les grands sujets de société dont le dernier sujet a été fermé en juillet 2008, et enfin Tabac.gouv qui ne semble pas avoir bougé d'un mot depuis sa mise en ligne. Et pourtant, en juillet 2008, on apprenait par le Canard Enchaîné que "Le patron du Service d'information du gouvernement (SIG) réclamait un budget de 22,4 millions d'euros en 2009 contre 5,7 millions en 2008 « pour redéployer l'Etat annonceur ». Soit une hausse de 292 %". A l'époque, il évoquait la création d'une télévision gouvernementale sur Internet, à l'image de celle mise en ligne par l'Elysée. Alors, à quoi sert l'équipe dédiée à cette activité, se demande l'article de Marianne. Le SIG  préfère concentrer ses moyens sur sa mission de surveillance de l'opinion publique à travers un réseau de veilleurs interministériels. "Les rendus sont destinés à nourrir la réflexion des cabinets ministériels dans leurs prises de décision et à les alerter lorsqu'une crise ou un embrasement numérique se prépare à cause d'une mesure annoncée". Alors, pourquoi perdre du temps à donner de l'information aux internautes lambda..., conclut l'article.
Par ailleurs, le site Internet de l'Elysée, qui dispose déjà de fonctionnalités Web 2.0, prendra la forme d'ici la fin de l'année d'une plate-forme d'échanges avec les citoyens. L'objectif est de toucher un électorat plus jeune, mais aussi affranchir la communication présidentielle du filtre des médias. Une cellule Internet de cinq personnes a donc été créée à l'Elysée pour refondre Elysee.fr en plate-forme d'échanges, qui devrait également être "un media leader qui produit de l'information", explique aux "Echos" Franck Louvrier, le conseiller en communication du chef de l'Etat.



> http:// www.marianne2.fr/Saussez-22-millions-d-pour-laisser-dormir-le-web-du-SIG_a181702.html?com

Source : reçu par mail de annuaire sécu


http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=5415

Partager cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche