Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 14:35
  • Votre Blogrank est de 88 et votre niveau est Privilège
  • Votre classement dans le Top des blogs : 174ème

  • _________________________________________________________________________________

Islam :
 

Le Coran

Wikipedia.org


Découvrir l'autre,
pour faire tomber les préjugés :



Introduction d'Eva
(qui sera mise dans son blog
http://eva-communion-civilisations.over-blog.com)


Bonjour chers Lecteurs et chères Lectrices

A l'heure du choc de civilisations présenté par les Médias comme l'horizon incontournable, qui conduira d'ailleurs l'humanité, si nous n'y prenons garde, à des guerres "préventives, permanentes et même nucléaires", via l'OTAN, dont personne ne sait comment elles se termineront,  et à l'heure où l'Islam, les Musulmans (comme les Russes ou les Chinois d'ailleurs) sont artificiellement  décrits comme les ennemis de l'Occident, de la Sécurité, etc, il me semble utile de présenter ce site, que je viens de découvrir dans les statistiques (que je consulte rarement, faute de temps) de mon blog
http://r-sistons.over-blog.com (origine lecteurs).

En effet, ce site permettra peut-être de briser des préjugés trop tenaces, du moins est-ce le but, lesquels préjugés ancrés dans notre esprit peuvent conduire certains à souhaiter voir la France de Sarkozy s'insérer dans le périlleux, et complètement artificiel, choc de civilisations, qui ne profitera en définitive qu'aux multinationales, et qui sèmera partout ruines et désolation.

Je le soumets à votre appréciation. Bonne découverte, Eva

Il serait souhaitable que CHAQUE religion ait SA page de réponse aux préjugés courants, à mon avis - mais je suis avant tout une femme de paix et de consensus. Si vous avez des liens à me donner, je suis preneur !

La connaissance de l'autre désamorce souvent les conflits... (eva)

______________________________________________________________

Mosquée bleue à Mazar-e-Charif, en Afghanistan. Devant, deux musulmanes portant la burka wikipedia





PREJUGES ISLAM

Sur " OuktiAsma", nous mettons les choses au clair !
Voici les articles du blog concernant les préjugés en islam, nous les traitons un par un, d'une manière  logique et compréhensible à tous.
Avec l'aide de Dieu Inchallah



New  Préjugé : La Femme musulmane et sa carrière professionnelle

Islam et héritage: La prétendue inégalité de la femme par rapport à l'homme

 



 

Tchador, voile, foulard, hijab :Mettons les choses au clair ! par Laura Asma

 

Assez de pratiques islamiques bizarr ...oïdes ! L'ascétisme ne signifie pas l'emprisonnement de l'être .

Islam : L'homosexualité, et l'amour entre deux personnes du même sexe

Le statut inquiétant de la Charia: :"Tout est permis sauf ce qui est explicitement interdit"


La venue de Mohamed (Mahomet) annoncée dans la Bible (Par Laura Asma)

Le Coran incite-il à la Haine et à la guerre ?


Aucune relation  entre l'excision et l'Islam : Nous n'avons pas à tolérer les vestiges du paganisme !

Terrorisme, mariage forcé, prophète pédophile, violence conjuguale,  antisémitisme ! Je suis musulman, je défends ma religion ! Par Laura Asma

Préjugés: L'APOSTASIE: changer de religion en islam ? Pas de sanction pour l’apostasie... La liberté de conscience est le fondement de l’Islam

Préjugés islam: La POLYGAMIE: " Et en cela , l'Islam se singularise, car il est la seule religion, la seule, qui dise dans son livre sacré “n'en épouser qu'une”"

PREJUGE ISLAM: Pourquoi est-ce que les hommes musulmans se laissent-ils pousser la barbe ?



AMELIORER L'IMAGE DE LA FEMME MUSULMANE
 


Aucun verset du coran donne le droit de battre sa femme.


20061124-SA0521.jpgLE DROIT DE CHOISIR SON MARI : Stop aux faux préjugés, l'islam interdit le mariage forcé !


ISRAEL/PALESTINE



TUER AU NOM DE L'ISLAM!!!

Le Jihâd n’est pas du terrorisme


FATWAS :VOTER OU PAS????

1er partie: Arte : « Le prophète Mahomet et les femmes » : MISE AU POINT

2ème partie : LES SUJETS RECTIFIES

 


http://www.ouktiasma.com/pages/PREJUGES_ISLAM-28546.html



Décorations à l'intérieur du Tilla-Kari Medressa, Samarkand, Ouzbékistan. Un joyau exceptionnel de l'architecture islamique



 
Mahomet et l'ange Gabriel
La Ka'ba, à La Mecque



Clergé

Sunnisme

Il n'y a pas de clergé dans le sunnisme. L'imam n'est pas un prêtre mais bien un membre de la communauté musulmane qui conduit la prière : il est « celui qui se met devant pour guider la prière » et n'est pas forcément un théologien : en arabe, l'imam veut dire « chef » ou « guide », et dans le sunnisme, il suffit que le chef soit musulman, sage, connaissant les piliers de l'islam et ait appris une grande partie du Coran par cœur pour être à la tête d'une communauté, d'un État. Le muezzin, celui qui fait l'appel à la prière, n'est pas un prêtre non plus.

L'islam reconnaît divers niveaux de compétences religieuses parmi ses fidèles : L'explication du Coran se nomme tafsîr. Et l'ijtihâd est la recherche de solutions nouvelles à partir des textes de référence pour répondre aux problématiques des populations musulmanes sur leurs affaires religieuses (عِبادات [`ibādāt], pratiques cultuelles, pl. de عِبادة [ibāda]) ou sociales (مُعامَلة [mu`āmalāt], « comportements », pl. de مُعامَلات [mu`āmala]) dans une condition sociale, politique ou économique inédite.

  1. al-mujtahid al-mutlaq, capable de « se battre » en absence de texte, comme l'indique la racine de mujtahid, pour en tirer une casuistique, rapprocher des textes traitant des sujets similaires et en tirer la synthèse, élaborer les principes juridiques sans référence à une école particulière. Ces compétences sont reconnues exceptionnelles et rarissimes ;
  2. al-mujtahid al-mutlaq al-muntasib, le même mais dans le cadre d'une école interprétative ;
  3. al-mujtahid fil-madh'hab, dans le cadre d'une école interprétative, capable d'élaborer des réponses juridiques sur des questions nouvelles ;
  4. al-'âlim al-mutabahhir, le vulgarisateur des grands anciens qui doit connaître le Coran et la Sunna ;
  5. al-'âmîy, celui qui ne connaît que les grandes lignes de l'islam.

Les savants exégètes sont considérés comme les « successeurs » des prophètes.

Chiisme

Le chiisme orthodoxe de la secte usuli (clergé des ayatollah) reconnaît, a contrario, un clergé à plusieurs niveaux hiérarchiques, tandis que le sunnisme rejette cette idée d'un clergé central jouant le rôle d'intermédiaire obligé. Par bien des aspects, l'islam, pour sa partie sunnite, est une religion décentralisée .

En Europe et dans certains pays musulmans, les gouvernements réclament un alignement de la formation des imams sur la formation des ministres des autres religions, c'est-à-dire trois ou quatre ans d'étude au minimum.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam




Les croyants se partagent en trois branches principales : le sunnisme rassemble environ 90 % des musulmans, le chiisme environ 10 %, l'ibadisme moins de 1 %.

La relation directe de l'homme à Dieu par le Coran et la liberté religieuse va amener une multiplication des tendances religieuses. L'absence de clergé permet l'existence de différentes normes juridiques, et différentes écoles religieuses. À la mort du prophète, des différences religieuses importantes et la conquête arabe fulgurante provoquent des rivalités politiques. Beaucoup de questions sur la liberté de l'homme, le péché, la foi, etc. conduisent à la constitution de théologies musulmanes qui essayent de donner des réponses aux questions et aux problèmes non détaillés par les textes divins, et de faire face aux défis de la vie humaine.

Le sunnisme

Le sunnisme (de sunna, « tradition ») est le courant considéré orthodoxe, et de loin le plus répandu. Le sunnisme s'organise lui-même en différentes écoles juridiques. Il y en a aujourd'hui quatre, mais il y en a eu d'autres dans le passé. Ces écoles s'acceptent les unes les autres, organisant ainsi un relatif pluralisme en matière de normes juridiques mais ont une foi commune. Ce sont, dans l'ordre de leur apparition : le hanafisme (de Abû Hanifâ, 700-767) ; le malékisme (de Malîk Ibn Anas qui vécu entre 712 et 796) ; le chaféisme de Al-Shafi'i 768-820) ; le hanbalisme de Ibn Hanbal (781-856). Ces quatre écoles ont donné forme à plusieurs groupes musulmans sunnites. Les sunnites se font appeler ahlou s-sounnah par opposition aux différents groupes considérés égarés.

Le chiisme

Le chiisme est divisé en différentes branches, dont les trois principales sont le chiisme duodécimain (90 % des chiites) que l'on peut séparer en deux grands groupes, les « orthodoxes », tels les usuli (clergé d'ayatollah, la plus répandue), akhbari, shayki, et les « hétérodoxes », tels les alaouites ou « Nusayri » de Syrie, les alévis de Turquie, les Ahl-e Haqq d'Iran et Irak, les Shabak, Kakai, Kirklar etc. ; le chiisme septimain (ou ismaélien) ; le chiisme quintimain ou zaydisme du Yémen ; et enfin les druzes de Syrie / Israël / et du Liban.

Le kharidjisme

Ghardaïa, la vieille ville ibadite en Algérie

Le Kharidjisme se divise à son tour en diverses communautés et tendances (Sufrites, Ibadites, etc). De nos jours la seule tendance kharidjite qui ne s'est pas éteinte ou marginalisée est l'ibadisme. Il se retrouve dans le sultanat d'Oman (qui pratique un ibadisme d'État), et dans quelques régions du maghreb très localisées : en Algérie (chez les Berbères de Ghardaïa) et en Tunisie (île de Djerba).



Allah en arabe




http://fr.wikipedia.org/wiki/Islam


Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Regard sur ...
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche