Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 02:59

La pratique du meurtre suivi du vol des organes ou de la conservation du corps semble confirmée et ancienne pour Israël. Traduction de l'article posté en anglais là.




By Khalid Amayreh[1]

Ramallah - La controverse lancée par un journal suédois au sujet de la pratique du vol d'organes de palestiniens par Israël a réactivé les blessures de nombreuses familles palestiniennes hantées par le souvenir de leurs aimés qui ont subi le même sort. "Ils ont prétendu qu'ils venaient l'arrêter, mais en réalité ils sont venus pour le tuer, et ils l'ont fait" raconte Walid Masalmeh, un habitant de la petite ville de Cisjordanie, Dura, à 10 kms à l'ouest de Al-Khalil (Hebron) au sujet de son ami Bassam.
En 1995, Bassam a été tué par l'armée israélienne dans le village de Bait Awwa, situé près de la ligne de séparation entre la Cisjordanie et ce qui est maintenant Israël.
"Mais 24 heures après ils ont rendu son corps avec une énorme cicatrice depuis le menton jusqu'au bas de l'abdomen" se souvient Walid.
"Ils ont pris tous ses organes vitaux, y compris le coeur, les reins, le foie. Puis ils ont rempli les cavités vides avec des détritus avant de le recoudre."
Plusieurs autres Palestiniens ont raconté des histoires semblables, selon lesquelles ils ont reçu les corps de leurs proches tués, la plupart du temps des hommes dans la vingtaine, leurs organes vitaux ayant été subtilisés par les autorités israéliennes.
Les autorités d'occupation israéliennes ne nient pas que les corps des victimes ont été rendus à leurs familles respectives sans les organes internes, mais prétendent que ceux-ci ont été déposés de façon routinière lors de l'autopsie.
"Je ne suis pas médecin, mais je sais que l'on pratique une autopsie pour établir les causes de la mort" dit Walid.
"Dans le cas de Bassam, et dans des centaines de cas similaires, la cause de la mort est par trop connue puisque les victimes ont été tuées par l'armée d'occupation israéliennes".
Le journal suédois à grand tirage Aftonbladet a publié le mois dernier un papier accusant les troupes israéliennes de tuer des palestiniens et de leur voler leurs organes.
Les officiels israéliens ont disqualifié l'article en le qualifiant d'antisémite et ont exercé des pressions sur le gouvernement suédois pour que celui-ci le condamne.
Stockholm est jusqu'à maintenant resté sur ses positions, insistant sur le fait que ce n'est pas son rôle de s'ingérer dans le travail des médias.

Corps conservés

Majed Abu Dush a été assassiné par les escadrons de la mort israéliens à l'ouest d'Al Khalil en 2002.
Mais les autorités israéliennes gardent toujours son corps.
"Je ne sais pas de façon sûre pourquoi ils refusent de nous le rendre pour que nous l'enterrions" a dit en larmes son père à IOL.
"Ca me porte à croire qu'il y a un fonctionnement nauséabond.
Fawzi a sollicité les membres officiels de l'Autorité Palestinienne, y compris Salam Fayyad le premier ministre pour qu'il exerce des pressions sur le gouvernement israélien de sorte que celui-ci rende les corps détenus de centaines de palestiniens.
Au fil des ans, l'armée d'occupation israélienne a tué des centaines de Palestiniens, des centaines de leurs enfants et dans de nombreux cas les corps ont été enterrés dans des tombes inconnues ou sont restés "emprisonnés" dans des réfrigérateurs.
Israël a aussi gardé les corps de combattants palestiniens tués au combat avec leurs troupes pour infliger la plus grande douleur  émotionnelle possible à leurs familles.
Mustapha Shahin soupçonne les autorités israéliennes d'avoir volé les organes de son fils qu'ils ont tué en 2003.
"Qu'est-ce qui empêcherait Israël de commettre les pires atrocités qui puissent vous venir à l'esprit" rage-t-il.“Ces gens n'ont aucune moralité, à part celle du meurtre et des mensonges"
Selon Shahin et Abu Dush, Israël détient les corps d'au moins 48 jeunes Palestiniens tués par son armée ces dernières années, tous dans la seule région de Al Khalil.
Le nombre total des corps conservés de victimes Palestiniennes est évalué à des centaines.

Mauvais record.

L'exposé d'Aftonbladet n'était absolument pas la première révélation de ce genre concernant les violations des corps de victimes Palestiniennes par Israël.
En janvier 2002, un ministre du cabinet israélien, Nessim Dahan, a reconnu implicitement pendant un interrogatoire de routine à la Knesset que certains organes des corps de Palestiniens pouvaient avoir été utilisés pour des transplantations sur des patients juifs sans que les familles des victimes en aient été informées.
Dahan a dit qu'il ne pouvait ni confirmer ni infirmer que les organes prélevés sur des victimes Palestiniennes aient été utilisés pour des transplantations ou pour des recherches scientifiques.
Le membre arabe de la Knesset Ahmed Teibi, qui questionnait Dahan à ce moment, à dit à IOL que le ministre de la santé israélien "éludait et ne donnerait pas de réponse claire".
L'ancien leader Palestinien Yasser Arafat a ouvertement accusé l'armée israélienne et les autorités médicales de voler les organes des victimes palestiniennes.
"Ils tuent nos enfants et utilisent leurs organes comme roues de secours", a dit Arafat à Al Jazeera en 2002, montrant des photos de corps d'enfants Palestiniens tués et atrocement mutilés par l'armée israélienne.
En 1998, les autorités médicales israéliennes ont sans la moindre gêne volé les organes d'un touriste écossais Alistair Sinclair qui est mort dans des circonstances mystérieuses à l'aéroport Ben Gourion.
La famille de Sinclair a immédiatement poursuivi Israël en découvrant que le coeur et les autres organes de leur fils manquaient.
Selon un compte-rendu, un coeur et des organes ont été envoyés à sa mère qui n'a pas cru que c'étaient ceux de son fils.

[1] Khalid Amayreh est un journaliste basé en Cisjordanie occupée.
De lui, voir
- Des soldats israéliens tuent un jeune garçon "pour s'amuser"
- Assassiner des Palestiniens pour leurs organes


Autre source confirmant cet article, la traduction d'un article d'Alison Weir sur Alterinfo le 2 septembre.

http://www.les-attentats-du-11-septembre-vus-par-une-conspirationniste.com/article-35769527.html


_______________________________________________________________________


Suspect ! Israël fait partout de la pub pour sa moralité. Quand on l'est vraiment, on n'a pas besoin de cela, non ???

Or, que voit-on ?

- Les plus gros mensonges, comme pas d'armes nucléaires, c'est Israël
- Une chef d'entreprise sioniste me dit, à mon grand étonnement : "Détrompez-vous, nous sommes les plus grands voleurs de la terre" !
- Les chefs d'Etat israéliens sont nombreux à être poursuivis pour corruption, ou leurs familles (fils de Sharon par ex)  -  ou (et) ils sont extrémistes, fascistes, racistes, etc
- Derrière les conflits du monde, on trouve des Israéliens (comme les Anglais ou les Américains, et maintenant les Français et d'autres Européens), spécialisés dans la destabilisation des Etats, etc, et maintenant,
- le trafic d'organes de Palestiniens tués !

Pour tous ceux qui sont attachés à l'éthique, c'est insupportable !! Le décalage est énorme entre les paroles et les actes...

Eva R-sistons

Partager cet article

commentaires

Eva R-sistons 08/09/2009 09:27

Merci Nicole, eva

Nicole 07/09/2009 23:44

Contente que vous l'ayez repris. Je suis ulcérée par le silence complice qui règne sur des pratiques aussi sordides. Il faut obtenir une enquête, c'est la moindre des choses, depuis le temps que ça dure.Cordialement,Nicole

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche