Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 05:28

Quand arrivera l’apocalypse, le problème principal sera le parking... Merci J.G. Ballard ! Tient, si nous analogiessions 2 minutes tout ça aux déficits budgétaires Terrestre...

 

Tout le monde à fait son joujou au Monopoly ! Souvenez vous, on est une bande de mômes, les cartes et tout le bastringue sont distribués, les dés sont jetés, pis chacun essaye d’accumuler, accumuler... Puis arrive l’instant de rupture dans le jeu, où avancer d’une case ; tomber sur un hôtel chimulusrue de la Pompe vous fait payer tellement que vous êtes obligé de crier  « au feu ! », vos potes partent en courant, puis reviennent en vous traitant de débile, pendant ce temps là vous avez chouravé dans la « banque », alors commence la foire d‘empoigne, ça s’engueule jusqu’au moment où l’un des joueurs balance le jeu par la fenêtre, Maman entrouvre la porte en gueulant - « zavez pas mieux à faire que d’rester enfermé, fait soleil, allez tous dehors ! »... Ouais, vous avez tous vécu ! Tant que ça reste un jeu, des mômes, une Maman, ça va, mais répliquer au niveau planétaire, avec « pour de vrai », là, vous allez avoir un « problème de parking ».  Ce n’est pas l’apocalypse, mais ça y ressemble.  Les Milliers de Milliards qui deviennent des Trions ; et trier là dedans... Ca va faire des dégâts !

 

- Le déficit de l'État franchit le cap des 100 milliards écrit Mâme Crouzel dans l’Figaro.  Bien ! Peut faire mieux ! Ce sera le cas, encore prévoir dans les 20, 30, 40 Milliards en plus pour boucler l’année... Si  je naissais en 2009, direct j’irais au tribunal porter plainte pour « gestion inconséquente, détournements de fonds et braquage nez de clown » ; car qui c’est qui va payer ? C’est moi, le cul dans les couches avec tantine Pascaline qui se penche sur mon couffin en disant l’œil mouillé « ressemble à tonton Gaston, trouvez pas ? ». Moi, je m’en bats la zigounette de tonton, ce que je vois c’est que je vais passer toute une vie à rembourser les conneries de cette famille retardée qui encore aujourd’hui vient de rentrer de vacances à Palavas les flots...Car, oui chers lecteurs, lectrices et confectionneurs de boudin, ça va raquer sec dans les ??? C’est beaucoup ! Alors, si on se serrait un peu la bedaine ? Que nénies y dit Nico, pas bon pour la réélection, ne pas susurrer le mot RESSESSION ! Un truc de farlouse ça, nous on emprunte, et pis verra bien qui verra le dernier. Comme déjà on doit dans les 1400 – 1500 Milliards, on ne va pas chipoter pour un « réajustement budgétaire » non !

 

Faut savoir que déjà, le montant des impôts sur le revenu part pour payer les intérêts de la dette ; soit dans les 50 milliards, qui tombent dans les poches d’actionnaires, fonds de pensions et autre Carlisle... Ca ne vous fout pas en rage de savoir que vos soussous durement gagnés ne serviront jamais à construire des écoles, hôpitaux et même des prisons ? Non ! Comme pour les gangsters vos thunes vont direct dans les mains poisseuses de glandeurs, yacks, jets Dassault qui s’enrichissent qui s’enrichissent...

 

Tiens, de nos jours on lance des chiffres qui ne veulent plus rien dire au bon peuple. Je vais donc y remédier. 

- Un petit malin a pesé 1 million de dollars en coupure de 100... Ca pèse 50 kg... 1 milliard c’est 1000 Millions multipliés par = 50 TONNES de fric! Not + Riche français est Bernard Arnault patron de LVMH, 7ème fortune mondiale avec 26 Milliards...[1] 26 milliards multiplié par 50 tonnes = 1.300 TONNES de beaux billets verts... Soit environ 40 camions plein de biftons... Mais qu’est ce qu’on peut bien foutre avec autant de papelards ? Ca n’a plus de sens ; et comme sur terre ils sont dans les 3.000 milliardaires + 8 millions de Millionnaires essayer de visualiser le nombre de camions ? ENORME ! Pourraient remplir le tarmac et le parking de l’aéroport Charles de Gaule ! Quand je vous disais qu’il y aura un problème de parking ! Et qu’en commençant vot lecture vous vous disiez « va où l’GéZé aujourd’hui, l’est bourré ?

 

Yes ! Bourré de bons sentiments, c’est ce qui va nous rester aux 6 Milliards d’individus, moins les mentionnés plus haut ; car nous « jouons une partie épique, sans savoir que nous ne sommes plus éthique », nous resterons au bord du gouffre à regarder la fin de notre « civilisation ». Ce qui me console, c’est que tous ces ramasseurs de Milliards, lorsqu’enfin seuls, feront quoi zavec ces coupures ? Des guirlandes pour invoquer les Dieux cookies Fortunes ? En seraient capable les malotrus, car c’est quoi vouloir « gagner », c’est se lever chaque matin en se disant  « encore +, encore+ », mais + c’est quoi finalement ? Moi j’sais pas, c’est pour ça que je ne suis dans aucun club Milliardaires ; et pis ça ne me dit pas na !

 

Revenons à nos pigeons budgétaires. 2007 = moins 38,4, 2008 = moins 56,6, 2009 = estimé à 140 Milliards... En trois saisons Sarkozyennes, l’a explosé 4 fois +... Et l’année prochaine on va aller où ?  Alors imaginons que les banques se disent : le client France devient insolvable... On coupe les pépettes ! Souvenez vous du bordel Argentin d’il y a 5 ans, des émeutes pour acheter des nouilles, pour les fumeurs ça va être terrible, pourront plus, mourront tous en bonne santé avec des beaux poumons tout neuf.

 

Et c’est quoi les raisons invoquées ?  « L'impôt sur les sociétés (IS) ne rapporte quasiment plus rien : entre le 1er janvier et le 31 juillet, seulement 3,4 milliards sont rentrés dans les caisses de l'État. En cause : la chute des profits des entreprises, due à la baisse d'activité mais aussi au fait que les sociétés, par prudence, «passent beaucoup de provisions comptables», comme l'a expliqué Éric Woerth »... Qu’est cet ako les « provisions comptables » ?

 

- En comptabilité, une provision est théoriquement une somme d’argent qu’il faut prévoir pour une perte quelconque prévue durant l’exercice. Qui dit perte, dis : « diminution du bénéfice » - En clair : constater une provision est un simple jeu d’écritures comptables qui se fait en fin d’exercice pour constater une diminution du bénéfice, diminution justifiée, bien sur.[2] Ah ces histoires de « jeux d’écritures », regardez vers Wall Street, comment les cabinets d’Audit on pu jouer avec les chiffres, donne le vertige sanctionné par des Milliers de Milliards de $ supprimes partis en fumée. Bref, une provision comptable c’est de déduire de vos charges des pertes hypothétiques... Et croyez-moi, ça « hypothétise » dur dans les grands du CAC40... Comme une subvention est un prêt, et ne rentre pas dans le chiffre d’affaire et ben par miracle chers amis, deux chiffres qui m’ont bien foutu les boules sur easybourse : L’action Renault : 30,27 €+5,10%, l’action Peugeot : 20,02 €+7,32%,[3] cool non, pour des qui chômage technique, des délocalisations, des je ramasse les subventions, des Ghosn... MALFRATS ! Imaginez, vous êtes resté pénard à la maison, 5,1% de plus chez Renault, alors si vous aviez un petit million en Euros de ces actions, ça fait tout de même dans les 51,000E en plus, sans avoir bougé une oreille ; soit 5 Smics annuels ou une soirée au Fouquets bien arrosée avec les potes. Vous voyez bien que ça va plus, le salaire de l’argent outrepasse tellement le salaire du travail, que, mieux vaut rester à la maison et truander la Sécu/Assédics.

 

Autres lapins soulevés : (...) Le reste de l'assiette porte sur la consommation. Et là, c'est la baisse des prix qui a pesé sur les recettes. Un phénomène que Bercy espère voir s'inverser au second semestre (...)[4] Inverser ? Quand je vous dis qu’ils marchent sur la tête chez Lagarde, ils veulent inverser la tendance de la baisse des prix ?  Donc, c’est une hausse des prix qu’ils souhaitent ? Je vois bien la Christine, au ton sentencieux nous dire « bonne nouvelle, les prix à la consommation remontent ! LOL et double LOL !

 

- (...) Seule consolation : les dépenses de l'État, hors plan de relance, ne progressent que de 1,1 milliard d'euros (...)[5] Ecrit deux fois dans le titre et en final de l’article par Cécile Crouzel pour le Figaro.

- (...) Alors que les dépenses de l'Etat, alourdies par les mesures de soutien d'une économie en crise, ont augmenté de 5,3% sur un an (...)[6] Ecrit une seule fois et dans le corps du texte par Véronique Tison pour Reuter/Le point.

 

Ne progresse pas versus augmenté... Quand je me tue à vous dire que ça bidonne à mort ! Quelqu’un va-t-il leur dire qu’une telle cacophonie est CONTREPRODUCTIVE ! La Lagarde balance un truc, le Eric Woerth un autre, puis Sarko se mêle de ce qu’il ne connaît pas, puis DSK en remet une couche, puis la Parisot aussi, puis un rigolo du CAC intervient, Bouton de la SG aussi et pour finir not héro national Kériel nous dit qu’il veut enfin parler... Mais quel bordel, ça fait amateur ligue des poussins en foot !

 

Et pour en terminer avec ces dés pipés :

- (...) Le Figaro relève la réaction du ministre à la polémique déclenchée par la décision de BNP Paribas de prévoir environ un milliard d'euros pour les bonus de ses traders cette année, alors que la banque a reçu 5,1 milliards d'euros d'aides de l'Etat au titre du plan français de soutien au secteur bancaire. Il a estimé qu'il faudrait "réguler un peu plus" ce secteur pour obtenir que les banques "prêtent" aux entreprises afin de faire repartir la "machine économique". "La machine économique repartira quand les banques aussi reprêteront[7]", a-t-il souligné (...) Et qui c’est qui se fout de not gueule c’est les Banques ! En plus, zavez vu avec quelle maestria le « ministre » parle aux Rois de la pépète : « réguler un peu  plus », siouf plait mes p’tits gars, allez ! Lancez les dés, mais avec le pied gauche hein !

 

Ouais, une partie de Monopoly où + de 6 Milliards de peczouilles ne peuvent même pas se pencher au dessus de l’épaule des joueurs pour voir comment ils s’y prennent pour gruger, baiser, niquer si haut, si fort ! Moi ce que j’en dis ; c’est qu’on ne lise plus la presse économique, qu’on ne vote plus, qu’on ne bosse plus, qu’on ne paye plus ses impôts, qu’on envoie plus nos gosses à l’école, qu’on ferme la téloche qu’on envoi chier GéZé et ses papiers à la con... Cons, nous sommes d’avoir installés de tels joueurs autour d’une table d’un jeu qui à priori était bon, ludique et tout ça, puis, comme maman était avec son amant en train de grimper aux rideaux ; Ben, au lieu d’aller dehors parce que « y’avait une belle journée ensoleillée », on a continué à jouer, à s’entredéchirer, pis on a sorti les flingues, pis ça a dégénéré jusqu’au meurtre... D’une économie qui se nomme Monopoly.

 

Le Père Siffleur - GéZé/09/09/ - Les Ediles c’est comme les Idoles, ça va ca vient...

(Confucius et moi) -  Merci Chimulus pour ton dessin -

 

PS : Merci à la société Monopoly pour les bons moments passés lorsque je portais des culottes courtes

 

http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=6039

 

[1] http:// www.boursier.com/vals/FR/economie-bernard-arnault-reste-le-francais-le-plus-riche-selon-le-forbes-news-225224.htm

[2] http:// www.algerie-dz.com/forums/astuces-et-entraide/102102-cest-quoi-une-provision-en-comptabilite.html

[3] Easybourse du 05/09/09 : http:// www.easybourse.com/bourse/actualite/le-deficit-budgetaire-francais-double-a-109-milliards-deuros-726343

[4] http:// www.lefigaro.fr/economie/2009/09/05/04001-20090905ARTFIG00167-le-deficit-de-l-etat-franchit-le-cap-des-100milliards-.php

[5] Idem

[6] http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-09-04/le-deficit-budgetaire-francais-double-a-109-milliards-d-euros/916/0/374243

[7] http://www.connexite.fr/revue-presse/deficit-budgetaire-misons-sur-reformes


Partager cet article

Published by Eva R-sistons - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' Eva, R-sistons à la crise
  • Le blog d' Eva,  R-sistons à la crise
  • : Tout sur la crise financière, économique, sanitaire, sociale, morale etc. Infos et analyses d'actualité. Et conseils, tuyaux, pour s'adapter à la crise, éventuellement au chaos, et même survivre en cas de guerre le cas échéant. Et des pistes, des alternatives au Système, pas forcément utopiques. A défaut de le changer ! Un blog d'utilité publique.
  • Contact

Recherche